C'est quoi un(e) "vrai" cinéphile ?



  • Lançons donc ce débat qui je l'espère prendra car le sujet est plus que passionnant : c'est quoi la cinéphilie pour vous ? Et quand peut-on se qualifier cinéphile ?

    cinephile-bis.jpg

    Un sujet fortement inspiré de celui sur la même partie Comment pousser le cinéma et celui sur la chaine d' Anal-Génocide dont un membre a partagé une vidéo sur le sujet.

    Je donne plusieurs idées via des questions pour vous inspirer, mais vous pouvez tout à fait passer outre ^^

    • Doit-on s'intéresser à tous les genres ou peut-on se cantonner seulement à certains et se dire tout de même cinéphile ? Ou comme certains certains cinéastes le revendiquent, éviter à toux prix le film de genre ?
    • Doit-on impérativement analyser un film, ou on accepte que le cinéphile veuille juste profiter du spectacle sans se triturer les méninges ?
    • Et concernant l'analyse, justement ! Quand devient-elle pertinente ou au contraire absolument stérile et/ou et/ou pompeuse ? (inspiré de la discussion sur ce topic)
    • Aimer les films où Kev Adams tient le rôle titre fait-il de vous la bête noire de tout cinéphile qui se respecte ?
    • Faut-il avoir vu les grands classiques de réalisateurs ayant forgé le paysage cinématographique par le passé ? Du Georges Méliès, du Yasujirō Ozu, du Orson Welles, du Federico Felini, du Buster Keaton etc.
    • Ne regarder que des Blockbusters ou des productions dans l'ère du temps, comme ce topic qui répertorie les joyaux du cinéma français, cela nous interdit-il d'office d'accéder au rang de cinéphile ?
    • Ou ne regarder que des film méconnus du grand public ? Le ciné underground, qu'on est seul à connaître, comme ça, même si c'est tout pourri, c'est sous-cultivé, alors magie, ça devient bien ?
    • Ou encore ne regarder que des films chiants d'auteurs ?
    • Enfin, au contraire, être omniscient pour pouvoir regarder toute vidéo classée comme long-métrage pour ensuite téaler sa culture de "vrai" cinéphile ?

    Venez donner votre avis sur la question, l'avenir du cinéma en dépend (c'pas forcément vrai mais quand même viendez !)



  • @Tinker-Bell a dit dans C'est quoi un(e) "vrai" cinéphile ? :

    Christophe Lambert

    Je proteste il fait des bons films ! Highlander c'est top. Moi j'ai kiffé Greystock aussi.

    Après pour répondre à ta question je sais pas ce que c 'est un cinéphile. Mais si on prend l'étymologie c'est un "ami du cinéma" ou "quelqu'un qui aime le cinéma" donc je dirais peu importe tes goûts, peu importe que tu regardes que du film d'auteur ou des nanards, l’important c'est que tu apprécies le 7eme art même si ce n'est pas tout le 7ème art ^^

    Moi j'assume, j'aime les blockbusters US, je n'aime pas les films d'auteurs et très peu les comédies familiales françaises.
    De temps en temps j'apprécie de me regarder un bon film chinois, hong kongais ou bollywoodien.



  • Si j'ai appris une chose concernant le cinéma, c'est que lorsqu'une personne dit "j'aime le cinéma", il y a 50% de chance qu'elle n'aime pas le même cinéma que moi. Pourtant, je ne crois pas qu'il y ait de bon ou de mauvais cinéma : simplement des cinémas.

    J'aurais tendance à dire qu'un ou une cinéphile, c'est une personne qui a une connaissance éclectique du (des) cinéma(s). Je ne dis pas que c'est une personne qui aime tous les styles de films, mais qui sait autant pourquoi elle aime un film que pourquoi elle en déteste un autre. En partie aussi parce que les films se citent les uns les autres, créent des plans qui semblent se répondre, peu importe le genre ou le public.

    Ce qui induit quand même une consommation un peu étrange du cinéma (genre aller voir un style de film qu'on n'aime pas pour être sûr de ne pas l'aimer), souvent se renseigner sur le contexte dans lequel le film a été tourné ou produit, mais ne pas oublier sa sensibilité... Il doit falloir être particulièrement à fond dans le cinéma (ou alors c'est un peu idéaliste 😁 )



  • Je ne me considère pas comme cinéphile... j'aime regarder un film de temps en temps (pas trop les superproductions américaines qui en général me laissent complètement de marbre), quelques films m'ont marqué, mais je peux passer des mois sans aller au cinéma, sans aucun problème... Sinon, à deux ou en groupe, il y a aussi le côté "sortie" qui est très sympa - mais qui sort un peu du cadre de la "cinéphilie" il me semble... 🤔



  • Je crois qu'il est plus aisé de dire qui n'est pas cinéphile ==> @Hornet. Je dis ça, je dis rien. 😌



  • Pff, tout le monde passe son temps à me vanner sur ce forum v_v



  • @Hornet T'as quand même pas cru que j'allais te mentionner sérieusement hein ? T'as bien vu "Egon vous a mentionné" en notif, pas "truc bidule". 😏



  • @Hornet Il est temps de remettre les pendules à l'heure avec la communauté.



  • @Egon Je m'attendais à ce que j'allais trouver en cliquant 😄



  • @Koursk Touah t'arrêtes de teaser ta gazette et tu la postes. Nan mais.



  • Pour moi un vrai cinéphile c'est quelqu'un qui est capable de voir tous les genres de films sans quitter la salle de ciné même quand le film ne lui plaît pas, simplement parce qu'il veut voir la fin.
    Il a le sens de la curiosité et est surement un grand rêveur, mais capable de critiques objectives et constructives.
    J'aime le cinéma, mais je ne suis pas une vraie cinéphile, un film doit me divertir, me propulser dans une autre vie, me faire oublier où je suis à l'instant, et qui je suis.
    Si ces conditions ne sont pas réunies, je ne regarderais pas le film jusqu'à la fin.



  • Pour moi, un cinéphile c'est celui qui peut regarder n'importe quel film, démonter tous les plans, analyser tous les mouvements de caméra et trouver un sens dans ce qui a été fait, sens que le commun des mortels est incapable de trouver.
    Pour moi, un film doit raconter une histoire sans que je me rende compte qu'il s'agit d'une histoire.



  • @Kallindra Tout pareil que toi à part que je n'apprécie pas les films chinois ni bollywoodiens



  • Chouette de lire toutes vos réponses, on voit déjà qu'on ne se rejoint pas tous sur quikéunbon cinéphile 😄 Je me permets de répondre à chacun mais bien sûr ce n'est que pour donner un avis subjectif et non asseoir ma vérité comme la meilleure. Juste un débat que je juge captivant ^^

    @Olivier le cinéma ne s'arrête pas au lieu en lui-même, tu peux avoir une culture ciné énorme sans jamais mettre les pieds dans une salle obscure (même si c'est dommage car c'est aussi plaisant et une façon d'encourager le cinéma dans son ensemble). Comme on peut être mélomane et ne pas avoir assisté à un concert de sa vie ^^ Enfin, à mon avis. Mais on note, tu ne te considères pas cinéphile car pas suffisamment amateur du 7ème Art, ça s'entend même si je pense pas ainsi 😉

    Perso, je rejoins beaucoup l'avis de @canaille-sympa spécialement là :

    c'est une personne qui a une connaissance éclectique du (des) cinéma(s). Je ne dis pas que c'est une personne qui aime tous les styles de films, mais qui sait autant pourquoi elle aime un film que pourquoi elle en déteste un autre.

    (Edit) Et @Kallindra, je t'avais oubliée 😅

    si on prend l'étymologie c'est un "ami du cinéma" ou "quelqu'un qui aime le cinéma" donc je dirais peu importe tes goûts, peu importe que tu regardes que du film d'auteur ou des nanards, l’important c'est que tu apprécies le 7eme art même si ce n'est pas tout le 7ème art

    @Lavinia

    Pour moi un vrai cinéphile c'est quelqu'un qui est capable de voir tous les genres de films sans quitter la salle de ciné même quand le film ne lui plaît pas, simplement parce qu'il veut voir la fin.

    Pour moi, un cinéphile ne doit pas s'imposer un supplice si le film visionné lui déplaît pour voir absolument sa finalité. Par contre il ne pourra pas en faire une critique aboutie, pour ça il devra le voir dans son intégralité. Mais doit-on s'imposer un film qui nous fait souffrir pour être un "bon" cinéphile ? Ce n'est pas du tout mon avis ^^
    Par exemple : j'ai pas besoin de voir le second Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu pour savoir qu'il ne me plaira pas. J'ai regardé les retours des spectateurs et critiques, ayant déjà vu le 1er, je sais alors que je peux m'en dispenser, pas besoin de lui pour étoffer ma culture ciné. En revanche, je ne pourrai pas l'analyser donc ma critique si j'en faisais une serait uniquement subjective et totalement biaisée, soit inutile au possible 😄 Et ça peut avoir des effet pervers c'est à dire juger hâtivement un film.
    Pour ça que perso je me force souvent, mais pas pour tout. Je sélectionne un minimum et j'ai pas envie de voir tous les films de Michael Bay pour pouvoir dire que je trouve tel film meilleur dans sa filmo quand le peu vu ne me plaît pas du tout. Par contre j'ai revu Bernie que je haïssais plus jeune et qui est désormais un de mes films cultes ^^
    Je dirai plus que ça dépend de la sensibilité de chacun et de ses propres limites. Breaking the Waves de Von Triers m'a totalement plongée dans le dégoûts, comme Nymphomaniac, mais je suis restée jusqu'au bout de chacun de ces films pour asseoir ma critique de ceux-ci et n’imprégner de son style de cinéma.
    A mon sens, c'est donc plutôt variable. Le tout étant de pouvoir justifier pourquoi on reste devant un film qu'on juge ennuyeux/dérangeant et pas un autre, le tout avec des arguments fondés.

    @Roma31

    Pour moi, un cinéphile c'est celui qui peut regarder n'importe quel film, démonter tous les plans, analyser tous les mouvements de caméra et trouver un sens dans ce qui a été fait

    Là, j'ai encore un désaccord. Déjà car je considère que tous les films n'étant pas fabriqués selon les mêmes modèles et avec les mêmes motivations, on va parfois faire face à un mur. Certains films, à mon sens affligeants de nullité, comme par exemple les suites de Taxi ou Transformers (oui ok ça fait bander les graphistes, mais le scénar tient sur une feuille de PQ), j'ai pas envie de les analyser. Ça m'intéresse pas. Pourtant, j'ai la faiblesse de me croire cinéphile et de le revendiquer. Et si à côté quelqu'un me dit être cinéphile et kiffer Transformers, je vais pas le traiter d'usurpateur. Juste me dire qu'on ne partage du tout la même vision du cinéma, au moins quand à ces films précis.
    Parce que je pourrais aussi passer des heures à t'expliquer pourquoi le long-métrage d'Akira, de Requiem for A Dream*, de Dead Man, de Fight Club, de Vertigo, d'Un Prophète* et j'en passe est magistral, en "démont(ant) tous les plans, analys(ant) tous les mouvements de caméra et trouver un sens dans ce qui a été fait".
    Pareil, même si je ne suis pas fan de Von Triers, j'aime bien les 2 films sus-mentionnés, (enfin 3 avec le découpage de Nymphomaniac) et par exemple je déteste Godard pourtant adulé des critiques ciné. Mais je pourrai aussi produire une critique développée et argumentée dans ces cas précis car j'ai analysé ces films. Surtout car j'y vois un intérêt même si je n'apprécie pas forcément. Mais j'ai pas l'envie d'intellectualiser un cinéma auquel je ne suis absolument pas sensible.
    Et toujours là-dessus, analyser un film ok, mais parfois, l'analyse peut s’apparenter à de la branlette intellectuelle. Par exemple quand le réalisateur sort plus tard un making-of et explique son film, et que tu t'aperçois que ton analyse (technique et théorique) est totalement à côté ^^

    @Teïla

    Tout pareil que toi à part que je n'apprécie pas les films chinois ni bollywoodiens

    Alors, c'est totalement ton droit. Mais je trouve ça dommage car le cinéma bollywoodien et chinois sont trèèèès vastes, donc à mon sens tu généralises et tu gagnerai à dire que ces cinémas ne t'attirent pas sans conclure que tu déprécie l'ensemble. Ou alors être plus précise "j'aime pas en général car la technique est souvent mauvaise / les acteurs jouent souvent mal..." et là encore, ça reste une généralisation. Entre Tigres et Dragons, In The Mood for Love, Une balle dans la tête ou Infernal Affairs, il y a de sacrés écarts ^^

    Ça me fait penser au "j'aime pas le cinéma français". On met Chouchou, Mon Oncle, La Cité des enfants perdus, Sur mes lèvres, La Guerre des Boutons, La cité de la peur etc exactement au même plan ? Oo
    Je doute énormément qu'une personne disant ça soit de bonne foi. Et selon moi, ça permet justement de trier le bon cinéphile du mauvais 😛

    Après c'est cool d'avoir des points de vue aussi différents, de s'y confronter et peut-être sortir de sa zone de confort. Je vais par exemple essayer d'être moins mauvaises vis à vis de certains blockbusters comme les adaptations de Marvel et en voir d'avantage pour affuter mon esprit critique 😉



  • text alternatif



  • Pour moi un cinéphile c'est quelqu'un qui, comme moi, va voir des films de type très différents à fréquence régulière (genre aller au ciné 3 fois par semaine, même s'il n'y a que des merdes de diffusées)

    Remarque c'est peut être plus d'un cinéphage dont je parle.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai