Vintage



  • J'adore les photos vintage de femmes , je les trouve extrêmement élégantes et raffinées .

    Geneviève Vix née Brouwer (31 décembre 1879 - 25 août 1939) était une soprano française. Elle était une descendante du peintre néerlandais Adriaen Brouwer.
    119122738_2419819631654501_8681190160111322727_o.jpg



  • Fille à la mandoline, début du 20e siècle.
    119150760_2419918511644613_2845728559767985307_n.png



  • Ces photos ont toujours une ambiance étrange !
    Si je me souviens bien, le temps de pose était assez long et on mettait des "cales" aux modèles pour qu'ils restent immobiles, d'où cet aspect raide 😁

    f4811978-7e42-4294-8ef1-ccb7406b5b28-image.png
    (Mary Ann Kaiser, John Garvin et leur fils Roy, 1886 ou 1887)



  • Je plains de tout mon coeur ces femmes élégantes,qui crevaient ds leurs corsets hyper lacés au dernier degré!
    Fallait avoir la taille fine...
    On s'étonne qu'elles se pâmaient partout!



  • @Myra-flore J'ai écouté une conférence qui traite de l'histoire de l'art et des femmes, à l'époque, il y avait un "culte de l'invalidité" : être ou avoir l'air malade était une marque de noblesse, de bon goût, voire de patriotisme... 😬
    La conférencière l'explique mieux que moi (à partir de 16 min 25 exactement) :



  • Liane de Pougy Née Anne Marie Chassaigne dans la Sarthe, mariée à 16 ans, prostituée à 18, courtisane à la fin de la belle époque, aux amours saphiques, elle épouse Georges Ghika, Prince de Roumanie et devient la princesse Ghika. Elle écrit un livre qui fût un best-seller "Idylle saphique".

    Après la mort de son mari en 1946, elle termine sa vie comme soeur sous le nom de Soeur Madeleine de la Repentance, dans un couvent Dominicain.

    Il y aurait beaucoup à dire sur sa vie, mais une liste de quelques uns de ses amis peut nous en donner un aperçu :

    • Apollinaire,
    • Henri Bataille,
    • Sarah Bernhardt (qui lui donna quelques leçons et lui fit comprendre qu'elle n'avait aucun talent !),
    • Léon Blum,
    • Cocteau,
    • Colette,
    • Gaby Deslys,
    • Poirot et Doucet (les couturiers),
    • Marcel Proust,
    • Mata Hari...
    • Max Jacob
      Liane_de_Pougy.jpg

    Clos Marie
    A Roscoff aujourd'hui se souvient-on de Liane,
    De Liane au Clos Marie,équivoque beauté,
    A Roscoff où venait la belle courtisane
    Chercher le reposoir après la volupté ?

    Adieu baisers impurs des amants, des amantes !
    Dans le vent, les embruns, s'apaisaient tes désirs
    Et tu priais Sainte Anne à l'heure des tourmentes
    D'effacer de ton corps la marque des plaisirs.

    Avec tes deux bouffons, le prince et le poète,
    Tu rêvais sur la grève à tes folles amours,
    Tu gardais la taille fine et la jambe bien faite,
    Mais déjà la jeunesse avait fui sans retour.

    Loin de Roscoff, hélas ! et loin de Clos Marie
    Est morte l'amoureuse en grande dévotion
    Et seul l'enclos désert à la saison fleurie
    Exhale en souvenir des senteurs de passions.
    rosko-clos-marie.jpg

    À deux pas de chez moi...

    « Elle est morte à quatre-vingt-deux ans, gardant sur son visage et dans son regard admirable les signes encore visibles de sa beauté passée. Elle avait souhaité mourir un soir de Noël ; la divine Providence a exaucé ce vœu. Elle avait désiré que nul ne suivît le cercueil de celle qui n'entendait plus être que Anne-Marie-Madeleine de la Pénitence. Cette dépouille terrestre tant vantée, tant aimée, s'en alla solitaire. Liane de Pougy était bien morte."



  • @canaille-sympa J'ai regardé partiellement ta vidéo (et c'est vrai que la conférencière est agréable à écouter !), alors peut-être qu'elle parle aussi de ça : il me semble aussi que le fait d'avoir l'air "en mauvaise santé" pour les femmes de la haute société, teint blafard, corps minces, faiblesse et apathie, c'était une manière de se démarquer des femmes pauvres qui elles travaillaient dans les champs et étaient donc bronzées, parce qu'en plein cagnard toute la journée, et musclées par l'effort (mais pas forcément en bonne santé pour autant !).



  • @Shanna Exactement, et même pire : de se démarquer des femmes noires ! Être fine, blanche, c'était être "civilisée" !
    A la fois, c'est fascinant, mais à la fois c'est : 🤦‍♀️



  • @canaille-sympa a dit dans Vintage :

    @Shanna Exactement, et même pire : de se démarquer des femmes noires ! Être fine, blanche, c'était être "civilisée" !
    A la fois, c'est fascinant, mais à la fois c'est : 🤦‍♀️

    Vidéo intéressante.
    j'en suis à 8 minutes , l'on comprend déjà que "la femme" était considérée comme un sous-être (18 ème), même remise dans le contexte de l'époque , les propos sont extrêmement violents.
    Jean-jacques Rousseau lui-même , le pseudo précurseur du romantisme(sic) , il oublie sans doute que dans sa vie , il doit beaucoup aux femmes ..
    Je poursuis la vidéo.
    Merci Canaille-sympa.



  • @Musings J'ai trouvé aussi. Les termes utilisés sont vraiment dégradants, voire insultants... Il existe 3 autres parties, si ça t'intéresse 😁



  • Pas surpris s'agissant de Schopenhauer , sa misogynie était carrément pathologique..
    J 'en suis à 11 minutes , je continue (Rires).



  • @canaille-sympa a dit dans Vintage :

    @Musings J'ai trouvé aussi. Les termes utilisés sont vraiment dégradants, voire insultants... Il existe 3 autres parties, si ça t'intéresse 😁

    Super. Merci !





  • J 'en suis à la seconde partie (" la femme nouvelle) j'adore les quelques gravures-caricatures à 4'53..😀



  • @Musings a dit dans Vintage :

    • Apollinaire,
    • Henri Bataille,
    • Sarah Bernhardt (qui lui donna quelques leçons et lui fit comprendre qu'elle n'avait aucun talent !),
    • Léon Blum,
    • Cocteau,
    • Colette,
    • Gaby Deslys,
    • Poirot et Doucet (les couturiers),
    • Marcel Proust,
    • Mata Hari...
    • Max Jacob, Etc...

    Des listes comme ça montrent de façon éclatante la splendeur culturelle que fut la France, on compare ?

    Toutes et tous les fans du vintage devraient aimer le cinéma muet, celui des pionniers, des purs artistes, ...



  • Référence à l'excellente vidéo postée par Canaille-Sympa..
    Seconde partie "La femme nouvelle".

    Bicyclette et organes génitaux (propos d'un médecin) je cite :

    " s'il y a masturbation , c'est qu'il y a manoeuvre de la femme ..
    Soit en se penchant en avant sur le pommeau de la selle , de façon à ce que la vulve vienne à frictionner sur ce pommeau , soit en serrant les cuisses pour actionner l'une contre l'autre les grandes lèvres et transmette ainsi le mouvement aux petites lèvres et au clitoris.."
    Les dangers de la bicyclette pour l'homme..



  • Le régime sans selle?



  • @Musings a dit dans Vintage :

    Référence à l'excellente vidéo postée par Canaille-Sympa..
    Seconde partie "La femme nouvelle".

    Bicyclette et organes génitaux (propos d'un médecin) je cite :

    " s'il y a masturbation , c'est qu'il y a manoeuvre de la femme ..
    Soit en se penchant en avant sur le pommeau de la selle , de façon à ce que la vulve vienne à frictionner sur ce pommeau , soit en serrant les cuisses pour actionner l'une contre l'autre les grandes lèvres et transmette ainsi le mouvement aux petites lèvres et au clitoris.."
    Les dangers de la bicyclette pour l'homme..

    Très belle citation, ça donne envie de regarder cette vidéo.. Je vais voir ça de plus près



  • Il y a comme ça des toubibs en folie,dont l'un interdisait les voyages en chemin de fer,vu que les trépidations mettaient les dames ds un état d'excitation inadmissible!
    Ces messieurs n'y arrivaient sans doute pas avec leurs seuls attributs?



  • @Myra-flore a dit dans Vintage :

    Il y a comme ça des toubibs en folie,dont l'un interdisait les voyages en chemin de fer,vu que les trépidations mettaient les dames ds un état d'excitation inadmissible!
    Ces messieurs n'y arrivaient sans doute pas avec leurs seuls attributs?

    Hahaha mais c'est exactement ça..
    J'ai eu la même rélfexion....


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai