Philosophie



  • Qui est en licence de philosophie ? Est-ce que vous appréciez la philosophie ?



  • @hitaya j'ai eu 4 en philo au bac ^^
    Voilà voilà 😄



  • @djino J'ai eu 3, nananère ! (c'est vrai)



  • Je déteste la philo, ça me déprime.



  • On n'est pas très engageants 😳 promis on est des gens ouverts d'esprit !



  • J'ai eu 7 en philo au bac !

    J'apprécie la philosophie depuis que j'ai arrêté de l'étudier en cours. Je pourrais écrire un roman sur pourquoi je déteste l'enseignement de la philosophie au lycée.

    Un bon livre de philosophie ne se refuse pas !



  • Ça me surprend toujours un peu que ce soit une fin en soi de faire de la philo, des études de philo, pour devenir philosophe. Je ne me moque pas du tout, je comprends l'utilité et je trouve ça chouette que ça passionne, mais ça paraît abstrait de l'extérieur.
    (j'ai eu 14 au bac, apparemment c'est le sujet dans le sujet 😄, mais c'est clairement de l'escroquerie, j'étais juste scolaire)



  • @Shanna a dit dans Philosophie :

    mais c'est clairement de l'escroquerie

    C'est clair. 4 copies doubles remplies pour avoir 4 sur 20. Sans blague, mettre 4 sur 20 à un élève dont on voit qu'il a bossé le truc... en plus en filière scientifique c'est juste du foutage de gueule... C'est pas comme si on était en littéraire, normalement ils ne doivent pas nous saquer les notes

    De toutes façons les cours étaient inintéressants à avec un prof qui ne nous parlait que de Nietzsche car il ne jurait que par lui

    Et puis je m'étais pris la tête avec lui en début d'année quand il a commencé à nous parler de l'Homme comme celui d'un être supérieur à l'animal . Il n'en fallait pas plus pour m'interpeller, moi qui était en D (scientifique - bio... avec deux choses que j'adorais : La génétique, et aussi ce qui nous interresse là : les comportements animaliers...)

    S'en est suivi un bon 10-15 minute de dialogue qu'entre lui et moi, deux idées braqués sur leur positions... Entre lui et son idée, et moi qui lui tenait tête avec des exemples, lui montrant qu'aujourd'hui on était loin des idées qui datent de siècles passés quand on pensait que sans parole il ne pouvait y avoir de conscience, que la science avait démontré que certains animaux avaient des pensées et des croyances (une hérésie pour lui), et, chose qui l'a fait bondir : Que l'Homme n'était juste qu'un singe amélioré avec plus de connexions synaptiques et qu'il avait eu la chance d'avoir le pouce qui lui permet de tenir un outil comme nul autre animal peut le faire ce qui lui a permis de passer de singe à l'Homme que l'on connait aujourd'hui. Et bon couteau dans le dos aussi : Que même lui, prof de philo en train de nous donner un cours, réagissait aussi aux stimuli, plus évolués que l'exemple des chiens de Pavlov certes, mais réagissait aux stimuli quand même comme n'importe quel animal.

    Bref il m'a pris en grippe ^^

    D'ailleurs au bac blanc, j'ai fait 2 lignes et je suis sorti... La tete de tout le monde, sachant que j'étais un élève hyper sérieux. Il m'a dit d'aller monter à la vie scolaire 🙂 J'y suis allé, mais qu'est-ce qu'ils pouvaient me dire ? Je leur ait dit que le prof me faisait ch***, que ce n'est pas la philo en coeff 2 qui allait me faire avoir mon bac, et que je préférais passer mes 4 heures à bûcher les maths...

    Il n'empeche que j'ai quand même beaucoup bossé, avec les livres, les anabacs, appris plein de citations sur tous les thèmes pour le bac... Mais je crois qu'au final je suis tombé sur un abruti de correcteur qui a pris mon travail pour trop scolaire et qui m'a mis 1 point par page double. J'aurais du demander une copie de la correction pour voir...

    Bref, la philo et moi ca fait deux. Mais je ne m'en plains pas. On a peut etre pas eu le bon prof, en tous cas je l'ai bien vécu comme une perte de temps



  • @djino Quand je parlais d'escroquerie, ce n'était pas pour désigner la matière, mais pour dire que le fait que j'ai eu une note correcte ne signifie pas que j'étais douée en philo, j'avais juste fait ce qu'on me demandait de faire.

    @djino a dit dans Philosophie :

    4 copies doubles remplies pour avoir 4 sur 20. Sans blague, mettre 4 sur 20 à un élève dont on voit qu'il a bossé le truc... en plus en filière scientifique c'est juste du foutage de gueule... C'est pas comme si on était en littéraire, normalement ils ne doivent pas nous saquer les notes

    4 sur 20 ça veut surtout dire que tu as dû faire un hors sujet (ça arrive hein). Faut bien être un "scientifique" pour penser que tartiner 4 copies doubles ça devrait automatiquement donner une bonne note. 😄
    Je comprends pas du tout ta dernière phrase dans ce que j'ai cité. Il n'y a pas de filière ou d'option où on doit saquer ou pas saquer les élèves, c'est pas parce qu'une matière est à faible coefficient qu'il faut surnoter.
    Enfin je te crois quand tu dis que tu avais travaillé, et tu as très bien pu tomber sur un correcteur mal luné qui t'a injustement mal noté, mais ton post (yc la partie sur tes débats avec ton prof de philo) me fait juste penser que tu es passé à côté de cette matière.
    D'ailleurs c'est assez fréquent, et même normal, vu que ce n'est enseigné que trop tardivement, en fin de lycée, pour la majorité des gens c'est trop de concepts à assimiler d'un coup. (Par concepts je ne veux pas dire qu'il faut adhérer aux "idées du prof", il n'est qu'un vecteur, il ne parle pas de ses idées à lui, je veux parler du concept même de la matière, ce qu'il faut comprendre et ce qu'il faut produire sur ses copies d'élèves.)



  • @Shanna a dit dans Philosophie :

    Je comprends pas du tout ta dernière phrase dans ce que j'ai cité. Il n'y a pas de filière ou d'option où on doit saquer ou pas saquer les élèves, c'est pas parce qu'une matière est à faible coefficient qu'il faut surnoter.

    En fait, c'est un prof de francais qui nous avait dit que les profs de francais et de philo étaient moins sévères en corrigeant les copies des bacs C / D plutôt que des A parce que, même si nos sujets étaient moins pointus, on n'était pas dans le profil de "littéraires". D'après ses dires ils étaient moins exigeants

    pour ma note, je ne sais pas. J'aurais du demander la copie. Hors sujet je ne pense pas. Trop de blabla, trop de citations, trop "scolaire" peut etre...



  • @djino Oui, sans doute que les profs sont moins exigeants comme tu le dis. J'imagine juste que moins exigeant ça ne veut pas dire donner une bonne note pour l'encre, le papier et le temps passé à écrire. 😄

    Dans les différences que j'ai pu constater et qui sont de notoriété publique dans les salles des profs des lycées :

    • les S sont relous avec leurs notes (toute leur vie tourne autour, les quarts de points sont très importants), et ils hiérarchisent tout dans leur scolarité (les matières à faible coefficient ne servent à rien, c'est bon pour les futurs chômeurs)
    • et les L sont relous avec leur arrogance permanente (ils se la pètent, se prennent pour de fins auteurs expérimentés du haut de leurs 17 ans), ils contestent tout d'un air très docte, ils pensent toujours savoir mieux que l'enseignant.

    Tout le monde en prend pour son grade donc. 😄 (et je dois dire qu'ayant été moi-même une L, oui on était comme ça...)



  • Je te rassure, les scientifiques étaient bien comme ca a mon époque. Peut-être pas au quart de points près, mais quand tu as une matière qui fait coeff 1 ou 2, et qu'a côté tu as les maths qui font coeff 10 tu ne te pose pas trop de questions sur quoi bosser.

    En C, ou plus tard S option maths, tu loupes les maths tu es quasi sûr de louper ton bac. Par contre tu cartonnes, c'est quasi gagné d'avance.. (Dans ma classe à l'époque il y a eu deux filles qui ont eu 20 au bac en maths, autant mieux dire qu'a moins de se bananer en physique et en biologie qui étaient les deux grosses matières à coeff, leur bac était dans la poche)

    En fait vu les coeffs, tu réussissait le triptyque Math/Physique/Bio c'était dans la poche... De mémoire c'était coeff 10/8/6 en C et 10/6/8 en D, alors les autres matières à coeff 2 (Histoire, Géo, francais, philo, EPS, Anglais) on s'en foutait un peu quand même (Mais on les bossait quand même)



  • J'ai eu 5 en philo au bac. La prof qu'on avait eu n'était pas organisée ni structurée, sentait la vinasse, ne se lavait ni se changeait jamais. On ne comprenait rien... Et j'ai eu des bonnes notes pendant l'année, je me demandais comment c'était possible parce que je faisais les devoirs au pif.

    Puis j'ai rencontré mon ex mari, maîtrise de philo et qui l'a enseignée. Et on avait toute la collection de livres qui va avec. Ceci expliquerait son goût pour la manipulation ?



  • @hitaya a dit dans Philosophie :

    Qui est en licence de philosophie ? Est-ce que vous appréciez la philosophie ?

    Parlons-en...😎



  • @Roma31 a dit dans Philosophie :

    J'ai eu 5 en philo au bac. La prof qu'on avait eu n'était pas organisée ni structurée, sentait la vinasse, ne se lavait ni se changeait jamais. On ne comprenait rien... Et j'ai eu des bonnes notes pendant l'année, je me demandais comment c'était possible parce que je faisais les devoirs au pif.

    Puis j'ai rencontré mon ex mari, maîtrise de philo et qui l'a enseignée. Et on avait toute la collection de livres qui va avec. Ceci expliquerait son goût pour la manipulation ?

    Invite-le ici sur ce fil , je vais me faire une joie de le ridiculiser-dégommer.. (Rires).



  • @LeaPierce a dit dans Philosophie :

    Je déteste la philo, ça me déprime.

    Les philosophes SOCIAUX n'ont jamais été de joyeux drilles , rien d'étonnant.
    Ceux à la marge c'est autre chose mais trop subversifs et absents des différents programmes bien évidemment.



  • @hitaya a dit dans Philosophie :

    Qui est en licence de philosophie ? Est-ce que vous appréciez la philosophie ?

    Je te laisse le choix du philosophe et du sujet , allons-y..



  • Pour ma part mon 3 était pleinement mérité, je savais que c'était pas la philo qui me ferait avoir ou non le Bac alors je me suis fait plaisir, en faisant plein de choses qu'on nous avait dit de surtout pas faire comme parler de politique. 😌



  • C'est pas vraiment une question d'aimer comme on le dirait d'une glace ou d'une couleur mais que ça titille forcément la curiosité de se frotter à des concepts philosophiques et plus globalement aux essais qui abordent des thématiques très vastes qui sont représentatifs d'un courant de pensée, d'une société, d'une époque donnés.
    J'ai commencé à me frotter au domaine philosophique quand j'avais 15 ans parce que j'avais eu de bons échos des cours que mon frère avait eu en initiation à la philo. Je lisais les bases : Machiavel, les stoïciens, Erasme, un peu de Nietzsche (que je n'aimais pô), Rousseau... ensuite j'ai lu par intermittence en lien avec les cours en Terminale (philo et littérature), puis à l'université en fonction des cours mais aussi de mes propres intérêts ainsi que pour comprendre les références que je trouvais dans mes lectures persos.
    Ça me paraît être une porte d'entrée tout à fait intéressante pour mieux appréhender le monde qui nous entoure ainsi que les époques passées (intérêt historique mais aussi épistémologique) à mettre en lien avec d'autres disciplines évidemment, ça donne une toute autre dimension.



  • J'aime bien, mais je manque de temps. Parfois il m'arrive de lire certains articles dans des revues spécialisées (quand je passe devant et qu'un titre m'interroge).
    Autrement j'ai pris l'explication de texte au bac (parce qu'il n'y avait rien à réviser, mais aussi parce que nul dans l'exercice de la dissertation ^^ !) et ça s'est bien passé 🙂


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai