Street Fighter : L'Ultime combat (Street Fighter)



  • 480096c0-812c-46bc-9076-41f5030938cd-image.png

    Street Fighter : L'Ultime combat (Street Fighter) est un merveilleux nanar de 1994.

    Il reprend les personnages du jeu vidéo culte Street Fighter II (mais pas l'histoire).
    L'adaptation très libre du réalisateur Steven E. de Souza a plus que dérouté les fans : Ryu relégué au rang de personnage secondaire et malfrat de bas étage, Blanka cobaye de laboratoire...

    Notons que l'acteur principal Raúl Juliá (Gomez de la famille Addams) est décédé durant le tournage et que le film lui rend hommage dans son générique.

    À regarder au millième degré, et en ayant du recul si on est fan de la saga.

    Rigolons.

    Vous l'avez vu ? Si non, ce sujet vous donne-t-il envie d'y remédier ? (avouez que oui)



  • @Aiko a dit dans Street Fighter : L'Ultime combat (Street Fighter) :

    Vous l'avez vu ?

    uO4bDRlkdpEJO.gif

    Mais c'est un film que je conseillerais uniquement aux fans de SF ou de Van Damme, parce qu'en nanar pur il n'est pas assez WTF pour mériter un visionnage.



  • @KypDurron Vrai que c'est surtout savoureux de savoir que la plupart des histoires des personnages, ou les personnages eux-mêmes ont été souillés.



  • L'excellent Karim Debbache nous parlait de Street Fighter il y a 5 ans, quand JVC avait encore des bonnes chroniques et était un vrai site de JV.



  • @Hornet vu à l'époque (j'avais acheté la VHS) et revu hier (il est dispo en ce moment gratuitement sur Mango via Molotov), après tant d'années...

    C'est un pur nanard, mais un nanard qui se bonifie avec l'âge 🙂

    Si à l'époque le film a énormément déçu c'était aussi parce que Street Fighter II, le jeu vidéo qui a inspiré le film, était chaud dans tous les esprits

    Les spectateurs ont été à l'époque non seulement déçus de la qualité intrinsèque du film, mais aussi du traitement qui a été infligé aux personnages, car l'histoire de beaucoup d'entre eux ne colle pas avec celle du jeu-vidéo. Ce qui était prévisible car les auteurs ont voulu intégrer dans l'histoire TOUS les personnages du jeu. Arriver à une histoire cohérente à synthétiser en un film d'1h30 avec une bonne vingtaine de personnages qui ont tous leur propre histoire ca aurait tenu du miracle

    Aujourd'hui le film a vieilli, et même s'il est toujours aussi scénaristiquement digne des plus grands nanars, il a quand même pris de la bouteille. Ce n'est pas devenu un grand cru, mais dans certaines conditions il peut se laisser regarder

    Déjà parce que le jeu vidéo est aujourd'hui un lointain souvenir (a part pour une poignée d’irréductibles de rétrogaming) et de la déception de l'époque on passe aujourd'hui à un plaisir de retrouver sur grand écran ces personnages qui ont fait notre jeunesse vidéoludique. Ils sont tous là ! Et que le scénario a pris des libertés avec leur histoire vidéoludique, on s'en fout. Oui, Guile est passé du simple soldat au commandant des forces armées, Sagat est devenu un bookmaker a deux balles, Ruy et Ken sont des petits arnaqueurs qui tentent de se faire passer pour des marchands d'armes, ... mais qu'importe... C'est pour les amateurs du jeu le moment de reconnaitre et retrouver tous ces personnages qui ont bercé leur enfance vidéoludique. Véga, Zangief, Cammy, Honda, Ryu et Ken, Chun-Li ...❤

    Ensuite parce qu'a l'image de la plupart des films de JCVD on sait les prendre au second degré. Oui c'est con, s'est pitoyablement joué (Mention spéciale quand même à Raul Julia, qui avait obtenu un Golden Globe et un Emmy Award posthumes pour son rôle d’écologiste brésilien dans le téléfilm "La Forêt de tous les dangers", pour ce qui restera son dernier film avant que le cancer ne l'emporte) mais ça reste divertissant. Ca n'a pas l'ambition de faire plus... tant mieux, ainsi il reste dans les nanars sympathiques.

    D'accord l'histoire semble avoir été écrite par le fils du remplacant du remplacant du scénariste adjoint, les effets spéciaux datent, mais c'est completement dans le style des films nanarisés qui nous font marrer. Même si, je vous l'accorde, on se demande du début à la fin si c'était voulu pour faire une énorme parodie ou si c'était sérieux ... Style le discours de JCVD qui semble écrit par un gamin de 12 ans...

    Franchement ... Quand on voit le chef des forces armées qui conclut ses allocutions télévisées par des bras d’honneur, et envoie balader les technocrates pour aller, contre les ordres de sa hiérarchie, renverser les dictateurs à lui tout seul, là c'est très fort. JCVD > Chuck Norris ! 💪

    Les répliques qui tuent, c'est comme le scénario, c'est WTF et c'est tout le temps... JCV qui répond "Et vous vous perdez vos couilles" à un technocrate qui lui dit "vous perdez la tête". Ou qui après avoir défoncé la demeure de Sangat avec son char d’assaut, sort tout seul de son cockpit et prend son plus beau sourire pour dire à la bonne centaine de méchants qui sont là à le regarder "Je vous arrete tous" 🤣

    Faut souligner aussi l'effort des scénaristes pour essayer de reproduire les coups que faisaient les persos dans le jeu vidéo. Ou comment Kylie Minogue saute sur son adversaire pour lui mettre la tête entre ses cuisses et le faire basculer par terre (Rien de sexuel dedans hein... 😛 ) ... manquerait plus que Chun-Li fasse l'hélicoptère (là non plus, bande de dépravés 😛 ) ... mais il ne devait pas y avoir assez de budget effets spéciaux pour ca ^^

    Bref, vous l'aurez compris, le scénario est complètement décousu et vol au ras des pâquerettes, non aidé aussi par le fait qu'ils ont essayé d'adapter le JV en incluant tous les personnages.

    Mais ils auront au moins la circonstance atténuante que c'était un des tous premiers films adaptés d'un jeu vidéo. Ils ont en quelque sorte inauguré le genre et ce n'était donc pas un exercice facile (d'autant plus autour de personnages qui, à la base ne font que se battre..)

    Alors oui aujourd'hui les jeux vidéos ont grandement évolué, ce sont même pour certains des films à part entière, et quand une adapation sort on en attend des effets spéciaux de dingue, des acteurs qui ressemblent, des poitrines à bonnets D...

    Street Fighter n'a pas tout ca, mais il n'en reste néanmoins que c'est un bon divertissement, à réserver pour les nostalgiques du jeu vidéo, les amateurs de JCVD, ou les amateurs de nanards d'action des années 80/90



  • @djino a dit dans Street Fighter : L'Ultime combat (Street Fighter) :

    Mais ils auront au moins la circonstance atténuante que c'était un des tous premiers films adaptés d'un jeu vidéo. Ils ont en quelque sorte inauguré le genre et ce n'était donc pas un exercice facile (d'autant plus autour de personnages qui, à la base ne font que se battre..)

    Mortal Kombat, le premier du nom (même s'il est sorti un an après Street Fighter, en1995) était 10 000 fois mieux réalisé.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai