Nuit noire, étoiles mortes (Full Dark, No Stars)



  • king.jpg

    Un recueil de 4 nouvelles de Stephen King

    1922 : un fermier du Nebraska confesse qu’il a assassiné son épouse, avec l’aide de son fils de 14 ans.
    Grand chauffeur : une femme écrivain, violée et laissée pour morte au bord d’une route, décide de se venger elle-même.
    Extension claire : un cancéreux en phase terminale passe un pacte avec un vendeur diabolique, afin d’obtenir un supplément de vie.
    Bon ménage : une femme découvre qu’elle vit depuis vingt ans avec un serial killer.

    Le point commun entre toutes les histoires de cet ouvrage, c'est que l'on va voir des personnes ordinaires passer de "l'autre côté du miroir", et être touchées d'une manière ou d'une autre par ce qui est tapi dans les recoins les plus sombres que cache l'esprit...

    J'ai particulièrement apprécié "Grand chauffeur", avec cette auteure qui va jouer les Charles Bronson, et "Extension claire", qui incorpore un côté fantastique assez plaisant

    Bref... une réussite du King 🙂



  • @djino Sortie Récemment ? le bouquin ne me dit rien



  • @Arsifal a dit dans Nuit noires, Etoiles mortes :

    @djino Sortie Récemment ? le bouquin ne me dit rien

    Wiki says : "Il est paru le 9 novembre 2010 aux États-Unis et en France le 1er mars 2012."



  • @Kallindra ok j'ai un train de retard, du coup je note le titre, même si j'ai deja une dizaine de bouquin en retard

    Merci pour l'info et merci pour la date de sortie



  • Je suis moins fan des nouvelles de Stephen King que de ses romans (j'en ai lu énormément !) : je reste toujours un peu sur ma faim, c'est trop court, et ça me paraît souvent dommage de pas développer (vu le nombre d'idées bien tordues que ce type a dans sa tête 😄).
    Je trouve que King est vraiment excellent lorsqu'il installe des situations qui pourraient être pitchées en une ligne et que lui les développe à fond.
    Je me souviens d'une nouvelle, je ne sais plus dans quel recueil, qui raconte l'anecdote d'un type qui se retrouve coincé dans des toilettes de chantier (vous savez ce genre de box). Le box a basculé dans un fossé de telle sorte que la porte est inouvrable, et le type sait que personne ne va revenir sur le chantier avant des semaines. La nouvelle raconte donc comment il essaie de sortir, c'est tout. Eh bien c'était génial, réaliste et super angoissant, ... mais dans le même genre j'ai préféré Gerald's Game (son roman sur la femme menottée à un lit), c'est le même principe mais ça marche encore mieux parce que c'est plus long !



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai