Jeux de rôle (sur table ou sur écran)



  • Oyez, rôliste dans l'âme, maître du jeu cruel ou joueur tatillon...
    Bienvenue dans la taverne !

    d59f15dc-b26c-4e24-8d0a-621081b538b4-image.png

    Le Jeu de rôle est un type de jeu de société qui ne recquière que quelques feuilles, quelques crayons, quelques dés et une pincée d'imagination (bon et éventuellement une table).

    Une partie se déroule de la façon suivante (enfin généralement, il existe presque autant de style de partie que de groupes de joueurs) :

    • Un groupe composé d'un maître du jeu (MJ) et de plusieurs joueurs se réunit autour d'une table
    • Les joueurs préparent leur fiche personnage : chacun imagine les caractéristiques physiques, mentales et sentimentales d'un personnage, suivant les consignes du MJ.
    • Le MJ place le contexte et le décor de la partie, suivant un scénario qu'il aura écrit avant la partie
    • Les joueurs répondent au MJ en faisant agir leur personnage et en jouant aux dés les réussites ou les échecs de leurs actions

    Il est maintenant possible de jouer sur écran (notamment avec roll20). Avez-vous déjà testé un jeu de rôle ? Aimez-vous ce style de jeux ?



  • J'ai été un gros roliste quand j'étais étudiant, j'ai l'impression que le JDR c'est vraiment quand t'es ado ou jeune adulte, après ça me paraît bizarrre d'encore y jouer quand on a la trentaine. Mais j'ai des supers souvenirs de parties de jeux de rôle, c'était vraiment fun, à l'époque. A l'époque.



  • @Doc-Cranium Je ne dois pas être assez vieille alors 😇
    Pourquoi ça te paraîtrait étrange d'y jouer à la trentaine ? Ils ont été remplacé par les jeux de société plus classiques ?



  • @canaille-sympa a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    @Doc-Cranium Je ne dois pas être assez vieille alors 😇
    Pourquoi ça te paraîtrait étrange d'y jouer à la trentaine ? Ils ont été remplacé par les jeux de société plus classiques ?

    Je sais pas, j'ai l'impession qu'il faut être un peu déconnecté d'avec le réel pour jouer, ce que tu n'es plus à 30 ans.Et après, soit c'est remplacé par des jeux d'adultes, style poker, soit par les jeux videos.
    Moi, j'ai 43, et je me suis souvent demandé si je serais encore capable de faire une partie de JDR à mon âge (si la réponse était positive, je m'y remettrais probablement à fond)



  • @Doc-Cranium Intéressant comme sujet, si tu en as l'envie, je serais très curieuse que tu développe ! Qu'est-ce que tu entends par "déconnecté de la réalité" et qu'est-ce qui fait que ce n'est plus aussi facile avec le temps ?



  • Le principe du JDR, c'est une version plus agée des jeux auxquels on jouait quand on était gamins (les gendarmes et les voleurs, les playmobils, les legos), le côté "et si on était...", tu peux encore continuer à révasser un petit peu après l'enfance avec ces exercices de l'imagination que sont les JDRs mais 10 ans plus tard, tu te vois mal passer tes vendredis soirs à farmer avec Braquemort ton Sorcier-Nécromant de niveau 12 (dont tu aimes détailler les aventures sur ton blog).

    Sinon ton topic m'interesse parce qu 'il pourrait me permettre de parler d'un hobby dont j'ai fait difficilement le deuil



  • @Doc-Cranium Je comprends mieux ton point de vue.
    Je n'ai jamais vraiment fait de partie héroic-fantasy : que du jdr d'ambiance parmi mes potes avec des fiches relativement simplifiées, pas de niveau, pas de campagne et assez peu de lancé de dés. Ce qui doit être encore pire pour toi niveau "déconnecté du réel" puisqu'il n'y a presque plus de partie technique 😁



  • Ça me rappelle de très bonnes soirées/nuits/weekends, sur du INS MV, du Cadwallon, du D&D... Je rejoins @Doc-Cranium sur le fait qu'à 30 piges ont ne joue plus, mais pas pour les mêmes raisons. À 30 ans t'as des responsabilités, moins de temps. Et si t'as encore la possibilité de te donner à ça, y a peu de chances que tout le groupe d'amis soit dans le même cas de figure. Quand on joue une campagne en groupe, faut que les gens soient dispo, mais à coup sûr il y a du "je peux pas, j'ai une réu demain matin", "y a personne pour garder mon gosse", "déconne pas, y a Mask Singer à la télé et je veux pas qu'on me spoile"... etc. (exemples clichés pris volontairement pour appuyer le propos, je précise).

    Je connaissais pas Roll20, c'est intéressant, mais ce qui est cool dans le JdR, c'est l'aspect "papier", du coup, je reste dubitatif. Des retours d'expériences ?



  • @Godzapon a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    , sur du INS MV

    Je crois que INS/MV c'est le jeu que je préférais diriger (j'étais GM pour ces jeux-là, dans mon groupe), ce que j'aimais bien avec INS/MV c'est que même si mes joueurs ou moi-même sortions des blagues pendant la partie, ça se faisait pas au détriment de l'ambiance comme dans un Appel de Chtulluh ou un jeu World of Darkness, au contraire, ça renforçait le coté potache des parties.



  • @Godzapon

    Non, tu as raison, y a la vie réelle qui a pris le pas sur la glande etudiante, et si on a 8 h de libre, on va plus les consacrer à une partie de JDR. Avoir autant d'heures à soi est devenu un luxe quand t'as trente balais.



  • Je n'ai jamais vraiment participé à ce genre de jeu, mis à part au jeu des Loups-Garous de Thiercellieux (auquel je joue de temps en temps irl, et online mais c'est nettement moins bien).
    Je me figure un peu les jdr comme hyper compliqués, avec un million d'astuces à retenir et un univers marqué d'heroic fantasy, mais à lire ton premier post et celui ci-dessous ce n'est pas toujours comme ça...

    @canaille-sympa a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    Je n'ai jamais vraiment fait de partie héroic-fantasy : que du jdr d'ambiance parmi mes potes avec des fiches relativement simplifiées, pas de niveau, pas de campagne et assez peu de lancé de dés.

    Du coup s'il existe des jdr moins complexes, sans système de niveaux par exemple, comment dire... j'adore le concept. 😻

    Et je pense qu'il n'y a pas d'âge pour apprécier et se plonger dans un jeu, quel qu'il soit. C'est un loisir comme un autre, je ne trouve pas ça bêtifiant.
    Par contre c'est vrai que les gens qui ont un job ou des enfants (n'importe quoi ceux là) qui leur prennent tellement de temps que plus jamais ils ont 1h pour faire un jeu, je les plains 😌 (c'est que mon avis hein, chacun fait bien ce qu'il veut de sa vie).



  • @Shanna Je pense que c'est ce système simplifié qui m'a fait aimer le jdr 😁
    Cela dit, on avait beau être étudiants, on a jamais dépassé 1 soirée jdr par mois (et encore, quand on était pas dans le rush). C'est sans doute aussi pour ça que le système nous plaisait : on pouvait se retrouver autour de quelques bières sans rien préparer avant (bon sauf le MJ) et sans avoir vraiment besoin de réfléchir à des stratégies pour jouer.
    Aussi, ça nous a permit d'avoir toujours de nouvelles personnes autour de la table : on devait être 3 à être à peu près toujours là, mais il y avait toujours 1, 2 ou 3 curieux qui participaient pour voir à quoi ça ressemblait 🙂



  • Je suis une joueuse, mais c'est assez récent en fait.
    Enfin j'ai toujours baigné dans cette culture, et j'avais fait quelques essais quand j'étais ado et tout. Mais là j'ai vraiment commencé à jouer quand mon mari a commencé à masteriser le jdr The Witcher.

    Depuis, je me suis aussi essayée en MJ, sur le jeu de rôle City Hall. C'était très drôle, mais beaucoup de préparation (et au final être obligé d'improviser beaucoup quand même parce que les joueurs partaient dans des directions que je n'avais pas prévu...).
    Là je prépare une campagne d'un jeu de rôle Zelda, je pense que je préférerai largement masteriser ça plutôt que City Hall.

    Je vais détailler un peu.

    1ère campagne de The Witcher :
    -Avec mon mari (MJ) et un autre joueur en plus de moi (donc deux joueurs).
    -Je jouais une marchande naine avec un âne. Mais après quelques aventures, elle a choisit de rester dans un village, du coup je ferai un autre perso pour la suite. L'autre joueur jouait une mage humaine.

    2ème campagne de The Witcher :
    -Avec mon mari (MJ) et deux autres joueurs en plus de moi.
    -Je jouais une prêtresse humaine totalement pacifique. Les autres jouaient un espèce de répurgateur bourrin avec un chihuahua agressif tout moisi, et une archère bourrine.
    -Le passage le plus drôle, c'est quand les ennemis se blessaient eux-même parce que le MJ n'arrêtait pas de faire des échecs critiques.

    3ème campagne de The Witcher :
    -Avec mon mari (MJ) et deux autres joueurs en plus de moi.
    -Je jouais un soldat humain ripou qui aime les garçons un peu trop jeunes. Les autres jouaient un mage elfe gay et drogué, et un nain taciturne qui transporte dans son sac 20 kg de viande et 21L de bière >.>
    -A cause de l'elfe drogué, tous les pnj qui nous accompagnaient se sont fait tuer. (D'ailleurs il en a tué un lui-même sans le faire exprès, en faisant un échec critique à son jet de premiers soins). Le nain a effrayé des loups en hurlant et en leur montrant son torse velu. Et mon perso s'est fait trancher un bras par une amie soldate possédée par un démon et que je ne voulais pas tuer. J'ai hâte de voir la suite de cette campagne !

    Unique partie de City Hall :
    -Avec moi en MJ, et deux joueurs.
    -Mon mari jouait un inquisiteur d'origine écossaise, et l'autre joueur jouait un écrivain d'origine irlandaise.
    -C'était censé être une histoire sérieuse, mais on n'a pas arrêté de se marrer car je faisais des voix ridicules à tous mes pnj, et les deux joueurs n'arrêtaient pas de faire des jets de merde.
    -J'ai dû improviser 90% de la mission, parce qu'ils faisaient des trucs que je n'avais pas prévu (genre arriver dans un quartier pendant la nuit plutôt que le jour, du coup tous les pnj que j'avais prévu étaient chez eux en train de dormir...) ou parce qu'ils ne trouvaient pas les indices qu'ils étaient censés trouver facilement...
    -Je ne pense pas que je continuerai cette campagne, parce que dans City Hall le papier et l'écriture sont interdits et du coup c'est dur de trouver des idées de trucs à faire >.> Genre ils ne peuvent pas trouver un message du criminel disant "rejoint moi à tel endroit", puisqu'il n'y a pas de papier !

    Bientôt on a une partie des Oubliés qui est prévue, et là je prévois de masteriser un jdr amateur sur Zelda.

    Ca s'appelle Zelda Reclaim the Wild, c'est en anglais. C'est basé sur Breath of the Wild, mais je vais plutôt faire un truc à la Twilight Princess, donc en virant tout le système de farm de ressources, de craft, de durabilité des armes, de météo, etc. Pas besoin pour ce que je veux faire. Je veux faire vivre une histoire aux joueurs, pas les faire se balader dans un monde quasi vide où ils doivent sans cesse farmer des bouts de bois et des cailloux pour fabriquer des nouvelles armes car les armes sont destructibles...
    A priori mes joueurs vont jouer une barde zora et une mage-guerrière sheikah.
    C'est avec des figurines, car les déplacements, les attaques et tout se comptent en cases. C'est la première fois que je vais faire un jdr avec des figurines. Je pense que ça peut me plaire, étant une grosse joueuse de jeux de figurines à la base.

    Sinon, je ne suis pas trop d'accord avec @Doc-Cranium à propos de l'âge. Bon je n'ai pas encore 30 ans, mais mon mari en a 31, et il est toujours autant dans ce monde "déconnecté de la réalité".
    C'est peut-être une question de temps libre oui, plutôt >.< Encore que, je pense que quand j'aurais 30 ans et même après, je préférerais largement passer des soirées à faire du jdr ou des jeux de figurines plutôt que faire du jardinage ou truc comme ça...

    Par contre il y a un truc qui m'a bien fait rire, c'est le "Braquemort ton Sorcier-Nécromant de niveau 12 (dont tu aimes détailler les aventures sur ton blog)" XD C'est tellement ça parfois !
    J'ai pas fait 150 jdr, mais j'ai une assez grande expérience du roleplay via les jeux vidéo notamment, et ouais c'est tellement ça... En fait j'ai remarqué plusieurs conceptions du roleplay, rien que dans mon entourage :
    -Les joueurs qui jouent eux-mêmes. J'ai une amie qui est très bourrine, qui a les cheveux rouges, qui est fan d'héroic fantasy, bah son perso c'était une fille très bourrine, aux cheveux rouges, avec un arc et une lance en mode badass. Son perso avait les mêmes réactions qu'elle dans les différentes situations et tout.
    -Les joueurs qui jouent un perso overly badass. Le copain de cette amie, il jouait un inquisiteur (donc déjà, il a du pouvoir et de l'influence) bourrin et menaçant, avec une armure lourde, une grosse épée (et un chien qui s'est fait tuer par une boule de feu). Dès qu'il y avait du combat, il fonçait direct. Il était censé être un inquisiteur, donc un peu un enquêteur, mais il s'en fichait totalement. D'ailleurs son but c'est que son perso meurt dans la gloire du combat >.<
    -Les joueurs qui jouent Braquemort le Sorcier-Nécromant dont ils racontent les aventures sur leur blog, comme tu dis. Des persos mystérieux et dark, avec des noms genre Zephyrias, si possible demi-elfe-noir mage de sang ou des trucs comme ça. S'il y a des ninja dans l'univers du jdr, ils jouent des ninja. Mon beau-frère est comme ça.
    -Les joueurs qui se contentent de jouer des archétypes. Le paladin, le guerrier-mage, le voleur, le barde... Mon mari est un peu comme ça (mais un peu seulement, ça va ^^).
    -De mon côté, j'aime jouer des gens totalement lambdas, qui se retrouvent impliqués dans des événements qui les dépassent. C'était comme ça sur les jeux vidéos, et c'est toujours comme ça dans les jdr que j'ai fait. Ma naine, c'est juste une marchande qui fuit la guerre. Ma prêtresse, elle est totalement pacifique (c'était très handicapant d'ailleurs...). Mon soldat a beau être un ripou qui extorque les commerçants en échange de la protection de l'armée, ça reste un soldat lambda. J'aime bien aussi jouer des personnages avec un désavantage physique ou mental.
    Et après, outre tout ça, il y a des joueurs qui ont du mal à jouer vraiment leur personnage. Moi j'ai le problème inverse : je joue trop mon personnage. Du coup j'ai du mal à rester intégrée à l'aventure... Quand mon perso a atteint son but, il n'a pas de raison d'aller plus loin, ou d'accompagner des inconnus qu'il vient juste de rencontrer. Ma naine par exemple, elle a trouvé un village où elle a de la famille, le village est en sécurité dans les montagnes, bah elle reste là. La campagne n'est pas du tout finie mais elle n'a pas de raison d'aller plus loin, elle privilégie sa famille plutôt qu'une humaine qu'elle a rencontré quelques jours avant, même si irl l'humaine est un joueur et la famille des pnj...

    Je ne dis pas qu'il y a une meilleure façon de jouer, c'est juste des conceptions différentes du rp. Mais du coup, j'ai du parfois du mal à apprécier de jouer quand les autres réfléchissent en terme de jeu et non de roleplay...



  • J'ai été invité à une soirée JDR il y a de ça pas mal d'années. J'étais excité comme une puce... Sauf que personne ne m'avait prévenu qu'il fallait compter environ 84 heures pour que chacun fasse sa fiche perso, que le MJ valide ces mêmes fiches, etc,...

    La soirée c'est terminée avec moi en train de dormir vers 01h du mat, apprenant le lendemain matin que les autres avaient eu à peine le temps de jouer une heure avant de sombrer eux aussi.



  • @KypDurron a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    J'ai été invité à une soirée JDR il y a de ça pas mal d'années. J'étais excité comme une puce... Sauf que personne ne m'avait prévenu qu'il fallait compter environ 84 heures pour que chacun fasse sa fiche perso, que le MJ valide ces mêmes fiches, etc,...

    La soirée c'est terminée avec moi en train de dormir vers 01h du mat, apprenant le lendemain matin que les autres avaient eu à peine le temps de jouer une heure avant de sombrer eux aussi.

    XD Perso, dans les jdr que j'ai fait, on se fait une session rien que pour la fiche de perso ^^.
    Mais moi j'aime bien prendre le temps de créer mon perso, ça fait partie du jeu je trouve ^^.

    Après il y a toujours moyen de jouer avec des persos prétirés. Ou alors de jouer à des jdr qui demandent des fiches de persos pas trop compliquées ni longues.



  • @KypDurron Chez nous, la fiche perso est pliée en 1/2h !

    En réalité, lorsqu'on prévoit une soirée JDR, le MJ garde secret toute information sur le scénario (temporalité, monde, thème... même si en réalité on est presque tout le temps dans le présent, le monde réel, des humains normaux sans pouvoir ou quoi). Les joueurs essayent de grappiller des informations en soudoyant le MJ par toutes les manières, parfois le MJ en joue en donnant des fausses pistes 😁
    Ensuite, lorsque tout le monde est réuni et qu'il est temps de faire sa fiche perso, le MJ donne un peu plus d'infos : "vous êtes des lycéens et amis d'enfance", "vous êtes tous de la même famille", etc.



  • Le JDR.

    j'ai commencé il y-a...
    compte ses cheveux blancs
    20 ans XD

    j'ai joué à Vampire, Deadlands, mutant chronicles, lancedragons, L5R, Demon the fallen, un peu de cthulu, Exaltés, Anima, Warhammer...
    et je suis MJ à D&D même si ca fait longtemps que je maitrise plus.

    j'ai pas joué depuis un certain temps et ça me manque. J'aimerais retrouver une table et des joueurs mais bon c'est compliqué...



  • Y'a rien de meilleur, ça surclasse tout d'abord par le coté convivial qui réunit réellement une bande d'amis pendant des heures, l'immersion fabuleuse quand le maitre est bon dans ces univers immenses. Surtout le coté actif, on n'est pas assis comme des moules à visionner films et séries.On a pas besoin d'un PC à 2000 balles chacun pour se régaler, juste du temps, des livres, du papier et des crayons et beaucoup, beaucoup d'imagination.

    Je suis sur que le jeu vidéo va décroitre et que le JDR papier va reprendre de la vigueur, enfin je l'espère que le virtuel va reculer comme c'est conseillé dans le film génial "Ready player One"



  • @Kallindra a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    j'ai pas joué depuis un certain temps et ça me manque. J'aimerais retrouver une table et des joueurs mais bon c'est compliqué...

    Je te comprends, c'est quasi impossible de trouver des gens qui soient motivés, disponibles en même temps et "compatible", si je puis dire.



  • @maxi a dit dans Jeux de rôle (sur table ou sur écran) :

    On a pas besoin d'un PC à 2000 balles chacun pour se régaler

    Ouais, à la place il faut juste 2000 balles de livres ^^.
    Non j'exagère, on peut faire un jdr avec rien, mais franchement il y en a qui abusent... Le livre de règles, le livre du MJ, l'écran de jeu, les extensions, les fiches de persos, les dés, etc.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai