The Breakfast Club



  • Année : 1985
    Réalisé par : John Hughes
    Avec : Judd Nelson, Emilio Estevez, Molly Ringwald, Anthony Michael Hall, Ally Sheedy
    Genre : comédie dramatique
    Nationalité : américain

    breakfast-club.jpg

    Synopsis : Cinq lycéens aux caractères totalement opposés se retrouvent en colle un samedi après-midi. Au fur et à mesure que la journée passe, ils discutent, se déchirent et finissent par se trouver plus de points communs qu'ils ne pensaient.

    Avis :
    Pour ce film, je vais donner un avis court : si vous n'aimez pas les comédies pour ado, que c'est un film que vous ne connaissez pas : voyez-ce film.
    Jusqu'ici, le meilleur teen-movie qui m'a été donné de voir, que je revois encore avec beaucoup de tendresse. Un film selon moi toujours actuel bien que l'époque soit révolue, tant les thématiques abordées sont intemporelles.

    Alors, vous le connaissez déjà ? Si oui, quelle est votre avis ? Sinon, ça vous inspire quoi ?



  • Un film agréable, plein de fraîcheur (même s'il date !), que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps. C'était très intéressant d'enfin comprendre cette référence, parce que ce film est vraiment ultra culte outre-atlantique.

    Après je trouve le thème pas hyper passionnant, c'est un peu une galerie de poncifs : déjà les cliques américaines classiques (le rebelle, la prom queen, le jock, le dork, on a beau connaître via les séries ou notre intérêt pour la culture américaine, ça nous parle pas de manière très profonde), et ensuite leur déconstruction (finalement le rebelle a un petit coeur tout mou et une vie de famille horrible, la meuf marginale ostracisée est en fait jolie et attachante... c'est pas ouf comme révélations!). En bref la morale de l'histoire ne respire pas tellement l'originalité.

    Mais bon, comme susdit, c'est un film sympathique quand même !



  • @Shanna merci pour ton avis 🙂
    Je ne connaissais pas sa réputation outre-atlantique avant de le voir, ça doit influer sur mon bon avis ^^
    Le choix des thèmes évoqués dans les 2 premiers tiers du film m'ont agréablement surprise (pour un teen-movie US), et je trouvais les dialogues bien écrits.
    Cela dit, je suis d'accord avec toi : rien de transcendant concernant la conclusion et le développement final des personnages. Ils sont assez clichés, dés le début.

    On voit quand même en quoi beaucoup de comédies pour ados US ont pompé sur le film. Sans vraiment l'égaler, car la morale y est bien plus dégoulinante je trouve (pour ceux que j'ai vus).



  • @Kurapika je suis d'accord, depuis 1985, il y a eu beaucoup de films du même style, et qui s'en sont souvent inspirés.
    Donc quelqu'un qui le voit pour la première fois de nos jours, peut tout à fait trouver ça banal et convenu (même si, comme tu dis, il est quand même plus fin et subtil que la majorité des teen movies).
    Mais à l'époque, c'était nouveau et ça a marqué une génération. Ce réalisateur a fait d'autres films d'ados très sympas d'ailleurs 😁 (16 bougies pour Sam, La folle journée de Ferris Bueller)



  • @Mai-Tai La Folle Journée de Ferris Bueller : dans mes bras !!!!
    J'adore ce film ❤ On me l'a prêté en DVD en me le sur-conseillant et c'est suite à ça que j'ai vu celui-ci. Pas vu le premier cité, je note ta suggestion, thanks !



  • @Kurapika 16 bougies pour Sam c'est plus "fille" que Ferris Bueller mais c'est mignon, j'aime bien. 😊



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai