Léon



  • Léon est un film français écrit et réalisé par Luc Besson. Il s'agit du sixième long-métrage réalisé par Besson, il date de 1994.

    img.jpg

    Peetch : Un tueur à gages taciturne se trouve brutalement contraint de prendre sous son aile une fillette paumée, dont la vie qui n’était déjà pas gaie auparavant vient de prendre un tournant particulièrement horrible. Et pour couronner le tout, un méchant vraiment super méchant les poursuit.

    img2.jpg

    Que pensez-vous de ce film qui a marqué la carrière de Besson ? Sachant qu'il est rediffusé dimanche prochain à 21h sur TFX, allez-vous le regarder ? Gary Oldman est-il le meilleur acteur du monde ?



  • Un classique que j'adore ❤



  • Le film est un gros cliché du début à la fin, je préfère de loin Victor le nettoyeur de Nikita à Léon le tueur à gages. Sinon Gary Oldman est on fire, c'est dommage qu'il se soit un peu calmé ces dernières années, j'aimais bien son côté larger than life



  • @Doc-Cranium a dit dans Léon :

    Le film est un gros cliché du début à la fin

    Développe ta pensée s'il te plaît...?



  • L'assassin un peu largué niveau relations humaines obligé de veiller sur une fillette vulnérable...

    Nigger, please.



  • @Doc-Cranium Ah oui effectivement, personne ne peut voir quoi que ce soit de réaliste dans ce film. Après, je suis pas sûre que ça soit si important que ça. Je veux dire, quand tu regardes les premiers Star Wars tu jettes pas les films parce que "c'est un cliché le baroudeur qui se tape la princesse"...



  • Je ne sais pas encore ce que je vais regarder dimanche mais une chose est sûre, Gary Oldman est complètement génial comme acteur 🙂 surtout dans "Dracula" et "Les heures sombres" pour lequel il a eu l'Oscar. Revoir "Léon", pourquoi pas ?



  • Y a Samba aussi dimanche, c'est plutôt frais j'avais bien aimé.

    J'ai jamais vu Léon (c'est possible), faudrait que je profite pour une fois, surtout qu'il passe souvent c'est un peu impardonnable.



  • @Hornet Samba est très bien aussi, il faut le dire, c'est vrai.



  • @Hornet a dit dans Léon :

    J'ai jamais vu Léon (c'est possible), faudrait que je profite pour une fois, surtout qu'il passe souvent c'est un peu impardonnable.

    text alternatif



  • Aah, Venus As a Boy ❤

    Voilà, vu !



  • Faut quand même que je fasse un retour.

    Il sera court, j'ai pas été super charmé par le film. Je suis content d'avoir vu celui qui a révélé Portman (devenue quelqu'un et on pouvait s'en douter tant sa prestation à 13 ans est topissime), mais l'histoire n'est pas palpitante et à l'exception de Mathilda les personnages ne sont pas développés (car nan, je considère pas qu'un méchant soit un bon méchant si on ne comprend jamais pourquoi il l'est). La BO est top comme d'hab, zéro faute pour le tandem Besson-Serra et les autres titres sont supers (Shape of My Heart en générique de fin, et Björk donc ❤)

    Le fil rouge avec la plante et la fin rendent le film plus poétique et c'est agréable. J'ai aussi aimé le côté pas trop propre qu'on ne retrouve plus dans les très grosses prods d'aujourd'hui.

    Fallait le voir, je l'ai vu, je suis moins inculte.



  • @Hornet a dit dans Léon :

    je considère pas qu'un méchant soit un bon méchant si on ne comprend jamais pourquoi il l'est

    C'est-à-dire ?
    Je spoile les agissements du bad guy pour les personnes qui n'auraient pas vu le film



  • @Syn



  • @Hornet Ah je comprend mieux ! Oui du coup ça ça peut être dommage de ne pas en savoir plus sur sa backstory. Après ça dépend de si tu veux savoir pourquoi telle personne est comme ceci ou cela, ou si ça ajoute une angoisse supplémentaire au personnage.

    Exemple : Moi je préfère comme toi principalement savoir pourquoi telle personne agit de telle façon. ça a tendance à vite me soûler si un gros méchant débarque avec ses bottes et zigouille à tout va de façon lourde et mal faite, sans qu'on ne comprenne jamais pourquoi.
    MAIS d'un autre côté je kiffe aussi beaucoup être dans le flou total et ne surtout surtout surtout pas avoir de flash back sur "l'enfance du méchant dont on s'est moqué à l'école et du coup il a trop la haine et veut tuer l'humanité" ou "l'enfance du méchant dont la maman n'était pas très gentille et lui collait deux trois tartes alors il bute toutes les femmes qui ressemblent à maman"
    🙄 Allô mr Poncif 🙄

    Parfois je trouve qu'il ne vaut mieux pas creuser les personnages dit "psychopathes" ou sociopathes parce que ça peut être très très casse-gueule et cliché, tandis que de ne pas expliquer pourquoi il est devenu comme ça, ou est comme ça tout simplement fait beaucoup plus peur car on ne peut rien y changer, et l’absence de motif est toujours effrayant (il n'y a qu'à voir tous les "mais pourquoiiii" du héros qui va se faire buter auquel le méchant répond un laïus blabla qui permet au héros de gagner du temps... ça rassure, ça explique, mais ça le rend vachement mois flippant. Avec un sociopathe ça marche, mais pas avec un psychopathe (peut-on expliquer un psychopathe ? Puisque c'est par définition un comportement inné et lié à un défaut de développement dans la zone cérébrale liée aux émotions 🤔 pas d'explications possible techniquement donc = pas de flash back = plus d'effroi))

    Par exemple pour Hannibal Lecter ils se sont complètement viandés en voulant faire un film sur sa jeunesse pour expliquer pourquoi il est devenu comme il est. C'était inutile, le fait qu'une personne soit cannibale sans qu'on puisse expliquer pourquoi fait beaucoup plus flipper, à mon sens.



  • @Syn Tout pareil d'accord.
    Je trouve que la force du personnage incarné par Gary Oldman réside dans sa folie. La seconde (très tôt) où on comprend que c'est un gros taré, c'est juste glaçant, et ya pas besoin de nous en dire plus, il fait super peur et ça suffit pour installer le danger qu'il représente.
    S'il n'était pas présenté d'emblée et brutalement comme un psychopathe fini, on pourrait douter de sa capacité à buter Mathilda dès qu'elle tombera dans ses griffes.
    La menace suffit, on ne doute pas une seconde qu'elle est énorme, et on peut donc se concentrer sur l'objectif des personnages : lui échapper.



  • Pas touche à Gary Oldman, avec la BO c'est la seule chose à sauver du film.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai