Le Ramadan



  • 5cf793a3-0d8d-4577-b66b-f3898fcf37d5-image.png

    Le Ramadan est le mois saint de l'Islam. ☪

    Le jeûne qui l'accompagne en constitue l'un des piliers. Il consiste en ne pas manger, boire, fumer ou avoir de rapport sexuel de l'aube au crépuscule. Le bon musulman doit suivre ce jeûne.

    Le mois du ramadan n'est pas fixe parce que fondé sur le calendrier lunaire. Ainsi, en 2020, il commence demain 24 avril. Le ramadan s'annonce ainsi plus difficile que d'ordinaire du fait du confinement.

    Connaissez-vous des musulmans qui pratiquent le ramadan ou êtes-vous vous-même musulman ?
    Comment appréhendez-vous le mois du ramadan en général et plus encore cette année ?



  • C'est sûr que cette année...

    Oui j'en connais au boulot qui le pratiquent et c'est tout. Le pire c'était il y a plusieurs années de cela, quand le ramadan tombait en plein été, pour ne pas boire la journée c'est extrêmement difficile selon le travail que tu fais.

    Sinon euh, je n'appréhende pas du tout. Si le ramadan durait plus longtemps ça serait encore mieux ! 🤣 Plus besoin de faire la queue pour chercher à manger le midi, c'est un sacré privilège !



  • Bon Ramadan à tous les Musulmans ! Perso, je suis agnostique mais respecte toutes les croyances, quelles qu'elles soient, parce qu'on est est au pays de Voltaire 🙂



  • @Hornet Quand je bossais aussi j'avais des collègues qui faisaient le ramadan et a prori le plus dur ce n'est pas de pas manger sauf les 1er jours parce que le corps s'habitue après, c'est surtout le manque de sommeil car ils se couchent plus tard et se lève plus tôt pour pouvoir manger tant que le soleil n'est pas levé.

    Après moi perso, je m'en fiche un peu, chacun fait ce qu'il veut du moment qu'il ne fait pas de prosélytisme.



  • Il y a quelques années là où je bossais ma responsable le faisait. Je me demande comment elle tenait à ne pas manger à midi. Il fallait juste ne pas gaffer et ne pas lui souhaiter bon appétit quand on passait devant son bureau en partant à la pause déjeuner

    Elle était assez stricte sur ce genre de choses. J'avais l'habitude de faire des pâtisseries et comme les filles du bureau n'étaient pas contre, il m'arrivait souvent de tester des recettes avec de l'alcool (c'était en quelque sort mes cobayes). J'avais fait un cake au mojito, des chaussons pina-colada, des muffins rhum-banane,... (bon les filles aimaient le rhum comme moi) Du coup quand je faisais quelque chose avec de l'alcool je préparais toujours à côté une ou deux portions sans alcool pour elle (ou si ca n'était pas possible je lui faisait une autre petite chose), parce que je savais que niveau religion elle ne dérogerait pas. (Même quand quelqu'un apportait une boite de haribos elle n'en voulait pas parce que les bonbons gélifiés c'est fait avec de la gélatine de porc)

    Mais franchement, le ramadan l'été, avec le soir qui tombe tard, la chaleur... faut vraiment être motivé pour le faire (enfin je en sais pas, je ne suis pas musulman, mais même avec la foi ça doit quand même être rude parfois) Je me demande toujours comment ma responsable arrivait à tenir la journée



  • J'espère que ça ne sera pas trop dur pour tout celles et ceux qui le pratiquent : difficile de se rassembler dans la joie et la bonne humeur en ce moment...



  • Je suis né dans une société majoritairement musulmane, mais qui est généralement modérée, tolérante (la société tunisienne je voudrais dire).
    Après la révolution, les voies d'expression se sont ouvertes à tout le monde, défiant toute possibilité de contrôle ou de modération. Les slogans islamistes devenaient tout d'un coup retentissants, semant à la fois zèle, fanatisme et discordre au sein de la même société.
    J'étais à cette période là en 1ère année faculté, déjà sceptique et prudent à l'encontre des discours religieux. Je me retrouvais surtout dans les valeurs Humanistes, égalitaires et pacifiques. Mon islam à moi était très différent de ce que l'on entend chez ces crépuscules de la terreur.
    Muni d'un esprit curieux, je me suis souvent tenté de lire les textes saints, de les comprendre, les analyser, et même les confronter à la science moderne.
    Ce fut après ces années de méditation intellectuelle que je me suis peu à peu senti m'éloigner de cet héritage religieux, jusqu'à faire une rupture définitive avec la religion, ce qui donne donc le titre d'un "ex-musulman", un titre pas évident à porter, encore moins à énoncer.
    Le Ramadan en Tunisie a son charme singulier, voyons. C'est surtout pendant la soirée qu'il y'a une ambiance remarquable, assez rare pendant le reste de l'année.
    Les soirées ramadanesques sont soit une opportunité pour les familles de se réunir et passer de bons moments de partage, à commencer par le repas (al-iftar). Les hommes ont tendance à partir aux salons de thé pour discuter avec les amis, jouer la carte, la chicha, chanter et se défouler..
    Ce beau paysage du Ramadan nocturne est en plein contraste avec l'autre ramadan : celui de la journée. Là en tunisie, et surtout en été, la chaleur empêche les gens d'être productifs et épanouis pendant les jours du ramadan. C'est vraiment dur de s'abstenir de boire et de manger pendant 16 heures continus en pleine canicule! Les gens s'énervent donc plus vite, la concentration se perd, l'énergie chute plus vite..
    Quant à moi, je ne pratique pas ce rite depuis des années, comme je l'ai mentionné. Même si parfois il est difficile de trouver où manger (sans être perçu_ car je voudrais pas le dire, voyons), j'essaie au moins de boire à longueur de journée et de manger ce qui me suffit pour garder mon niveau d'énergie intact.



  • @Aminoss92 Bienvenue à toi sur le forum et merci pour cette réponse très intéressante 😊



  • L'an dernier, j'ai observé. Cette année, j'ai voulu essayer le jeûne (sans les prières n'étant pas musulmane) pour "accompagner" mon chéri (lui l'étant) d'abord et aussi pour voir comment mon corps et mon esprit allaient supporter la privation. Voici donc mon analyse sur 15 jours de jeûne (je n'ai pas pu faire plus, je vous expliquerai plus bas pourquoi).
    C'était donc une volonté de ma part, par intérêt pour une nouvelle culture (comme je l'ai dit dans ma présentation, je m'intéresse aux gens et à leur façon de vivre entre autres, côté enrichissant pour moi).
    Les 2 ou 3 premiers jours sont assez difficiles, on a faim très vite, il faut que le corps s'habitue et prenne le rythme. Une fois cette étape passée, je dirais que j'ai bien supporté dans l'ensemble, j'étais même fière de moi puisque novice et malgré tout résistante, même mon ami m'a félicitée parce qu'apparemment pour une première fois j'ai bien tenu (même si je n'ai pas fait le mois entier) . Je pense sincèrement que j'ai bien supporté parce que c'est moi qui aies choisi de le faire, ce n'était pas imposé. Si ça m'avait été imposé, je pense que j'aurai moins bien réussi.
    Pendant ce temps-là j'ai même appris (en prenant une recette sur internet) à faire la harira (soupe marocaine très bonne je dois dire).
    Maintenant, pourquoi n'ai-je pas fait le mois entier ?
    Tout simplement, parce qu'au bout de 15 jours sans boire normalement j'ai commencé à avoir mal aux reins et comme je ne suis pas quelqu'un qui boit suffisamment déjà en temps normal (c'est un miracle si je bois 1,5 litre par jour en juillet/août), je ne voulais pas avoir des problèmes aux reins, et comme je devais subir une opération chirurgicale assez importante au mois de juin, je ne voulais pas avoir des problèmes avant l'opération (qui entre nous soit dit devait à la base avoir lieu en avril, mais confinement oblige, elle a été suspendue, le chirurgien donnant priorité aux cas plus importants que moi comme les cancers).

    Quand je disais que j'ai bien supporté le jeûne parce que c'était un choix de ma part d'essayer, j'ai mal supporté le régime (sans résidus pour ceux qui connaissent) que m'avait donné à faire le chirurgien pour préparer mon corps à l'opération. Il ne fallait presque plus rien mangé, et les aliments interdits étaient souvent ceux que je mangeais en temps normal (je suis adepte de la junk food quand l'envie me prend), et comme c'était imposé, je l'ai assez mal vécu. Il me tardait d'être opérée pour pouvoir remanger normalement.

    Pour conclure, c'était une bonne expérience que j'aimerais refaire l'an prochain pour voir si je tiens plus longtemps.

    Aussi, pour rebondir sur ce que disait @Aminoss92, la fin du mois du Ramadan est effectivement difficile à supporter pour eux dans la mesure où ça devient difficile au niveau de la concentration, la fatigue arrive plus vite, l'énervement aussi et ils ont moins de patience (surtout les jours de forte chaleur). Je l'ai vu sur mon compagnon et il me l'a expliqué.

    Je pense que les mois d'été et leur 37° C à l'ombre ne doivent pas être évidents à supporter, le fait de ne pas pouvoir boire quand on veut, avec ces fortes chaleurs, la soif étant plus difficile à supporter que la faim.



  • De confession musulmane, j'attends tous les ans le mois du Ramadan avec beaucoup de joie. Cette année, nous commenceront le 12 avril, c'est très bientôt !

    L'année dernière c'était vraiment difficile pendant le confinement, je vous le concède, j'espère vraiment que cette année ça se passera bien mieux.

    Si vous souhaitez que je vous éclaire un peu plus sur ce mois sacré et sa signification, faites moi signe ! Je ferais de mon mieux.



  • @WatchTheCat Merci pour la date. Ça approche



  • Je connais pas mal de personnes qui font le ramadan.

    Mon ex qui n'était pourtant pas musulman le faisait parfois



  • Question de l'athée que je suis qui a toujours eu beaucoup de mal à comprendre l'intérêt des doctrines religieuses (De toutes confessions) :
    C'est censé servir à quoi de faire le ramadan ?



  • @Wolfen a dit dans Le Ramadan :

    C'est censé servir à quoi de faire le ramadan ?

    je ne suis pas musulman mais il me semble que c'est un rituel de purification.
    Cela a existé dans le christianisme au moment du Carème mais n'est guère plus fait.



  • @Kallindra il en reste juste le poisson le vendredi



  • @Jonesy a dit dans Le Ramadan :

    @Kallindra il en reste juste le poisson le vendredi

    et encore !



  • @Kallindra Purification et se priver de boire pendant 16 heures, cela ne me paraît pas très compatible. La nourriture ce n'est pas un gros problème de ne manger qu'une fois par jour, enfin par nuit plutôt, mais se priver d'eau, ce n'est pas très bon pour les reins à priori. Je m'étonne que les autorités religieuses ne remettent pas en cause au moins cet aspect là. Après tout, je ne crois pas qu'un dieu va punir ses ouailles parce qu'ils boivent de l'eau ?



  • @Wolfen a dit dans Le Ramadan :

    Question de l'athée que je suis qui a toujours eu beaucoup de mal à comprendre l'intérêt des doctrines religieuses (De toutes confessions) :
    C'est censé servir à quoi de faire le ramadan ?

    Je suis comme toi. Je n'ai rien contre les religions, si la personne l'a choisit elle-même et se sent bien dans sa peau, pourquoi pas 🙂

    Par contre quand tu demandes aux gens pourquoi ils font ça (ramadan ou autre), au final, beaucoup ne savent pas te répondre.

    Pour ta question sur le ramadan, c'est pour purifier l'esprit et le corps.
    De ce que j'ai constaté, beaucoup disent le faire, mais dans les faits peu le font comme les anciens.



  • @Wolfen a dit dans Le Ramadan :

    @Kallindra Purification et se priver de boire pendant 16 heures, cela ne me paraît pas très compatible. La nourriture ce n'est pas un gros problème de ne manger qu'une fois par jour, enfin par nuit plutôt, mais se priver d'eau, ce n'est pas très bon pour les reins à priori. Je m'étonne que les autorités religieuses ne remettent pas en cause au moins cet aspect là. Après tout, je ne crois pas qu'un dieu va punir ses ouailles parce qu'ils boivent de l'eau ?

    Oui l'eau, je sais pas comment ils font pour tenir.
    Je revois encore un ancien collègue qui le faisait (on travaillait dehors en pleine canicule), le pauvre il était au bout de sa vie et mes chefs qui étaient plutôt racistes faisaient exprès de lui donner des taches difficiles pour qu'il reste le plus longtemps dehors -_-



  • @stellina J'ai bien peur que ce soit peu fréquent, pour ne pas dire rare, que des personnes choisissent elle-même de croire dans une religion, il y a surtout de l'endoctrinement depuis l'enfance.

    Malgré tout, depuis l'époque où sont nées ces doctrines, on a découvert beaucoup de choses. Quand une doctrine représente un danger pour la santé, les autorités religieuses pourraient la remettre en question ou au moins l'adapter pour éliminer le risque. C'est sûrement parce que je suis athée que je raisonne comme ça, mais ça me dépasse que les gens acceptent cela sans rien dire.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai