Déménagement



  • Hello
    J'aurais voulu savoir si vous avez déjà eu ce phénomène de post déprime après un déménagement ?
    Il y en qui sont tout heureux mais moi ca me perturbe beaucoup parce sue j'ai déménagé récemment.
    Il y a beaucoup d'articles sur le sujet .
    https://www.google.fr/amp/s/amp-sante.lefigaro.fr/actualite/2011/05/01/10847-stress-demenagement

    Et vous comment avez vécu un déménagement ??



  • @Sky pour le coup je ne peux pas t'aider. Je n'ai jamais déménagé.
    Après c'est peut être normal si tu aimais beaucoup ton autre lieu de vie.



  • Alors j'ai lu tout l'article et je pense être de la team du renouveau, qui s'acclimate partout.

    J'ai déménagé deux fois. Une fois, enfant et une fois, adulte. Les deux fois, je me suis sentie très bien rapidement et trier mes affaires étaient un véritable soulagement entre les dons et les vieux trucs merdiques à jeter.



  • @Sky Pour ma part, il y a un temps d'adaptation, les habitudes toutes bouleversées ça joue beaucoup sur le moral aussi.



  • @Godzapon Et puis tu es vieux aussi maintenant.



  • @Sky Ayant l'habitude de déménager ça ne me pose aucun problème. J'en suis à mon 14ème déménagement, bientôt le 15ème ^^
    Ce que je considère chez moi c'est les gens avec qui je vis, le reste n'a que peu d'importance au final ^^



  • J'ai pas mal déménagé dans ma vie, et je n'ai jamais vraiment ressenti cette déprime de déménagement. C'est stressant, oui évidemment, faire les cartons, espérer que tout soit prêt avant la deadline, la paperasse entre l'ancien proprio à prévenir et le nouveau avec qui faire l'état des lieux et tout, les assurances, l'electricité, tout le bazar... C'est pas facile ni amusant. Mais ça ne m'a jamais "déprimé" pour autant.

    C'est étonnant d'ailleurs, car je déprime très facilement et j'ai fait plusieurs dépressions. Mais déménager ça ne me fait pas ça. Peut-être parce que les problèmes qui me font vraiment déprimer me semblent plus "graves" qu'un simple déménagement.
    J'avoue qu'à la lecture de l'article, mis à part le passage qui concerne les enfants, j'étais plutôt cynique, en mode "olala les pauvres chous, ils broient du noir parce qu'ils déménagent... Qu'est-ce que j'aimerais n'avoir pas d'autres soucis qu'un déménagement ! Qu'est-ce que j'aimerais ne pas avoir de raison plus grave de déprimer qu'un déménagement !"
    C'est débile hein, je m'en rend compte, c'est juste ce que ça m'a fait à la lecture de l'article. Mais je sais bien qu'on réagit tous différemment, que les raisons d'un déménagement ne sont pas forcément toujours positives, etc etc. Loin de moi l'idée de minimiser ce que tu ressens suite à ton déménagement.

    J'ai déménagé au moins six fois dans ma vie, peut-être sept je ne sais plus. Une fois quand j'étais enfant, tout le reste concentré en un peu moins de dix ans, c'est à dire entre mes 18 ans et maintenant. Donc ça fait beaucoup en une période relativement courte. Parmi ces déménagements, j'ai changé de région une première fois, puis je suis revenue dans ma région d'origine, puis je suis retournée dans la région où j'étais partie la première fois.
    A part le stress dont j'ai parlé plus haut, les cartons et tout, ça ne m'a jamais causé de déprime. La seule fois où j'ai déprimé suite à un déménagement, ce n'était pas à cause du déménagement mais du fait que j'habitais désormais chez ma belle-famille. Et même si je les adore, que je les considère comme ma famille, comme mes deuxièmes parents, passer un an 24h/24 avec eux, chez eux, en plus je ne bossais pas, c'était éprouvant >.<



  • J'ai déménagé quelques fois aussi, peut-être moins que certains sur ce forum. Et plus que le déménagement, je dirais que ce sont les circonstances qui entourent le déménagement qui peuvent poser problème.
    J'ai quitté ma famille, ma région pour suivre celui qui allait devenir mon mari, et même si je l'aimais, cela a été difficile pour moi, parce que jusque là, j'avais des relations très fortes avec ma mère et mes soeurs, mes neveux... Et donc parfois, un morceau de musique qui me les rappelait me faisait éclater en sanglots. Ensuite, le lieu où on vivait, je ne l'avais pas vraiment choisi et je ne l'aimais pas beaucoup, donc je pense que ça y fait aussi.
    J'en suis partie lorsque j'ai quitté mon mari, et ce déménagement là, cela a été un renouveau, une nouvelle vie, un soulagement, donc je l'ai apprécié.
    Et j'en suis repartie il y a 3 ans, laissant les amis que je m'y étais fait, et même si c'était un choix réfléchi, j'ai eu besoin de faire le deuil de la vie que je laissais.
    Du point de vue de mes enfants à présent, si les deux grands n'ont rien laissé paraître, le dernier a eu du mal qu'on laisse la maison familiale et c'était l'année où il entrait en sixième, et il a eu des tocs et quand je suis partie il y a trois ans, il a refusé de me suivre et de quitter ses copains.

    Donc voilà, je pense que la façon dont on appréhende le changement, les raisons pour lesquelles on bouge font qu'on sentira (ou pas ) une déprime.



  • @Egon a dit dans Déménagement :

    @Godzapon Et puis tu es vieux aussi maintenant.

    Carrément, si mon déambulateur est pas rangé à sa place, je panique.



  • J'ai déménagé 5 fois ayant l'âge de m'en souvenir (+ 1 ou 2 autres avant 3 ans), à 8, 10, 13 et 14 ans et à 19 toujours avec ma mère, 3 fois je ne souhaitais pas partir notamment la dernière, ça a été difficile au début pour différentes raisons et avec du recul c'était finalement mieux pour moi.

    Je suis ensuite resté dans la même ville ou périphérie bien qu'ayant déménagé 3 nouvelles fois, la 1ère à 25 ans pour vivre seul, la 2ème toujours à 25 parce que l'appart que j'avais trouvé ne me convenait pas, la 3ème à 30 pour vivre en maison (comme proprio pour la 1ère fois).
    Pour ces 3 derniers il n'est pas trop question d'adaptabilité, quand on connait déjà la ville il n'y a qu'un quartier ou nouvelle commune en périphérie immédiate à découvrir. J'ai notamment pas changé de boulot au cours de ces 3 déménagements, et il est en centre-ville, alors les repères ne sont pas modifiés.



  • A chaque fois que j'ai déménagé c'était toujours dans un contexte très positif (pour un appart plus grand, pour une indépendance désirée, etc), donc c'est plutôt associé à un évènement agréable pour moi, sans compter que j'adore faire des cartons, me débarrasser de plein de choses, m'approprier un lieu et le re-décorer, repeindre, aménager à mon goût... 😊
    Cependant, je fais constamment des cauchemars liés aux déménagements (ou bien à la géographie des appartements, qu'on scrute pendant un déménagement), donc je pense que ça reste un gros stress qui m'a marquée plus profondément que je le pense. Pourtant je n'ai jamais déprimé après avoir emménagé, au contraire c'est plutôt l'euphorie. Mais oui, le moment du déménagement c'est mille trucs à ne pas oublier et ça rend un peu dingue.

    Je me demande toujours un truc : comment ça se fait que toutes les démarches sont si compliquées quand on déménage ? Alors que tout le monde a déjà déménagé, même les agents immobiliers, même les banquiers, les déménageurs, le proprio de l'appart, le mec d'Ikea qui te monte tes meubles, l'opérateur qui te raccorde à Internet, etc. tout le monde devrait donc être compréhensif et facilitant !
    En vrai c'est pas du tout le cas, parfois on a même l'impression qu'on demande la lune, ou en tout cas qu'on pose problème, qu'on exige un truc absurde !! Et on a tous eu des mauvaises surprises, alors même qu'on avait bien anticipé les délais.

    Bref je trouve ça fou qu'absolument tout le monde passe par les mêmes déconvenues. On s'en remet heureusement, mais je trouve ça dingue qu'on admette que ça soit si stressant.
    J'imagine qu'il faut être très riche pour pouvoir déléguer de A à Z son déménagement et faire en sorte que tous les délais coïncident sans encombre. Mais pour les autres, c'est la galère systématique.



  • Globalement c'etait donc une bonne chose pour beaucoup d'entre nous , il faut dire aussi je suis un peu space



  • @Sky il n'y a peut-être pas que le déménagement mais le contexte, l'environnement ou autre chose... Tout ça ça joue aussi, comme quand on est content de déménager pour des belles aventures d'ailleurs.



  • Avec des parents(séparés déjà) qui ont été dans l'armée à un moment de leur vie, et donc de la mienne, j'ai souvent été amené à déménager, parfois même juste déménager de chambre au sein de la maison.
    Franchement, les seuls déménagements que j'ai bien vécu sont ceux que j'ai décidé moi-même. Sinon j'avais toujours beaucoup de mal à m'adapter à mon nouveau cadre de vie ou quoi. C'était particulièrement pénible, d'autant plus quand il fallait traverser la moitié du pays pour déménager...
    Aujourd'hui j'ai déménagé, ça a été relou, j'ai le dos qui est pas bien, malgré le fait que je l'ai musclé pour prévenir ce genre de choses, mais je suis tellement content d'avoir déménagé !!! (Oui le contexte y est aussi pour beaucoup)



  • J'ai déménagé au moins 5/6 fois et je l'ai toujours bien vécu puisque la majorité des déménagements datent de ma vie d'adulte et sont donc choisis.
    Le seul truc assez contraignant comme le dit Shanna, ce sont les quinze mille démarches à faire au moment du déménagement, c'est un peu le parcours du combattant et ce même si tu ne fais que changer de quartier et non de région (alors là n'en parlons pas comme c'est relou. Il a fallu deux ans pour que la sécu se décide à me transférer du système alsacien à celui de Loire-Atlantique 🤦‍♀️ ). Autrement, en bonne adepte du minimalisme j'ai peu d'affaires donc facile à transporter (enfin sauf quand on a pas de voiture) et c'est l'occasion de trier à nouveau. Et puis s'installer, ça a toujours un côté sympa : s'approprier un nouveau lieu, un nouveau chez soi, l'aménager à notre sauce.



  • Sur douez déménagement, celui de mes 13 ans fut une "tragédie" (mère malade, donc regroupement dans deux appartements mitoyens avec ma grand-mère). Changement de collège. La Cata en plus du reste.



  • Dans mon salon y a encore des cartons à moitié pleins de mon déménagement, qui a eu lieu y a 6 ans...



  • @Chibi a dit dans Déménagement :

    @Sky il n'y a peut-être pas que le déménagement mais le contexte, l'environnement ou autre chose... Tout ça ça joue aussi, comme quand on est content de déménager pour des belles aventures d'ailleurs.

    Je suis d'accord,la raison du déménagement,la différence du lieu de vie peut y jouer....
    Je viens de déménager suite au divorce, logement plus petit,mes filles une semaine sur 2 ...... D'un côté ce changement de vie ( voulu) est une bouffée d'air frais,de l'autre,y'a eu quelques jours de flottements....
    Surtout quand tu arrives dans un vieux trucs pas propre,eau coupée au départ et tuyauterie pas finie les premiers jours, où tu joue a Tetris la première semaine pour pouvoir y vivre correctement 😂😂 l'angoisse 😱 ( et c'est une location.....)
    Bienvenue chez les Polly pocket !!😝
    Il faut rester positif tout fini par s'arranger 😉 et le moral revient,c'est le temps de d'adapter au changement ☺



  • @Sky Si je devais compter, j'ai déménagé au total 7 fois au cours de ma vie, dont seulement 3 déménagements par choix, et les 4 autres par obligation, devant suivre mes parents lorsque j'étais encore mineure.
    Bien que je suis une personne qui s'adapte assez facilement à son nouvel environnement, j'ai plutôt mal vécu au moins 2 de ces déménagements, non pas que moi j'avais des difficultés à m'y faire, mais plutôt par la dépression que cela à causé à plusieurs membres de ma famille vivant au sein du même foyer.
    Je me suis toujours attribuée le devoir de les soutenir et faire en sorte qu'ils puissent mieux se sentir dans un nouvel environnement, qu'ils puissent se projeter dans ce nouveau départ, essayer de voir le positif et les nouveaux avantages etc.
    Et puis dans cette lutte de vouloir les sortir eux de leur dépression, je me suis quelques fois perdue moi, tant ça a été difficile de les consoler et les rassurer.
    Il m'est arrivée de me sentir seule et incomprise.
    Et puis le temps fini par faire son travail, chacun s'y accommode à son rythme, fini par prendre ses marques, fait de nouvelles rencontres, se créé une nouvelle routine.
    J'habite dans une nouvelle ville depuis maintenant un peu plus de 4 mois, mais malheureusement en raison du contexte sanitaire je n'ai pas encore pu découvrir pleinement mon nouveau lieu de vie, ni faire de rencontres, donc il m'arrive de me sentir un peu isolée par moment.
    Toutefois je ne désespère pas, je sais que ce n'est qu'une question de temps !


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai