Je suis fatigué de souffrir



  • Physiquement et psychologiquement. J'ai beau faire tous les efforts pour supporter le monde et voir le bon côté des choses, la réalité me rattrape systématiquement. Pour un pas en avant, je recule de deux. Je n'ai même pas le courage d'expliquer tout ce qui va mal, ce serait trop fastidieux et pour quel resultat ?

    J'ai juste envie de hurler. Je voudrais juste, une fois dans ma putain de vie, que quelqu'un fasse preuve d'un peu de compassion et comprenne ce que je ressens.



  • Ce n'est pas évident de répondre quand on ne sait pas ce qui te fait souffrir. Je suppose que, dans tous les cas, ce n'est pas irréversible et qu'il y a donc la possibilité de se diriger vers un mieux quel qu'il soit et peu importe le temps que cela peut prendre.
    Quand on est pas bien dans son corps et/ou dans son esprit, il est difficile de voir comment améliorer les choses pour que son quotidien devienne plus positif, c'est un travail de longue haleine et dans lequel on a souvent besoin de soutien extérieur de la part de ses proches et de motivation (commencer un projet qui nous intéresse vraiment) pour qu'on voit un effet apparaître au bout d'un moment.



  • @Ichabod

    Tu donnais déjà une ébauche du souci dans ta présentation. Je ne m'étais pas encore manifestée auprès de toi, pardon.

    Vas survoler mon profil, lis certains de mes posts et lis ma présentation...

    Je suis disponible en MP si tu veux.



  • @Ichabod
    est ce qu'il y a un lieu, un endroit qui t'apaise, et ou tu peux aller pour ne penser à rien ? Cela m'aide quand je suis au bord de l'implosion.



  • @Egon Je n'ai pas de proche, pas de famille sur qui compter. Juste un suivi psychiatrique en hopital de jour qui me permet de briser un peu la sollitude, mais c'est tout. Je voudrais pouvoir rencontrer des gens un peu commme moi, avec les même idéaux et la même vision du monde, avec qui il serait possible de construire des choses et d'investir dans un projet commun, parce que je ne supporte plus cette situation de passivité et d'être le vilain petit canard partout où je vais. C'est pour ça que j'aimerais beaucoup m'investir dans une association de zététique ou d'altruisme efficace mais je me heurte à deux problèmes : Il n'y a rien d'interessant prêt de chez moi. Rien qui ne me corresponde du moins. Et puis j'ai une phobie sociale, qui me bloque d'ailleurs dans pas mal de démarche du quotidien.
    Sinon j'aimerais me lancer dans la sculpture ou la peinture, mais mon minuscule appartement ne me permet pas d'aménager quoi que ce soit pour travailler.

    @Jonesy Pas vraiment non. La seule chose qui m'appaise, c'est de fumer un joint et de me réfugier dans l'imaginaire. Mais là ça fait des mois que j'ai plus rien.



  • @Ichabod Bonjour à toi (au sens premier du terme, je te souhaite un "bon jour")... Je pense que c'est bien que tu aies trouvé le chemin jusqu'ici - comme partout dans la vie, il y a parfois quelques frictions, quelques désaccords - mais aussi beaucoup de bienveillance, d'humour, de bonnes ondes... discuter, nouer des échanges, déconner ensemble, c'est bon pour le moral - il y a d'autres "frères/soeurs en solitude" sur le site, qui doivent parfois aussi serrer les dents pour rester debout... mais on se sert les coudes, même virtuellement, on pense les uns aux autres, on vide notre sac (comme tu le fais), on rit, on pleure, on compatit... Un petit refuge virtuel qui ne doit pas empêcher de regarder dehors, dire bonjour aux oiseaux, rester au contact du monde... Là en ce moment, je pense qu'on est nombreux sur le site à être de tout coeur avec toi... Je te souhaite paix et sérénité.



  • @Olivier Et bien c'est plutôt ironique, car je me suis fait renvoyé balader par quelqu'un avec qui je croyais avoir une discission cordiale et emprunt d'humour, ce qui m'a valu un joli sermon de la modération quand je l'ai fait remarquer. Ça n'a beau qu'être des paroles sur internet, j'ai trouvé ça injuste et ça m'a blessé. Bref
    Merci pour ton message de bienveillance en tout cas.



  • @Ichabod I know, les rapports humains ne sont pas toujours faciles, surtout quand ce fichu ego s'en mêle... essaie de retenir surtout les échanges sympathiques, les autres ne valent peut-être pas la peine de s'y attarder... 😉



  • @Olivier Mais, de mon point de vu, l'échange était sympathique justement (pas du sien, manifestement, mais c'est à moi qu'on repproche d'être fermé à la discussion). C'est pour ça que je n'ai pas compris sa réaction, très hautaine et méprisante. Ça a l'air de rien, mais je venais me détendre un peu ici après des événements difficiles et ça a été la goutte d'eau, tellement ça m'a parru bêtement méchant. Mais oui tu as raison, il faut mieux pas s'attarder sur ce genre de chose.



  • @Ichabod a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    @Olivier Et bien c'est plutôt ironique, car je me suis fait renvoyé balader par quelqu'un avec qui je croyais avoir une discission cordiale et emprunt d'humour, ce qui m'a valu un joli sermon de la modération quand je l'ai fait remarquer. Ça n'a beau qu'être des paroles sur internet, j'ai trouvé ça injuste et ça m'a blessé. Bref

    Le « quelqu’un » évoqué dans ce post est moi.

    Et le message blessant en question est celui-ci :

    https://www.popcornfr.com/topic/4317/les-films-sous-cotés/23

    Je me permet de recontextualiser histoire que chacun puisse se faire une idée précise de la nature du problème.

    Ceci étant dit, si mon attitude a pu te blesser alors que tu traverses une période difficile dans ta vie, sache que j’en suis désolé @Ichabod . Sincèrement.

    @Ichabod a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    @Olivier Mais, de mon point de vu, l'échange était sympathique justement (pas du sien, manifestement,

    Si si, du mien aussi.



  • @Ichabod a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    J'ai juste envie de hurler. Je voudrais juste, une fois dans ma putain de vie, que quelqu'un fasse preuve d'un peu de compassion et comprenne ce que je ressens.

    A vrai dire, je pense comprendre ce que tu ressens.

    Je le comprend dans la mesure où je l'ai, à une époque, trop ressenti moi-même.
    Ce besoin d'extérioriser une forme d'amertume ou de frustration de l'existence sur les forums ou réseaux sociaux, et cet effet pervers qui voit cette amertume se démultiplier dés lors qu'on y rencontre une situation un poil énervante.

    Combien de fois, moi l'enculeur de mouche (j'ai eu droit à ce sobriquet) me suis-je pris la tête avec un(e) internaute bien souvent tout aussi borné que moi, avec pour finir l'envie de ragequit et de manger mon clavier ?

    Combien de fois me suis-je pris la tête... tout seul ?

    Car j'étais vraiment tout seul, seul face à un écran. Sur un sujet bien souvent futil. A quoi bon s'énerver au final ?

    Un jour, j'ai lu quelque part que s'énerver, même quelques secondes, influe sur la chimie de notre corps, avec des effets pas forcement bénéfiques qui peuvent mettre plusieurs heures à se résorber. Depuis j'ai pris la résolution de lever un peu le pied.

    Je pense que je, tu, nous, nous prenons parfois un peu trop la tête. Et ça n'en vaut pas la peine.

    On a eu hier une divergence d'opinion sur un film. Allez c'est fini.



  • @Peri Cette phrase "si tu le dis" n'est jamais dit sur le ton de la bienveillance. Elle sous-entend toujours une forme de mépris, une façon de signifier à l'autre "cause toujours" pour lui clouer le bec. Moi j'avais le sentiment que notre échange se faisait sur le ton de la chamaille amicale, parce que comme je le disais, non seulement j'ai apprécié ton intervention, mais en plus j'estime que ça vaut vraiment, mais alors vraiment pas le coup de se disputer avec les gens pour une histoire de goût cinématographique. Vraiment, il y a des sujets plus graves que ça.

    Et sur ce, vous venez me sermonner sur le fait que sur un forum publique les gens ont le droit de donner leur avis et de pas être d'accord avec moi. Sérieusement ?

    Je ne sais pas ce qui cloche chez moi pour que je sois aussi systématiquement mal compris ? Est-ce que c'est moi qui hallucine quand je dis que retorquer à quelqu'un "si tu le dis" c'est quand même bien teinté de mépris ? Pourquoi je suicite du mépris comme ça chez tout le monde ? Pourquoi est-ce que les gens passent leur temps à me repprocher des trucs que je comprends pas ? C'est quoi qui cloche chez moi putain ?

    Pardon pour la crise de nerf mais je suis au bout du rouleau. J'en peux plus. Je voudrrais juste comprendre...



  • @Ichabod a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    Je ne sais pas ce qui cloche chez moi pour que je sois aussi systématiquement mal compris ? Est-ce que c'est moi qui hallucine quand je dis que retorquer à quelqu'un "si tu le dis" c'est quand même bien teinté de mépris ?

    On va pas se mentir, la formule pourrait être plus cordiale.

    Après moi, on me l'a servi un nombre incalculable de fois, je l'ai servi aussi un bon paquet de fois. Elle ne constitue, à mes yeux du moins, pas une attaque ni une agression. C'est juste un gros "coup de botte en touche" dans le fil du débat.

    L'équivalent d'un "ok, si ça peut te faire plaisir" ou d'un "allez, continuez sans moi".



  • @Ichabod je ne pense pas que cela te vise tout particulièrement - mais plutôt que tu y es particulièrement sensible... la sensibilité étant plutôt une qualité à mes yeux (même si elle ne facilite pas toujours la vie 😅 ) je n'y vois donc pas a priori "quelque chose qui cloche"...

    J'en profite pour déterrer un vieux sujet, sur les quatre accords toltèques - il y en a un qui dit : "ne prends rien de manière personnelle"... la personne avec qui tu échanges s'exprime en fonction de ses propres émotions, de son vécu... qui font qu'un mot un peu vif ne doit pas être pris comme une attaque personnelle - plutôt comme une expression de son ressenti du moment...

    Peut-être essayer de garder du recul et un peu de "distance de sécurité" dans ces échanges, pour ne pas céder à la surenchère et/ou l'escalade émotionnelle... ?

    J'ai aussi proposé un sujet sur la communication non violente, si ça vous dit...

    🙏

    PS - Je ne voudrais pas donner l'impression que ce sont des sujets simples pour moi, plutôt un idéal qui m'attire et vers lequel j'aimerais réussir à progresser... 😉



  • @Olivier a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    les quatre accords toltèques

    Coïncidence, ca fait la 2e fois en 3 jours que j'en entend parler.

    Après m'être rapidement penché dessus, je me dis qu'il faudrait que je m'en inspire d'avantage.



  • @Peri a dit dans Je suis fatigué de souffrir :

    les quatre accords toltèques

    Qu'est ce ?



  • @Olivier À vrai dire, j'aimerais mieux une franche et honnête attaque personnelle. Au moins il n'y a aucune ambiguïté et il est possible de répliquer. Les sous-entendus et les accusations calomnieuses par contre, je ne supporte plus. Je m'impose de rester honnête, mais face à des tricheurs, les rapports de force ne sont plus équitables.
    C'est pour me protéger de ces tricheurs que je me suis créé une sorte de carapace dans la vie (et sur internet) mais j'en veux plus de cette carapace. Je me suis même inscrit sur ce forum avec la volonté de la jeter aux oubliettes cette carapace.
    J'aurais peut-être pas dû...



  • @Jonesy il y a un (vieux) topic sur ce sujet : https://www.popcornfr.com/post/75697
    Si ça te dit de partager ce que ça t'inspire... 😉



  • @Jonesy c'est un livre de développement personnel, de Miguel Ruiz



  • @Ichabod C'est bien que tu aies pris la peine d'exprimer ton ressenti, ça nous a permis d'échanger, de préciser nos points de vue... pas besoin de grosse carapace, juste un peu de distance et de confiance en soi... Allez, on se réjouit de te lire sur d'autres topics !

    @Noodle On va pouvoir relancer le débat sur ce sujet 😄 les quatre principes de base ont plus d'intérêt que le bouquin à mon avis - à chacun de les laisser infuser en soi et d'y trouver de quoi nourrir sa réflexion... bon ça devient un peu HS tout ça 😅


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai