Les grands changements de votre vie



  • Quels sont les éléments de votre vie qui ont déclenchés un nouveau départ, que ce soit dans une relation, pour un travail, ou pour voyager, peu importe je veux lire tout ça, inspirez-moi (même les petits trucs qui ont rendus votre vie un peu meilleur) !



  • Bonsoir !

    L'un des gros bouleversement de ma vie, c'est le divorce de mes parents qui est en cours. Cela a brisé un certain nombre de mes certitudes. Je suis très en colère contre mon père qui a été infidèle et qui continue de se comporter de manière irrespectueuse avec ma mère. Bref, ce n'est pas vraiment un changement bénéfique, mais cela reste majeure dans ma jeune existence. L'autre grand événement, c'est ma titularisation. Cela me permet d'être totalement indépendante vis-à-vis de ma famille. Je l'étais déjà avant puisque j'ai travaillé dès que j'ai eu 16 pour financer mes études, mais là, c'est autre chose, je peux faire des projets et tout ce qui va bien.



  • Bonsoir, je peux te dire que sur le premier changement que tu évoque, je te comprend totalement, ça peux bouleverser notre routine et cela peut nous amener à tout remettre en question. Et concernant le second, c'est vrai que quand on est indépendant financièrement, beaucoup de porte s'ouvre à nous et cela permet aussi d'avoir plus de liberté au niveau de l'entourage (surtout familial), tu dois certainement être soulagé d'un côté même si de l'autre tu est blessée.

    NB: Sache qu'après le malheur, il y a le bonheur, donc même si aujourd'hui tu pleure, demain tu sourira et ainsi de suite, tout n'est qu'épreuve dans la vie.



  • Bonsoir a vous tous 🙂

    Voila six ans, je suis partie en voyage aux États-Unis. Nous avions décidé de faire une surprise à nos enfants. D'abord visite de la Floride puis New York, le voyage d'une vie (vue le tarif valait mieux en profiter on ne pourrait pas le faire chaque année) Bref tout se passe bien quant à New-York durant la deuxième semaine à deux jours de partir, grosse douleur à la poitrine envie de vomir, étourdissements... on téléphone à l'ambassade pour trouver un médecin français, on nous donne son téléphone. On le contacte et après quelques minutes après avoir pris connaissance des symptômes, il nous demande de le rejoindre dans un hôpital du nord. Arrivés la bas on m'embarque direct, analyse de sang électro cardiogramme ... alors la comment vous dire, je n'étais pas bien du tout... déjà fallait s'exprimer en anglais et moi je n'avais qu'une envie retrouver la France. L'avion décollait le samedi et on était jeudi. Les analyses de sang n'étaient pas bonne, ils ne voulaient pas que je reprenne l'avion et moi j'étais au bout de ma vie...
    Finalement le médecin de l'ambassade est venu à notre secours, il a fait intervenir sa cardiologue qui a signé une décharge pour moi me faisant promettre de me faire hospitaliser de retour en France ce que je fit.
    L'histoire est un peu longue mais j'arrive a la conclusion 😉 on ne trouva pas ce qui s'était passé même après toute une batterie d'examens mais j'ai eu tellement peur que je me suis dit "maintenant tu vas vivre pour toi" ...
    J'ai quitté mon boulot pour lequel je faisais 160km aller retour trois jours par semaine et ou l'ambiance était à couteaux tiré... j'ai passé mon permis moto... j'ai décidé de voyager encore plus ... et je me suis remise au sport...
    Encore aujourd'hui j'ai une liste de choses à faire, parce que j'ai réalisé lors de ce voyage que la vie n'attend pas...



  • Salut, je dois dire que la peur que tu as dû vivre t'a mené à d'autre horizon, et pour le coup ça n'a été que bénéfique. Concernant ton boulot, j'imagine pas l'ambiance, en plus du long trajet que tu faisais, tu devais tendu... J'ai une question à part, je compte aussi passer mon permis moto, mais pas maintenant, je voulais savoir si s'était aussi dur de l'avoir parce que je sais qu'une des épreuves (je crois que c'est celle avec un parcours ou on doit rouler lentement) est assez compliquée... Merci pour ta réponse!



  • Lorsque j'étais plus jeune, l'échec aux oraux du CAPES m'ont amené à tout quitté avec mon copain pour vivre à l'étranger.
    Ma reconversion pro a été amenée par le décès de mon fils.
    Mon divorce par l'année 2018 empreinte de mort et d'echec.



  • Partir m'installer loin de ma ville natale !

    J'ai compris que chaque coin de la France était différent, que les villes avaient des ambiances bien différentes et que l'histoire de chaque endroit avait une grande influence sur les valeurs des ses habitants.
    J'ai compris que tout le monde n'était pas majoritairement ouvert, aimable et chaleureux, la grande claque à 18 ans !
    Et surtout que je ne me sentais pas mieux que quand j'étais chez moi 😁



  • Il y en a plusieurs, déjà partir de chez mes parents, vivre à 6h de route m'a permis d'enfin pouvoir vivre comme je l'entendais, sans pression.
    Ensuite je dirais quitter mon ex XD Bien sûr ça n'a pas été de tous repos, sans dire qu'il s'est accroché il a été horrible pendant des mois parce que je refusais de parler (je vous rassure je l'avais fais maintes fois avant, il n'a jamais compris ce qu'il n'allait pas) Entre messages divers(bloqué sur plusieurs site et plusieurs fois vu le nombres de comptes qu'il se créer), tentative d'appels, tentatives de connexion sur plusieurs comptes internet, plus les nombreux messages sur les deux forums que je fréquentais (et bien sûr pas pour être aimable envers moi mais me descendre publiquement aux yeux d'inconnus, et même en postant un message qui m'est directement adressé). Il ne veut pas comprendre qu'il m'a fait du mal et continue de m'en faire. Aujourd'hui j'ai donc à cause de lui passé mon anniversaire aux urgence suite au message qu'il m'a envoyé ce jour là, eu la nausée en lisant deux lignes de son dernier mail, découvert des choses horribles qu'il a fait et pense de moi (je suis donc aujourd'hui convaincue qu'il ne m'a jamais aimé pour ce que j'étais, tantôt moche, tantôt conne), moi qui n'étais pas grosse, je suis aujourd'hui en dessous des 50kg, ça me fais mal de devoir refaire mon armoire en 36/xs.
    Malgré tous, je positive à ce niveau là, parce que moi qui étais au fond du trou, je me sent terriblement mieux depuis qu'il n'est plus dans la vie, j'ai plus confiance en moi, me trouve canon, intelligente et fréquente quelqu'un qui me respecte vraiment, avec qui je n'ai pas peur d'être jugée tellement on est pareil, qui m'écoute quand je fais un point important, me fait confiance pour l'aider, avec qui je dors (oui point important pour moi tellement j'en ai eu dans la gueule par mon ex sur ce niveau). Et qui n'a qu'une envie quand je lui ai raconté certaines choses de mon passée c'est me prendre dans ses bras et m'écouter m'exprimer. Quelqu'un qui comprends vraiment mes larmes au lieu de me remettre dans les dents des idées fausses. Mon ex se racontait beaucoup d'histoires, je ne sais pas pourquoi, aujourd'hui, je suis heureuse que ce soit derrière moi. Je peux enfin avancer dans ma vie.
    Un collègue m'a fait découvrir la bienveillance, je continue à la découvrir avec la personne que je fréquente, et je souhaite que tous ceux qui se sente mal dans leur relation, se barre vite pour tomber sur les mêmes perles que moi. Ma curiosité sur ce que mon ex raconte est fini, je sais maintenant que si il veut voir une personne complètement folle, il n'a qu'à se regarder dans un miroir, j'ai ma conscience pour moi.

    Oui je suis dure, mais si vous saviez à quel point je me rend compte comme cette relation était horrible.



  • Des changements de trentenaire qui ont bouleversé pas mal de choses...

    Changement 1

    Arrêter la pilule.
    Découvertes : avant, j'étais en SPM permanent. Depuis, moins de migraines. Émotions plus "vivantes". Humeur plus positive. Libido à la hausse.
    Juste après : stop tampons et serviettes hygiéniques. Choix de cup et serviettes lavables. Meilleur rapport aux règles. Semaine qui, depuis, "passe crème". Plus de confort.

    Changement 2

    Aimer une fille.
    D'un coup. Remettre toutes mes croyances, tous mes préjugés, en question. Remettre ma vie en perspective. Me comprendre. Coming-outer.
    Découvertes : "communauté", gens LGBT et nouvelles amitiés. Modification de relations existantes, partage d'expériences. Première copine, premier amour "non-socio-formaté".

    Changement 3

    Quitter mon boulot.
    En cours.
    Insécurité financière (pas droit au chômage). Démotivation (peux pas bosser avec un masque, rien ne me tente).
    Découvertes : petites activités intéressantes. Cours particuliers. Figuration sur un film. Prendre du temps pour moi. Faire les magasins quand ils sont vides. Ne pas avoir d'horaire. Apprendre à me laisser aller. Vivre sans trop de pression.
    À venir : écrire un voire plusieurs livres. C'est mon objectif cette période sans boulot, réaliser ce projet en cours depuis longtemps mais jamais fait "par faute de temps". Reste à m'y mettre. Parce que pas de rythme, pas de pression, pas de motivation, pas de dead-line... Du coup, pas de démarrage 😛 !
    À venir aussi : beeen... choisir que faire de ma vie. Éventuellement entamer une formation si nécessaire.
    À venir enfin : trouver un équilibre. Pour pouvoir enfin dire : "C'était une décision bénéfique." En ce moment, je me dis juste : "C'était une décision nécessaire, inévitable." Je n'aurais pas été une bonne prof cette année (masque, stress, "trop-plein", limite burn-out).



  • @jnsps mon accident de moto, sa a changé ma vie et ma fait voir que la vie et belle et qui faut profiter temp qu'on peut 👍



  • @Esteban42 Coucou y a longtemps qu'on ne t'avait plus vu 😊



  • @Hornet a dit dans Les grands changements de votre vie :

    @Esteban42 Coucou y a longtemps qu'on ne t'avait plus vu 😊

    Oui Désolé un peut de sousci de santé mes me revoilà 👍💪



  • Dans la trentaine : devenir papa. Ca change la vie... (en bien)

    Dans la quarantaine : Séparation avec la mère de ma fille (Elle avait 5 ans à ce moment là). Ca a été très difficile (s'apercevoir que l'autre nous trompe, je ne el souhaite à personne), avec un licenciement en simultané, mais finalement ca a fini de me réveler qui j'étais et en quoi je croyais, après des années à avoir mis mon moi en sommeil pour ma famille...

    Et sinon très gros changement dans la vingtaine avec le décès brutal d'un ami, mais ca je le laisse pour la partie VIP si un jour un sujet s'y prête



  • Deux grands changements : quand j'avais neuf ans, le début de la maladie de ma mère (RIP); et mon surmenage professionnel à 40 ans (fini le boulot !).



  • Oula ! J ai lu et relis ta question espérant trouver un élément déclencheur qui a changé ma vie mais rien ! Car je réalise qu il n y a pas qu'un seul élément mais plusieurs et pourtant j attend toujours un élan positif vers le bonheur , une poussée qui me permettera de revivre a nouveau , oui je reste positive et sereine malgré la souffrance qui a envahie mon coeur et mon corps ( paralysie faciale / separation de mes parents/maladie de mon petit frère tjs malade actuellement/ Cancer au cerveau pour ma mère et sa mort subite 😥/ Cancer des yeux pour ma jeune sœur ( elle s en ai sortie 🙏) mon divorce + les aleas de la vie... Mais je reste forte et positive , je me raccroche a mon art et a mon métier que j aime tant et que je fais avec amour et passion depuis mnt + de 20ans . Et oui j ai 46ans mais je me sens toute jeune dans ma tête, je rêve encore d une vie meilleure sans douleurs ni problèmes , et j espere qu'un jour je sentirai ne serait-ce qu' un petit apaisement intérieur qui me permettra d avancer sereinement 💃🥰



  • le grand changement ! c'est quand un jour, j'ai joué le ticket d'euro million gagnant au premier rang !!



  • @carililou belle histoire !



  • @Nicdouille je lis ma vie là !



  • @Roma31 Je pense que beaucoup pourrait se reconnaître dans cette histoire, mais clairement ça m'a fais tel bien de partir, je pensais que je serais dévastée et au final pas tans que ça, j'ai été libérée d'un poids. Et le fait qu'il m'envoie tous ces messages m'a encore plus facilité la tâche pour tourner la page, très clairement.



  • Le premier changement de vie qui m'a permis de fuir une ambiance pas très saine, ça a été l'entrée dans les études supérieures qui m'ont fait quitter le domicile parental et prendre mon indépendance.
    Le deuxième gros changement de vie est venu à la suite de la rupture sentimentale après 9 ans de couple qui m'a fait partir à l'autre bout de la France, me retrouver dans un endroit où je ne connaissais personne, où je n'avais absolument rien et tout à construire.
    Le troisième changement est en cours et démarrera complètement quand j'aurais pu me réinscrire à la fac pour poursuivre la construction d'une nouvelle stabilité. Il est dû à une autre forme de rupture.

    Bref, c'est essentiellement quand je me mange des murs que je me décide à me bouger. Un mal pour un bien, on dira. 😏


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai