JoJo's Bizarre Adventure (JoJo no kimyō na bōken)



  • text alternatif

    (ce topic est un copier-coller de celui sur le Reboot, mais vu que c'est moi qui l'ai écrit, je me permet de le repomper intégralement, avec quelques modifications mineures ^^).

    Jojo's Bizarre Adventure est un manga de Hirohiko Araki. Il est très long, puisqu'il fait actuellement 125 tomes (d'après mon ami Wikipédia) et est encore en cours. Il faut dire que la publication a commencé en 1986, donc c'est un sacré morceau.
    Le manga est découpé en 8 parties (actuellement), qui se passent à des époques et des lieux différents. Qui explorent également des genres et des thèmes différents, aussi est-ce assez dur de classer ce manga. C'est également assez dur de faire un résumé sans trop spoiler... Mais je vais tout de même essayer.

    Ce qu'il faut savoir déjà, c'est que chaque partie de Jojo's Bizarre Adventure a son Jojo. Les Jojo sont des personnages qui sont surnommés ainsi car leurs noms contiennent la syllabe Jo.
    text alternatif

    8 parties, donc 8 Jojo.
    Le premier d'entre eux est Jonathan Joestar, un noble anglais de l'époque victorienne.
    text alternatif

    L'histoire se centre principalement sur la lignée des Joestar, donc Jonathan et ses descendants. A chaque partie, c'est donc un Jojo différent, une époque différente, et un lieu différent.
    D'une manière ou d'une autre, les Jojo se retrouve confronté à des forces malveillantes qu'ils vont devoir combattre. Il y a une grosse partie de surnaturel, puisqu'il y a des histoires de vampires, de morts-vivants, puis de "stand" (j'expliquerai après). C'est difficile de définir plus que ça, vu que chaque partie est quasi indépendante et a un style très différent des autres. Mais disons qu'il y a souvent du mystère, du suspense, une dose d'aventure et d'horreur, et souvent un aspect comique et bizarre (Jojo's Bizarre Adventure quoi).

    PARTIE 1 : PHANTOM BLOOD

    text alternatif

    Je me sens obligée de dévoiler un peu ce qu'il se passe dans la première partie, car c'est la base de tout. C'est du spoil, mais ça ne concerne que les 5 premiers tomes (sur 125 hein) et les 9 premiers épisodes de la série, et puis je ne vais pas spoiler tant que ça hein. Je met sous spoiler quand même, au cas où.

    Dans cette partie, le thème est l'horreur. Il y a des vampires, des morts-vivants, etc.
    Jonathan Joestar est un peu le héros sans peur et sans reproche, à la force herculéenne. Ca date des années 80 hein.
    text alternatif

    PARTIE 2 : BATTLE TENDENCY

    text alternatif

    Dans cette partie nous suivons les aventures de Joseph Joestar, le 2ème Jojo, petit-fils de Jonathan. Cette partie se passe dans les années 30 et nous fait voyager entre New York, le Mexique et l'Italie.
    Cette partie fait beaucoup plus aventure, à la Indiana Jones un peu, et est résolument plus drôle que la première.

    Attention, je spoile.

    Joseph est mon Jojo préféré je pense, encore que c'est dur de choisir... Il est vraiment drôle, mais aussi épique, et même s'il passe parfois pour un crétin, il est en fait un des Jojo les plus malins.
    text alternatif

    PARTIE 3 : STARDUST CRUSADERS

    text alternatif

    Encore une fois, on saute une génération et on suit désormais les aventures de Jotaro Kujo, petit-fils de Joseph, dont la fille s'est mariée avec un japonais.
    Cette partie commence donc au Japon, mais elle implique un long voyage que vont entreprendre les protagonistes, et qui va les mener jusqu'en Egypte.
    Je dirais que c'est la partie qui fait le plus shonen classique, avec les personnages qui rencontrent des ennemis toujours plus forts sur leur chemin, jusqu'au grand méchant.
    Le grand méchant qui est....

    Cette partie introduit un concept qui a changé la face du manga : les stands.
    En gros, c'est un pouvoir qu'ont certaines personnes et qui prend une forme unique à chaque personne. Ça peut être un peu tout et n'importe quoi. C'est assez difficile à expliquer sans entrer dans les détails.
    En tout cas, les stand ont inspiré beaucoup, BEAUCOUP de choses dans le monde des manga. En gros, tous les trucs genre le Nen dans Hunter x Hunter ou les autres pouvoirs de ce type dans Once Piece, Naruto, etc. Tout ça c'est un peu inspiré des stands.
    Les stands prennent souvent la forme d'un personnage humanoïde se tenant derrière le personnage :
    text alternatif

    Jotaro est le Jojo le plus emblématique. Perso je suis partagée, je n'arrive pas à savoir si je l'adore ou si je le déteste. En tout cas la partie 3 est la plus connue et la plus appréciée en général, à tel point que la première adaptation animée (en OAV) n'adaptait que la partie 3.
    text alternatif

    PARTIE 4 : DIAMOND IS UNBREAKABLE

    text alternatif

    Dans cette partie, nous suivons les aventures de Josuke Higashikata, qui est lié d'une certaine manière à la lignée des Joestars, je n'en dis pas plus.
    Cette partie se passe exclusivement dans une ville japonaise : Morioh. Cette ville va être témoin d'événements étranges, et possède une forte concentration de possesseurs de stand.
    Cette partie est plus axée suspense, thriller, c'est en quelque sorte une enquête.

    Josuke est assez marrant, il rappelle Joseph de ce côté là. Il est du genre gentil, c'est un bon gars, même s'il passe pour une petite racaille. Par contre il ne faut pas critiquer sa coupe de cheveux...
    text alternatif

    PARTIE 5 : GOLDEN WIND

    text alternatif

    Dans cette partie, nous suivons Giorno Giovanna (Giogio quoi) et nous sommes plongés dans le monde de la mafia italienne.
    Je ne spoile pas plus, elle vient d'être adaptée en anime. Mais c'est une de mes parties préférées (si ce n'est ma préférée). Elle est vraiment différente des autres et excellente. On tombe de plus en plus dans le bizarre, mais ça reste cohérent avec l'univers de Jojo bien sûr.

    Giorno est assez différent des autres Jojo pour la simple et bonne raison qu'il ne fait pas exactement partie de la lignée de Joestar. Il y est néanmoins lié, je vous laisserai découvrir ça.
    text alternatif

    PARTIE 6 : STONE OCEAN

    text alternatif

    Jolyne Kujo est la fille de Jotaro. Elle a été condamnée à la prison pour un crime qu'elle n'a pas commis. Cette partie nous plonge donc dans l'univers d'une prison aux Etats-Unis.
    Cette partie est une de mes préférées également. On atteint des sommets de bizarrerie !

    Jolyne est la seule Jojo fille, actuellement. Une femme en héroïne et personnage principale d'un shonen, c'est assez rare pour être souligné ! Jolyne est au moins aussi badass que son père, Jotaro. Ca fait du bien de voir, dans un shonen, une femme qui n'est pas une greluche/un love interest.
    text alternatif

    PARTIE 7 : STEEL BALL RUN

    text alternatif

    Cette partie, ainsi que la 8ème, se passe dans une réalité alternative (il faut lire la fin de la partie 6 pour comprendre)
    Elle se passe à la même période que Phantom Blood, donc fin du 19ème siècle, mais aux Etats-Unis, et a un style western. Sans trop spoiler, les personnages participent à une grande course à travers les Etats-Unis où à peu près tous les coups sont permis. Bien sûr, l'objectif va vite ne plus être la course mais quelque chose de plus... jojoesque ^^. Je vous laisserai découvrir.

    Ici, Jojo est Johnny Joestar. Concrètement c'est la version alternative de Jonathan, bien qu'ils n'aient pas grand chose en commun à part leur nom.
    text alternatif

    Johnny a une particularité, c'est qu'il est handicapé. Et là aussi, un héros de shonen handicapé, on ne voit pas ça tous les jours.
    text alternatif

    Alors que dans Jojo, il y a toujours eu des personnages secondaires qui accompagnent le héros, ici il y en a un en particulier mais qui est tellement mis en avant que c'est quasiment lui le personnage principal. Disons qu'ils sont tous les deux des personnages principaux. Donc Gyro Zeppeli, son nom devrait dire quelque chose aux gens qui ont vu/lu les deux premières parties ^^.
    text alternatif

    PARTIE 8 : JOJOLION

    text alternatif

    Toujours dans la réalité alternative, nous sommes de retour à Morioh, au Japon, la même ville que la partie 4. D'ailleurs le 8ème Jojo s'appelle Josuke Higashikata, comme la 4ème, sauf que ce n'est pas le même (réalité alternative, tout ça).
    text alternatif

    Il est amnésique, et un des enjeux de cette partie, pour lui, est de comprendre qui il est. Spoiler : c'est plus bizarre qu'il n'y parait >.<

    Là aussi, un autre personnage est pas mal mis en avant : Yasuho Hirose. (son nom devrait dire quelque chose à ceux qui ont vu/lu la partie 4).
    text alternatif

    .
    .
    .
    Bref, voila pour le petit état des lieux. J'ai essayé de ne pas trop spoiler. Même si c'est très long, il FAUT lire Jojo ! C'est tellement énorme ! C'est tellement épique ! Il y a tout ce qu'il faut : c'est drôle, c'est dramatique, c'est épique, c'est glauque, c'est mystérieux, c'est intense, c'est bizarre... On a souvent cette réaction en lisant :
    text alternatif

    Je me demande comment j'ai pu vivre sans Jojo ! Oui, on en est là ! Donc s'il vous plait, lisez ce manga.

    Sinon comme j'ai dit, le style change à chaque partie. Mais sinon le style global de l'auteur a pas mal évolué aussi depuis 1986. Ses persos étaient des masses de muscles, mais se sont progressivement affinés, sont devenus plus androgyne. Il suffit de comparer les dessins du début à ceux de maintenant.
    Avant :
    text alternatif

    Maintenant :
    text alternatif

    Jojo's Bizarre Adventure est également connu pour ses poses wtf et overdramatic, qui sont souvent inspirées de la haute couture. C'est un peu devenu la marque de fabrique du manga.
    Quelques unes comme ça :

    ! Spoiler
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif

    Araki s'inspire aussi beaucoup de la musique dans son manga, que ce soit dans les noms de personnages (Par exemple Dio, référence à Ronnie James Dio), les noms de stands (par exemple Killer Queen), de lieux, etc.
    Je ne vais pas développer car on pourrait en parler pendant des heures.

    ADAPTATIONS ANIME

    A ma connaissance il y en a eu 2.

    D'abord une série d'OAV qui adapte la partie 3, Stardust Crusaders. Je ne l'ai pas vu, mais je n'en ai pas forcément entendu du bien. En plus, ça a l'air assez moche.
    text alternatif

    Et une adaptation en anime plus récente, qui adapte pour l'instant les 5 premières parties.
    Personnellement j'ai commencé par l'anime. J'ai regardé les 3 premières parties, puis pendant que je regardais la 4ème, j'ai commencé à lire le manga. J'ai lu les deux premières parties. L'anime est très fidèle au manga.
    Ensuite comme j'avais fini la partie 4 et que je voulais la suite, je n'ai pas lu en manga les parties 3 et 4 et je suis passée directe à la partie 5. Là j'en suis à la partie 8, la dernière en date donc.
    L'anime est vraiment excellent, il retranscrit très bien l'ambiance si particulière du manga, les passages dramatiques et exagérés, la tension et tout. En plus il est beau. Et les openings sont super !
    Je vous en met quelques uns :

    Bref, ici vous pouvez discuter de ce manga, dire ce que vous en penser. Faites tout de même attention au spoil !
    Alors, qui est votre Jojo préféré ? Et votre partie préférée ?



  • @Sylareen Il fait partie de la looooongue liste des mangas cultes que j'aimerais lire si j'avais les tomes sous main !



  • @KypDurron a dit dans Jojo's Bizarre Adventure :

    @Sylareen Il fait partie de la looooongue liste des mangas cultes que j'aimerais lire si j'avais les tomes sous main !

    Franchement, 125 tomes, lis les de manière numérique hein ^^. Sauf si tu es riche. (d'autant qu'il y a des scans colorisés).
    Et sinon, l'anime est un bon substitut, étant très fidèle au manga et beaucoup moins long >.<



  • C'est assez dingue comme oeuvre, dans le sens où ça a l'air super riche. (Je n'ai pas lu les manga ni vu les anime, mais ton topic est déjà bien complet pour que je me fasse une idée !)



  • @Shanna a dit dans Jojo's Bizarre Adventure :

    C'est assez dingue comme oeuvre, dans le sens où ça a l'air super riche. (Je n'ai pas lu les manga ni vu les anime, mais ton topic est déjà bien complet pour que je me fasse une idée !)

    Oui, il faut dire qu'il a commencé dans les années 80 et est toujours en cours ^^.







  • J'ai essayé de regarder (parce que j'en avais marre de pas comprendre 80% des mêmes) mais j'ai pas réussi à finir le 1e épisode...
    Peut-être que son arrivée sur Netflix me motivera un peu plus !



  • @canaille-sympa a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    J'ai essayé de regarder (parce que j'en avais marre de pas comprendre 80% des mêmes) mais j'ai pas réussi à finir le 1e épisode...
    Peut-être que son arrivée sur Netflix me motivera un peu plus !

    Alors, c'est assez spécial quand même Jojo, et il faut le replacer dans son contexte.

    C'est un manga assez vieux. Il date des années 80, et est toujours en cours, donc c'est également un manga très long, et qui a BEAUCOUP évolué dans le temps (ne serait-ce qu'au niveau du style de dessin, qui n'a plus trop grand chose à voir avec les débuts).
    J'en ai déjà beaucoup parlé dans le premier post de ce topic, mais je résume et complète ici.

    L'anime date de 2012, mais il adapte très très fidèlement (quasiment mot pour mot) le manga. Si bien qu'il a un côté un peu bizarre, entre l'animation récente mais le style de dessin des années 80 avec des persos bodybuildés de ouf. Mais en même temps ça s'appelle "Jojo's Bizarre Adventure". Mais du coup c'est vrai que ça peut être un peu dur de rentrer dedans, car le style est très old school, dans les thèmes abordés et tout, ça se sent, et surtout que la première partie (qui ne dure que 9 épisodes) est la plus... meh... (surtout que l'épisode 1 se passe quand Jojo et Dio sont enfants, alors que les 8 autres épisodes se passent quand ils sont adultes).

    C'est d'ailleurs pour ça que certaines personnes recommandent de commencer avec la partie 3. C'est la partie la plus populaire généralement. Bon les persos sont toujours autant bodybuildés hein, elle date des années fins 80 début 90. Mais elle introduit le concept des stand, et c'est un concept majeur de l'univers de Jojo bien évidemment, et du manga en général. Ce concept de stand a révolutionné, oui révolutionné (!!!) le monde du shonen. Sans Jojo et ses stands, vraiment rien de ce qu'on connait aujourd'hui n'aurait existé. Pas de One Piece et ses fruits du démons, pas de Hunter x Hunter et son nen, pas de Naruto, Bleach, etc., tous les shonen avec ce genre de pouvoirs. Même Death Note, d'une certaine manière, avec son héros qui a un pouvoir qui lui est conféré par un être invisible qui se tient derrière lui ! L'influence de Jojo sur le manga est ultra importante, et il a aussi eu des influences sur d'autres media, comme les jeux vidéo.
    Rien que pour ça, rien que pour comprendre le monde du manga, c'est important et intéressant de lire ou regarder Jojo's Bizarre Adventure.
    Jojo fourmille également de références à tout plein de trucs. La musique, qui est l'influence majeure d'Araki, la mode également, si bien que maintenant Araki fait des partenariats avec Gucci. L'art de manière générale, si bien qu'Araki a aussi fait une collaboration avec le musée du Louvre. C'est pas rien quand même ! Jojo c'est pas juste un grand classique, c'est un chef d'oeuvre et une oeuvre fondatrice !

    Après effectivement, c'est pas forcément facile de rentrer dedans, car c'est très bizarre, totalement exagéré et fou. Mais franchement ça vaut le coup.
    Je ne sais pas ce qui a fait que tu as décroché. Le côté exagéré ? Ca c'est l'adn de la série, ça ne changera pas. En revanche si c'est le dessin et les persos ridiculement musclés, ça ça a totalement changé. Dès la partie 4 ça a commencé à changer. Dans la partie 5, les persos sont totalement androgyne, ils ont du maquillage, des décolletés, bref la tendance s'est totalement inversée. Aujourd'hui encore les persos sont souvent assez androgyne, et en tout cas ils n'ont plus rien à voir avec les persos du début.
    Il faut également noter que dans la partie 6, la Jojo est une fille. Une fille héroïne de shonen, c'est suffisamment rare pour être souligné, surtout à l'époque !
    Et si c'est l'ambiance que tu n'as pas aimé, sache qu'elle change à chaque partie (qui se passent à des époques différentes, avec un Jojo différent). En gros voila ce que ça donne :
    -Partie 1 : zombie/vampires
    -Partie 2 : aventure à la Indiana Jones
    -Partie 3 : voyage initiatique en combattant des ennemis de plus en plus forts
    -Partie 4 : thriller, huis clos avec un tueur en série
    -Partie 5 : mafia italienne
    -Partie 6 : prison américaine
    -Partie 7 : western
    -Partie 8 : mystère sur fond d'histoire familiale

    Du coup chaque partie est plus ou moins indépendante, a un début et une fin. Après elles ne sont pas totalement indépendantes non plus (surtout les 3 premières), chaque Jojo étant liés aux autres car faisant partie de la même lignée familiale, et parfois des anciens Jojo apparaissent dans une future partie. Mais concrètement, c'est possible de regarder les différentes parties dans le désordre.
    Du coup, si tu ne veux pas te tapper la partie 1 qui est meh et vieillotte, et aller directement dans le vif du sujet, tu peux commencer par la partie 3.
    Et si tu trouves la partie 3 trop longue (c'est la plus longue en anime actuellement), tu peux même commencer par la partie 4. (enfin il y aurait certaines choses que tu ne comprendrais peut-être pas tout de suite, genre les stands, mais de part son ambiance huis clos, thriller, et moins longue que la partie 3, elle est mieux rythmée et peut-être plus accessible).



  • Le style de dessin ne me dérange pas du tout, ni l'esprit "bizarre" (pour selon que ça veuille dire quelque chose), j'ai trouvé que ça manquait beaucoup de rythme, mais avec le contexte que tu décris, je comprends mieux !

    Peut-être que je vais tenter directement la partie 3. J'avais compris que c'était différents Jojo à chaque fois, mais je ne savais pas que les parties étaient plus ou moins indépendantes. Et la partie 6 (avec la Jojo fille) attise franchement ma curiosité !

    Merci beaucoup pour ton analyse, c'est un plaisir de pouvoir avoir tes explications 🙂



  • @canaille-sympa a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    Le style de dessin ne me dérange pas du tout, ni l'esprit "bizarre" (pour selon que ça veuille dire quelque chose), j'ai trouvé que ça manquait beaucoup de rythme, mais avec le contexte que tu décris, je comprends mieux !

    Peut-être que je vais tenter directement la partie 3. J'avais compris que c'était différents Jojo à chaque fois, mais je ne savais pas que les parties étaient plus ou moins indépendantes. Et la partie 6 (avec la Jojo fille) attise franchement ma curiosité !

    Merci beaucoup pour ton analyse, c'est un plaisir de pouvoir avoir tes explications 🙂

    De rien ^^.

    La partie 6 n'existe malheureusement pas encore en anime. En anime pour l'instant il y a les 5 premières parties. En manga, on en est à la partie 8.

    Beaucoup de gens considèrent qu'il faut commencer par la partie 3, et ne regarder/lire les parties 1 et 2 que si on veut en apprendre davantage. Donc ça m'intéresse de savoir ce que tu en auras pensé en regardant directement par la partie 3 ^^.



  • Je connaissais ce manga de nom (il en est question dans Bakuman si je ne m'abuse ?), et là tu m'as donné envie de le lire. Ou le voir, on verra, en général je suis pas fan des séries animées adaptées de BD.

    Par contre, je dois l'avouer, sur le topic HxH, je t'avais dit adorer cet auteur, j'ai carrément confondu ! --' J'ai honte...

    De but en blanc, les graphismes m'attire peu, mais comme pour bien d'autres titres qui sont maintenant cultes selon moi (Akira, Tekkonkikreet ou Monster par ex -je pensais d'ailleurs à cet auteur/dessinateur, chaipas pourquoi) j'imagine qu'il faut se forcer un peu !
    Puis bon, je trouvais moche au départ ceux de FMA (pas taper!)
    Et tu (m')as dit que Togashi en était fan, donc c'est forcément super génial ! (objectivité, bonjour ! XD)

    Super résumé / présentation en tout cas ! 🙂



  • @Kurapika a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    Je connaissais ce manga de nom (il en est question dans Bakuman si je ne m'abuse ?), et là tu m'as donné envie de le lire. Ou le voir, on verra, en général je suis pas fan des séries animées adaptées de BD.

    Par contre, je dois l'avouer, sur le topic HxH, je t'avais dit adorer cet auteur, j'ai carrément confondu ! --' J'ai honte...

    De but en blanc, les graphismes m'attire peu, mais comme pour bien d'autres titres qui sont maintenant cultes selon moi (Akira, Tekkonkikreet ou Monster par ex -je pensais d'ailleurs à cet auteur/dessinateur, chaipas pourquoi) j'imagine qu'il faut se forcer un peu !
    Puis bon, je trouvais moche au départ ceux de FMA (pas taper!)
    Et tu (m')as dit que Togashi en était fan, donc c'est forcément super génial ! (objectivité, bonjour ! XD)

    Super résumé / présentation en tout cas ! 🙂

    L'anime est très fidèle, donc si c'est ça qui te fait peur, soit rassuré. Il est fidèle quasi mot à mot. Il est très beau aussi, il rend vraiment hommage au manga. Les doubleurs sont excellents et leur travail sublime le manga. Le seul "problème" étant que l'anime en est à la partie 5, alors que le manga en est à la partie 8.
    Si tu lis le manga, je te conseille la version colorisée officielle, c'est tellement mieux avec les couleurs.

    Le graphisme est très déroutant au premier abord, c'était un frein pour moi aussi. Mais finalement on s'y fait, et on s'amuse de l'hyper exagération de tout ^^. Il faut aussi replacer l'oeuvre dans son contexte, c'était les années 80, les masses de muscles à la Ken le Survivant. Mais le design évolue à chaque partie (même à l'intérieur des parties), et maintenant Jojo est connu pour ses personnages très androgynes.

    Et ouais comme je t'ai dit, en voyant/lisant Jojo, tu comprendra tellement de références et d'inspirations, que ce soit dans Hunter x Hunter ou même dans le monde des manga en général, tant Jojo est une pierre angulaire qui a marqué le shonen à tout jamais.



  • @Sylareen ça me rappelait justement pas mal Ken en effet (que malgré la "laideur" j'ai bien aimé dans une moindre mesure)!
    Alors souvent LE truc insup' selon moi dans les adaptations animées, c'est surtout les récap de début et les "teasers" de fin, qui rallonge à fond. En gros quand pour un Naruto/Dragon Ball y'a une lecture hyper fluide, en DA le même passage va s'éterniser et selon moi perdre énormément en qualité. Exemple le plus flagrant : Olive et Tom / Captain Tsubasa et ses matchs de 10 heures... Et contre-exemple (pour moi toujours) Full Metal Alchemist, super bien adapté.

    Après si tu me dis que ça souffre pas de ces défauts pour Jojo et que l'anim' est bien, je me pencherai plus vers le DA 🙂



  • @Kurapika C'est souvent parce que les animés étaient en avance sur le manga. Ca permettait de ralentir le rythme de l'animé pour l'adapter un peu mieux à celui du manga. Tu as même certains animés comme Sailor Moon ou Saint Seyya, qui ont un arc totalement inédit par rapport au manga à cause d'une avance considérable d' l'animé sur le manga ^^



  • @Kurapika a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    @Sylareen ça me rappelait justement pas mal Ken en effet (que malgré la "laideur" j'ai bien aimé dans une moindre mesure)!
    Alors souvent LE truc insup' selon moi dans les adaptations animées, c'est surtout les récap de début et les "teasers" de fin, qui rallonge à fond. En gros quand pour un Naruto/Dragon Ball y'a une lecture hyper fluide, en DA le même passage va s'éterniser et selon moi perdre énormément en qualité. Exemple le plus flagrant : Olive et Tom / Captain Tsubasa et ses matchs de 10 heures... Et contre-exemple (pour moi toujours) Full Metal Alchemist, super bien adapté.

    Après si tu me dis que ça souffre pas de ces défauts pour Jojo et que l'anim' est bien, je me pencherai plus vers le DA 🙂

    Ouais, contrairement à des anime comme Naruto par exemple, là il n'y a pas d'épisode filler. Le manga est encore en cours, mais en fait quand une partie est finie, elle est finie. C'est quasiment 8 manga différents en fait (d'où le fait qu'ils aient un nom différent), et donc l'anime adapte des parties qui sont déjà finies. Ils n'ont pas besoin de rajouter des épisodes filler.
    Les deux premières parties sont courtes, et à partir de la partie 3 généralement c'est un épisode = un ennemi à battre. Donc ça ne perd pas de temps. Parfois ça il y a des épisodes doubles, mais voila quoi.

    Il me semble juste que dans la partie 5, il y a un épisode en milieu de saison qui est une sorte de résumé de ce qu'il s'est passé. Je n'aime pas ce genre d'épisode qui résume ce qu'on a déjà vu... Je crois que ça a été assez mal reçu d'ailleurs ^^. Mais bon, il suffit de sauter cet épisode et voila.

    Aussi, lire/voir Jojo permet de comprendre BEAUCOUP de références sur internet ^^.



  • @Sylareen Alors pour Naruto il me semble que dés le départ, la série intègre un récap de l'épisode précédant et un teaser de l'épisode suivant. Et à ce moment là, y'avait déjà plusieurs tomes parus. Pareil pour Dragon Ball et Dragon Ball Z si je ne m'abuse. Ou alors ma mémoire est proche du néant (pas impossible ^^). Du coup ça plombe facile 5 minutes de l'épisode, ça flingue toute la dynamique.

    Les épisodes filler (je connaissais pas le terme, merci) au pire je skippe justement ^^
    Puis j'ai pas été exhaustive, mais pour Naruto / DBZ et Cie les abus de plans/contre-plans ou d'anim' de 1000 ans pour un Kaméha etc alors que dans le manga ça dure 1 planche à tout casser, bah pour tout ça, je dis NON.

    En tout cas, je me répète : tu le vends bien Jojo's BA 😉



  • @Kurapika a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    @Sylareen Alors pour Naruto il me semble que dés le départ, la série intègre un récap de l'épisode précédant et un teaser de l'épisode suivant. Et à ce moment là, y'avait déjà plusieurs tomes parus. Pareil pour Dragon Ball et Dragon Ball Z si je ne m'abuse. Ou alors ma mémoire est proche du néant (pas impossible ^^). Du coup ça plombe facile 5 minutes de l'épisode, ça flingue toute la dynamique.

    Les épisodes filler (je connaissais pas le terme, merci) au pire je skippe justement ^^
    Puis j'ai pas été exhaustive, mais pour Naruto / DBZ et Cie les abus de plans/contre-plans ou d'anim' de 1000 ans pour un Kaméha etc alors que dans le manga ça dure 1 planche à tout casser, bah pour tout ça, je dis NON.

    En tout cas, je me répète : tu le vends bien Jojo's BA 😉

    Ahh d'accord, je vois ce que tu veux dire. Euh, je t'avoue que je ne sais même plus s'il y en a dans Jojo... Je ne crois pas, sauf peut-être dans les épisodes doubles.

    Eh bah, comme j'ai dit dans le premier post du topic : je ne sais pas comment j'ai pu vivre sans Jojo ^^. Donc je fais tout pour bien le vendre XD.
    Là j'ai enfin persuadé mon mari de s'y mettre. Il trouvait ça trop bizarre alors on avait arrêté, mais entre temps je lui ai montré Hunter x Hunter en lui disant que plein de trucs dans Hunter x Hunter étaient inspirés de Jojo et que ça allait lui servir d'introduction à Jojo. Il a adoré Hunter x Hunter et a bien voulu redonner une chance à Jojo, et finalement il adore et on est dans la partie 3 ^^.

    Et en manga, je relis la partie 7 là car elle est super cool.



  • Alors, je me suis lancée sur l'anim' suite à ces chaudes recommandations. J'ai attendu d'avoir regardé au moins une dizaine d'épisodes pour faire un premier retour à chaud. C'est partiel, j'attends d'avoir tout vu pour revenir donner un avis plus construit et pertinent.

    En tout cas, @Sylareen tu m'as pas menti : l'anim est chouette, et ne souffre pas des défauts que je trouve (trop) souvent aux adaptations comme sus-mentionné. Bon là, je peux pas juger si l'adapt' est moins bonne que le manga, mais comme pour FMA dont j'ai vu l'anime avant de le lire, j'ai passé un bon moment et ça me donne envie de lire plus tard le manga.
    L'anim est belle, la narration est fluide, et j'aime les références constantes à l'univers contemporain (il est fan de Rock l'auteur non ?)

    Je vois en quoi Dio ressemble à Hisoka, bien que pour moi ce soit plus au niveau du charadesign que les ressemblances soient flagrantes (les yeux!), et peut-être le côté méchant "naturel". Et je préfère tellement Hisoka, Dio me hype pas trop (mais ça marche très bien pour l'histoire et la dualité Jojo/Dio, c'est juste que le côté super méga méchant, hyper caricatural, me laisse un peu sur ma faim).

    Chose assez rare du coup : pour une fois, le perso qui me chauffe le plus est le héro. J'aime beaucoup Jojo. Je lui trouve de la profondeur, son côté naïf et valeureux me semble bien contrasté par ses motivations personnelles et ses réactions (la scène de début avec sa future nana <3), et son côté Ken le survivant niveau design me plaît, c'est kitsch, mais ici c'est un compliment !

    Par contre, si je comprends ce en quoi Jojo a inspiré masses d'auteur ensuite, je me dis que c'est pas le seul. Avant Jojo's, y'a eu Tekken Chinmi par exemple. Lors de l'apprentissage des techniques de Kung-fu, le reiki etc sont déjà abordés pour permettre au héro de devenir le meilleur des meilleurs. Après je suis peut-être dans la pampa... 😉

    En bref, pour l'instant, c'est un grand OUI pour Jojo's Big Adventure 👍



  • @Kurapika a dit dans JoJo's Bizarre Adventure :

    Alors, je me suis lancée sur l'anim' suite à ces chaudes recommandations. J'ai attendu d'avoir regardé au moins une dizaine d'épisodes pour faire un premier retour à chaud. C'est partiel, j'attends d'avoir tout vu pour revenir donner un avis plus construit et pertinent.

    En tout cas, @Sylareen tu m'as pas menti : l'anim est chouette, et ne souffre pas des défauts que je trouve (trop) souvent aux adaptations comme sus-mentionné. Bon là, je peux pas juger si l'adapt' est moins bonne que le manga, mais comme pour FMA dont j'ai vu l'anime avant de le lire, j'ai passé un bon moment et ça me donne envie de lire plus tard le manga.
    L'anim est belle, la narration est fluide, et j'aime les références constantes à l'univers contemporain (il est fan de Rock l'auteur non ?)

    Je vois en quoi Dio ressemble à Hisoka, bien que pour moi ce soit plus au niveau du charadesign que les ressemblances soient flagrantes (les yeux!), et peut-être le côté méchant "naturel". Et je préfère tellement Hisoka, Dio me hype pas trop (mais ça marche très bien pour l'histoire et la dualité Jojo/Dio, c'est juste que le côté super méga méchant, hyper caricatural, me laisse un peu sur ma faim).

    Chose assez rare du coup : pour une fois, le perso qui me chauffe le plus est le héro. J'aime beaucoup Jojo. Je lui trouve de la profondeur, son côté naïf et valeureux me semble bien contrasté par ses motivations personnelles et ses réactions (la scène de début avec sa future nana <3), et son côté Ken le survivant niveau design me plaît, c'est kitsch, mais ici c'est un compliment !

    Par contre, si je comprends ce en quoi Jojo a inspiré masses d'auteur ensuite, je me dis que c'est pas le seul. Avant Jojo's, y'a eu Tekken Chinmi par exemple. Lors de l'apprentissage des techniques de Kung-fu, le reiki etc sont déjà abordés pour permettre au héro de devenir le meilleur des meilleurs. Après je suis peut-être dans la pampa... 😉

    En bref, pour l'instant, c'est un grand OUI pour Jojo's Big Adventure 👍

    Nurufufu, j'ai réussi à convertir quelqu'un !! Maintenant toi aussi tu penseras Jojo, tu respireras Jojo, tu vivras Jojo ! Toi aussi tu vas lancer des "ORA ORA ORA ORA", des "ZA WARUDO !" et autre "Yare yare daze..." Toi aussi tu apprécieras le côté fabuleux des hommes musclés en pagne et des androgynes italiens avec des noms de bouffe. Toi aussi tu finiras par saouler tout le monde à parler de Jojo dès que ça commence à parler de manga ^^.

    Erm... Je m'égare...

    Alors je comprend le constat mitigé. Honnêtement la partie 1 est la plus difficile à rentrer dedans. En fait quand je l'ai vue, j'étais en mode "Meh... C'est ça Jojo ? C'est ça que des gens m'ont vendu en chantant ses louanges ?". Mais tu verras que quand tu auras vu 3 ou 4 parties, que tu auras intégré tout ce qui fait Jojo, tu te diras "avec du recul, la partie 1 est super cool en fait !". Et si tu la reregarde, tu verra qu'elle est effectivement hyper cool. Elle s'apprécie mieux en connaissant déjà Jojo.

    Oui l'auteur est fan de rock, attend toi à voir des références musicales PARTOUT, en particulier dans les noms des personnages et des stand.

    Pour Dio, disons que tu n'as pas fini d'en entendre parler ^^ Son ombre plane sur toute la série ^^.

    Jonathan est vraiment un bon Jojo oui, vertueux, courageux et déterminé. Les gens le trouvent souvent fade, mais franchement c'est ce qu'il y avait de mieux pour incarner le premier Jojo.
    Et du coup je suis curieuse d'avoir ton avis sur les prochains Jojo, qui sont quand même assez différents de Jonathan.

    Pour les inspirations, je pensais surtout aux stand en fait. Mais tu verras ça à partir de la partie 3 ^^. Quand Araki a eu l'idée des stand, il a eu pas mal de mal à faire comprendre à ses éditeurs de quoi il en retournait.
    Mais sinon, oui évidemment que Jojo a aussi été inspirés de choses préexistentes, et qu'il n'est pas la seule inspiration des choses futures. Mais son influence reste majeure dans le monde du shonen et du manga en général ^^.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai