Solitude



  • Bonjour,
    Je ne sais pas trop si je suis dans la bonne catégorie, ou si je devrais plutôt poster dans "Santé" mais bon. Je vous écrit parce que je me sens extrêmement seule. Je me dis que peut-être ici, il y a des âmes aussi esseulées que la mienne, qui ont autant besoin de parler.
    Je vis avec mon compagnon, j'ai des "amis", qui sont loin et sans vraiment savoir si je peux vraiment les considérés comme tels. Je crois que je suis une amie pour eux, ou que je peut l'être, sans qu'eux le soit pour moi. À l'amie la plus proche de moi, je ne fais plus confiance, et les autres sont peut-être finalement davantage des connaissances, des "potes" que de véritables amis. J'ai également une sœur, loin elle aussi. On est très proche, mais on se voit rarement, et on se parle peu, nos horaires de travail et nos modes de vie ne coïncident pas vraiment. Je sais qu'elle m'aime et qu'elle tient à moi, mais souvent, j'ai l'impression de déranger, ou de mal tomber. Il y a aussi le fait que je m'inquiète toujours de ce qu'elle pourrait penser, et que je veux éviter qu'elle s'inquiète pour moi. Elle a déjà bien assez à faire avec sa propre vie. Alors je ne lui parle pas vraiment de ce qui peut se passer dans ma tête.
    Mon compagnon est un grand gamin. C'est quelqu'un de très nostalgique, ce n'est pas son intention, mais il me donne souvent l'impression que tout était mieux avant, les gens surtout. Et que par définition, ce qu'il y a maintenant, c'est à dire moi, n'est pas aussi bien.
    En fait, je ne suis même pas sûre de l'aimer. Je me sens honteuse de ne pas être capable de répondre à ça. Il paraîtrait que quand on est vraiment amoureux, on le sait. Ça a l'air facile. Ça l'est pour vous ?
    Malgré tout, je voudrais pouvoir avoir des projets communs avec la personne que j'aime, des rêves de voyage ou d'avenir. Et faire des efforts pour obtenir ce que l'on veut. Par exemple acheter une maison. Je n'ai qu'un salaire à la limite de la moyenne, et lui aussi, et pas d'économies. Soit pas vraiment le profil idéal de futurs propriétaires. Mais j'essaie de faire des "plans", par exemple de reprise d'études ou de formations pour avoir une meilleure situation. Je me renseigne aussi sur ce qu'il faut savoir pour acheter une maison, je me pose des questions. Mais je ne me sens pas du tout soutenue par mon compagnon par rapport à ça, il préfère "ne pas y penser". Ni à trouver une solution pour avoir une meilleure situation, ni à se renseigner pour quoi que ce soit. Il n'a aucune conscience de la réalité des choses dans ce domaine là. Alors à quoi bon? À quoi bon continuer avec lui, à quoi bon essayer, moi, de faire des efforts ? Je suis fatiguée moralement, et je ne suis pas sûre que j'aurais la force de faire des efforts pour nous deux, et de le porter encore.
    Il y a d'autres choses auxquelles il ne veut pas penser. Comme à la mort ou à notre place dans l'univers. Ça le fait paniquer, ce que je peux comprendre et que je respecte bien sûr, mais j'ai l'impression d'être interdite de certains sujets de discussions, dont moi j'aime parler, et qui me fascinent. Ce qui est d'autant plus étouffant.
    Je crois que je me sens tout le temps étouffée, pas seulement avec lui ni dans cette relation. Et incomprise, je n'ai pas l'impression de pouvoir parler à qui que ce soit sans passer pour quelqu'un de bizarre, sans qu'on veuille me tirer les vers du nez, ou sans me sentir "examinée". Je déteste ça.
    Et je me déteste aussi un peu je crois.
    J'abandonne toujours ce que j'entreprends. Pourtant, c'est une caractéristique que j'ai du mal à supporter chez les autres, et encore moins chez moi. J'ai l'impression de n'avoir aucun courage.
    J'ai toujours l'impression d'être "appelée" ailleurs, comme la sensation que le destin existe concrètement et que le mien est ailleurs. Comme si "ailleurs", sans vraiment savoir où, les choses seraient différentes, je serais différente. Comme si tout recommencer à zéro, loin, très loin, pouvait effacer tous les regrets et toutes les erreurs. Mais pourtant non, moi au fond je serais la même, et on n'échappe pas à soi même. N'est ce pas ?
    C'est aussi pour changer ça que j'essaie de faire des plans, pour essayer de devenir quelqu'un.
    C'est un message un peu décousu, qui peut-être n'a pas beaucoup de sens, et qui n'obtiendra peut-être pas de réponse, mais tant pis. Ne serait-ce qu'écrire, ou effleurer plutôt, les choses qui me passent par la tête me soulage déjà un peu. Merci à ce site d'exister, et à ceux qui liront mon post.



  • @Zheva Bonsoir,
    Sois la bienvenue parmi nous. Tu te poses plein de questions et c'est normal, ça arrive à chacun d'entre nous. Si tu ne sais pas si tu aimes ton compagnon, ça me semble être déjà un point compliqué. Tu n'es peut-être pas amoureuse ? Si vous avez une vision de la vie trop différente, vous n'êtes peut-être pas fait l'un pour l'autre ?
    Ensuite, il faut essayer de faire le tri dans toutes tes pensées qui partent dans tous les sens. Si tu souhaites faire des changements dans ta vie assez important, fais-les étape par étape. Un objectif à la fois sinon tu vas abandonner très rapidement parce que tu te sentiras débordée.
    Tes questions existentielles tu peux en parler sur le forum, tu trouveras des tonnes de sujets en tout genre qui t'intéresseront sans doute. D'ailleurs il y en a un sur la mort, si je ne m'abuse. Sache que tu as ouvert la porte sur un forum rempli de bonnes âmes et de bienveillance. 😊



  • @LeaPierce a dit dans Solitude :

    @Zheva Bonsoir,

    Tu as de la chance car tes propos me font penser à un mix d'un autre couple.
    Tu n'es pas seule à te poser ce genre de questions.

    Le problème que vous rencontrez ne viens pas de vous mais de la situation actuelle qui va rendre les relations amoureuses très difficiles alors que vivre seul va devenir impossible.

    Devenir propriétaires...
    Cela ne peut être que temporaire, un intermède entre le départ du cocon familial et l'entrée en EHPAD.
    En plus les petits proprios vont se faire matraquer car le fait de ne pas payer de loyer sera considéré comme un avantage financiers.

    Les voyages...
    Ce sont des souvenirs pour ceux qui ont pu en faire, c'est bien mais perso je préférerais avoir d'autres bagages pour "l'autre côté", une force que l'on peut emporter dans l'inconnu.

    La mort...
    C'est un sujet qui restera personnel car on traverse seul la porte qui mène ailleurs ou à nulle part. Certains couples peuvent aborder le sujet, d'autres non car il faut un émotionnel très solide pour vraiment discuter sur ce sujet.

    Notre place dans l'univers...
    A partir du moment ou tu es utile à une personne, tu es à la bonne place. Si avec toi une personne peut traverser la vie sans être seule, ton existence à un sens.

    La solitude...
    Ne pas être seul et pourtant l'être toujours...
    C'est une grosse difficulté car nous sommes uniques et être face à une copie conforme de soi-même serait d'un ennui lamentable. En réel deux personnes peuvent partager leur solitude, cela peut être plus ou moins agréable mais cela restera toujours frustrant.
    L'idéal serait de rencontrer l'âme complémentaire, celle qui par ses différences et les nôtres permettrait de constituer un être complet.
    Pour que cela soit possible il faudrait que l'on change nos philosophies, que l'on revoit complètement nos notions d'amour et que l'on fasse des recherches pour comment mettre en contact les "moitiés" ce qui impliquerait une forme de relation décidée par un tiers.
    Il faudrait donc un système vraiment humain avec des sages qui mériteraient notre confiance et qui pourraient amener les "moitiés" l'une à l'autre.
    Le désir de l'idéal nous met donc en difficulté. A vouloir vivre dans un château, on ne se sent pas bien dans une maison, celui qui peut vivre dans une grotte est heureux partout 😉
    Une assez bonne compatibilité est je pense une solution de contournement.
    Etes vous assez compatibles ?
    Seul un tiers vous analysant tous les deux peux le déterminer, trop de coupe font l'erreur de ne pas faire appel à un bon praticien dès qu'un doute s'installe. Il est difficile de se connaître assez soi-même pour déjà savoir e qui est vraiment bon pour nous...

    L'abandon des objectifs ?
    Des objectifs vraiment réalisables sur le moment ou potentiellement réalisables ?
    Je pense que tout ce qui peut être fait est fait, qui ne ramasserais pas un billet de 500 euros parterre s'il peut se baisser 😉

    Les non-dits...
    M'aime-t-il vraiment ?
    S'il m'aimait vraiment il ferait tout ce que j'espère !!!
    Ramasser un billet de 500 euros parterre pour faire un beau cadeau à l'aimée, qui ne le ferait pas du moment qu'il peut se baisser 😉
    S'il m'aimait il serait plus expressif !!!
    Peut-on demander à un muet de chanter 😉

    Le couple...
    Une équipe pour traverser les difficultés de la vie en alliant ses forces et en ne demandant pas trop à la vie 😉

    Mes avis en conclusion, en considérant que je ne suis pas un sage.
    Se faire aider par un tiers pour savoir si les compatibilités sont suffisantes.
    Apprendre à être heureux sans rien pour l'être dans toutes les situations.

    Si tu as besoin de discuter plus, tu peux me contacter en privé sans problème, cependant le partage de vues est intéressant pour alimenter la connaissance des autres.



  • @Zheva Salut et bienvenue sur le forum pour commencer.

    Je ne vais pas répondre point par point, je vais me contenter de répondre partiellement et cela ne sera que mon ressenti.

    En ce qui concerne l'amour, je ne sais pas si c'est inné, si on le sait. Par contre, ce qui est certain de mon point de vue, c'est que trop de différences, trop de "reproches", un manque d'implication de l'un, etc n'est pas un bon signe. Par expérience de proche dans le domaine, il est difficile de construire quelque chose avec quelqu'un d'immature (suivant nos standard), qui ne s'implique pas dans la relation, qui place ses intérêts ailleurs que les tiens (intérêts qui sont importants pour lui et il ne comprend pas que tu ne les partages pas). Tout est une question de point de vue. Dit toi qu'il est possible qu'il ressente la même chose que toi sur la situation. Avoir une conversation avec lui pour voir si vos positions sont trop éloignées pour donner suite à votre histoire. Je pense qu'il vaut mieux se séparer plutôt que de lutter contre des moulins pour tenter de faire vivre une relation appelée à mourir. Pour cela, il faut absolument tenter d'en parler. Si déjà tu ne te sens pas bien dans ton couple, comment veux-tu être bien dans ta vie.

    Parfois, un nouveau départ est une solution. Parfois, c'est juste un petit ajustement à faire et tout repart correctement.

    Pour ta propre solitude amicale, je ne peux que t'inciter à te trouver de nouvelles activités pour rencontrer des gens. Je ne sais pas un cours de danse, de sport, de poterie, un atelier de théâtre, une chorale, etc. Enfin trouver quelque chose qui te sorte de ton quotidien, qui te permette de croiser d'autres personne et de t'enrichir de nouvelles connaissances.

    Le bout du bout si tu n'y arrives toujours pas, c'est la solution extrême. Il faut du caractère pour le faire et être certaine de pouvoir le supporter. C'est de tout plaquer et filer. Mon grand frère l'a fait. Du jour au lendemain, il en a eu marre et il a tout plaqué. Il a fait une séparation à l'amiable avec son patron, il était au chômage, il a monté un dossier pour partir au Canada. Il a trouver un boite qui l'a engagé et qui a facilité son arrivée. Au bout de 5 ans, il est revenu en France avec une épouse. Je ne sais pas ce qu'il cherchait, mais il semble l'avoir trouvé. Il est maintenant apaisé et arrive à faire des projet d'avenir. Avec son épouse, ils ont acheté une maison, ils ont une petite fille adorable. Bref, tout va bien, mais pour cela, il a dû tout envoyer en l'air et repartir de zéro. Je ne vais pas te mentir, c'est difficile et il faut vraiment un gros mental pour le faire.



  • @Zheva Tu es quelqu'un, mais tu es d'ailleurs. Tu trouveras certainement un écho quelque part, cependant je ne sais pas si c'est vraiment souhaitable. Une chose est certaine, si tu as la possibilité de changer le cours de ta vie pour laisser entrer la lumière pour toi et pour les autres, fais-le. La vie est une succession de découvertes et d'apprentissages. Tu n'es qu'un joyau qui ne demande qu'à briller et j'ai été émue de te lire.



  • @Zheva a dit dans Solitude :

    étest

    Quel Grand et beau récit , tu donnes l'impression d’être une personne posée, Tel maître Yoda sur son île qui médite sur son existence 🖖 . Saches petite Padawan, que l'on porte souvent un regard sévère sur nous même, moi ce que je vois , c'est une personne avec des projets, et oui souvent on doit penser pour deux dans un couple... ça rend les choses plus difficiles mais bien plus louable mais comme tu dis, ça rend les choses bien plus compliquées moralement , notre esprit est comme soutenu par des piliers qui parfois lâchent un par un et qui ont besoin d’être remis sur pieds . Et c'est là que Popcorn international corporation est là pour t'aider avec nos petits bras musclés, tu peux parler de choses que tu nommes de bizarres sans passer pour une Alienne 👽 , donc parle des choses qui te fascinent ici , d'ailleurs j'avoue être assez curieux de savoir ce que c'est 🙄 parce que dans la vie , on se retrouve dans des situations bizarres comme pour notre ami Gégé

    Courage a toi petite padawan


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai