Les Traducteurs



  • traducteurs.jpg

    Durée : 1h45
    Genre : thriller
    De : Régis Roinsard
    Avec : Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Alex Lawther

    Synopsys :
    Le dernier tome de la série littéraire à succès Dedalus, du mystérieux auteur Oscar Brach, est sur le point de sortir. Neuf traducteurs sont avant cela rassemblés pour travailler dans le secret absolu sur la traduction du texte en français dans leur langue respective (anglais, allemand, russe, portugais, danois, mandarin, espagnol, grec et italien). D'horizons différents, ils vont devoir vivre reclus dans un luxueux bunker situé sous un manoir en France, pour éviter toute fuite. Le très strict éditeur Éric Angstrom leur interdit tout contact avec l'extérieur. La sortie de ce roman est pour lui un enjeu financier colossal. Cependant, bien que les traducteurs soient confinés depuis trois semaines, les dix premières pages du roman vont être dévoilées sur Internet. Alors que tout le monde se demande d'où vient la fuite, le hacker exige une énorme rançon pour ne pas dévoiler le reste du roman.

    Avis
    Ce film est un véritable coup de cœur pour moi. Au début, j'ai eu un peu peur, car dans la salle il n'y avait que des personnes âgées, du genre à s'éclairer avec un briquet car pas de téléphone (vrai de vrai T-T).
    Très rapidement, on est mis dans l'ambiance avec l'enferment des 9 traducteurs dans le bunker. L'ambiance n'est pas totalement oppressante car il y a des flashback et des flashforward qui permettent de sortir. Les informations sont distillées au compte goutte et permettent de relancer le rythme de l'histoire, à chaque fois au bon moment.
    La force de ce film est d'avoir réussi à me donner envie de lire la trilogie dont il est question, pourtant fictive. Alors que certains aiment ces livres mais sans plus, et les traduisent car c'est leur métier, d'autres ont comme un besoin vital de savoir comment se termine l'histoire et surtout qui a assassiné le personnage de Rebecca.
    Pour moi, ce film est avant tout une ode à la lecture et un hommage aux traducteurs. On ne choisit pas ce métier pour la gloire ou pour l'argent. On le choisit pour l'amour des livres, pour pouvoir faire partager des merveilles venues d'autres pays. Et ce sont ces héros anonymes qui sont enfermés et traités comme des moins que rien par l'éditeur. Alors lequel d'entre eux a craqué. Lequel se venge ? Et surtout comment ?

    Je crois que je suis incapable de mettre correctement des mots pour décrire l'amour que je ressens pour ce film, que j'ai déjà vu deux fois.

    Seul petit bémol : certains acteurs ont un accent très prononcé, et il est parfois difficile de comprendre totalement ce qu'ils disent



  • Sur le papier ça m'intéresse bien pour un film français.



Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
Modérateurs : Chibi