L'amitié, c'est quoi pour vous ?



  • Que représente l'amitié pour vous ?
    Est-ce que l'amitié est quelque chose qui compte beaucoup dans votre vie ? Pourquoi ?
    Qu'est-ce qui différencie un « pote » d'un « ami » à vos yeux ?

    Et comme je suis tombée sur une enquête Ipsos sur l'amitié vu par les Français (qui date de 2000), je me suis dit que ça pouvait être sympa de proposer des questions qui étaient posées aux enquêtés :

    • Pour conserver l'amitié, que seriez-vous prêt à faire ?
    • Quels éléments (ex. éloignement géographique, manque de temps, désaccords sur la façon de vivre/idéologiques...) peuvent être un frein à vos amitiés ?
    • Pour qu'il existe une vraie amitié entre deux personnes, qu'est-ce qui est nécessaire ? (ex. avoir le même âge, avoir des valeurs communes, être du même sexe...)

    (Je précise que les exemples donnés à certaines questions sont tirés de l'enquête.)

    Bref, avec toutes ces questions, il y a de quoi ratisser large sur cette thématique, je vous laisse donc partager votre vision de l'amitié.



  • Pour conserver l'amitié, que seriez-vous prêt à faire ?

    Je ne comprend pas trop le sens de cette question. Du genre, donner une grosse somme d'argent ou des trucs comme ça ? Il faudrait déjà que j'aie de l'argent >.>
    Du coup je ne sais pas.

    Quels éléments (ex. éloignement géographique, manque de temps, désaccords sur la façon de vivre/idéologiques...) peuvent être un frein à vos amitiés ?

    L'éloignement géographique bien sûr, même si c'est de moins en moins un frein. Mais j'ai "perdu de vue" des gens que je considérais comme mes amis au lycée et qui sont partis dans différentes régions pour les études. Et d'ailleurs ça me rend triste, car ce n'est pas de mon fait. Généralement la personne me répond de moins en moins souvent, puis plus du tout. Et je ne sais pas pourquoi, et du coup j'ai peur d'avoir dit quelque chose qu'il ne fallait pas, etc.
    Alors que c'est sûrement qu'ils se sont fait de nouveaux amis là où ils sont maintenant et n'ont plus besoin de moi.

    Les désaccords sur la façon de vivre/idéologiques, ça peut être un frein si le désaccord est vraiment important. Je sais pas, je dirais que c'est plutôt un frein à la formation d'une amitié, plutôt que quelque chose qui viendrais briser une amitié existante.

    Pour qu'il existe une vraie amitié entre deux personnes, qu'est-ce qui est nécessaire ? (ex. avoir le même âge, avoir des valeurs communes, être du même sexe...)

    Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'avoir le même âge, par contre ça me semble évident qu'il faut avoir des centres d'intérêt au moins en partie communs. De toute façon c'est généralement autour de ça que se créent les amitiés. Les valeurs communes, voir paragraphe d'avant.
    Etre du même sexe, mais lol. Il y a encore des gens qui pensent que l'amitié homme/femme n'est pas possible, mais c'est sûrement des platistes anti-vax, je ne vois pas d'autre solution Oo.

    Sinon, pour ma part, je suis très possessive dans mes affections, amour mais aussi amitié. Et jalouse aussi. Je ne le fais pas exprès hein... En contrepartie, je suis très loyale. A moins d'une très grosse trahison, ce n'est jamais moi qui mettra fin à une amitié...



  • @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Je ne comprend pas trop le sens de cette question. Du genre, donner une grosse somme d'argent ou des trucs comme ça ? Il faudrait déjà que j'aie de l'argent >.>
    Du coup je ne sais pas.

    C'est une des questions tirées de l'enquête et ils proposent donc différentes possibilités telles que : l'héberger, l'aider financièrement, traverser le pays pour aller le/la chercher, etc.

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Etre du même sexe, mais lol. Il y a encore des gens qui pensent que l'amitié homme/femme n'est pas possible, mais c'est sûrement des platistes anti-vax, je ne vois pas d'autre solution Oo.

    Je trouvais aussi que ce critère était un peu dépassé mais il faisait pourtant partie des propositions données aux enquêtés !

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Sinon, pour ma part, je suis très possessive dans mes affections, amour mais aussi amitié. Et jalouse aussi. Je ne le fais pas exprès hein...

    J'ai du mal à percevoir dans quels contexte on peut ressentir de la jalousie en amitié, tu as des exemples ?



  • @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Je ne comprend pas trop le sens de cette question. Du genre, donner une grosse somme d'argent ou des trucs comme ça ? Il faudrait déjà que j'aie de l'argent >.>
    Du coup je ne sais pas.

    C'est une des questions tirées de l'enquête et ils proposent donc différentes possibilités telles que : l'héberger, l'aider financièrement, traverser le pays pour aller le/la chercher, etc.

    Ah ! Alors... L'heberger oui. L'aider financièrement, si j'avais les moyens, oui sûrement. Et traverser le pays pour aller le/la chercher, ça c'est plus embêtant parce que c'est mon mari qui conduit. Mais on a déjà fait pas mal de km pour aider des amis. Par exemple, aider des amis à Lille à déménager alors qu'on habite à Paris.

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Etre du même sexe, mais lol. Il y a encore des gens qui pensent que l'amitié homme/femme n'est pas possible, mais c'est sûrement des platistes anti-vax, je ne vois pas d'autre solution Oo.

    Je trouvais aussi que ce critère était un peu dépassé mais il faisait pourtant partie des propositions données aux enquêtés !

    Au final ça ne m'étonne qu'à moitié. C'est dingue à quel point le sexisme est encore présent dans la société.

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Sinon, pour ma part, je suis très possessive dans mes affections, amour mais aussi amitié. Et jalouse aussi. Je ne le fais pas exprès hein...

    J'ai du mal à percevoir dans quels contexte on peut ressentir de la jalousie en amitié, tu as des exemples ?

    Bah en ayant l'impression que la personne est plus amie avec quelqu'un d'autre qu'avec nous...



  • @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Bah en ayant l'impression que la personne est plus amie avec quelqu'un d'autre qu'avec nous...

    Oui, mais l'amitié n'est pas une relation exclusive comme peut l'être le couple, l'ami(e) a souvent d'autres ami(e)s, comme nous-mêmes en avons d'autres, ce qui n'empêche de faire attention les uns aux autres. En fait, tu aurais plutôt une vision de l'amitié qui serait fusionnelle où les deux personnes feraient un maximum de choses ensemble et passeraient une grande partie de leur temps à communiquer et si à un moment donné cette relation s'atténue un peu, tu auras le sentiment que l'ami(e) te délaisse, c'est ça ?



  • @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    @Sylareen a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Bah en ayant l'impression que la personne est plus amie avec quelqu'un d'autre qu'avec nous...

    Oui, mais l'amitié n'est pas une relation exclusive comme peut l'être le couple, l'ami(e) a souvent d'autres ami(e)s, comme nous-mêmes en avons d'autres, ce qui n'empêche de pas de faire attention les uns aux autres. En fait, tu aurais plutôt une vision de l'amitié qui serait fusionnelle où les deux personnes feraient un maximum de choses ensemble et passeraient une grande partie de leur temps à communiquer et si à un moment donné cette relation s'atténue un peu, tu auras le sentiment que l'ami(e) te délaisse, c'est ça ?

    Oui, c'est ça. Je n'ai pas dit que ce n'est pas con hein ^^. Mais je ne fais pas exprès.



  • @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    • Pour conserver l'amitié, que seriez-vous prêt à faire ?

    Rien, ou n'importe quoi, ça dépend du sens de la question (moi aussi j'ai du mal à la saisir ^^). J'ai déjà fait quelques trucs par amitié (sacrifier un nouvel an, traverser une partie du pays pour sortir quelqu'un de l'appart de son ex car ça le faisait plus du tout, héberger l'ami, me barrer du boulot pendant mes heures de travail pour remonter le moral...) mais je l'ai jamais fait pour "conserver l'amitié", je l'ai fais parce que c'était des amis, point.

    @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    • Quels éléments (ex. éloignement géographique, manque de temps, désaccords sur la façon de vivre/idéologiques...) peuvent être un frein à vos amitiés ?

    La distance, nope. J'ai des amis qui habitent loin, et je vois que ce sont des amis car quand on se revoit, c'est comme si on s'était vu la veille. Les désaccords idéologiques non plus (j'ai même des amis de droite :'D ). Le manque d'implication de l'autre, ou le mensonge, ça oui ça peut faire capoter.

    @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    • Pour qu'il existe une vraie amitié entre deux personnes, qu'est-ce qui est nécessaire ? (ex. avoir le même âge, avoir des valeurs communes, être du même sexe...)

    Là je rejoins @Sylareen , l'amitié homme/femme impossible, c'est de l'ordre du siècle dernier ! La personne pour moi la plus proche en amitié c'est une femme, je suis donc bien placé pour le savoir ^^

    Et sinon, pour raccorder à la suite du thread, je confirme que le plus dur en amitié (mis à part les gros couteaux dans le dos bien évident), c'est d'être délaissé.

    Moment citation de je sais plus qui : "Ce que l'amitié a de plus beau que l'amour, c'est que l'amitié est forcément réciproque, cela fait même parti de sa définition, contrairement à l'amour"



  • @Godzapon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Bah on évolue différemment et avec la distance, les expériences que l'on ne partage plus forcément avec certains de nos amis, etc., ça peut finir par atténuer certaines relations amicales.

    @Godzapon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Moment citation de je sais plus qui : "Ce que l'amitié a de plus beau que l'amour, c'est que l'amitié est forcément réciproque, cela fait même parti de sa définition, contrairement à l'amour"

    Mouais, perso, ce n'est pas là que je situerais la différence. Puis, l'amitié c'est une forme d'amour aussi (que l'on peut considérer comme plus ou moins forte que l'amoûûûûûrrrr selon l'importance que l'on accorde aux deux).



  • @Egon Je faisais surtout référence au fait qu'on peut pas se dire ami de quelqu'un s'il n'est pas ami en retour, alors que l'amour à sens unique, ça existe (si si, j'ai l'ami d'un ami qui dit que c'est vrai). Après pour l'intensité, et même la durée, je suis d'accord, c'est carrément du cas par cas.



  • @Egon a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    • Pour conserver l'amitié, que seriez-vous prêt à faire ?

    Ça dépend. Avec la naissance de mon fils j'ai été grandement déçu par de nombreuses personnes que je considéraient comme mes ami(e)s et depuis je suis beaucoup plus détaché vis à vis des relations qui ne concernent pas ma famille proche (en bref mes parents, ma femme, mon fils).

    • Quels éléments (ex. éloignement géographique, manque de temps, désaccords sur la façon de vivre/idéologiques...) peuvent être un frein à vos amitiés ?

    L'éloignement géographique est peut-être le plus dangereux à mes yeux. J'ai un rapport très ancré dans le réel avec mes ami(e)s, on se parle assez peu via les réseaux sociaux ou le téléphone. Ajoutez à cela mon côté "tactile" et forcément, au fur et à mesure la distance peut devenir un véritable problème.

    • Pour qu'il existe une vraie amitié entre deux personnes, qu'est-ce qui est nécessaire ? (ex. avoir le même âge, avoir des valeurs communes, être du même sexe...)

    Je fonctionne au coup de cœur, toutes ces questions interviennent une fois la relation déjà amorcée et généralement elles n'influent pas trop sur mon jugement (sauf cas extrêmes).



  • @KypDurron a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Ça dépend. Avec la naissance de mon fils j'ai été grandement déçu par de nombreuses personnes que je considéraient comme mes ami(e)s

    Pourquoi ?



  • @Egon J'ai essayé d'écrire un pavé mais je n'arrive pas à en être satisfait.

    Pour schématiser, en trois points :

    • On a déménagé à 140 km de notre ancien logement, et bien entendu malgré les belles paroles ça n'a pas joué en ma faveur.

    • Quand on a invité toute la bande peu de temps après la naissance de notre fils, ils sont restés jusqu'à 23h (vu qu'on était claqués avec ma femme) et sont ensuite partis chez l'un d'eux qui habite à une 40aine de bornes pour faire la chouille (ce qui, on le sentait bien, était leur principale motivation pour venir jusque chez nous). Le lendemain matin ils devaient venir pour le petit déj et me voir avant que j'aille bosser. Coup de téléphone à 10h "Ouais, on c'est couchés à 06h... Blablabla..." Bref vous voyez le truc.

    • J'avais eu le malheur de dire "Par contre après la naissance du petit, je serai forcément indisponible pendant facile 2 ou 3 mois le temps que les choses se stabilisent." Pas de soucis, sauf qu'au final les contacts n'ont jamais vraiment repris. En clair je suis passé dans la case du gars qui ne sera plus jamais dispo vu qu'il a un boulet au pied.



  • @KypDurron Bah remarque, ça t'a permis de faire du tri, c'est un mal pour un bien !



  • @Egon C'est pas faux.



  • @KypDurron a dit dans L'amitié, c'est quoi pour vous ? :

    Quand on a invité toute la bande peu de temps après la naissance de notre fils, ils sont restés jusqu'à 23h (vu qu'on était claqués avec ma femme) et sont ensuite partis chez l'un d'eux qui habite à une 40aine de bornes pour faire la chouille (ce qui, on le sentait bien, était leur principale motivation pour venir jusque chez nous).

    T'es sûr de ça ? J'ai l'impression que tu leur reproches d'être partis faire la fête sans vous...
    Tu peux pas leur en vouloir de ça. En plus si vous étiez claqués et que tu le dis, ils ont peut-être eu l'impression que vous aviez envie d'être tranquilles.
    Bon, pour le reste effectivement c'est pas cool de leur part.



  • @Mai-Tai Malheureusement oui, on est deux à l'avoir ressenti. Ils sont venus en fin d'aprem, et selon ma copine n'ont pas étés très intéressés par notre nouveau-né. C'était le tout premier enfant d'un couple issu de notre groupe, on s'attendait pas vraiment à ça. Et la cerise sur le gâteau du lendemain matin n'est pas excusable : quand tu viens voir un couple d'ami et leur bébé c'est pas pour décommander le matin même alors que les hôtes ont déjà fait les courses.



  • @KypDurron C'est effectivement un peu abusé ! Mais après tu ne peux pas obliger les gens à s'intéresser aux enfants des autres.



  • @Egon Si tu es ami avec quelqu'un je ne comprends pas en quoi tu peux être imperméable au fait de le voir découvrir sa paternité, les rapports avec son enfant,... C'est une source d'enrichissement et de bonheur rare.
    Et dans ce cas faut avoir l'honnêteté de le dire, pas de laisser les gens découvrir qu'en fait une soirée est prévue après leur visite et qu'ils ont prévu d'y aller franco, tellement qu'ils vont décuver comme de gros ados attardés plutôt que de profiter de gens qu'ils voient forcément moins depuis leur déménagement.



  • @KypDurron ouais pour le petit déj du lendemain c'est nul. Même en se couchant tard, ils auraient pu se bouger le cul, ils en seraient pas morts de dormir 3 heures.
    Pour l'intérêt au bébé, Egon n'a pas tort, tu peux pas obliger les gens à s'intéresser aux bébés. Mais quand t'es ami avec quelqu'un, la moindre des choses c'est de s'intéresser à sa vie et à ce qui est important pour lui, et donc à son enfant.



  • @KypDurron Parce que tout le monde n'aime pas les enfants, peut-être ? Ou parce qu'ils s'en foutent ? Il y a une différence assez importante entre aimer passer du temps avec des gens qu'on apprécie, sortir notamment et s'intéresser vraiment à la personne et à sa vie. C'est peut-être en ça que tu t'es pris une claque.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi