Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser



  • N.B. Je place ce topic dans la section "amour" par défaut...

    Le "violentomètre" (le nom est terrible, mais juste) est un outil d’auto-évaluation, avec 23 questions rapides à se poser. Ces questions permettent de déterminer si on est enfermé dans une relation abusive/violente.

    Voici le questionnaire :

    text alternatif
    (La formulation est genrée, ça s'adresse aux femmes, mais bien sûr une relation abusive peut prendre d'autres formes, concerner des couples homosexuels par exemple, ou exister ailleurs que dans un couple…)

    C'est un sujet délicat, je ne publie pas le lien ici pour récolter des témoignages (même s'ils sont les bienvenus) mais simplement parce que je trouve le questionnaire pas superflu, et d'utilité publique.



  • Je suis dans une relation " profite " mais je suis consciente qu'un certain nombre de femmes sont murées dans une situation où elles ne trouvent pas la porte de sortie .



  • @Shanna a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    La formulation est genrée, ça s'adresse aux femmes

    Effectivement, pour les mecs "t'oblige à regarder des films pornos" serait facilement dans le vert...





  • Perso le t'ignore des jours ca dépend comment c'est fait. Quand j'ai une vraie grosse engueulade avec mon copain je lui dis que je prends mes distances qq jours. Ca preserve la relation plus que les prises de bec.

    Par contre etre en colère et ne pas le dire tout en laissant mariner, ou faire comprendre qu'on est en colère tout en le niant, c'est tres passif agressif et toxique pour reprendre la terminologie du moment.



  • @BOOMbb Je comprends très bien ce que tu veux dire, parfois vaut mieux s'éloigner un peu pour faire retomber la pression et ne pas envenimer un conflit. Si les deux parties trouvent que c'est une réaction positive, et surtout si personne ne souffre de cela, tant mieux, il n'y a pas de problème à fonctionner comme ça.

    Néanmoins, le principe de ce questionnaire c'est justement l'objectivité. Objectivement, qu'une personne du couple ignore l'autre lorsqu'il y a une colère à étouffer, ce n'est pas extrêmement sain. Il y a des relations dans lesquelles on n'a pas besoin d'ignorer l'autre pour qu'un conflit se règle ou que le conflit n'ait aucune incidence sur le bonheur du couple.



  • Quand tu vis sous le même toit c'est pas facile de prendre le large mais il m'arrive de partir l'après midi pour avoir la paix 🤔



  • les hommes peuvent participer ?



  • @maxi à la conversation ? Evidemment !



  • Ce genre d'articles est très bien mais à postériori je pense.
    Car lorsqu'on est engluée dans une relation toxique, soit on le voit de suite et on fuit, soit on subit sans très bien se rendre compte. Je m'explique.

    J'étais dans ce genre de relation avec mon ex-mari ( je reconnais ma relation dans 5 items de la partie STOP et dans 4 items de la catégorie sens interdit ) et je suis restée 20 ans avec lui. Et ce n'est qu'au bout de 15 ans que je me suis aperçue que la relation était toxique. Je ne voulais pas voir avant . J'aurais vu ce document à ce moment-là, je ne suis pas sûre que j'aurais compris ou que je me serais reconnue.

    Il faut qu'on soit prêt à voir les choses et à accepter.



  • @Shanna J’ai étais dans une relation dis vigilance. Il était trop jaloux, il me surveillait, essayer de m’espionner. Au final j’ai dis stop parce que j’en avais assez. Malheureusement, beaucoup de femme n’ont pas la force et le mental de dire stop. C’est pour ça qu’il faut être là pour les aider et les encourager dans leurs décisions



  • @Roma31 a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    soit on le voit de suite et on fuit, soit on subit sans très bien se rendre compte.

    Ou alors on s'en rend compte, et on le subit en se disant que cela va passer, parce qu'on est trop optimiste, et qu'on se dit que l'autre va changer, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, qu'on a des projets qui la ou le feront changer...



  • @djino a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    @Roma31 a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    soit on le voit de suite et on fuit, soit on subit sans très bien se rendre compte.

    Ou alors on s'en rend compte, et on le subit en se disant que cela va passer, parce qu'on est trop optimiste, et qu'on se dit que l'autre va changer, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, qu'on a des projets qui la ou le feront changer...

    Aussi, et on a les enfants, et la tête dans le guidon ... Et on sort épuisée, détruite...



  • @Roma31 a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    @djino a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    @Roma31 a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    soit on le voit de suite et on fuit, soit on subit sans très bien se rendre compte.

    Ou alors on s'en rend compte, et on le subit en se disant que cela va passer, parce qu'on est trop optimiste, et qu'on se dit que l'autre va changer, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, qu'on a des projets qui la ou le feront changer...

    Aussi, et on a les enfants, et la tête dans le guidon ... Et on sort épuisée, détruite...

    Oui on met de l'energie en vain, pour quelque chose qui ne changera jamais. C'est épuisant et surtout ca nous ronge de l'intérieur parce qu'on aimerait que les choses s'arrangent alors que tout est en vrille. On met un frein à notre vie



  • @djino et en plus, on n'a pas de l'aide de l'extérieur, puisqu'il a fait le vide autour ne nous...

    Juste avoir la force de s'en sortir seul(e)...

    Le déclic pour moi : juste avant d'avoir 38 ans, j'ai ouvert les yeux , j'ai regardé en arrière et me suis posée la question : " quelle image de la femme suis-je en train de transmettre à mes enfants ? " . J'ai trois garçons et comme j'ai eu une éducation stricte, traditionnelle, à l'espagnole, et que, ironiquement, jeune, je voulais me sortir de cette chape de l'éducation, je ne voulais pas que mes "garçons" reproduisent sur une femme, la vie que j'avais eue, et celle que j'avais.

    Mais je ne suis pas sûre pour l'instant d'être parvenue à changer les choses à ce niveau -là



  • Pour moi le déclic est finalement venue de son comportement

    Déjà tout ce qui est en vert sur le tableau on pouvait quasi l'inverser, et l'orange il y en avait un paquet de vrai...

    Au début s'était une relation saine mais elle s'est éloignée de moi au fur et à mesure du temps, je mettais toujours ca sur un moment passager (opération chirurgicale, baby-blues, problème au travail, décès familial,...). C'était toujours moi qui faisait les concessions, elle n'avait plus aucun geste envers moi, aucune conversation "sérieuse" mais je me disais que ca reviendrait comme avant...

    Et ce qu'il s'est passé c'est qu'au fil des années, ma fleur intérieure s'est fânée, mais (foutu profil psychologique de résilient qui veut qu'on essaye tout jusqu'à ce que cela fonctionne) je tenais bon en me disant que son mur dans lequel elle se cloitrait allait finir par tomber...

    Il a fallu qu'elle ait une relation extra-conjugale et que je m'en apercoive par hasard pour que le déclic se fasse. Tout ca pour m'entendre dire qu'elle ne m'aimait pas, qu'elle avait essayé au début parce qu'elle avait enfin trouvé quelqu'un de bien pour s'occuper d'elle, qu'elle avait fait semblant mais que cela n'avait pas pris ...

    Au final je ne dis pas que j'ai perdu toutes ces années (j'ai quand même une adorable petite fille) mais même si je voyais que ca n'allait pas, même si quand je lui en parlais elle se fermait, je faisais tout pour que cela s'arrange... en vain



  • @djino
    il faut toujours retirer le positif des situations, mais surtout pas oublier le mal qu'ils ont fait.

    Mon ex-mari est toujours "après moi" . Cela fait 8 ans que je l'ai quitté, et en plus je culpabilisais d'être partie " je détruisais la famille " disait-il. Il continue à m'appeler, me textoter, m'écrire des lettres dans lesquelles soit il essaye de m'attendrir soit il m'insulte.

    Ces gens sont des manipulateurs, qui nous utilisent pour leur bien-être ! A repérer et à fuir !!



  • Oui alors si on a même plus le droit aux

    PS : Humour hein !!!! m'envoyer pas Mme Inna Shevchenko hein !!! 🙂



  • @djino a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    Déjà tout ce qui est en vert sur le tableau on pouvait quasi l'inverser, et l'orange il y en avait un paquet de vrai...

    A mon sens la partie verte du tableau ne se lit pas comme des questions pour lesquelles si la réponse n'est pas un "oui" franc et entier, ça voudrait dire qu'on est dans une relation abusive.
    Par exemple : si ton partenaire "a confiance en toi", la relation est saine.
    Si ton partenaire n'a pas toujours confiance en toi, qu'il y a un peu de jalousie par ex, cela ne signifie pas que la relation est malsaine.
    En revanche, et là on n'est plus dans la partie verte mais dans la partie orange, s'il "est jaloux en permanence" ou "contrôle tes sorties" ou "fouille tes textos", là oui, il y a de la violence.

    Je dis ça sans jugement aucun et avec le plus grand respect envers toi : en lisant le reste de ton post (possiblement pas représentatif de la relation que tu as vécue), je ne trouve pas les signes d'une relation abusive, mais plutôt les signes d'une relation qui se termine, avec toute la souffrance que ça peut engendrer bien sûr quand l'amour n'est plus là et que l'autre s'éloigne. Loin de moi l'idée de minimiser cette souffrance, et je le redis, il est très possible que ton post ne reflète pas en détail ce qu'il s'est passé, donc je peux me tromper totalement, je fonde juste ma réflexion sur les mots que tu as postés ici, rien d'autre, et je n'y vois pas de signe d'abus : tu parles d'une femme qui s'est désintéressée de toi, a refusé de communiquer, de s'investir dans votre relation ou de l'améliorer, ce n'est pas tout à fait la même chose que de l'abus ou de la violence.
    Cependant tu dis que

    et l'orange il y en avait un paquet de vrai...

    alors je suppose que tu n'as pas relaté ces faits (et je comprends que tu n'aies pas eu envie de développer).
    Je voulais juste revenir sur ces nuances parce que c'est un sujet délicat et que la question était justement de savoir reconnaître les signes d'une relation abusive.



  • @Shanna a dit dans Êtes-vous dans une relation abusive ? Les questions à se poser :

    alors je suppose que tu n'as pas relaté ces faits (et je comprends que tu n'aies pas eu envie de développer).

    Oui, il y eu des faits que je n'ai pas relaté. C'est autre chose qu'une simple personne qui s'est détachée au fil du temps (si tant est qu'elle eut été attachée un jour), il y a eu une souffrance mentale et certaines situations ont été terriblement blessantes. Pas blessantes d'un point de vue physique mais d'un point de vue moral. Après chacun a sa sensibilité, chacun peut accepter ou non certaines choses, chacun va réagir différement à certaines situation mais quand tu prends par exemple "est jaloux en permanence" "t'isole de ta famille, de tes amis" "rabaisse tes opinions" "pete les plombs lorsque quelque chose lui déplait" oui, entre autres, c'est ce qui arrivait

    Après on est pas non plus dans la partie VIP et c'est vrai que du coup je ne vais pas développer plus que cela (et j'ai déjà développé à ma psy et mes amis très très proches l'année dernière). En tous cas ce n'est pas une souffrance d'une relation finie : ca a été une souffrance durant la quasi totalité de la relation, une souffrance que j'ai acceptée en me disant que cela allait changer, alors que j'étais malheureux (je mettais un gros frein sur moi même, et je faisais des concessions que je n'aurais jamais du faire). Et ça n'a été qu'après que cela soit fini que j'ai compris que j'avais été enfermé pendant des années.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai