Cloverfield (série de films)



  • Cloverfield est une série anthologique de films américains (produits par J. J. Abrams), qui ne sont liés entre eux que par quelques détails, dont l'apparition de créatures monstrueuses à l'origine mystérieuse : comment sont-elles arrivées sur Terre ? Qui est responsable ? Comment s'en débarrasser ? L'humanité survivra-t-elle ? Des morceaux de réponses dans chaque opus…

    La série est composée pour l'instant de 3 films :
    Cloverfield de Matt Reeves, sorti en 2008
    10 Cloverfield Lane de Dan Trachtenberg, sorti en 2016
    The Cloverfield Paradox de Julius Onah, sorti en 2018

    N.B. La franchise a également connu une adaptation en manga.

    posters.jpg

    Les trois films peuvent se voir séparément, chacun se suffit à lui-même… mais pour avoir vu les trois, je recommande le visionnage de chaque film dans l'ordre de leurs sorties.

    Cloverfield était enveloppé d'un gros marketing, et je l'avais trouvé original et sympathique pour un film de monstre "à la Godzilla". Le principe du found footage s'est depuis popularisé, mais à l'époque il n'y avait pas eu beaucoup de références avant (seulement Blair Witch et REC en gros) et ça restait assez génial comme concept. Le film présente quelques scènes très percutantes, qu'on a plaisir à voir et revoir, et un joli travail sur l'ambiance flippante ras-du-sol-on-sait-pas-ce-qui-se-passe…

    10 Cloverfield Lane est un thriller en huis-clos, efficace grâce aux acteurs mais pas spécialement mémorable, et j'avoue qu'en le voyant je n'ai pas tout de suite fait le rapprochement avec la franchise. Il faut dire que pour comprendre que l'univers est commun, il faut attendre la toute fin. C'est à ce moment-là que je me suis dit "haaan mais ya de l'idée !!". 😊

    The Cloverfield Paradox, disons-le, n'est pas vraiment réussi… mais j'ai quand même adoré me replonger dans cet univers SF bien mystérieux ! Et quelques scènes du film sont juste géniales, tant visuellement que du point de vue scénaristique.


    Moi qui adore être surprise au cinéma, bah là j'étais contente, ya vraiment pas mal de concepts wtf. 😋

    Connaissez-vous ces films ? Avez-vous aimé ? Êtes-vous curieux ?



  • PS. Dans The Cloverfield Paradox il y a Chris O'Dowd qui joue un rôle important n'ayant absolument rien à voir avec celui qu'il tient dans la sitcom The IT crowd, c'est assez perturbant. 😄



  • Le 1 est vraiment génial sauf le début vraiment trop long (le cocktail d'adieux)

    le 2 est pas mal du tout, mais tellement éloigné du 1 que j'avais été déçu, même si le huis clos ...

    le 3 est raté, j'en ai que peu de souvenir d'ailleurs 🙄

    une trilogie plus que moyenne



  • J'ai vu le premier et sans aucune raison, j'ai absolument détesté...Bon, j'admets, je ne l'ai vu qu'une fois, quasiment à la sortie, si je le voyais maintenant, je changerai peut-être d'avis, mais je n'y arrive même pas lol



  • Bonjour Vampilou

    Je pense pas qu'un second visionnage change ton avis, car justement c'est la surprise qui a fait le succès du 1, quand tu connais l'histoire et que tu as vu cette technique de tournage ou tu aimes ou pas c'est du one shot

    le 2 n'a quasiment rien à voir, c'est un film autonome lié au 1 bien sûr, mais qu'on peut voir sans avoir vu ou pas aimé le 1



  • @maxi Bon bah du coup, je ne retenterai pas l'expérience 😂



  • @Shanna a dit dans Cloverfield (série de films) :

    Connaissez-vous ces films ? Avez-vous aimé ? Êtes-vous curieux ?

    Je n'ai vu que le 1 et je n'ai pas aimé. Après les films caméra à la main je trouve ça d'un chiant....



  • @Kallindra Faut dire qu'on est complètement habitués au concept found footage + caméra portée maintenant... Mais l'idée de départ est pas mal pour créer de l'angoisse (dans Rec, ça fiche bien la trouille). Par contre je te rejoins quand même : l'effet peut aussi être très très agaçant. J'avais trouvé ça insupportable dans le film Diary of the Dead, où en fait on ne voit jamais rien parce que la personne filme super mal (lol).



  • Bande annonce qui spoïle !

    Et voilà 12 ans que cet OVNI du cinéma est sorti, ça mérite bien une piqure de rappel. Rappelons que derrière ces films fantastiques il y a JJ Abrams et sa société "Bad Robot", on a donc originalité, audace et suspense.

    La première originalité c'est de faire un film d'apparence amateur, le film étant prétendument celui de "Hud" et son caméscope, alors l'image bouge, beaucoup, l'image est souvent floue et le son dégueulasse.

    Evidemment ça rappelle "Le Projet Blair Witch", ce film au budget de 25 000 $, "Cloverfield" ayant couté 25 millions lui...

    Bon alors ce mode de tournage est discutable, ou on aime ou on rejette et c'est compréhensible, heureusement c'est un mini film d' 1 H 25 donc ça se supporte. L'idée c'est d'être plus immersif et j'avoue qu'une fois l'action vraiment lancée ça le fait, car on a l'impression d'un reportage amateur, donc de qq chose de réellement filmé comme un reportage, ça fait moins "cinéma" et plus en direct live d'un journal d'actualité.

    Le début, la fête, est assez ennuyeux, car après 5 min de caméra café tremblotante ça devient clairement gonflant et j'ai cru à un gag quand après 17 minutes on était encore et toujours dans ce délire. Heureusement le film bascule en 1 seconde dans la catastrophe et l'heure suivante est palpitante, intrigante, stressante et fort bien structurée puisque on comprend et voit la cause de tout ça de façon savamment progressive.

    On a donc un cocktail réussi de suspense, de stress même et un peu d'horreur, pour ce qui est devenu un film culte tant il innovait rien que pour ça tout le monde devrait le voir.

    Au final un excellent moment, 2 regrets: la phase fête est bien trop longue, la suite est bien trop courte

    On a hélas pas vraiment de suite

    3,5/5



  • J'ai vu que le premier, que j'ai aimé. Pour une fois, quand on voit la créature, on ressent bien le côté titanesque de la bête et c'est vraiment impressionnant.



  • Oui il est top génialissime se film 🖖



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai