J'achète = Je cautionne (a world you choose)



  • Nous ne sommes plus des citoyens mais des cons-sot-mateurs

    shit world.jpg

    Une image vaut 1000 mots

    Si chacun prend conscience et boycotte, le monde changera, sinon, ...

    C''est comme le faux miel chinois, ou les poulets industriels brésiliens, etc... On est pas obligés d'acheter et pourtant on le fait tous



  • J'ai toujours trouvé que c'était facile de rejeter la faute sur le consommateur alors que tout est fait pour le pousser à consommer des produits qui n'ont pas une grande utilité et/ou qui ne sont pas de qualité, ne respectent pas un processus éthique et sain.
    Je veux bien qu'on essaye de lui faire comprendre certaines choses mais c'est surtout sur les doigts des grosses entreprises qui s'en tamponnent complètement de la santé, de l'écologie et du fait d'exploiter des individus qu'il faudrait taper. C'est elles le principal problème et l'impunité avec laquelle elles agissent dans un système comme le nôtre.



  • Moi ça m'agace qu'on cherche à me faire culpabiliser sans arrêt.
    Une anecdote : quand j'étais dans les Pyrénées, un apiculteur bio envoyait son miel en Allemagne, jusqu'à ce qu'un jour les Allemands le refusent parce qu'il y avait des antibiotiques dedans. Cet apiculteur, honnête, a cherché à comprendre et en fait, ses abeilles allaient boire l'eau de la marre de l'élevage de canards d'à côté.
    Donc même chez nous, même chez les petits éleveurs, il y a des gens bien et des gens pas corrects. Et le consommateur même s'il fait attention, et bien, souvent, il se fait berner !



  • @Delnis

    J'essaie d'être plutôt consom'acteur.
    Mais ce n'est pas si facile, en fonction de là où l'on habite, de ses moyens, de son rythme de vie et de ses connaissances.
    Mais j'aime bien la devise d'un permaculteur de mon coin qui nous répète :
    Vous êtes une partie de la solution.



  • @Egon @Roma31 @apis-32

    oui je précise que je m'inclue évidemment, comment lutter ?
    C'est David contre Goliath (David avait gagné parait il) ou le pot de terre contre le pot de fer, bon là on sait qui gagne. Mais sur le fond c'est vrai qu'un consommateur éclairé devient comme tu le dis un consom'acteur et presque un citoyen. C'est très dur de ne pas utiliser Amazon, Netflix car ils sont au TOP et nous simplifient la vie, mais c'est la beauté du diable car ils causent des désastres, comme les grandes surfaces qui ont tout laminé et cette année encore plus.

    On a pas à culpabiliser, car ça nous broie, mais comme le colibri de Pierre Rabhi, chaque goutte d'eau compte, et pour les jeunes c'est leur défi, quel monde veulent ils ? pour les gens de ma génération, ça ne changera pas grand chose car je n'ai pas grandi là dedans donc je suis armé pour y résister, j'ai connu "le monde d'avant" et je n'ai aucun mérite.



  • @Delnis a dit dans J'achète = Je cautionne (a world you choose) :

    et pour les jeunes c'est leur défi, quel monde veulent ils ? pour les gens de ma générations ça ne changera pas grand chose car j'ai pas grandi là dedans donc je suis armé et j'ai aucun mérite.

    Ça, je crois qu'ils nous le disent assez : un monde dans lequel ils pourraient respirer.
    Et c'est un peu notre problème aussi car ils auront le monde qu'on leur aura laissé. c'est de notre responsabilité collective, et individuelle à partir du moment où on en a conscience.
    C'est vrai qu'on a peu de prises pour agir, notre façon de consommer est effectivement la plus importante.



  • Quand on sonnera les cloches aux majors/CAC40 et cie, je me préoccuperais d'écologie.

    De toute manière quand on voit que le tri sélectif c'est un mensonge... Les déchets sont remis ensembles, re-triés, voir cerains expédié dans des décharges à l'autre bout du monde.

    Donc la culpabilisation, c'est niet pour moi.



  • Je n'ai jamais pesé, mais dans ma boîte aux lettres je dois récolter eviron 1 kg de publicité en papier par semaine même si ça a baissé ces dernières années avec la montée en puissance de la vente par internet.
    En ce qui me concerne, ce papier voyage directement de la boîte aux lettres vers container bleu (celui du papier). Je fais bien attention tout de même à trier le bon courrier (les factures et bonnes nouvelles) qui, bien entendu, a été préalablement mélangé aux journaux Aldi et autres Lidl afin que les distributeurs s'assurent que mes yeux auront un bref aperçu de quelques marques.
    Tout ça pour dire que dans cette société de conditionnement à la consommation, il va être très difficile de faire prendre conscience aux citoyens qu'il y a le bon consommateur, celui qui voit un produit, réfléchi si il en a besoin et l'achète, et le mauvais consommateur, celui qui voit un produit, réfléchi si il en a besoin et l'achète.



  • @Marie-Thérèse
    Sinon, tu colles un joli auto collant stop pub sur ta boîte à lettres.
    Dans le Gers, il sont offert par le centre de tri des déchets et on peut aller en chercher au centre social.
    J'essaie de plus en plus d'acheter en vrac.
    L'autre fois, sur le marché, il y avait un jeune homme qui faisait le marché avec ses enfants et il avait des boîtes, y compris pour acheter le poisson !
    Du coup, pour ne pas avoir tout en vrac dans mon caddy, je vais au marché avec mes sacs de la bioccop. Pour le poisson et le fromage

    , j'accepte l'emballage ...



  • @apis-32 on en voit de plus en plus avec leur boite et c'est une bonne chose 🙂
    au magasin certains viennent avec leur boite à thé pour les re-remplir 🙂



  • @apis-32 a dit dans J'achète = Je cautionne (a world you choose) :

    @Marie-Thérèse
    Sinon, tu colles un joli auto collant stop pub sur ta boîte à lettres.

    C'est inscrit très lisiblement, mais certains n'en tiennent pas compte. Je sais que la factrice de la poste ne le fait pas, elle passe en journée. Mais les autres entreprises de distribution n'en tiennent pas compte. Ils délivrent la nuit, moins de circulation pour aller plus vite, donc je ne les vois jamais. Ce sont des travailleurs très précaires. Ils ne le font pas ça par négligence mais parce que leurs entreprises les surveillent et qu'ils ont obligation de distribuer ces publicités, sinon c'est la porte.



  • @Marie-Thérèse
    Je ne pensais plus à ces distributeurs, en ville ...
    A la campagne, la seule pub arrive par la poste et la factrice respecte mon souhait.



  • Le consommateur moyen s'en fout de tout ça en fait.
    22ceee87-3ddc-4fca-837b-0cd0fd2eac51-image.png



  • @apis-32 c'est à la campagne, et j'ai des voisins qui attendent de recevoir leurs pubs pour aller faire leurs courses. Quand il leur en manque ils viennent quelques fois me demander si je les ai reçu. Eux ils savent quelle entreprise distribue quelle pub... Je suis certain qu'ils téléphonent pour se plaindre qu'ils n'ont pas reçu leur pub... Un résidu de Stasi.



  • @Marie-Thérèse
    Il font la distribution en pleine campagne ?
    J'ai de la chance, alors, j'habite tellement au milieu de nulle part qu'ils ne me trouvent pas ! ( Mais maintenant, on est quand même 4 sur le chemin ... )



  • @apis-32 80 habitants, à 20 minutes de la première boulangerie 😁. On a encore un poissonnier, un boucher et un boulanger qui viennent en fourgon une fois par semaine. Un épicier venait aussi l'an dernier mais est parti à la retraite et personne n'a repris l'affaire.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai