Joint Security Area (Gong-dong-kyeong-bi-goo-yeok JSA)



  • Année : 2000
    Durée : 1h 50min
    Genre : Drame, Thriller
    Réalisé par : Park Chan-Wook
    Avec : Song Kang-Ho, Lee Byung-Hun, Yeong-ae Lee
    Nationalité : Coréen
    Pas d'interdiction en salle, mais des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    affiche du film joint security area

    Synopsis :
    A la suite d'une fusillade dans la Zone Commune de Sécurité (Joint Security Area) séparant les deux Corée : deux soldats de l’armée nord-coréenne sont retrouvés morts. Cette affaire donne lieu a un incident diplomatique majeur entre les deux pays. Afin que la situation ne dégénère pas, une jeune enquêtrice suisse est chargée de mener les auditions des soldats qui étaient en poste... Elle se rend très vite compte que les divers témoignages rendent l’enquête complètement indémêlable… Que s’est-il vraiment passé, ce soir-là, entre les soldats des deux Corée, dans la Zone Commune de Sécurité ?

    Avis :
    On découvre au fur et à mesure les deux protagonistes principaux (l'un soldat nord coréen, l'autre soldat sud-coréen) et leurs deux compères respectifs. Pour en venir à la relation qui les lie vraiment, s'installant progressivement.

    L’intérêt du film réside selon moi à faire découvrir au reste du monde un no mans land dont on sait finalement peu de choses et rarement mis en lumière par le cinéma international. Certainement très romancé, il permet néanmoins de retranscrire ce en quoi la politique divergente d'un pays à l'autre ne réussit pas à déjouer les liens humains.
    Les scènes mettant en exergue les différences entre le sud et le nord, par exemple avec les soldats du sud et leurs Rayban, symbole "ultime" de l'alliance avec les américains, dessinent pas à pas les différences majeures entre les deux pays, laissent deviner celles avec de la vie civile. Sans pour autant s'y pencher, cela reste suggéré (sauf pour la Corée du Sud, puisque l'enquête est menée de ce côté je crois me souvenir, mais ils vivent -plus ou moins- à l'occidentale et le pays est accessible au monde entier, contrairement au Nord).

    La construction du film en flash-back est très habile et sert le scénario, dont on attend le dénouement avec impatience, pour enfin comprendre pourquoi et résoudre l'enquête policière en trame de fond.
    Pourtant, c'est bien un drame avant tout. C'est surtout une exploration des rapports humains, de leur dissemblances et de leur ressemblances, qui est présentée ici.

    Premier succès international pour celui qui obtiendra plus tard la Palme d'Or à Cannes pour Old Boy, le film demeure assez méconnu hors Corée du Sud néanmoins, réservé à un public plus "cinéphile".
    On notera la photographie; superbe, les plans ultra soignés de PCW, une maîtrise de la temporalité de l'action, et la direction des acteurs; impeccable. Enfin, comme pour tous ces films, une sublime BOST.
    Un petit bijou du cinéma coréen je vous le dis !

    Et vous ? Vous l'avez vu ? Si oui, ça vous a plu/déplu? Si non, ça vous inspire quoi ?



  • Pour avoir vu Old Boy et Lady Vengeance, que j'ai adoré, pourquoi pas regarder celui là. Entre le réa qui est juste un génie et le sujet que je ne maîtrise absolument pas, mais qui semble passionnant, il me tente bien.



  • @Godzapon Cool ! Reviens nous faire un feedback si tu sautes le pas, curieuse de connaître ton avis. Je pense pas que tu regretteras si tu as aimé ces 2 films 🙂 (mais je m'emballe peut-être ^^



  • Vu au moment de sa sortie, plutôt aimé, y avait pas un sous-texte homo?



  • This post is deleted!


  • Je sais plus, je l'ai vu une fois y a 20 ans, mais je me souvenais d'un sous-texte homo



  • This post is deleted!


  • Rah ouais c'était bien cool comme film. Le sous-texte homo ne m'avait pas particulièrement frappé, j'avais plutôt l'impression d'y voir une forte amitié fraternelle. Après, ça fait un moment, ça serait l'occasion de replonger dedans.

    J'avais le souvenir de moments assez bidonnant dont un jeu sur des poutres. Mais c'est assez vague. Et ouais j'crois me rappeler que la narration était plutôt bien ficelée



  • This post is deleted!


  • @Kurapika a dit dans Joint Security Area (Gong-dong-kyeong-bi-goo-yeok JSA) :

    scène avec un jeu sur des poutres.

    C'était dans Gong-dong-koh-lanta ça !



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai