Yaourts maison



  • Est-ce que certains d'entre vous font leurs yaourts eux-mêmes ?
    Quels sont vos petits secrets pour qu'ils soient parfaits ?
    Est-ce que vous avez une yaourtière, et si oui laquelle ?

    text alternatif
    (Image tirée de ce site, tout à fait au hasard)



  • J'y ai pensé pendant longtemps d'acheter une yaourtière puis je ne l'ai jamais fait , je mange 1 yaourt / jour depuis des années et cela me tentait puis avec le temps ça ne me dis plus rien alors je ne connais pas du tout la différence entre un danone et un maison .



  • Je contribue à ce sujet avec des trucs passionnants : je ne consomme que des yaourts à boire, en petit format (comme ça) parce que ça me permet de les emporter au boulot pour ma pause déj.
    Du coup le yaourt classique en pot ça me convient pas des masses, la dernière fois que j'en ai acheté je pense que Chirac était encore au pouvoir.

    Par contre, la fabrication du yaourt je trouve ça assez intéressant, d'un point de vue chimique, parce que d'après ce que je comprends il suffit de prendre un yaourt déjà fait, de le mélanger avec du lait, et bim, c'est la multiplication des yaourts.
    text alternatif



  • @Shanna oui justement je pensais faire un petit mot pour parler de la multiplication des bactéries et repiquage de yaourt de la portée précédente. Mais pas ce soir 😌

    Certaines yaourtières proposent des contenants pour faire des yaourts à boire 😏

    @Thilou autre que pour le goût et les ingrédients plus sûrs, il y a aussi la question de limiter les déchets, et celle de l'économie.



  • J'ai jamais eu le courage de m'y coller, mais sur le principe j'aimerais bien en faire !
    Pour toutes les raisons indiquées par Chibi et parce que c'est sympa de faire des yaourts parfaitement à son goût.
    J'adore tous les yaourts, mais surtout avec un peu de consistance (plus que les yaourts à boire 😉 )



  • Bon alors, nos petits yaourts !

    C'est très intéressant (si ça l'est !!) de savoir qu'on obtient des yaourts grâce à la multiplication de deux bactéries dans du lait chauffé à plus ou moins 40°C (à plus de 45°C les bactéries meurent, et c'est triste).

    Les petites bactéries se trouvent dans les ferments lactiques, c'est ce qui permet de fermenter les sucres en acide lactique ; le yaourt n'est ni plus ni moins que du lait fermenté.

    Pour ma part j'ai testé plusieurs fois avec un yaourt du commerce (ensemencement semi-direct)et du lait pasteurisé mais ça fait une peau sur le dessus du yaourt que je n'aime pas du tout.
    La dernière fournée j'ai pris du lait UHT demi-écrémé, j'aime mieux ! Mais pour avoir un peu plus de goût et de fermeté, j'essaierai UHT entier la prochaine fois.

    PS : n'est-il pas génial ce mot "ensemencement" ? A dire rapidement à la parisienne, j'adore !



  • Et j'ai trouvé ça aussi, ici, qui est très intéressant :

    Selon que l'on privilégie l'acidité ou l'arôme, il faut:

    • privilégier l'une ou l'autre souche: Streptococcus ou Lactobacillus
    • la température d'incubation: de 40 à 42 °C: on favorise l'arôme (Streptococcus). Entre 45 et 46 °C, on favorise l'acidité (Lactobacillus)
    • privilégier un levain jeune: yaourt doux et aromatique ou privilégier un levain plus âgé pour obtenir un yaourt acide


  • On y est presque !
    Pour cette fournée j'ai pris du lait entier UHT en brique et un yaourt de la fournée précédente (lait demi-écrémé, yaourt un peu liquide mais pas filant) 🐮

    J'ai fait chauffer le lait environ 20 minutes sur un feu un peu fort, entre 80 et 90°C avec du sucre de canne. J'ai laissé refroidir le lait sucré jusqu'à 40°C et ai mélangé le yaourt qui était à température ambiante.
    J'ai également fait chauffer les pots vides dans la yaourtière afin d'éviter le choc thermique au remplissage.
    Ils ont cuit pendant un petit peu plus de 8h.

    Résultat : les yaourts sont super bons et bien fermes 😋 Par contre le fond est granuleux 😭

    Pour la prochaine : si j'ai du temps je retente avec chauffage du lait etc., mais sur un feu doux et peut-être un temps de cuisson moins long (comme le lait est déjà chaud, ce n'est peut-être pas nécessaire de laisser si longtemps, les bactéries peuvent commencer à travailler immédiatement) 👩‍🍳



  • @Chibi
    C'est quand même un sacré chantier pour faire des yayas 🤔



  • @Thilou par jour de flemme ou par manque de temps, ça consiste juste à mélanger un yaourt dans un litre de lait et hop, dans la yaourtière 🙄 là c'est mon petit défit personnel d'avoir le meilleur yaourt possible !



  • @Chibi
    Ah oui !! parce que j'ai lu une recette sur le net et avant même d'avoit tout lu j'étais découragée 😄



  • Bon, un petit point sur la situation !

    J'ai récupéré la Multi Délices de ma maman et là c'est royal pour la cuisson !
    J'ai aussi pu acheter des ferments lactiques Alsa et pour l'instant avec un sachet j'ai pu faire 3 fournées très bien, et les ferments semblent toujours suffisamment en forme pour continuer.

    Au final quand je n'ai pas envie de sortir une casserole, je laisse la préparation à température ambiante. C'est plus incertain, mais c'est globalement bon.
    L'idéal ça reste quand même d'avoir le yaourt de repiquage à température ambiante et le lait chauffé à 40°C.

    Jusque là j'ai pris du lait entier UHT, j'essaierai peut-être le lait demi-écrémé mais avec un sachet de ferment pour garantir un peu de fermeté.
    Je mets aussi 40/50 grammes de sucre roux parce que je n'aime pas les yaourts natures...

    J'ai essayé les yaourts au lait de soja mais c'était le foirage total. La préparation s'était dissociée, ça faisait assez craspouille... Je pense que je n'avais pas pris le lait de soja qu'il fallait. Et je ne ressaierai probablement pas parce qu'en fait je n'aime pas l'odeur du lait de soja, je trouve ça écœurant.
    Je continuerai à tuer des pauvres petits veaux et torturer leur mère 😭



  • Ah oui, tu n'as vraiment plus grand-chose à faire pour ton dernier jour 😅



  • @Hornet je fais pause sur pause...



  • @Chibi Tu trouves pas que le lait de soja ou d'amandes n'a de lait que le nom ? Moi j'ai jamais réussi à aimer ça. A la limite si c'est noyé dans un autre produit (style une crème au chocolat au lait de soja) ça passe...
    Pis là pour le coup, chimiquement ça doit tout changer pour tes préparations de yaourt maison...



  • @Shanna si, carrément ! D'ailleurs ce que j'avais pris c'était probablement une boisson au soja car il n'y avait pas que du jus. C'est ce qui, je suppose, a fait foirer mes yaourts.

    Je ne crois pas avoir déjà goûter le lait d'amandes, mais bon, déjà il y a "amande" dedans, donc je pars du principe que je n'aimerai pas.



  • Mise à jour pour ceux que ça intéresse (donc moi 😄).

    Quelque soit la méthode utilisée j'avais toujours un fond granuleux dans le pot.
    J'ai fait l'essai avec du lait demi-écrémé et les yaourts sont tout lisses ❤ (et ils se tiennent bien, pas du tout coulant !)
    Quand je n'ai pas envie d'y passer du temps je fais mon mélange avec les ingrédients à température ambiante, ça fait l'affaire, mais les meilleurs yaourts restent ceux pour lesquels le lait a été chauffé à 80°C puis refroidit à 40°C.

    J'ai acheté du lait de chèvre, par curiosité. Je testerai ça à l'occasion.



  • @Chibi Ah j'hésite à acheter du lait de chèvre depuis un moment, tu me diras si c'est bon ! J'avais entendu (dans un Top Chef je pense) que c'était plus crémeux et légèrement plus sucré que le lait de vache, ça avait attisé ma curiosité, mais j'ai peur de trouver un arrière-goût ou que ce soit écoeurant (d'habitude je ne consomme que du lait écrémé).



  • Le lait de chèvre 😖 je trouve ça immonde, tout comme le fromage, d’ailleurs.
    Quand j’étais enfant ma tante m’a donné en dessert une crème vanille au lait de chèvre. J’ai horreur de la vanille et du lait de chèvre, c’était un cauchemar 😋🤢
    Bref je n’ose pas imaginer un yaourt au lait de chèvre mais pour ceux qui aime pourquoi pas 🤷🏽‍♀️



  • @Shanna @Steliane Comme je vous comprends, le lait de chèvre a un goût assez prononcé, il serait moins gras et plus digeste que le lait de vache (c'est une généralité), moins de lactose par exemple...
    Une fois qu'on a dépassé sa réticence (je n'ai pas osé dire "dégoût") c'est délicieux en yaourt avec de la confiture, du miel, des noix, des graines, dans les préparations culinaires, moi je ne le bois jamais seul...😁
    @Chibi Je viens de faire du Kéfir de lait (ça donne la consistance d'un yaourt à boire, le kéfir est un probiotique : micro-organismes vivants, levures et bactéries.) et ils ne conseillent pas de faire avec du lait de chèvre, plutôt avec de la vache, tu nous diras si ça marche pour les yaourts? 😉


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi