Crises d'angoisses, quelles sont vos trucs pour lutter?



  • Sujette aux crises d'angoisses, j'en ai malheureusement fait une hier sur mon lieu de travail, heureusement pour moi c'était la pause de midi et la personne près de moi ne semble pas avoir compris ce qu'il se passai vraiment, étant morte de fatigue à ce moment là, il a crû que je dormais ou alors a-t-il fait croire ça.

    Je sais ce qui peu m'angoisser, et malheureusement la veille au soir, j'ai fais un bilan sur toutes ces choses qui font que parfois je suis fatiguée de ma propre vie. J'ai sentie la crise proche toute la matinée, et je ne sais pas pourquoi elle est venue plusieurs heures plus tard, est-ce la fatigue qui a fait que je n'ai plus lutée? Ou alors étant donné que j'étais avec ce collègue qui me papouille le midi (si vous avez vu mon autre post), est-ce le déclencheur?
    Je sais que ça peut être ça puisque la plupart du temps ça se déclenche parfois quand on me touche ou dans une situation qui rappelle ça.
    Mais j'étais vraiment gênée de faire une crise au boulot, moi qui croyais être prête pour tenter de vaincre cette angoisse petit à petit, j'ai l'impression que je reste bien plus fragile que je ne le pense.

    Ca m'est déjà arrivé de "bloquer" un temps la crise, mais elle doit se déclencher à un moment ou à un autre, c'est forcé, je ne sais même pas comment je la bloque, je la sent mais elle ne vient pas.
    Et le soucis c'est que si je suis avec quelqu'un, je vais me mettre la pression pour la stopper rapidement, mais plus je me met la pression, plus la crise augmente forcément.

    Avez-vous trouvé des trucs pour vous apaiser facilement? J'avoue ne pas réussir, je fais un travail psy pour m'aider, mais en attendant, même si elles sont rares, les crises n'en reste pas moins intenses et fatigantes.

    Quand je parle de crise d'angoisse je parle d'une montée de stresse énorme, le corps entier qui se met à trembler et la respiration forte et accélérée.



  • @Nicdouille as tu essayé l'Hypnose ?



  • @Delnis J'avoue que non, je ne crois pas forcément à l'hypnose (déjà aller voir une psy c'était un pas en avant, même si de base je ne l'a consultais pas pour ce soucis précis).

    Je faisais mon bonhomme de chemin, ça faisais quasi un an que je n'en avais pas faites et je pensais vraiment être assez forte pour faire quelques tests mais finalement....

    As-tu déjà testé l'hypnose personnelement?



  • @Nicdouille non mais beaucoup de bons retours chez des gens justement comme toi, tu risques pas grand chose



  • Ça m'est souvent arrivé, à certaines périodes :
    Surtout la nuit, une oppression avec sensation d'étouffer.
    Dans ces cas là, il faut ... que je lève et que je marche.
    Il m'est arrivé deux fois de faire une crise de panique liée à la claustrophobie :
    une fois pendant le festival d'astronomie de Fleurance, j'étais rentrée avec les enfants dans un espèce d'igloo représentant la voute céleste ...
    Une autre fois c'était dans une petite pièce avant de descendre dans une cave, à Roquefort...
    Les deux fois, j'étais coincée : Ou j'arrivais à me calmer, ou je laissais la crise monter, et j'aurais fini par hurler !
    J'ai fermé les yeux, je me suis concentrée sur ma respiration. Je ne peux pas dire que j'étais détendue mais les deux fois, j'ai réussi au bout d'un moment à reposer mon attention sur les intervenants et à m'y intéresser !
    Peut-être faire une prise de sang : Le manque de magnésium entre autres est un indicateur pour un thérapeute.
    J'avoue que je ne le fais plus, à chaque petite alerte, je refais le plein par l'alimentation.
    ( petite cure d'amandes, par exemple )



  • J'ai essayé plusieurs choses dans ces moments-là : me laver le visage avec de l'eau froide, sortir prendre l'air en prenant de grandes inspirations régulières pour calmer mon agitation, serrer quelque chose dans ma main. Mais ce qui met fin à mes crises en général, c'est de finir de pleurer, ma seule façon d'extérioriser.

    Une fois calmée, je reste où je suis, je fixe longuement quelque chose dans mon champ de vision puis je bouge plus, je suis totalement stone. Et c'est là qu'une énorme fatigue me retombe dessus, et j'ai besoin d'un gros dodo pour m'en remettre.



  • Mon conjoint a fait des crises d'angoisses il y a quelques années et l'hypnose a été extraordinaire !
    Il a même eu des astuces pour l'aider à canaliser ses angoisse comme la respiration.



  • @apis-32 Je ne sais pas si la nourriture aiderait dans mon cas.

    Mes crises montent parfois quand on me touche, ou quand j'y pense. Pour tous dire, ce qui a pu amener la crise est juste de penser que je retournais chez ma mère, qu' elle allait vouloir m'embrasser et me câliner et que parce que c'est ma mère, je n'ai pas le choix que de la laisser faire, alors qu'elle fait partie des personnes qui ne devraient pas me toucher, juste son contact me crispe (oui un peu dur pour dire que c'est ma mère). Je n'ai encore jamais fais de crise direct quand elle fait ça, mais ça me met mal à l'aise et juste cette pensée, a fait venir la crise.

    @WatchTheCat J'ai déjà tentée une fois de partir prendre l'air, je marchais vite, je disais des trucs plusieurs fois (j'avais un peu l'air folle), et une personne était là à ce moment là et a juste voulu me prendre par les épaules. Je suis tombée dans les pomme 1/4 de seconde et du coup je n'ai jamais osée renouvelée l'expérience de me mettre debout pendant la crise.
    Et pareil une fois calmée, je reste a fixer le vide un moment, le temps de reprendre mes esprits et je ressent une énorme fatigue.

    @Isanie Je devrais plus me renseigner sur l'hypnose, je vais voir ce que donne cette direction.



  • Perso quand je sens que ca commence à monter je prend un anti anxiété le temps de traiter ce qui va pas, un des plus faibles.



  • @Nicdouille a dit dans Crises d'angoisses, quelles sont vos trucs pour lutter? :

    Je ne sais pas si la nourriture aiderait dans mon cas.
    Mes crises montent parfois quand on me touche, ou quand j'y pense. Pour tous dire, ce qui a pu amener la crise est juste de penser que je retournais chez ma mère, qu' elle allait vouloir m'embrasser et me câliner et que parce que c'est ma mère, je n'ai pas le choix que de la laisser faire, alors qu'elle fait partie des personnes qui ne devraient pas me toucher, juste son contact me crispe (oui un peu dur pour dire que c'est ma mère). Je n'ai encore jamais fais de crise direct quand elle fait ça, mais ça me met mal à l'aise et juste cette pensée, a fait venir la crise.

    La nourriture seule, certainement pas, mais ça peut aider.
    Ma mère, qui est un vrai glaçon, ne nous a pas embrassés depuis le début du COVID ( sauf mes petits enfants ). Personnellement, cela ne me manque pas, alors que je continue à avoir des contacts physiques avec ma fille et mes petits enfants.
    Tu as le choix quand même : Tu peux peut-être éviter de dire que ça te crispe, mais tu peux dire que ça te gêne.
    Après tout, on l'apprends aux enfants :
    C'est ton corps, personne n'a le droit d'y toucher sans ton consentement.
    Tu as sans doute un problème avec elle à régler. Peut-être te faire aider pour décrypter ce problème, puis voir ce que tu en fais ...



  • @Nicdouille quand tu sens la crise arriver : assieds toi sur une chaise, croise les jambes et tourne le pied qui se trouve dans le vide dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, et pendant que tu fais ça, tourne l'index de la main du même côté (donc main gauche si c'est le pied gauche qui était dans le vide, et qui se retrouve donc à droite) dans le sens des aiguilles d'une montre.

    text alternatif

    Si si, je t'assure, essaye !

    Sinon pour l'hypnose, on en parle un peu ici (autopromotion).



  • Les hypnothérapeutes travaillent en tant que soignants ds la plupart des hôpitaux!
    Donc,n pas avoir peur!
    https://sante.lefigaro.fr/article/l-hypnose-une-pratique-bien-implantee-a-l-hopital/
    Après,à chacun de chercher selon la ville ou il réside.



  • @Chibi
    Il ne faut pas avoir e syncinésies !



  • J'ai fait des crises d'angoisses quand j'étais au collège et deux méthodes que j'ai appliquées ont fonctionnées sur moi. La sophrologie avec de la méditation et la méthode Sedona. Pour les deux et surtout la seconde, il faut de la persévérance, mais ça fonctionne bien pour moi. Si jamais voici un lien qui explique le fonctionnement.
    https://www.bloghoptoys.fr/connaissez-vous-la-methode-sedona



  • @Chibi Effectctivement, j'ai un peu de mal à me dire que ça peu marcher XD
    Mais à tester si je m'en souviens.
    @Myra-flore Merci pour le lien je vais aller jeter un coup d'oeil.
    @Tuulikki Merci, c'est le genre de choses auxquels je ne crois pas trop, mais je vais me renseigner, voir si ça me conviendrais.



  • @Nicdouille je pense que mon anti depresseur m'a beaucoup aider ainsi que les anxiolitique au début. Je ne suis pas vraiment sujet aux crises d'angoisse. Cela m'a donc surpris les 1ère fois mais j'ai eu une copine qui en a déjà fait et que j'ai gérer car elle m'avait expliquer avant quoi faire.

    J'avoue que je me pose pas la question au quotidien mais tu me rappelles que cela peut m'arriver. J'imagine que ne pas y penser aide. Après je pense que des exercises de respiration peuvent être utile. Je verrais si cela reviens mon traitement fini.



  • @Barbouille Je préfère éviter les médicaments, comme je l'ai dis, ça ne m'arrive pas trop souvent, mais quand ça arrive, ça reste de belles crises.

    Mais je ne me pose pas trop de questions non plus, même si je tente de travailler la dessus au quotidien. C'est juste que c'est vraiment compliqué quand ça arrive en publique.



  • @Nicdouille j'y crois pas du tout (cartésienne à fond les ballons) mais plusieurs de mes collègues à l'époque utilisaient le Rescue de Fleurs de Bach (ou équivalent, il en existe d'autres marques).
    Sinon, perso, la visualisation mentale associée à la respiration, ça peut m'aider. Je visualise un carré que chacune de mes expirations dessinent, jusqu'à disparition de l'angoisse.



  • @Noodle J'ai déjà testé, mais ça ne marche pas du tous sur moi.
    La visualisation pourrait aider mais j'ai du mal à me concentrer ^^



  • @Nicdouille tu sais si tu as un fonctionnement plutôt visuel, auditif ou kinesthésique ? Pour visuel ou auditif, on a souvent un moyen d'apprentissage préféré pour apprendre. Aussi, quand on est visuel et qu'on parle à quelqu'un on va plus souvent le fixer dans les yeux, alors qu'un auditif va plus ou moins rapidement détacher le regard.
    Le kinesthésique est plus difficile à repérer je trouve, il se sert davantage des émotions et peut être un peu plus tactile.

    Ce sont des généralités, il y a plein de moyens de repérer tout ça.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai