Commerces : ouverture le 27 novembre ?



  • Virus ou pas, il est plus que temps d'empêcher la 3e vague, celle de la faillite de millions de petits commerces, ces lieux sont le coeur de la vie des centres villes et à la période de Noël ils illuminent nos villes, ras le bol des hypers impersonnels remplis de virus !

    S'ils n'ont pas le droit d'ouvrir, aux consommateurs d'être raisonnables et de zapper amazon, mais le mieux serait une désobeissance légitime et vitale et qu'ils ouvrent tous, que fera le gouvernement hein ? bah rien il ne pourra rien y faire,...



  • @Delnis question mise à part.: ceux qui pratiques la désobéissance civil, ne sont ils pas majoritairement ceux qui sont anti masque, le mettent mal et ne respectent pas la distansation social ?

    Et quand bien même est il plus important de "sauvé" du biens matériel, au risque d'alourdir la charge hospitalière et le nombre de mort ? Oui je me doute qu'il faut de quoi mettre du beurre dans ses pâtes mais si on pense au bien du plus grand nombre ?

    Il s'agit juste de question je n'ai aucun avis si ce n'est que celui du bon sens.



  • Les petits commerces sont sanitairement plus sûrs que les hypers, ça c'est du bon sens



  • @Delnis Je te dirais que c'est pas la taille qui compte... xD

    Il pourrait y avoir 100 mec dans un supermarché et 5 dans une boucherie du village ... que le plus risqué reste là ou y a un bonhomme qui en a rien à faire. C'est d'"ailleurs à cause de ça qu'on est reconfiné



  • @Barbouille Oui si on prend une petite échoppe, avec très peu de place et l'obligation de se frôler quand on se croise, ca va faire (normalement) peu de personnes à la fois. Ou ca va augmenter les fils d'attente devant les magasins (Rien que la Poste ici en centre ville limoges, la semaien dernière il y avait 2 heures de queue...)

    Mais surtout si on réouvre les commerces on va avoir un gros problème, car ca veut dire que tout le monde va être dans les rues à faire du shopping... Donc retour à la normale avec les gens qui n'en n'ont rien a faire, et le virus circulera... Comme cet été, on a arreté le confinement, les gens sont partis en vacances et ca a été la fête du slip. Résultat : 2ème vague

    Il y a pas photo, il faut rester au maximum en "distanciel", comme ils le disent. SInon on va réengorger les hopitaux et on ne freinera pas le virus. La solution c'est le développement du "clic and collect" pour tout le monde et surtout celui des plateformes locales de commerce en ligne qui prennent de l'ampleur et sont une vraie alternative à Amazon.

    A la TV ils ont parlé de ce qui se montait à Strasbourg, on en a une ici en Haute-vienne aussi https://www.20minutes.fr/societe/2899711-20201103-confinement-limoges-mini-amazon-local-lance-quarantaine-commercants Ca fonctionne même tellement bien que les premiers jours le site était complètement saturé de demandes...



  • @djino à Toulouse aussi, ils veulent le faire ( ou ils l'ont fait) je n'ai pas essayé.
    Cet été chez nous ils ont essayé le #j'achete dans ma zone, avec le logo amazon pour les concurrencer mais ça n'a pas trop Marché.



  • @djino a dit dans Commerces: ouverture le 27 novembre ? :

    La solution c'est le développement du "clic and collect" pour tout le monde et surtout celui des plateformes locales de commerce en ligne qui prennent de l'ampleur et sont une vraie alternative à Amazon.

    C'est carrément la bonne adaptation de ce que peuvent faire nos commerces. C'est local, c'est sécure, c'est encouragé à tous les niveaux ^^



  • @Barbouille a dit dans Commerces: ouverture le 27 novembre ? :

    question mise à part.: ceux qui pratiques la désobéissance civil, ne sont ils pas majoritairement ceux qui sont anti masque, le mettent mal et ne respectent pas la distansation social ?

    Je suis une adepte de la désobéissance civile

    Mais je porte un masque quand je vais faire mes courses et respecte le confinement, parce que pour l'instant, c'est la moins pire des solutions.



  • @Delnis

    Chez moi, il y a ça :

    https://www.jacheteengascognetoulousaine.fr/consomm-acteur/

    Vous pouvez utiliser le moteur de recherche pour trouver près de chez vous toutes vos enseignes préférées qui restent ouvertes et adaptent leurs offres (boutiques ouvertes, horaires aménagés, coordonnées, vente en direct, livraison, liens vers les sites web ou page Facebook…).

    C'est une association de commerçants qui existe depuis longtemps et qui est très active, ce qui leur a facilité les choses pour s'organiser.
    Surtout que la municipalité les relaie, donc l'information circule.



  • @Delnis Salut ! J'ai vu cela ce matin avant de partir et je n'ai donc pas pu y répondre à ce moment.

    La logique gouvernementale est incompréhensible sur ce point. Pour moi, il est plus simple pour un petit commerce d'imposer les gestes barrières qu'une grande surface. Un petit commerce peut mettre en place un système de rendez-vous pour recevoir la clientèle sur certaine plage horaire. Dans les grandes surfaces, c'est la jungle et l'anarchie. Donc, je ne comprends pas cette décision de notre gouvernement. Ceci dit, tout ce qui est restauration, bar, boite de nuit ou salle de sport restent des lieux à risque du fait que ce sont des endroit où le port du masque est mit entre parenthèse. Ce sont eux qui vont payer le plus lourd tribu de cette crise sanitaire sur le plan financier. Mais là, j'avoue ne pas voir comment ils pourraient faire pour fonctionner tout en étant rentable.

    Le problème pour moi vient plutôt de la population et de son comportement. Est-ce que les gens vont se comporter avec civisme ou bien comme une bande de babouin en rut ? On en revient toujours au même point de mon avis, le comportement des gens. Si l'on est sérieux pas besoin de confinement, ni de couvre feu. Cependant, il y aura toujours des gens pour se croire invincible qui vont ruiner les efforts de la majorité.



  • @djino a dit dans Commerces: ouverture le 27 novembre ? :

    Comme cet été, on a arreté le confinement, les gens sont partis en vacances et ca a été la fête du slip. Résultat : 2ème vague

    Le confinement a été arrêté en mai et la 2eme vague a commencé en octobre 🤷‍♂️ le virus a recommencé à circuler par l'effet de la fin des vacances (retours en masse à l'école et au travail) et de l'été (saison plus favorale à sa circulation). C'est du bon sens.



  • @Dryanaide Je plussoie, du même avis à 100% et autour de moi, tout le monde pense ainsi, on appelle ça le bon sens populaire. Mais bon les énarques eux que veux tu ils sont plus intelligents que des millions de gens, ...



  • @Delnis Ils ont d'autres priorités et certainement des informations que l'on ne possède pas. Après et cela même si j'aime bien râler, je ne suis pas une spécialiste en épidémiologie. Donc ... 🤷‍♀️



  • @Hornet En fait la courbe des décès a commencé a remonter fin juillet. de peu, mais on voit bien que le nombre de décès qui était de 3568/semaine en avril a baissé grâce au confinement jusqu'a atteindre son point le plus bas fin juillet/début aout (58 décès/s)

    Et c'est courant aout que les chiffres on commencé à remonter. Et comme pour toute épidémie c'est des croissances exponentielles

    Je suis d'accord avec toi que le retour àç une vie "normale" avec retour au travail et à l'école n'ont pas arrangé les choses, mais en vacances les gens, que ce soit par frustration du confinement ou parce qu'ils se sont dit "c'est bon on est plus confinés il n'y a plus de danger" se sont largement relachés

    Les files d'attentes ? Partout ou j'étais en vacances (Cheverny, Paris, ...) personne ne respectait les 1m d'écart. Comme si on allait avancer plus vite parce qu'on est collé à la personne de devant... Et je ne parle même pas du port du masque.
    Même les professionnels : Sur les bateaux mouches à paris on étaient assis les chaises accolées les unes aux autres

    Le virus a tout le temps circulé. On a tous avec le confinement été sages jusqu'à avant les vacances. Mais ensuite il y a eu relachement, ce qui a participé à la création petit à petit de ce qui est devenu la deuxième vague. Les prémices c'était cet été, on ne le sentait pas encore mais avec ce genre de truc c'est exponentiel, 1 personne en containe 2, qui en contamine 4, puis 8 etc... Plus il y a de brassages, plus le virus va circuler, et c'est que plusieurs semaines après qu'on a commencé à voir le résultat. Et ensuite comme tu dis le retour à la vie normale n'a pas arrangé les choses et a continué ce brassage

    Comme le dit si bien @Dryanaide Le problème vient plutôt de la population et de son comportement. Est-ce que les gens vont se comporter avec civisme ou bien comme une bande de babouin en rut ?
    Si les gens en vacances avaient respecté au sortir du confinement les distanciations et les gestes barrières, que ce soit en vacances, au travail ou dans la vie de tous les jours, on n'en serait peut etre pas à être reconfinés



  • @djino Je vois bien dans l'établissement où je travaille.

    On enchaine les cas confirmé et les cas contact. J'ai même une de mes collègues qui l'a choppé en allant au urgence avec sa mère (elles ont passée plus de 10h là bas). Bref, depuis la rentrée, le consigne était plus strict que celles données par le gouvernement. Même si pour le moment on ne déplore que 5 cas avéré dans tout l'établissement (environ 5000 élèves) l'établissement a dû revoir sa façon de faire lors du moment le plus critique de la journée: le self.

    Ils ont changé certain emplois du temps pour faire finir plus tôt certaine classe et donc les faire commencer plus tôt afin de pouvoir mieux étaler le passage du self. Les élèves sont placés en quinconce entre 2 et 4 par table ce qui fait que les surveillants ne laisse passer que des petits groupes qu'ils vont chercher dans les lieux d'attente sur la cours prévu pour les classe qui ont des heures de passage. Bref, c'est une organisation folle. Il faut expliquer ça aux jeunes et leur faire comprendre que c'est une façon de faire afin de permettre la fin du confinement en limitant les risque de transmission/diffusion du virus. Ils ont du mal à le comprendre malgré tout. Cela commence vraiment à devenir difficile de faire plus tout en restant cohérent. Surtout qu'il faut composer avec ce qui ont peur et réclame plus de sécurité et ce qui remettent tout en cause en parlant de complot et réclame la "libéralisation" des gens.



  • @Dryanaide Oui il faut trouver un juste milieu

    Faire en sorte que certains commerces puissent travailler, sous certaines conditions, tout en garantissant des procédures de gestes barrières et distanciation sociales pour stopper la circulation du virus

    La réouverture de tous les commerces avec des personnes de partout qui font leurs courses c'est juste pas possible, on le sait très bien.



  • @Dryanaide a dit dans Commerces: ouverture le 27 novembre ? :

    @djino Je vois bien dans l'établissement où je travaille.

    On enchaine les cas confirmé et les cas contact.

    ça c'est un des enfumages intolérables, l'épidémie de tests positifs, mais la majorité ne sont pas MALADES, or c'est ça qui compte.

    En Occitanie , une énorme région avec de grandes villes comme Toulouse, Montpellier, Nimes, etc... depuis mars donc 8 mois, les chiffres sont tétus, le nombre de décès est ridicule:

    de 0 à 19 : 0 !!!!
    de 20 à 29: 1
    de 30 à 39: 2
    de 40 à 49: 7

    faites le compte, 10 décès chez les moins de 50 ans, sans traitement, sans protections efficaces jusqu'à fin mai et avec un été totalement défouloir, j'appelle pas ça une catastrophe.

    évidemment les choses se gatent après 60 ans et surtout après 70 ans, mais combien de faux COVID ? morts de leurs pathologies et étiquetés COVID ?

    2020 la première année dans l'Histoire de l'Humanité, sans épidémie de grippe, si c'est pas bizarre, je sais ce qu'il vous faut



  • @Delnis Tu parles à une personne qui a eu un mort dans sa famille, une amie de 20 ans qui aujourd'hui souffre des séquelles de cette merde et qui a eu son frère, sa belle soeur et son neveux de 3 ans malade à cause de la COVID.

    Je veux bien entendre beaucoup de chose, mais ne vient pas me raconter ce genre de chose. Puis, être porteur saint ne veut pas dire que tu ne sera pas touché ultérieurement par des maladies opportune qui profiteront des dégâts invisibles de la COVID.



  • @Dryanaide je te parle de santé publique, sur une région entière, ça ne signifie pas qu'il n'y a aucun mort. Mais les jeunes meurent aussi de la rougeole, de rupture d'anévrisme, quant à la route, ... et ça ne fait pas la Une, ces chiffres signifient que les moins de 20 ans ne sont quasiment pas malades et ça c'est une très bonne nouvelle.



  • @Delnis et donc ? parce qu'ils ne sont pas malades, il ne faut pas se protéger et éviter la contagion ?


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai