L'Âme du mal



  • text alternatif

    Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ?
    Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

    Bon j'ai finalement succombé à la facilité en citant le dos du livre...
    Je trouve que c'est un très bon roman policier, et comme j'aime bien Maxime Chattam.

    L'intrigue est intéressante, on a envie d'en savoir toujours plus en le lisant. L'aspect criminologie est ce qui m'a le plus plu dans ce livre, surtout la façon de travailler de Brolin. Comprendre le pourquoi de certaines choses : l'utilisation de l'empathie pour penser comme un monstre.

    C'est bien réussi, et ça se voit que l'auteur a fait des études en criminologie.

    C'est un de mes livres préférés. N'hésitez-pas à vous renseigner dessus ! 😊



  • @Trichemire Je n'ai jamais lu Maxime Chattam, mais récemment je me suis remise à lire des romans en français et nettement ce que je préfère ce sont les bouquins très captivants, avec du suspense. Alors peux-tu me dire comment est son écriture ? (peut-être que tu peux copier un extrait non spoilant pour que je me rende compte du style...?)



  • Il me semble l avoir lu. J ai du en lire 2 voir 3 de lui il y a 4 ou 5 ans. Sur le coup c est bien gore, bien sombre et y a ce qu il faut pour le suspens. Apres voilà ça m a pas marqué plus que ça alors que je reste traumatisée par un Mary Higgins Clarck lu au collège sur des meurtres de femmes et leur assassin est leur chirurgien esthétique. ^^



  • Gore, gore, c'est relatif. 👼

    @Shanna du suspense il y en a. Dans ce livre il a une écriture assez détaillée et sérieuse, sur les personnages mais surtout sur l'enquête et les différents processus. Il faut pouvoir apprécier ce côté documentaire, je dirais.
    Il y a aussi un côté sombre et ésotérique dans ce livre, peut-être une légère influence lovecraftienne aussi. Dans un de ses autres livres, j'avais vu une citation de Lovecraft.

    Pour les citations on peut aller faire un tour chez le médecin légiste.

    Dans des morgues plus modernes les portes s'ouvraient automatiquement dans un souffle mécanique lorsqu'on apppuyait sur un énorme bouton-pressoir, faisant ressembler les couloirs à un décor de Star Trek. Mais à Portland on en était encore à l'ère des simples portes battantes, comme des vestiges à peine plus récents des battants de saloon.
    Lorsque Brolin pénètre dans une vaste salle, Bentley était tellement plongé dans ses plans de carrière qu'il faillit prendre la porte en pleine figure quand elle revint vers lui.
    Le linoléum disparut aussitôt pour laisser placer à un carrelage brun. La pièce était parfaitement fonctionnelle, avec un petit vestiaire à l'entrée, un meubre en inox avec deux larges bacs de décantation et de désinfection, un puissant éclairage et surtout une table de dissection en son milieu. Bentley s'immobilisa en l'observant comme s'il s'agissait d'un autel de sacrifice aztèque encore dégoulinant de sang.
    -Bienvenue, fit une voix de femme devant lui.
    Sydney Folstom s'avança vers les deux hommes en leur tendant la main. Le regard perçant du médecin légiste s'attarda un instant sur Bentley Cotland. Celui-ci remarqua l'oeil vif et tranchant qui le scrutait et y reconnut le regard des rapaces qu'il identifiait parfaitement depuis son séjour à Berkeley.



  • @Trichemire Merci pour ces précisions !
    Bon je ne suis pas sensible au style, mais je garde le nom en tête ! 😊



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai