(Questionnaire) Quel genre d'anarchiste êtes vous ?



  • Anarchie
    Voici un test pour savoir quel type d'anarchiste vous êtes. Sachez que tout le monde peut faire ce test, car si vous ne vous considérez pas anarchiste, c'est que vous êtes tout simplement un anarchiste qui s'ignore !

    Ceci est un test, commenté par Audrey Vernon

    http://infographic.arte.tv/info/anarchie/

    Alors, quel anarchiste êtes vous ?



  • Pour ma part, je suis anarcho-communiste, et la personnalité dont je suis le plus proche de son courant de pensée est Murray Bookchin, un socialo-écologiste du XXème siècle qui trouve un lien direct entre montée du capitalisme et destruction de la nature... Un type bien !



  • Il est où le test à part DMC ?



  • @Hornet Voilà, j'ai édité, et effectivement avec le lien c'est plus facile !



  • @Godzapon Oui, ça m'a fait penser aux mails sans les pièces jointes 😌



  • @Hornet Je te mentirais si je te disais que ça m'arrive jamais avec les mails...





  • J'adore le principe ! Je testerai ça ce soir !



  • La première question on peut pas répondre oui donc le test c'est d'la merde pi c'est tout !



  • Je suis anarcho-collectiviste selon le test il me semble ? Et la personnalité qui est censée être la plus proche c'est Louise Michel, une communarde.

    Bon ça reste un test avec des choix limités à chaque fois donc plutôt biaisé mais il aborde quelques points intéressants, comme l'usage ou non de la violence pour s'imposer face à la violence étatique. À ce sujet, j'ai toujours trouvé hypocrite que l'on souhaite des manifestations et des révoltes non violentes parce que : "hihi les chentils ils sont pas violents, leurs paroles devraient suffire à imposer leurs idées" alors que l'histoire nous a suffisamment prouvé qu'une révolution profonde d'une société ne se mène jamais qu'à coups de discours et de débats.



  • @Drakkaru Ah, c'est presque un comportement anar ^^
    @Egon Je suis d'accord sur les choix limités, mais j'ai pas pris l'expérience comme un véritable test, mais comme une sorte d'outil instructif.
    Quant à la violence, je suis partagé. C'est paradoxal : sans violence on se fait écraser par l'ordre établi, et avec violence ça décrédibilise le mouvement révolutionaire. C'est un véritable casse tête. Après le sens de l'histoire nous apprend plutôt qu'il faut taper du poing mais j'ai tout de même du mal à m'y résoudre



  • @Godzapon J'te rassure, je ne l'ai pas non plus pris comme un véritable test, on voit clairement que ça a été fait plutôt pour introduire des grandes notions du mouvement anarchiste et rediriger vers un documentaire sur la question.
    Par contre, je ne vois pas en quoi la violence décrédibiliserait le mouvement révolutionnaire. Ce n'est pas la violence comme oppression mais comme outil de libération, en cela il me paraît être une base non amputable pour se défendre et se diriger vers autre chose.
    Dit comme ça, je parais pro-violence alors qu'en fait je suis quelqu'un de profondément non violent et qui déteste toute forme de domination, je me rends simplement à l'évidence que la violence est omniprésente dans notre société car celle-ci est régie par les rapports de force et qu'il est donc difficilement concevable de secouer le cocotier dans le plus grand des calmes.



  • @Egon a dit dans (Questionnaire) Quel genre d'anarchiste ête vous ? :

    Ce n'est pas la violence comme oppression mais comme outil de libération, en cela il me paraît être une base non amputable pour se défendre et se diriger vers autre chose.

    Je n'ai aucun doute sur le réel sens de la violence dans ce contexte, le soucis est comment la violence sera présentée et donc perçue. À grand renfort de reportages avilissants, on change une opinion générale. Ce qui pose la question des medias dans une période insurrectionnelle.
    Et t'inquiète, je ne t'imaginais pas pro-violente pour un sou.



  • @Godzapon N'importe quel gaucho te dira que les médias (à quelques exceptions près) ne font que représenter la vision bourgeoise et feront donc en sorte de décrédibiliser des mouvements sociaux qui vont à l'encontre des valeurs de la bourgeoisie.



  • @Egon je suis embêté je sais pas vraiment quoi répondre à ça. C'est un peu caricatural certes mais il y a du vrai.



  • @Godzapon C'est très caricatural même et c'est volontaire. Par contre, j'adhère quand même à l'idée selon laquelle les médias, dans le contexte actuel, se détournent de l'objectivité qui est censée être la base de leur métier et qui permet de fournir un contenu informationnel de qualité. En même temps quand la plupart des grands groupes sont dirigés par des milliardaires, il est difficile de garder un regard non biaisé sur le monde qui nous entoure. L'argent contraint, corrompt, amoindri la liberté de parole (cf. par exemple cette possible réforme).



  • De toute façon si on est seulement 32 eme mondiale au classement des liberté de la presse c'est que y'a une raison... C'est triste sachant qu'on est soit disant dans le pays des droit de l'homme



  • @Drakkaru Mouais, perso, je n'ai jamais accordé beaucoup de crédit aux classements internationaux, les critères ne sont pas universels généralement et donc pas fiables pour juger des cultures et des institutions différentes.



  • @Egon Merci pour le lien, j'en ai vaguement entendu parler, je vais lire ça.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi