Le Théorème du Perroquet



  • Un roman entre intrigue policière légère et vulgarisation scientifique

    perroquet.jpg

    Synopsys :

    L'histoire se déroule à Montmartre, rue Ravignan Pierre (πR) Ruche est un vieux libraire cloué dans un fauteuil roulant. Il est aidé par Perrette Liard qui élève seule trois enfants : les jumeaux Jonathan-et-Léa, et le dernier Max, un enfant sourd.

    La vie de tout ce petit groupe va être bouleversée par deux événements :

    • L 'entrée dans la famille d'un perroquet, Nofutur, que Max sauve des mains de personnages douteux ;

    • L'arrivée d'une lettre du Brésil (Manaus) provenant d'Elgar Grosrouvre, un ami d'enfance de Pierre, féru de mathématiques, qui lui confie la totalité de sa bibliothèque ainsi qu'une énigme à résoudre.

    À travers les fiches laissées par Grosrouvre, Pierre Ruche va découvrir la richesse des mathématiques de l'époque grecque jusqu'à nos jours. Ses recherches le mèneront de la Bibliothèque nationale de France (BnF) à l’Institut du monde arabe (IMA), en passant par la pyramide du Louvre. Il partage ses découvertes avec Max et les jumeaux qui vont eux aussi finir par se prendre au jeu.

    Mais quel rapport y a-t-il entre la mort de Grosrouvre, sa bibliothèque et le perroquet Nofutur ?


    Avis :

    L'histoire est bien trouvée. C'est ce pitch très accrocheur qui m'a poussé à lire ce roman.

    C'est un bon moment de littérature, avec des morceaux de maths dedans, qui va nous faire creuser dans nos souvenirs (Par exemple Thalès son fameux théorème dont on apprend la génèse, avec calcul de la hauteur de la pyramide)

    Les mathématiques sont au milieu de l'intrigue cela fait du bien d'en apprendre sur l'histoire des mathématiciens, plutôt que d'apprendre leurs théorèmes par coeur pour les appliquer

    C'est un livre à conseiller aux amoureux des maths, à ceux qui veulent en savoir plus sur ce qui se cache derrière ces figures mathématiques, aux jeunes collégiens/lycéens qui ont envie de voir l'envers du décor de ce qu'ils apprennent en cours et mettre ainsi des images réelles sur des choses abstraites

    Un bon roman donc, mais il faut nuancer car pour moi il souffre quand même d'un point faible qui peut en rebuter beaucoup

    Le point faible que je trouve à ce roman un peu particulier c'est que toute l'histoire finalement prend son envol sur la fin. En fait l'histoire est prédominante à la fin, alors que dans le roman elle est distillée de temps à autre. Plus concrètement, cela arrive trop souvent que l'auteur (qui est mathématicien avant tout) présente sur une dizaine de pages une partie d'Histoire des maths, avec pour compenser une petite demi-page en contre-partie pour l'histoire principale...

    Ca rend la lecture un peu fastidieuse et sur ce coup là, j'ai parfois eu l'impression de lire "L'Histoire des mathématiques pour les Nuls"... C'est globalement interressant mais cela peut-être compliqué à suivre.

    En fait, j'attendais une histoire policière style grande énigme avec des petits morceaux de mathématiques pour la résoudre, mais au final c'est plutôt le contraire au niveau des proportions : C'est des gros pavés d'Histoire des maths, avec une histoire en fil rouge

    Il est vraiment à réserver à ceux qui veulent en connaitre plus sur l'Histoire des Maths, ou à de jeunes ados qui se demandent à quoi servent les maths qu'ils étudient. Mais ceux qui, comme je l'avais fait, l'achètent principalement pour l'histoire du libraire et du perroquet risquent de rester sur leur faim.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai