La Déchirure (The Killing Fields)



  • Réalisé par : Roland Joffé
    Avec : Sam Waterston, Haing S. Ngor, John Malkovich, Julian Sands...
    Nationalité : américain, britannique
    Année : 1984
    Durée : 141 minutes
    Basé sur la véritable histoire du journaliste Sydney Schanberg qui a retracé la vie du journaliste Dith Pran, et lui valu en 1976 le prix Pulitzer

    killing-fields.jpg

    Synopsis :

    Alors que les Khmers Rouges (KR) fomentent leur projet pour anéantir les forces armées du gouvernement cambodgien aux mains de Lon Nol, Sydney Schanberg est l'un des rares reporters occidentaux déployés pour couvrir le conflit. Et à rester après le Coup d'Etat réussi des KR.
    On le suit alors, lui et son équipe : le reporter britannique Jon Swain et le photographe Al Rockoff, un compatriote américain. Ils sont accompagné de son assistant cambodgien, le journaliste Dith Pran qui sert également d'interprète.

    Un temps capturés par les Khmers Rouges, Sydney Schanberg et son équipe sont relâchés grâce aux talents diplomatiques de Pran, qui leur sauvent la vie.

    Mais tandis que les armées étatiques sont bien anéanties, les Khmers Rouges ont un projet plus mortifère pour la population. Si les occidentaux semblent plus épargnés, les cambodgiens et particulièrement les plus éduqués comme Pran représentent une menace pour les Khmers Rouges.

    La machine mortifère est lancée...

    Avis :
    Déjà, ... The Killing Fields, littéralement les champs de la mort (en référence au camp d'exécution de Choeung Ek aux alentours de la capitale) devient chez nous le pâlot "La Déchirure". Moué, on croirait voir le titre d'un mauvais drame ou pire un titre de films pour adultes 😔 Bon, ok, passons.

    Histoire de garder le suspens de l'intrigue, je resterai économe sur le sujet, sachez-le, je vais plus parer de détails autour du film donc.

    Et je fais d'emblée un parallèle avec le livre Le Portail de Bizet car l'on voit bien le portail de l'Ambassade de France de Phnom Penh ici, qui fut le lieu d'accueil de tous les occidentaux restés après le premier jour de "l'an 0" (soit après la prise de la capitale et le déclenchement du plan de ruralisation).

    Il a longtemps été le seul long métrage international d'envergure couvrant ce fait précis (l'Holocauste cambodgien). Merci donc à Angélina Jolie d'avoir apporté une pierre à cet édifice en adaptant le livre de la survivante Loung Ung "D'abord, ils ont tué mon père" en 2017.

    Et non, il n'y a pas d'images chocs (contrairement au film de Jolie), la sobriété visuelle dans le traitement des atrocités relatives aux crimes commis se révèle un parti pris à mon sens intelligent. Le propos du film n'est pas ici. Il relate une histoire vraie, celle de Sidney surtout, mais dans le fond c'est bien celle de Pran qui nous importe !

    On pourra lui reprocher de ne pas s'attarder sur l'aspect génocidaire, ceci étant, le terme génocide encore de nos jours est refusé par certains Etats et l'ONU (c'est un gros LoL cette organisation) pour relater ces évènements, et là, le film est sorti moins de 10 ans après les faits.

    Pour conclure : ce film a été triplement oscarisé en 1985 (et nominés dans beaucoup de catégories) :

    • Oscar du meilleur acteur dans un second rôle (Haing S. Ngor)
    • Oscar de la meilleure photographie (Chris Menges)
    • Oscar du meilleur montage (Jim Clark)

    Et à noter, une BO signée Mike Oldfield.

    Bref, si ce n'est pas déjà fait et que vous ne connaissez pas ou peu ces faits historiques, voyez-le !



  • Je ne connais pas ce film, merci de la recommandation ! 😊

    @Tinker-Bell a dit dans La Déchirure (The Killing Fields) :

    The Killing Fields, littéralement les champs de la mort (en référence au camp d'exécution de Choeung Ek aux alentours de la capitale) devient chez nous le pâlot "La Déchirure". Moué, on croirait voir le titre d'un mauvais drame

    Carrément ! Encore un choix de "traduction" lamentable (t'as pas l'impression qu'à nous deux on pourrait écrire un roman sur ces titres ratés et l'agacement que ça nous procure ? 😄).



  • @Shanna Partante pour le roman ! On pourra y intégrer un pamphlet prônant l'éradication pure et simple des responsables de ces crimes contre l'Humanité. Non, je parle pas des KHmers Rouges mais bien de ces nullos qui valident ces titres tout moisis et massacrent un bôtitre : au bûcher !!! 👿

    Sinon, j'espère lire tes retours si tu le vois 😉
    Un film qui peut sembler vieillot quelque peu (il l'est) mais a finalement bien survécu au poids des années. C'est plus par son traitement du sujet qu'il peut paraître démodé : aujourd'hui, on aurait plus misé sur le sensationnel et appuyé sur des images plus trash/choc je pense, comme Jolie l'a fait (et c'est bien aussi, hein !) Puis les techniques de réalisation plébiscitées à l'époque pour les films de guerre/historique ne sont pas les mêmes qu'aujourd'hui, ça se ressent ^^



  • À mettre dans ma liste à voir !



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai