Progressiste ? Conservateur ? C'est quoi ce gloubiboulga ?



  • Ces mots reviennent souvent dans le champ politique, ils définissent deux camps qui s'opposent de manière acharnée depuis des décennies, que dis-je, depuis des siècles ! Mais sait-on vraiment à quoi ils font référence ? N'ont-ils pas perdu de leur sens, de leur substance au fil des époques et de l'évolution des mouvements sociaux et politiques auxquels ils sont historiquement rattachés ? Que vous évoquent-ils ?

    J'aurais très bien pu donner des définitions sommaires de ces termes mais je préférerais éviter d'influencer les réponses et laisser à chacun de dire ce qu'il entend par là et si il estime se reconnaître dans l'un de ses camps.



  • "Progressiste vs Populiste" is the new "Gauche vs Droite" !

    Sans déconner, je saurais pas décrire les deux termes, et je prend le risque de dire ce que ça m'évoque sans passer par wikipedia avant (sans filet !)
    Progressiste : suivre l'idée de l'intégration toujours plus poussée d'une nation dans le monde.
    Populiste : de "peuple", qui garde une notion de souveraineté nationale.

    Bon, je sors ça car j’entends souvent des discours protectionnistes issus de mouvement populiste, et des discours mondialiste issus de mouvement progressiste.

    (voilà, j'ai fais mon petit tour hors de ma zone de confort, alors je suis loin de la vérité ?)



  • @Godzapon Je trouve ça amusant que tout de suite tu ais remplacé le terme "conservateur" par "populisme" induisant ainsi l'idée que le populisme est propre au conservatisme.

    (voilà, j'ai fais mon petit tour hors de ma zone de confort, alors je suis loin de la vérité ?)

    Je ne pense pas qu'il y ait une seule réponse possible même si il existe des définitions précises pour ces notions.



  • Oui effectivement, ces termes proviennent des Lumières, je crois ? Peut-être même avant. Ils ont été vidés de leur substance, mais ce n'est pas quelque chose de propre à ces deux termes. J'ai l'impression qu'aujourd'hui il n'y a plus vraiment d'idéologie, de politique à proprement parler.

    C'est le problème de notre temps, il n'y a qu'à voir ce que sont devenus le socialisme et le communisme depuis leur création...

    Le progrès n'était-il pas à l'époque l'émancipation de l'Homme, du partage de la connaissance et de l'évolution de la science ? Mais je ne sais plus trop.

    Maintenant, le progressisme est une pauvre notion, souvent classée au centre-gauche, pour désigner les politiques qui n'ont plus aucun pouvoir économique, et qui reposent sur le vernis sociétal. Hollande en était l'incarnation parfaite. Sa loi sur le mariage a été un succès, en ce sens.

    Le conservateur actuel, qui vient de la bonne droite, se décrit par un immobilisme, tant sur le plan économique que sociétal. Ce n'est que celui qui combat les réformes sociétales du progressiste.



  • Alors pour moi quelqu'un de :

    • progressiste, c'est quelqu'un qui veut faire progresser quelque chose.
    • populiste, c'est quelqu'un qui s'appuie sur les masses.

    Autant dans le 1er terme j'y vois une possibilité d'aspects positifs et des aspects négatifs. Le progrès ça peut être une bonne chose mais parfois pas. Autant dans le 2d terme, j'y vois plutôt une connotation négative. En résumé, un progressiste ce serait Oppenheimer et un populiste Jules César.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai