Casino Royale (2006)



  • text alternatif

    James Bond vient tout juste de devenir Agent Double Zéro et doit empêcher Le Chiffre de financer le terrorisme international en faisant équipe avec Vesper et en jouant à une gigantesque partie de Poker. Avec Vesper, James va laisser tomber son armure et va le payer cher.

    Pour moi, il s'agit de mon opus préféré de la série car on en revient vraiment aux origines de l'agent 007. Pour moi, c'est le plus important car il explique tout et puis le casting entier est fabuleux. L'intrigue et le développement des personnages est profond et c'est ce qui me plait le plus. Eva Green est la plus grande des James Bond Girl et en plus de son charisme, du point de vue de la narration, c'est celle qui a aussi l'impact le plus important sur James, ce qui rend le film vraiment différent des autres. On comprend mieux son attitude envers les femmes et c'est utile puis on se demande vraiment quel sera son comportement après son aventure forte avec Vesper. Mads Mikkelsen fait un méchant parfait avec sa blessure à l'oeil et ses larmes de sang. Assez subtile. C'est aussi mon vilain préféré avec Goldfinger. On aime déjà la relation que James entretient avec M qui est exceptionnelle. Mathis est mystérieux. Daniel Craig est un très grand James Bond, assurément. C'est un bonheur de le voir dans les cascades de type parcours et de le voir explorer les failles de Bond. C'est une chose difficile de faire oublier Sean Connery et puis la sympathie de Timothy Dalton entre autres. Quel est votre James Bond et votre opus préféré ? Hâte de revoir Quantum of Solace sur France 2 demain soir.

    Bande-Annonce:



  • Pour replacer en premier dans le contexte, je dois avouer qu'avant sa sortie, en tant que Bondophile averti, j'avais eu un peu peur.

    Parce que la série, avant ce "Casino Royale" il faut l'avouer s'essouflait carrément, notamment a cause de la concurrence de héros qui donnait une image beaucoup plus moderne de l'espion et qui cartonnaient au box office (Par exemple avec le premier "xXx" interprété par Vin Diesel).. et Bond avait pris comme un coup de vieux. SI on compare les xXx par exemple c'est tout le contraire d'un Bond vieillissant avec Pierce Brosnan (qui pourtant est un excellent acteur.. et heureusement qu'il était là) avec des affluence en salle de plus en plus réduites

    C'est pour ca qu'on pouvait avoir peur... On arrivait a une limite avec des scénarii toujours aussi abracadabrantesques, des gadgets ultimes (comment faire mieux que l'Aston Martin invisible d el'opus précédent ???) et les tentatives de donner au héros de Fleming une image plus jeune (avec Pierce Brosnan faisant du kite-surf dans "Meurs un autre jour")

    D'où la peur ... On avait pu voir la jeunesse de Batman et d'autres héros (Hulk au ciné, Superman a la TV), avec plus ou moins de réussite... et si ca n'était qu'un coup marketing pour redonner du peps a la série, mais au risque de ternir l'image du héros ? ... Ce qui pour les puristes serait une catastrophe, d'autant plus que "Casino Royale" était le premier roman de Fleming et qu'on ne touche pas à une légende !

    Sentiment largement amplifiée et utilisé par la presse (notamment britannique) qui sans avoir vu une seule partie du film avait, dès le premier communiqué de presse officiel, commencé à fustiger les choix des acteurs et notamment de l'acteur principal... S'en est suivi comme une cabale médiatique (style Daniel Craig ne sait pas conduire une voiture a boite manuelle, le surnom qu'on lui a donné de "James Blonde"... etc)

    Bref, je me disais que le mieux ca serait d'attendre la sortie du film, sans regarder ailleurs ce qu'on en disait. Et c'est pour cela qu'avant d'aller le voir au ciné je n'avais rien lu dessus et que j'avais juste vu le teaser et la bande annonce sur You-tube

    Alors passons aux réactions : C'est un James Bond différent des précedents, mais c'est un très bon James Bond

    Certes il parait parfois d'être expéditif ... mais c'est le personnage qui veut ca. A ces débuts (et meme aussi un peu après) Bond a toujours été décrit par Fleming comme un homme brutal, qui ne fait pas de sentiments. D'ailleurs l'accent est assez porté sur cette facette du personnage, on le remarque bien avec le pré-générique ou alors quand on entend les dialogues qu'il a avec "M" ("C'est difficile de faire comprendre ca a un bulldozer, mais je vous demande de mettre votre ego de côté")

    Et la presse pourra dire ce qu'elle voudra, mais Daniel Craig est un excellent acteur. Il ne sait peut etre pas conduire une voiture qui n'est pas automatique, mais il est vraiment excellent sur l'écran. Et il a beau prendre parfois cet air brutal (Ce qui est une des caractéristiques principales du personage puisque là Bond est censé etre jeune : il n'a pas encore ce flegme et cette experience du métier qui s'acquiert avec l'age) il lui reste quand meme a coté toute cette classe british qui a fait le personnage (ses face-a-face au casino avec le Chiffre nous le montre assez bien)

    En tous cas il se rapproche beaucoup plus du Bond de Sean Connery (jeu viril, personnage plus important que les gadgets et autre secondaires...) que la version Pierce Brosnan qui se rapprochait plus de Rooger Moore (gadgets a gogo, humour et "punchlines" limite parodie)

    Les scènes d'actions sont spectaculaires, beaucoup plus que dans les derniers opus (la poursuite a Madagascar est une pure merveille... et ca sans gadget !) et sont très très bien filmés. Tout cela est rythmé par une très bonne musique et les nouveaux arrangements du James Bond Thème ne sont ni trop envahissants ni trop discrets

    Les James Bond Girl sont toujours là. Si en effet la durée de vie d'une des deux est assez courte (mais on en a l'habitude : cf Tilly Masterson déjà en 1964 dans Goldfinger, ou même quelques épisodes précédents avec Madame Carver, jouée par Teri Hachter dans Demain ne meurt jamais ...) l'autre est très surprenante et nous change des habitudes des James Bond Girls

    On a l'habitude de voir les interviews des actrices disant "Oui mais la james bond girl a évolué.. ce n'est plus une potiche ecervelée, blablabla"... et a chaque fois on se retrouve avec des potiches 🙄 Mais là on a enfin une actrice et un rôle qui prend de la place a l'écran, et non pas juste pour deux ou trois répliques en montrant son popotin. Le personnage féminin est là beaucoup plus profond que dans les précédents opus et on ne peut que s'en réjouire.

    D'autant plus qu'une histoire d'amour va naitre entre Bond et elle (alors que dans les autres films on peu plus parler de "passade" que "d'histoire d'amour"). Voir enfin une vraie histoire d'amour dans Bond ca change (enfin si on excepte al seule exception dans "Au service secret de sa majesté") J'ai d'ailleurs trouvé la scène de l'hopital très émouvante ("Je n'ai plus d'armure. Tu me l'a enlevée. Maintenant, quoiqu'il arrive, quoiqu'il advienne de moi... je t'appartiens")

    Et au niveau du scénario (c'est quand meme un film d'espionnage), c'est une très bonne histoire, bien recherchée, avec un ou deux rebondissements qui nous surprennent bien. L'intrigue est assez prenante pour nous tenir en haleine durant tout le film. Et ceci sans scénario avec la fin du monde ou le déclenchement d'une troisième guerre mondiale... Il en ressort un film plus "réaliste" . Comme d'habitude James Bond joue avec son temps, et il est question d'une entrée dans le monde du terrorisme et plus précisément du financement de celui ci

    Quelques petits points négatifs quand même :

    • le "Gun Barrel" (Animation du début du film avec le canon qui suit Bond) a disparu (enfin a été bien modifié). Sacrilège !
    • Le personnage de Félix Leiter (qui est devenu black) ne sert pas a grand chose (autant que dans "Jamais plus Jamais"... c'est pour dire) Si c'était juste pour mettre Leiter, ils auraient pu s'en dispenser
    • Les pubs, pour Omega, Ford ou Sony... bon d'accord c'est pour tous les films pareils maintenant et on ne peut y échapper.... mais bon si on pouvait éviter, surtout quand c'est trop flagrant (par exemple quand l'héroine demande a Bond s'il a une Rolex et qu'il lui dit qu'il a une Oméga)

    Au final, on a quand même une vraie impression d'un double retour aux sources : D'une part le retour aux sources de Bond dans l'histoire puisque ca nous raconte ses débuts en temps que "00", et le retour aux sources de "l'Esprit Bond" qui avait été un peu perverti au fils des ans

    D'ailleurs le personnage est beaucoup plus fouillé, alors qu'il était devenu au fil du temps presque un stéréotype ce qui avait eu pour effet de faire s'essoufler un peu la série

    Stéréoype en effet : le "Coktail Bond" était devenu au fils des temps une marque de fabrique (Cascades+Girls+Gadgets+Grand méchant mégalomaniaque qui veut creer un conflit mondial+James Bond Theme) et on nous le servait a toutes les sauces...

    Et ce "Casino Royale" a le mérite de bousculer un peu les habitudes. Certes ca peut déboussoler ceux qui attendent qu'on leur serve la meme chose que les précédents films, mais ca a du bien de rechanger un peu cette recette, d'utiliser un autre moule

    James Bond est redevenu proche du héros de Fleming et on a vraiment le droit a un film d'espionnage, avec un personnage principal beaucoup plus fouillé que le stéréotype qu'il était devenu

    D'ailleur en parlant du personnage : (N'ouvrez pas le spoiler si vous n'avez pas vu le film car il en dévoile une scène)

    Bref, c'est pour moi un des meilleurs Bond. Les 2h18 de film on ne les voit vraiment pas passer... Je risquerais meme de le mettre sur le podium avec les deux monuments que sont "Bons Baisers de Russie" et "Goldfinger"

    C'est vraiment un très bon James Bond. Mais il ne faut pas aller le voir en pensant qu'il est dans le même esprit que les précedents. Celui ci raconte les débuts de Bond dans le service en tant qu'Agent "00". Ce n'est pas le même agent expérimenté qu'incarnaient les précédents acteurs, et il n'a donc pas les mêmes réactions. C'est un James Bond nouveau, qui a annoncé la nouvelle ère et la renaissance de la franchise, et a mon avis une totale réussite

    Bref, pour ce Casino Royale je dirais donc : "Banco !" 🙂



  • @djino Excellent débriefing ! 👏🏻 Et entièrement d’accord avec la scène de l’hôpital où il fait tomber l’armure qui est d’un romantisme absolu et puis

    😻😻😻



  • Une excellente relecture du personnage, je dirais que ce Bond là suis les traces de Timothy Dalton (mon 007 favori), plus froid, plus brut et plus violent. Mais j'ai un peu de mal avec les phases plus "niaises" du film.



  • J’ai toujours pensé Dalton sous-côté @Dirty-Cop



  • @Lulu-Cineaddict Beaucoup trop sous-coté, avec George Lazenby. Pourtant ils sont tout les deux excellents, je les préfère même à Roger Moore et Pierce Brosnan.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai