Incendies



  • Année : 2011
    Réalisé par : Dennis Villeneuve
    Avec : Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin
    Genre : Drame

    affiche film Incendies

    Synospis :
    A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.
    Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de sa mère, enfermée dans un mutisme inexpliqué les dernières semaines précédant sa mort. Elle décide immédiatement de partir au Moyen Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien…
    Simon, lui, n’a que faire des caprices posthumes de cette mère qui s’est toujours montrée distante. Mais son amour pour sa sœur jumelle le poussera bientôt à rejoindre Jeanne et à sillonner avec elle le pays de leurs ancêtres sur la piste d’une mère bien loin de celle qu’ils ont connue.

    Avis :
    Ce film a été une vraie claque. Lancé comme ça histoire de, ce fut un ouragan, surtout point de vue émotionnel. Je l'ai suivi au début sans conviction puis vers la moitié j'étais happée.
    Tout y est pour en faire un drame exceptionnel : de l'émotion, du suspense, des histoires personnelles riches et des personnages à la psychologie complexes.
    Les acteurs sont impeccables, parfaitement dirigés. Tous à leur manière m'ont émue, énervée, agacée, révoltée, passionnée, intriguée.
    On ne tombe pas un instant dans la mièvrerie, et le scénario avance implacablement vers son dénouement, je n'ai pas le souvenir de temps mort.
    La réalisation, comme le reste de la filmo de Villeneuve, est ici très maîtrisée. Les prises de vue au Moyen-Orient sont splendides et immersives à souhait.

    Simple avertissement pour celles et ceux qui souhaitent le découvrir : ne vous attendez pas à un drame "léger", style comédie dramatique, vous risqueriez d'être déçus. Ni à du pathos bien lourd, le film ne tombe pas dedans à pieds joints, il est bien plus subtil.

    Et vous ? L'avez-vous vu ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?
    Sinon, ça vous inspire quoi ?



  • Très grand film, pareil pour moi, vu sans trop d’attentes, c’est pour ça que depuis, j’ai un regard sur Villeneuve bien au delà d’un réalisateur de Blockbuster. Un film essentiel.



  • Alors, pas vu, mais je le mets dans ma liste, merci pour la suggestion et pour cet avis ;-)



  • @Yul82 a dit dans Incendies :

    Très grand film, pareil pour moi, vu sans trop d’attentes, c’est pour ça que depuis, j’ai un regard sur Villeneuve bien au delà d’un réalisateur de Blockbuster. Un film essentiel.

    Essentiel, le mot est lâché ! Que je plussoie :)
    Par contre, j'avais commencé sa filmo par Polytechnique, donc je voyais déjà pas un réalisateur de films à gros budget en lui (cours voir si il a un topic) (non je déconne, ou plus tard)



  • Il me tente bien, surtout que c'est l'adaptation d'une pièce de Wajdi Mouawad.



  • Ce film est un vrai choc, tout est super juste et poignant.

    Si je devais lui trouver un défaut, c'est qu'il n'est pas vraiment revisionnable ; j'ai pensé tout de suite que je ne souhaiterais pas le revoir et n'ai jamais eu envie de le revoir simplement parce que tout repose sur sa résolution.
    Incendies est à voir obligatoirement (ce mot je le dirai pas souvent) une fois ; d'autres fois selon comment on l'a reçu.



  • @Hornet J'ai pensé comme toi, mais au final j'ai apprécié le revoir pour en avoir une seconde lecture et mieux apprécier le talent du réal' (et j'ai re-chialer comme une madeleine). Ça me permet de me focaliser plus sur la technique et le jeu des acteurs.

    Curieuse d'avoir les retours de celles et ceux qui l'ont noté dans les films à voir sur ce fil :)



  • Vu hier soir, j'ai bien aimé même si il y a quelques petits trucs qui font que ce n'est pas un coup de cœur non plus.

    Par contre, j'ai deviné la fin un peu trop tôt, ce qui fait qu'il n'y avait pas la surprise de la révélation à la fin. Il y a aussi quelques autres choses qui m'ont laissé un goût amer lors du visionnage :

    o Le fait qu'on ne se penche pas du tout sur la réaction de Nihad lorsqu'il lit les lettres et apprend donc qu'il a bien croisé le chemin de sa mère, qu'il a été son bourreau et qu'il a eu des enfants avec elle (coucou Œdipe). Ça aurait été beaucoup plus percutant de s'appesantir sur les conséquences de cette révélation dans sa vie.

    o Qu'on ne suive pas du tout le parcours de Nihad, qu'on ne sache quasiment rien de lui au final puisqu'il n'apparaît que très brièvement tout au long du film. Je comprends bien que c'est pour préserver le "suspense" jusqu'au bout mais ça enlève quand même une bonne part d'intérêt aussi de se concentrer uniquement sur la mère et "l'enquête" des enfants.

    o Ah et un autre point qui peut être considéré comme un "détail" par certains mais qui, moi, m'a beaucoup dérangé, c'est le choix des acteurs pour jouer les enfants de Nawal. Ils sont typés occidentaux alors que dès le début on sait qu'ils sont d'origines libanaises par leurs deux parents. Je trouve que ça casse l'immersion en prenant des acteurs caucasiens.



  • @Egon Merci pour ton retour :) Un peu teinté de deception donc. C'est je pense le risque quand on voit un film pour lequel les gens ne tarissent pas d'éloges : avoir des attentes fortes et en être déçu.e. De plus, j'ai un peu vendu la mèche en parlant de film qui se revoit difficilement, pardon.


    En tout cas, bravo d'avoir vu venir la fin !
    Je comprends ta déception pour Nihad, je pense que beaucoup l'ont ressenti, moi y compris. J'avais comme toi eu envie de comprendre mieux ce personnage, très complexe. Mais je vois ce film comme un drame centré sur une famille unie (ici la mère et ses deux enfants), et bien que Nihab en fasse partie, seul lui et sa mère/prisonnière le savent, et il est alors trop tard pour rattraper le temps perdu. En tout cas pour eux. Pour les enfants/frère&sœur, la fin du film laisse la porte ouverte à toutes les possibilités justement une fois la révélation faîte !
    Le scénario du film est fidèle à la pièce, donc le matériau originel est ainsi conçu. Frustrant, maybe, mais c'est ainsi ^^

    Pour les enfants typés occidentaux : je ne comprends trop ta réflexion ? Ils sont métisses, libano-canadiens. Sophie est brune à la peau mâte. Maxime est moins "arabisé", certes, mais bon... Rien de choquant je trouve, tout est logique ici. Si Nawal était une femme noire et ses enfants tout deux blondinets aux yeux bleux, j'aurai mieux compris, mais pas là.



  • @Kurapika Je suis assez en forme ce soir, je vais donc regarder "Incendies" tout à l'heure, je pourrai te donner mon avis demain.



  • @Lavinia Chouette ! Et que tu te lances, et que tu te sentes suffisamment pêchue ce soir :) J'espère que tu y prendras plaisir (mais prévois peut-être la boîte de kleenex, des fois que...)



  • @Kurapika
    Tu m'as donné envie de le voir ! Et comme APV est une plateforme très cool :
    Screenshot_2020-04-24-02-28-43-755_com.amazon.avod.thirdpartyclient.jpg
    Donc je vais le voir incessamment sous peu 🔥



  • Chose promise... Tout d'abord, je te remercie @Kurapika d'avoir parlé de ce film, sans quoi je serais peut-être passée à côté !
    2 h à ne pas voir passer le temps, j'ai bien choisi mon moment, une soirée où j'étais bien éveillée et psychologiquement stable, c'était nécessaire !
    Dès les premières minutes des images magnifiques, non pas forcément et seulement ce qu'elles représentent, mais la façon dont elles sont amenées, la manière de filmer. Une bande-son qui accroche tout de suite mon oreille puis le choc culturel, l'originalité du début de l'histoire puis ensuite les événements dramatiques qui s'enchaînent.
    Beaucoup de sentiments pendant le visionnage de ce film, de l'émotion, de la tristesse, de la rage, et pourtant, je n'ai pas versé une larme. J'ai été oui, comme tu l'as dit toi même, happée par l'histoire, j'ai vécu le film intensément, de l'intérieur.
    Bref, j'ai passé un bon moment cinématographique, et je dirais que ce film n'a qu'un but : le devoir de vérité, aussi terrible soit-elle.

    J'ai eu un peu de mal au début du film avec l'accent québécois de Jeanne et surtout de Simon.
    L'idée d'un pays et de villes fictifs est une bonne idée pour ne froisser personne (ou presque).
    Les acteurs sont tous très bons.
    J'ai été touchée par ces flash-back qui croisent le présent, principalement lorsqu'ils mettent en scène Jeanne dans les pas de sa mère.
    J'ai un petit regret quand même, j'ai trouvé que le dénouement a été un peu trop rapide, tout a été accéléré, et j'aurais aimé qu'on nous montre plus de Nihad plutôt que de nous en parler à travers un récit rapide.
    Aussi, il aurait été bien qu'on puisse voir comment les 3 enfants de Nawal vivent les choses après ça, mais en 2 h, ce n'était pas possible !



  • pas encore vu mais merci pour cette suggestion ;)



  • @Lavinia a dit dans Incendies :

    Bref, j'ai passé un bon moment cinématographique, et je dirais que ce film n'a qu'un but : le devoir de vérité, aussi terrible soit-elle.

    Oh, tu as tellement bien résumé ce film en une phrase !! :+1:

    L'accent québécois, criss ! J'aurais du préciser !! J'ai du le regarder avec des sous-titres la première fois, me souviens plus, en général je comprends rien aux dialogues des films québéquois.
    On peut dire que je ne niaise pas avec la puck pour sous-titrer les films canadiens :grin: Bon à priori, t'as réussi à rentrer dedans malgré tout ^^ (je mets cette partie en clair car elle ne spoile rien)

    Contente que le film t'aie "parlé" et de savoir qu'on t'as quelque part permis de ne pas passer à côté!
    Pour tu sais quoi :

    la fin, je crois que la frustration gagne tout le monde ou presque, et que c'est calculé pour déclencher ça chez le spectateur. J'espère quand même que ça ne prédomine pas sur ton plaisir de visionnage ressenti avant ça.

    Merci pour ton retour ici en tout cas :)



  • Ça vend tellement bien le film par ici ! :sneezing_face:
    J'essayerai de le voir ce week-end ça m'intrigue.



  • @Trichemire prévois pleins de boîte de mouchoirs hein et si tu as une personne ou un animal ou un doudou prend le avec toi quand tu vas le regarder lol



  • Je l'ai finalement vu ! Bon pas dans les meilleures conditions de mon côté, mais comme le dit @Hornet je ne me vois pas revoir le film.

    C'est un bon film c'est sûr ! Bien construit, bien ficelé. La seule chose qui me laissait perplexe était un peu le début.

    Je me suis dit oh je ne viens rien comprendre à ce film ! Entre les accents ! Et ce délire avec les métaphores mathématiques, bien pour rappeler les heures les plus sombres de la scolarité ! Pourquoi est-ce qu'on me parle de mathématiques pures ? De la conjecture de Syracuse ? En fait c'est simplement pour dire qu'on finit par tomber sur le nombre 1 !

    La fin m'a convenu et je n'ai pas été frustré sur ce point.

    Ils ont accompli la volonté de leur mère ( en quelque sorte une rédemption ), c'était le but du film. Donc que ça n'aille pas plus loin m'est égal.

    Par contre un truc m'a frustré !

    Simon, j'avais envie de lui mettre des claques pendant une bonne partie du film !



  • Ah j'avais oublié que j'avais à mater ce film !

    (encore un message à l'utilité folle, de rien, vraiment 😘)



  • @jool a dit dans Incendies :

    Ah j'avais oublié que j'avais à mater ce film !

    (encore un message à l'utilité folle, de rien, vraiment 😘)

    Je rejoins la team de "il vaut le coup d’œil !" !



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi