Nevada (The Mustang, 2019)



  • a67bbd74-a15f-4baa-ae2e-d4d9be826890-image.png

    Roman, prisonnier violent, incarcéré depuis douze ans retrouve un sens à son existence grâce à sa rencontre avec un mustang sauvage qu'il va pouvoir dresser en intégrant un programme de réinsertion.

    Nevada touche l'âme car on voit la transformation progressive du personnage au contact du cheval. Matthias Schoenaerts est formidable. Il nous avait déjà beaucoup plu dans "Loin de la foule déchaînée", "Une Suite française" et "De Rouille et d'Os". Là, on voit son personnage de prisonnier peu à peu ouvrir son cœur au champ des possibles. Cela laisse place à des scènes d'anthologie, comme quand le cheval vient pour la première fois vers lui alors qu'il est sur le point de baisser les bras. La scène où Roman dit à sa fille combien il l'aime est très forte également, comme la scène finale. Les images de chevaux sont vraiment sublimes. La violence du milieu carcérale et la scène où Roman donne des coups de poings au cheval peut choquer et remuer. Bruce Dern est génial et Robert Redford a eu raison de soutenir ce projet de Laure De Clermont-Tonnerre. Un coup de cœur.



  • J'avais jamais entendu parler de ce film. Ça pourrait bien intéresser Chibi. cc @Chibi



  • Probablement oui, sauf pour ça : "Roman donne des coups de poings au cheval", scène pendant laquelle je fermerai les yeux 😌



  • @Chibi J'ai eu énormément de mal avec cette scène et je la déteste 🙊 mais ça n'empêche pas que le film à un message fort à véhiculer très positif.



  • @Lulu-Cineaddict c'est ce qui semblait ressortir de ta critique, qui donne envie de voir le film !
    Et c'est bien d'être prévenue pour la scène 😅



  • Désolé mais ça me fait penser à la scène culte du chameau dans Conan 🤣





  • @KypDurron a dit dans Nevada (The Mustang, 2019) :

    Désolé mais ça me fait penser à la scène culte du chameau dans Conan 🤣

    Une des personnes avec lesquelles je suis allé voir le film a sorti ça aussi.

    Sinon, je l'ai vu donc. Y a un style dans la réal qui n'est pas désagréable, c'est assez âpre, peu de dialogue, un peu au cordeau. Après c'est pas un chef d'oeuvre mais c'est plutôt un bon film (même si le scenar est un peu confus)



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi