Echanges numériques: ambiguités, maladresses et malentendus.



  • causes-de-malentendus.png

    Si qq chose marque la vie du XXIe siècle c'est clairement ça, la vie numérique et ses échanges:

    SMS , Facebook , forums, Twitter, Etc...

    De plus depuis 1 an ce coronavirus a aggravé les choses, on connait mieux ses "amis" du bout du monde que son voisinage. Bref c'est une réalité qui n'est pas près de changer.

    Mais car il y a un mais, l'échange direct et écrit se heurte à de nombreux écueils car il supprime l'échange physique réel et vocal, il est de plus anonyme ce qui autorise beaucoup de lâchetés. Quand on discute dans la vie réelle, il y a en plus des mots: le regard, l'intonation de la voix, le langage du corps, le contexte, l'ambiance, l'alcoolisation, la réelle connaissance de l'interlocuteur, etc... toute une communication qui change parfois radicalement le sens d'une même phrase.

    Si j'écris: "Tu es vraiment con" vous conviendrez que sans explication le sens est au minimum double, soit une insulte, soit un compliment. Bref je crois que vivre sur la toile à travers un écran devrait être enseigné, car les malentendus et vexations involontaires et maladroites foisonnent.

    Comment éviter ces écueils ?
    Comment améliorer ces échanges imparfaits ?



  • @Delnis ne plus participer à ce type de communication ?



  • @Delnis Pour moi le meilleur moyen d'éviter les écueils c'est déjà d'arrêter de considérer que les échanges internet sont virtuels. Même si l'interlocuteur n'est qu'un pseudo qui peut cacher ce qu'il pense et même qui il est vraiment, cela reste une personne qui a ses tics de langages, sa façon d'écrire, ses expressions et ses limites en matière d'humour etc... Et tout cela, sur la durée, cela ne peut pas se simuler autant qu'on le croit.

    Surtout, il faut arrêter de croire en comparaison que la vie IRL est plus sincère parce que ce n'est pas le cas. La plupart des gens affichent une façade constante derrière laquelle ils voilent la majeure partie de leur pensées et opinions. Il n'est même pas rare de constater qu'il y a plus d'hypocrisie IRL que sur internet où les gens ont moins peur de se lâcher justement parce qu'il y a l'anonymat du pseudo.

    Après, tout dépend ce que l'on cherche, évidemment que les personnes dont on veut être amis proches (Une main suffit largement pour les compter ceux-là) ou pour la famille, on opte plutôt pour un relationnel direct IRL.
    Mais pour tous les autres, franchement, moi je préfère largement les échanges internet. Certes cela peut être plus violent, surtout sur les fléaux sociaux qui ne sont pas de vrais lieux d'échanges selon moi, mais je trouve que c'est surtout plus "réel" que le quotidien où la plupart des gens vont édulcorer leurs propos et attitudes.

    Pour améliorer les échanges, je pense que trois principes sont de mise :
    Le premier, c'est qu'il faut ranger sa susceptibilité au placard et ne pas s'offusquer du moindre mot. Je sais ce n'est pas toujours facile mais suivant le contexte de la discussion, on est à même d'analyser s'il s'agit d'une insulte, d'une provoc, d'un dénigrement ou juste d'une expression un peu grossière.

    Le second, c'est qu'il ne faut pas hésiter à détailler un peu plus ce qu'on écrit. Mieux vaut une phrase un peu plus longue mais plus précise que des réponses succinctes et vagues pouvant entraîner une mauvaise interprétation.

    Le troisième, c'est qu'au cours d'un débat, il faut essayer de ne pas partir dans tous les sens. Quand on commence à répondre à tout en même temps, on finit par faire des messages incohérents que plus personne ne peut comprendre tant ils sont un véritable flood.
    Faire un pavé n'est pas grave tant qu'on reste sur une seule idée, un seul sujet, même s'il ne faut pas en abuser non plus. Par contre, si on fait des pavés qui répondent à 50 trucs en même temps, ça n'intéressera plus personne et cela va être source de quiproquos et d'incompréhensions.



  • @Roma31 oui et non car c'est le présent et l'avenir, c'est quand même incontournable. Notamment pour travailler c'est devenu indispensable, il faut donc apprendre.

    @Wolfen bien résumé
    je pense aussi que les émoticones et les petits commentaires sont indispensables genre (joke ou blague) (ironie) ...



  • Bonjour, Avec la pandémie actuelle, ou chacun se retrouve confiné chez soi, ou le couvre-feu régit nos journées et ou les interactions humaines sont réduit en lambeaux, les réseaux sociaux prennent de plus en plus d'importance. Si l'on ne veut pas se retrouvé isolé dans sa désespérance, ces fenêtres sur le monde s'avèrent pour certains essentiels. C'est ainsi que personnellement j'ai découvert Pop-corn. J'ai également papillonner sur des forums francophones car je voulais élargir ma vision du monde, découvrir d'autres cultures, d'autres histoires de vie mais je suis tombée sur des personnes "chelous". Je m'explique tu discutes tranquillement et voila qu'on te demandes si tu es mariée, veuve et si tu envisages de te remettre avec quelqu'un! C'est zarbi au possible! Et la dans le coin de ta petite cervelle car tu n'es pas complétement débile s'allume une lumière clignotante qui t'avertis que tu es tombée sur un "arnaque-coeur". Alors méfiance! Dialoguer avec des personnes du monde entier peut être un bon dérivatif à la solitude et la morosité ambiante mais faites attention quand même, des aigres-finsseront toujours a l'affut et une arnaque est toujours possible.



  • @Lissilma Oui l'anonymat pose d'autres problèmes parfois graves et c'est un autre sujet très important notamment pour les plus jeunes. Mais là je parle juste de gens qui papotent, même des amis IRL qui échangent beaucoup de SMS, etc... bref on est dans un environnement sécurisé.



  • À mon sens, ça ne peut pas s'éviter à 100% puisque l'écrit conduit dans certains contextes aux quiproquos pour les raisons évoquées dans le post initial (on a pas la personne en face et on manque donc des données essentielles comme l'intonation, le regard, etc., qui en disent souvent beaucoup plus que les mots en eux-mêmes), les meilleures attitudes à adopter sont :

    • la prise de recul : ne pas tout prendre au premier degré et prendre la mouche et considérer que les informations manquantes jouent beaucoup sur notre interprétation au détriment de l'intention de l'émetteur.

    • la communication : communiquer encore plus et en expliquant ce que l'on voulait vraiment dire sans se fâcher et en prenant la peine d'écouter l'autre, c'est la clef ! Il m'est arrivé un nombre incalculable de fois quand j'étais moi-même pas en forme ou de mauvaise humeur de mésinterpréter le sens de certains propos et de partir au quart de tour au lieu de prendre le temps de simplement dire à mon interlocuteur : "écoute j'ai compris x et je l'ai pas bien pris alors qu'apparemment c'était y que tu voulais dire". Franchement, ça change la vie juste quand on prend de s'écouter mutuellement, l'écrit en devient tout de suite moins compliqué.

    • Favoriser les échanges vocaux quand on ne peut pas voir la personne régulièrement IRL. Rien que d'entendre la voix, ça donne une toute autre dimension et ça permet de relativiser pas mal de choses et éviter de nombreux écueils.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai