Soucis au travail



  • Bonjour,

    J’ai commencé à travailler en novembre 2019, quand je suis arrivée j’ai eu un accueil déplorable, personne ne me parlait, j’étais seule dans mon coin, quand j’essayais d’intégrer une conversation, personne ne me répondait etc..

    Depuis, des choses ont changés, je me suis fait 2 copines de mon âge dans cette entreprise (qui sont actuellement en vacances pendant 3 semaines)
    Et depuis que je suis plus vraiment toute seule, et que j’ai « trouvé ma place », mes autres collègues me font la misère, certainement par jalousie.

    Pour vous expliquer le contexte, je travail en usine, nous avons un rendement minimal à faire par jour, de 630 pièces, et qu’elles soient faites ou pas, il n’y a même pas de prime en jeux..

    Et tous les jours des bons de commandes de magasins arrivent et nous devons préparer les commandes et contrôler des meubles, barres de douches, tapis de bain etc...
    il y a des petites commandes partant de 4 pièces, jusqu’à des grosses commandes de 150/200 pièces.

    La chef d’équipe pose un tas de commande sur une table et tout le monde vient se servir, donc c’est totalement aléatoire, la première personne qui finit sa commande et arrive à la table prend la première commande au dessus la deuxième prend la seconde etc... donc on ne choisi pas nos commandes. Et en fin de mâtiné, si notre production n’est pas bonne, là chef nous donne une grosse commande afin de remonter la pente.

    Moi, je n’ai jamais eu de soucis dans ma production je travail plutôt vite et très peu d’erreur de commande sont revenu, donc en soit je fais mon travail vite et bien, j’ai même eu l’opportunité de pouvoir former une petite étudiante pour cet été, ça m’a fait plaisir car j’ai pu avoir de la reconnaissance et voir qu’on pouvais me faire confiance.

    Hier, comme tout les vendredi en fin de journée ma chef nous réuni pour faire un point sur le négatif et le positif qu’on a retenu durant cette semaine.

    Une de mes collègues celle qui m’avait formé à mon arrivée et qui s’est jamais caché a personne qu’elle n’aimait pas ma gueule, puis elle me le faisait ressentir tout le temps, c’est à dire qu’elle ne me disait pas bonjour le matin, ni au revoir, pas de merci, quand on se croise dans les couloirs étroits elle ne s’est jamais excusé, jamais ranger sur le côté, elle me lance des regards de travers quand je passe, regarde tous les jours ce que je fais, comment je fais mon travail, elle me fait des réflexions tous les jours sur le fait que je sois maigre etc.. (on travail qu’entre filles donc forcément c’est jamais très bon)

    Enfin, elle prend la parole hier, en disant qu’elle ne comprenait pas que je puisse faire une aussi grosse production alors que je ramener mes palettes de commandes en marchant tout doucement (a savoir que je fais 44 kg pour 1m66, autant dire que les palettes sont beaucoup trop lourdes pour moi), alors oui quand je traverse le dépôt je suis pas énergique parce que je peux pas. Mais quand je fais ma commande j’envoie. Elle a commencer là dessus, et ensuite, elle pointer du doigt qu’il y avait du favoritisme qu’en gros ma chef me donner que les commandes agréable à faire, je n’ai même pas pu me défendre parce que dès que j’essayais d’en placer une, elle me répondais « Merci de te taire c’est moi qui parle ! » ma petite étudiante que j’ai formé à essayer de prendre ma défense elle a prit des remarques également dans la figure.
    Puis au final 8 filles se sont mises sur moi et ont approuvé ce que l’autre disait, c’était des regards méchants, des mots blessants de la part de 8 femmes adultes en plus, je n’ai que 21 ans, ces femmes là ont entre 40 et 60 ans. Elles sont jalouses parce que mon travail est correct, et puis quand elle parle de favoritisme par ma chef, c’est faux parce que nous parlons jamais ma chef et moi, on est pas « amie » ni rien, et comme tout le monde je prend la première commande du tas, je ne tri pas pour trouver la plus grosse.

    Celle qui a prit la parole ce n’est pas la première fois qu’elle me parle mal, elle m’avait déjà reproché d’être plus forte qu’elle, elle m’avait dit « peut être que c’est toi qui aurait dû me former alors et non l’inverse puisque tu es plus douée que moi ! » alors que je n’ai jamais dit ça, quand je suis arrivée je ne connaissait pas le métier, quelqu’un devait bien me former, maintenant peut être que l’élève a dépasser le maître comme ont dit, je sais pas. En tout cas, je sais pas trop quoi faire pour que cela cesse, déjà avant vendredi j’allais là bas la boule au ventre parce que je savais que je prendrais des remarques sur mon poids, et les regards de travers des 3/4 de mes collègues, mais maintenant j’appréhende de revenir lundi..

    Des conseils ?



  • @Elodiiiie en parler à ta chef. Si elle ne sait rien faire ou ne veut pas s'en mêler. Direction à la RH ou trouver la personne de confiance de la boîte (doit être mentionné dans le règlement de travail).

    Courage. Les femmes sont souvent plus méchantes entre elles.



  • Déjà que le travail c'est pas facile tous les jours et si en plus on doit se marcher sur les pieds 😕 , n'oublie pas que tu t'es fait des copines, penses à elles quand de vieilles morues râlent pour faire abstraction aux gens nuisibles .
    Si tu travail bien continu comme ça 👍 et petit à petit tu vas te faire des alliés, si tu as une belle âme 🙂 des gens vont naturellement t'apprécier, déjà le point positif depuis novembre c'est que tu t'es faite 2 amies, c'est deja un point bien positif, avec le temps je te souhaite que ça s'arrange.
    Pour les remarques sur le physique , c'est l'attaque la plus facile .... je trouve ça lâche , ça résume leur état d'esprit ... tu es très bien comme tu es ! et pour des conseils ( dans mon cas perso ) moi j'ai tendance à essayer d'ignorer dans un premier temps, parce que parfois ça disparait naturellement, enfin ça s’atténue, mais j'ai deja connu ta situation 😕 il y a toujours de mauvais profils dans la société 😕
    C'est quoi ton caractère ?



  • @Elodiiiie Bonjour.

    Il manque la fin de ton histoire. C'était une réunion d'équipe, ta cheffe était donc présente, qu'a-t'elle dit ?



  • @Sky je suis de nature assez timide quand je connais pas, réserver.
    Je n’arrive pas à m’imposer facilement, mais à côté de ça, j’ai un très mauvais caractère, quand ça m’énerve je m’énerve vite.
    Mais dans des situations comme hier, prise au dépourvu par 8, je n’ai pas réussi à me défendre..



  • @Kallindra

    Ah oui j’ai pas tout expliquer, ça faisait long, en fait ma chef habituelle n’étais pas présente hier, elle était remplacer par sa seconde, qui a essayé de calmer les tensions en disant que le week-end permettrai de réfléchir et de revenir lundi calmement, et puisque lundi ma chef habituelle est là, je pense qu’elle remettra les choses au clair en arrivant.



  • @Elodiiiie Dès que tu arrives prends les les devant et va lui parler. Tu n'as pas à subir de harcèlement au travail sous prétexte que tu travailles correctement.



  • j'ai appelé un gourou et lui ai donné des pattes de poulets pour qu'il envoi un mauvais sort genre des hémorroïdes. Il a refusé ma proposition en disant que cette personne était une mauvaise personne et qu'il fallait que tu détournes ton attention vers des regards plus accueillants. des mal vivants existeront toujours et des fois c'est la seule façon qu'ils ont d'exister ou de se venger de la vie... souries aux autres et ils te rendront ceux ci... voila ce que le gourou préconise. bon courage quand meme... il y a plein d'usines dans le monde. la tienne n'est peut etre pas celle la.



  • Il me semble que même si cette méchante se fait remonter les bretelles,ce sera ds le bureau du responsable,et que tu ne le saura pas;elle ne s'en vantera pas non plus!
    Laisse venir,les gens sont moins moutonniers que tu le pense,mais en règle générale,n'aiment pas prendre parti ouvertement,même s'ils n'en pensent pas moins.
    N'essaie pas de te faire un groupe qui te soutien,reste discrète,et surtout ne critique personne,pq que tout est répété ds une boîte!Tu peux dire ce que tu as envie si c'est sympa,mais pas de vacherie sur personne,même si c'est mérité!Tu es en train de faire ta place,si on t'attaque,c'est que tu gênes,ce n'est pas négatif,ne prend rien au tragique.
    Et je suppose qu'il y a syndicat ,et représentant du personnel;ne vas pas t'y plaindre,mais demander conseil!



  • "Prolétaires, disait Marx, ceux qui ne possèdent pas les moyens de production et sont soumis à la location de leur seule force de travail pour subvenir à leurs besoins élémentaires et essentiels. Ceux-là n'ont cessé d'exister et la paupérisation a augmenté leur nombre : salaires de misère,cadences infernales, précarité de l'emploi, tyrannies des contremaîtres,perspectives d'avenir impossibles, indignité des tâches, abrutissement aux postes, asservissement aux chaînes, exposition du corps aux dangers,soumission des esprits à la démultiplication infinie des répétitions. Leur destin ? Ecorcher des poulets à longueur de journée, aléser la même pièce pendant des heures, coudre des pointes de tissu par milliers, mouler des fromages en quantités astronomiques, vider des poissons à longueur d'année,emboîter des pièces jusqu'à la retraite, peindre des carrosseries dans les vapeurs toxiques, passer huit heures dans des chambres froides aux températures polaires, dans des pièces humides ou surchauffées, exposées aux miasmes et aux puanteurs, découper des carcasses de bêtes à équarrir.Et dormir, et revenir : huit heures par jour, cinq jours sur sept, onze mois sur douze et plus de quarante ans dans une existence. Que reste-t-il pour vivre?Entre misère et pauvreté, inquiétude et crainte d'être privé de sa situation et de son statut misérable, ceux-là perdent leur vie à tâcher de gagner ce qui leur permettra de la remettre en jeu le lendemain, inexorablement. "

    La violence du monde du travail dans toute sa splendeur..
    Un conseil non. Une question oui :
    Tu n'as personne autour de toi , famille , mari , compagnon , amant , ami(e)s susceptibles de te sortir de cet enfer ?
    Si tu persistes à demeurer à cet endroit pour diverses raisons je te souhaite bon courage.
    Si tu as la possibilité de partir vers d'autres horizons bien plus agréables voire plus "humains" , bonne chance , tu as 21 ans , ne gâche pas ta vie.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai