Impératrice de Chine



  • Titre : Impératrice de Chine
    Auteur : Pearl Buck
    EAN : 9782377354009

    text alternatif

    L'Histoire :

    Au mois d'avril 1852, soixante jeunes filles appartenant aux meilleures familles mandchoues sont convoquées au palais de l'empereur de Chine, Hsien Feng, afin qu'il choisisse ses épouses. Seule sera impératrice celle qui lui aura donné un fils, aussi ne suffit-il pas d'être élue, encore faut-il ne pas se laisser oublier…

    Yehonala ne l'ignore pas. Elle a rusé pour se faire distinguer par l'empereur, mais se souviendra-t-il encore d'elle demain? Ambitieuse et intelligente, elle prépare avec soin les voies de son succès. Sa patience sera récompensée : elle devient la favorite et, à la naissance de l'Héritier, un décret la proclame impératrice sous le nom de Tzu-Hsi.

    La mort précoce de l'empereur remet tout en question, mais Tzu-Hsi sort victorieuse de la bataille pour la régence. A moins de trente ans, elle tient en main les rênes du pouvoir, elle les gardera pendant près d'un demi-siècle crucial pour l'Empire du Milieu. Personnage fabuleux, Tzu-Hsi appartient en effet au passé historique de la Chine que le récit de Pearl Buck recrée magnifiquement dans son faste et sa beauté.

    Avis :

    Un des romans que je mets au premier rang de ma bibliothèque. C'est un must-read, écrit par une prix Nobel, mais qui est finalement hyper accessible.

    On n'a aucun mal à se glisser dans ce roman historique, dans les coulisses du pouvoir impérial. On y découvre Yehonala, déterminée à faire ce qu'elle veut sans s'inquiéter des conséquences. Au coeur de la cité Impériale, elle va multiplier minauderies, traitrises et manipulations pour arriver à ses fins, sous couvert de préserver l'Empire pour son fils.

    Ce n'est pas un ange, mais on ne peut cependant qu'être admiratif de tout ce qu'à accompli cette femme dans une société et une époque où les femmes étaient considérées comme insignifiantes.

    C'est une total réussite de la part de Pearl Buck, auteur américaine mais née en Chine et qui a passé une bonne partie de sa vie là bas. Un sujet historique et sérieux, mais romancé à la perfection car il retrace la vie vraiment extraordinaire de Tzu-Hsi (Cixi) qui partie de rein (simple concubine de bas étage) devint l'impératrice douairière et exerça la réalité du pouvoir en Chine de 1861 à sa mort (en 1908, c'est-à-dire trois ans avant l'instauration de la République !) et qui pendant tout ce temps tenait les empereurs de la dynastie mandchoue comme des marionnettes entre ses mains.

    Extraits :

    -"Elle se retira et monta les quelques marches de son palais. Immobile, les gouttes d’eau tombant de sa robe sur le sol dallé, elle se laissa essuyer par ses dames d’honneur et rit de leurs doux reproches. « je n’ai jamais été aussi heureuse depuis mon enfance, leur dit elle. Je me rappelle maintenant que j’aimais alors courir sous la pluie."

    -"Le prince Kung la regardait de côté, toujours frappé par sa beauté puissante qu’éclairait un esprit plein de vivacité. Comment pourrait-il façonner ses qualités dans l’intérêt de la dynastie ? elle était trop jeune encore et hélas ! Toujours femme. Pourtant elle n’avait pas sa pareil. "

    -" De tous les dangers, le plus grand est de sous-estimer son ennemi."



  • De cette auteure je ne connais que "Vent d'est, vent d'ouest" lu dans ma prime jeunesse mais dont je garde encore un très bon souvenir.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai