Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ?



  • Bonjour,

    Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ou pourquoi en faisant tant pour les autres n'ont-ils pas une meilleure vie ?

    Vu les dettes qu'ils se mettent sur le dos, pourquoi continuent-ils à travailler la terre ou à élever des bêtes ?

    Pourtant n'ont-ils pas un certain pouvoir sur nous ?

    Étrange !?

    🤔



  • Je pense que la ferme et les Ha de terre leur appartiennent......
    Donc,ils sont "riches",s'ils vendent tout......
    Mais c'est leur travail qui ne rapporte plus assez pour vivre......
    Ni pour les laitiers,ni pour les éleveurs,ni pour les arboriculteurs!
    Les céréaliers s'en tirent mieux,mais les subventions baissent.......
    C'est tout une catégorie de gens angoissés,en souffrance!



  • @JL Je dirais que les centrales d'achat qui commandent au corps agricole pèsent trop dans la balance, et imposent leurs prix. Entre l'agriculteur et le rayon du magasin où tu achètes il y a un sacré paquet d'intermédiaires. Est ce qu'ils sont tous utiles ? Beaucoup de ces intermédiaires sont détenus par des groupes de grande distribution, leur permettant ainsi de cumuler de nombreuses marges en démultipliant les étapes de la chaîne.
    Tu veux plus de pouvoir et d'argent pour les agriculteurs ? Il faut développer et inciter les circuits courts.



  • Ce matin,ds mes achats,il y avait un mini filet de têtes d'ail........Pas une seule à l'unité!
    bon,je prends,paie,rentre,et avant de ranger l'ail,regarde l'étiquette.......
    Ahurie,je vois que je venais d'acheter de l'ail du Mexique!
    Mais enfin,on a une floppée d'agriculteurs qui en cultivent.......
    Il y a même des "fêtes de l'ail" en été!
    La barquette de 250 g de fraises en fin de course vaut 3,50 euros........
    Françaises,oui,mais blettes,oui!
    Et sur les marchés de plein air,ou les producteurs vendent eux-même,tout est très cher;bien plus qu'en magasin!
    Donc le client se fait ,soit fourguer des produits fatigués,soit plumer pour acheter du local!



  • @Myra-flore Vous préférez payer plus cher pour une meilleure qualité et que cela aille directement dans la poche du producteur ou payer un enfant de 10 ans 3 centimes (et encore je suis gentille) qui vit sous le seuil de pauvreté dans un pays très éloigné ? La base, c'est de revoir déjà notre manière de consommer.



  • @LeaPierce a dit dans Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ? :

    @Myra-flore Vous préférez payer plus cher pour une meilleure qualité et que cela aille directement dans la poche du producteur ou payer un enfant de 10 ans 3 centimes (et encore je suis gentille) qui vit sous le seuil de pauvreté dans un pays très éloigné ? La base, c'est de revoir déjà notre manière de consommer.

    Ce qui est grave c'est surtout du côté des acheteurs de supermarchés qui ne regardent pas à ce genre de détail pour faire un maximum de profit !



  • @JL on le cautionne en achetant, c'est un peu le serpent qui se mord la queue.



  • @LeaPierce a dit dans Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ? :

    @JL on le cautionne en achetant, c'est un peu le serpent qui se mord la queue.

    Nous avons la bêtise de faire confiance...

    C'est triste d'avoir autant de producteurs sur place et que les supermarchés aillent se fournir ailleurs.

    😞



  • @JL à nous d'arrêter de se voiler la face et d'aller chez le producteur directement.



  • @LeaPierce a dit dans Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ? :

    @JL à nous d'arrêter de se voiler la face et d'aller chez le producteur directement.

    Le problème est que la plupart des consommateurs ne le peuvent pas.



  • Peut-être quelques pistes sur le pourquoi les paysans ne sont pas plus riches:

    • C'est un modèle intensif qui a été privilégié à un certain moment donc de l'endettement pour payer les investissements. Il est difficile de s'en défaire du jour en lendemain
    • La filière agroalimentaire est très puissante, il y a un faible nombre d'acteurs (ex : Lactalis) qui contrôle les prix. C'est une profession où le chef d'entreprise, par exemple dans le cadre de l'élevage, n'a aucun pouvoir sur le prix d'achat des matières premières (céréales pour nourrir les animaux) ni sur le prix de vente (grandes distributions et centrales d'achat).
    • C'est un métier dans lequel la production (quantité ou qualité) est variable et incertaine du fait de la météo.
    • Les nouvelles générations (notamment celles qui habitent en ville) n'ont plus beaucoup de lien avec le monde agricole (plus d'agriculteurs dans la famille...), il y a donc une méconnaissance du travail d'un agriculteur et l'alimentation est considérée comme un bien lambda avec la logique prix au détriment de la qualité.

    Pourquoi continuent-ils de bosser ?

    • entre ceux qui arrêtent pour changer de métier, et le taux élevé de suicide, tous ne continuent pas de bosser
    • d'ailleurs il y a des difficultés pour trouver des repreneurs pour la génération d'agriculteur qui approche de la retraite en ce moment et dans les 5 prochaines années avec des freins à l'installation (endettement, pénibilité, faible reconnaissance,...)

    Leur pouvoir est faible car c'est la loi du marché qui prévaut aujourd'hui. Personne ne viendra acheter des tomates plus chères si le premier critère du consommateur est le prix. A nous de revoir nos priorités et de savoir si à l'avenir on veut manger des produits français de bonne qualité 🙂



  • Pourquoi les paysans ne pourraient pas être les salariés respectés de l'État comme peuvent l'être les militaires, les pompiers, les gendarmes, etc...

    Bon, si on pense à confier ces exploitations paysannes à des fonctionnaires, je comprends que l'on ne puisse concevoir cette idée de salaire payé par l'État.

    😖



  • Pourquoi pas mais ça voudrait aussi dire que les terres et les exploitations appartiennent à l'Etat, c'est la que ça coincerait



  • @JL a dit dans Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ? :

    Pourquoi les paysans ne pourraient pas être les salariés respectés de l'État comme peuvent l'être les militaires, les pompiers, les gendarmes, etc...

    Bon, si on pense à confier ces exploitations paysannes à des fonctionnaires, je comprends que l'on ne puisse concevoir cette idée de salaire payé par l'État.

    😖

    Parce que ça voudrait dire que l'état serait propriétaire des terres et du matériel, qu'il devrait mettre en place une structure hiérarchisée de suivi et de contrôle économiquement viable. Cela reviendrait à faire du communisme 🙂



  • @Madya a dit dans Pourquoi les paysans ne sont pas plus riches ? :

    Pourquoi pas mais ça voudrait aussi dire que les terres et les exploitations appartiennent à l'Etat, c'est la que ça coincerait

    Les terres c'est déjà le cas me semble-t-il, on parle d'exploitation, donc ils exploitent le fruit des terres de l'État et leur matériel appartient en grande partie aux banques.

    Eux ce qu'ils veulent c'est avoir un salaire correct issu des terres qu'ils exploitent.

    Et ainsi quand les récoltes ne sont pas bonnes ou qu'il y a des soucis dans les tarifs en-dessous de ce qu'ils ont besoin pour vivre, c'est l'État qui assumerait et non eux.

    En revanche, il y a des chances qu'on nous parle ensuite de concurrence déloyale sur le plan européen.



  • Les paysans ne sont pas maîtres du prix de vente de leur production. À ce niveau c'est déjà scandaleux.
    L'an dernier, lors des moissons, je discutais avec le paysan et lui ai demandé si sa recolte de blé avait été bonne. Il en était content mais ne savait pas combien il allait pouvoir la vendre. Et oui, c'est à Paris qu'est décidé le prix qu'il devra vendre son blé, lui qui habite à côté de la Pologne... C'est complètement ahurissant d'en être arrivé à un système de cette nature.



  • Il y a un film reportage sur le lait dans lequel on a de quoi s'arracher clairement les cheveux !

    "The Milk System"

    En fait, il y a 2-3 grandes compagnies qui contrôlent l'intégralité des productions laitières de la planète et qui poussent les exploitation à produire toujours plus de lait en disant que plus il y a de quantité plus il y a de quoi s'en sortir pour les paysans.

    Et là, une fois que les producteurs font ce qu'on leur dit, on leur explique qu'il y a trop de lait sur le marché et qu'il est difficile de le payer plus de xx centimes par litre.

    Le plus laid c'est le lait produit dans les pays pauvres qui sont court-circuité par du lait en poudre venant de ces grandes compagnies, que les gens mélangent avec de l'eau pollué plutôt que d'acheter du lait du coin qui est parfaitement buvable.

    😠 👊 🤑



  • De toute manière, il est bien connu que plus un produit est rare, plus il est cher donc c'est sur qu'en surproduisant, les prix chutent. De même que s'il y-a plus d'offres que de demandes, les prix chutent. Ce sont des lois de base de l'économie de marché. ^^



  • @JL il est bien loin le temps où la FNSEA appelait les paysans à manifester contre les cotats voulus par le marché commun. Aujourd'hui ce syndicat est devenu le principal levier de la PAC en France.



  • @Kallindra en fait le monde agricole ne répond plus à la loi du marché. On est plus proche de l'union soviétique avec ses méga-gigantesques-exploitations sur-subventionnées que d'une union européenne libérale.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai