Est-ce normal d'être qualifiée ainsi ? L'ai-je mérité ?



  • Préférant rester anonyme je ne divulguerais aucunes données personnelles. 
    Bonjour, j'ai 18 ans depuis peu ( en Juin ). Cela fait depuis pratiquement 7 ans que je subis un harcèlement moral constant. Pour vous éclairez, je vais tout vous raconter. Ma mère et mon père étaient ensemble depuis pratiquement 15 ans, lorsque mon père a eu une relation extra-conjugale qui a détruit ce qui restait du cocon familial. Ma mère ayant appris sa tromperie a menacé à plusieurs reprises de s’ôter la vie en 2011. Ayant déjà des relations très tendu avec ma mère avant cette tromperie ma grande -sœur ( âgée de 14 ans à cette époque) a décidé en 2013 de s’installer avec mon père, voulant rester avec elle et ayant un âge assez jeune, j’ai décidé de la suivre ( j’avais 11ans) laissant mon petit frère d’à peine quelques mois avec ma mère. Le jour ou j’ai rencontré ma belle-mère, mon père c’est décidé à nous annoncer à ma sœur et moi dans la voiture à peine quelques mètres de la destination finale que ma belle-mère et lui avait eu une petite fille née au courant de l’année 2012, Ma relation avec ma belle-mère à toujours été tendu (mais pas au tout début, au début elle montrait son « gentil visage ). Nous allions chez ma mère, ma sœur et moi pendant les grandes vacances de mes années collèges, Les fois ou on y allait il se passait toujours quelques choses de mal ( dispute etc... ). La dernière fois fut la bonne nous n’y avons plus jamais mis les pieds. Mon petit-frère nous a rejoint après que le compagnon de ma mère l’ait frappé ( en 2014-2015). Nous voilà au sujet principale, Ma relation très difficile entre ma belle-mère et moi. Pour elle tout était un prétexte pour m’accuser des pires maux ; le départ de son fils chez son père, une porte de réfrigérateur cassée, des verres sales traînant sur la table, de resté dans ma chambre etc… Avec ma sœur leur relation était sans embûche, elle s’entendait à merveille, ma sœur après les disputes incessantes avec ma belle-mère m’a un jour dit « Je la considère comme notre mère, donc fait des efforts et soit plus gentille avec elle », avec les dires de mon père après chaque disputes «  C’est pas parce que je ne suis pas là que tu dois faire ta forte tête, si il faut que tu en prenne une avent de partir, je le ferai, tu as intérêt à te calmer ». Depuis 4ans, j’ai laissé couler après ça. Les remarques blessantes que je recevais je les gardais pour moi. Voyant que je réagissais plus à ses remarques elle a décidé de s’en prendre à mon petit frère quand elle pouvait. Mon père à chaque dispute préfère faire l’autruche et être du coter de ma belle-mère jusqu’à rester de marbre lorsque normalement un père est censé canaliser sa compagne lorsqu’elle va trop loin. Ma belle – mère laisse tout passé à sa fille qu’elle a eu en commun avec mon père, mais lorsque c’est mon petit-frère, elle fait tout pour le rabaisser avec Sa sœur ( la sœur de ma belle-mère). Voilà, et la raison pour laquelle j’écris ce soir. C’est lorsque j’ai oser faire la remarque quand nous étions à table (après m’avoir dit de la fermer) «  Lorsque je regarde un film, et que j’ai le malheur de vous dire de monter le son, vous me dites que vous êtes entrain de discuter et que si je suis pas contente j’ai cas aller dans ma chambre et maintenant c’est à moi de la fermer, donc je me venge », après ma tirade elle a oser dire que c’était pas chez moi et que si j’y étais c’était parce que j’avais pas le choix puis elle a fini par dire que j’étais un « parasite » pour ensuite dire à mon père de réagir face à mon comportement pour qu’au finale il me dise « ta gueule ». J’en ai eu marre je suis monté me réfugier dans ma chambre, j’ai pleuré puis me voilà. J’ ai déversé avant de venir ici ma haine sur un bout papier et je me suis poser la question « Est-ce normal d'être qualifié ainsi ? l'ai-je mérité ? »



  • Il est évident que tu n'est pas heureuse;mais il semble que c'est relationnel,et environnemental?
    Sur le plan matériel,tu ne mentionne rien d'anormal;j'en conclue que tu ne manques pas de l'essentiel,mais que les rapports manquent de gentillesse,ou d'affection..
    Essaie de te mettre à la place de ta belle-mère;elle rencontre ton père,ils ont une relation,arrive un bébé,ils se marient.
    Et là dessus ,arrivent trois enfant du mari,qui décident vouloir vivre chez leur père!
    Et non seulement,elle les accepte,mais elle les élève depuis des années..
    Tu sais que c'est une charge qu'il faut assumer, et ton père lui doit beaucoup!
    donc,tu ne voudrait pas qu'en plus,il lui fasse des reproches,qd vous avez des passages houleux?
    Puisque tu as 18 ans,pense à ce que tu souhaite faire de ta vie,parles-en ,fais des projets,pose des jalons,ça te fera passer sur les mauvais moments.
    Et bon courage!



  • C'est une situation épineuse que tu vis là. Je suis d'accord avec @Myra-flore sur le fait que ta belle-mère accepte les enfants de son nouveau mari et que ça représente une charge. Après en soit, se mettre en couple avec une personne déjà parent et de voir les enfants débarquer pour vivre avec leur père, c'est un risque inhérent à la situation, et ce n'est pas aux enfants de subir le retour de bâton.

    Ensuite @HelpHelp quand tu dis que ton père est censé canaliser sa compagne quand elle va trop loin, je suis d'acccord, MAIS! Déjà la notion "d'aller trop loin" varie d'une personne à l'autre, personnellement, avec la pratique (Team famille toxique et dysfonctionnelle), avec du recul, j'estimais parfois que mes parents allaient trop loin et pourtant il ne faisait qu'appuyer sur un élément pour que moi je percute, parce que sinon je voyais que ce qui m'intéressais... Donc n'ayant pas plus d'infos là-dessus, je ne me prononcerai pas.

    Enfin pour répondre à ta question "Est-ce normal d'être qualifié ainsi? L'ai-je mérité?" Au regard de ce que tu nous dis, non tu ne semble pas mériter tout ce que tu endures au quotidien, et te traiter ainsi n'est à première vu absolument pas la meilleure façon de faire...
    Mais peut-être que c'est leur façon maladroite de te montrer leur affection. Certaines personnes ont du mal à montrer leur amour...
    Je vais te donner des expériences personnelles, peut-être ça te donner une idée.
    Mon père (et ma belle-mère) se sont mariés il y a 20 ans, avec ma belle-mère et mon père ça s'est bien passé jusqu'en 2009, puis entre 2009 et 2013 plus eu de contacts, et depuis 2013, on a renoué des liens, mais plus le temps passe, plus ces liens sont fragiles. Cependant je sais que mon père tient à moi, qu'il ferai tout son possible pour me venir en aide si j'en avais besoin. Mais quand il est question de montrer ses sentiments à mon égard, me dire ce qu'il ressent ou quoi, bah il en est incapable, il parait froid et insensible! Il y a encore peu il m'a balancé clairement que le domaine dans lequel j'ai prévu de faire ma carrière pro ne l'intéresse pas et que ça sert à rien que je lui en parle. Alors dit comme ça, c'est pas fou et j'ai trouvé ça violent sur le coup. Mais il faut prendre du recul, essayer de se mettre à la place de l'autre pour voir les choses à sa façon et ne pas se cantonner à sa vision d'un truc, sinon ça n'avancera jamais.



  • @HelpHelp Globalement d'accord avec mes vdd… Je relève moi aussi que ce qui te rend triste c'est sans doute surtout le manque de sérénité et d'amour à la maison, mais il faut effectivement que chacun y mette du sien. Les parents (de tout le monde hein) ne sont pas une race à part, ils ont des failles, et ils sont parfois moins intelligents, moins affectueux ou moins sages que leurs enfants ("la valeur n'attend point le nombre des années").
    En outre, tes figures parentales sont des personnes qui ont connu des blessures, qui n'ont pas forcément une énorme confiance en elles, ça rend forcément maladroit.
    Prendre conscience de cela peut peut-être t'aider à accepter le fait que tu as toi aussi des efforts à fournir pour que la vie soit plus douce dans votre foyer. Tu as tes blessures, ils ont les leurs, chacun peut parfois dire des mots qui dépassent la pensée, mais personne n'aime vivre dans un mauvais climat.

    En ce qui concerne les motifs de tes disputes au quotidien avec ta belle-mère, honnêtement je pense (en me fondant sur ce que tu racontes) que tu as une part de responsabilité.
    "Une porte de réfrigérateur cassée, des verres sales traînant sur la table, de resté dans ma chambre", honnêtement ça me paraît tout à fait normal qu'une belle-mère fasse des remarques sur ce genre de choses à un ado (si elle ment c'est autre chose, mais ce n'est pas ce que tu sembles dénoncer). Peut-être que sur la forme elle s'y prend mal, mais il n'y a rien de particulièrement méchant sur le fond quand un adulte dit à un ado ce qu'il doit faire ou non à la maison.

    Le fait que ta belle-mère t'ait traitée de "parasite" prouve qu'elle ne mesure pas la violence de ses propos, ce mot-là était clairement trop dur et c'est normal qu'il t'ait fait souffrir (pour répondre à ta question : non, tu ne mérites pas d'être qualifiée ainsi).

    En revanche, désolée hein, mais mis à part ces propos malheureux, je ne trouve pas très choquant que des parents ou beaux-parents disent à un ado de se taire à table, de baisser le son de la télé, et je trouve normal que ça n'aille pas dans les deux sens. Même si tu es presque adulte, il y a une relation parents-enfant et tu n'es pas dans la position de celui qui impose le règlement de la maison.

    Ce que je dis ne sera peut-être pas très populaire, mais pour moi c'est normal que les parents aient le dernier mot à la maison, et c'est normal que le règlement ne soit pas parfaitement équitable. Pour être claire : quand ils discutent dans le salon, eh bien oui, tu n'as pas à faire du bruit à côté (encore moins par "vengeance"), et quand tu veux monter le son du film pour couvrir leurs voix, c'est normal qu'ils te disent "eh oh si tu n'es pas contente va dans ta chambre". Déjà c'est clairement pas le goulag si tu as une chambre à toi avec la possibilité d'y mater des films !

    Enfin, je pense qu'à 18 ans tu peux comprendre les failles de ta belle-mère, tu peux te remettre en question et faire des efforts pour que les choses se passent bien entre vous. Si tu te montres agréable et à l'écoute avec elle, que tu ne fais pas de bêtises à la maison, et que malgré tous ces efforts louables elle continue d'être odieuse avec toi, alors je te conseille de parler à cœur ouvert avec ton père… mais pas en lui disant qu'il doit redresser sa meuf (ça revient à lui dire qu'il est mauvais père /mauvais mari, c'est très dur!), plutôt en lui disant que tu es en souffrance et que tu as besoin de son aide pour apaiser les tensions, que tu veux que les choses s'arrangent. En gros, au lieu de chercher un coupable, il faut chercher des solutions.

    J'espère que tu parviendras à rétablir la communication avec tes parents, quand tu as posté ici c'était dans le feu de l'émotion, mais à tête reposée ce sera sans doute plus simple de chercher des moyens d'apaiser les choses.



  • Hum, je ne suis pas totalement d'accord avec mes vdd sur certaines choses.
    Dans tous les cas, on ne peut se baser que sur ce que tu rapportes et forcément ce n'est pas objectif.

    Toutefois je vais juste réagir sur une chose : ta belle-mère semble tout de même prendre parti pour sa propre fille et s'en prend d'une certaine manière à toi et ton petit-frère et ... non ce n'est pas normal. Que tu sois réprimander parce que tu fais des bêtises, c'est normal après... il y a la forme qui peut être maladroite... mais si sa fille fait une bêtise, ne dit rien et qu'à toi ou ton petit frère elle s'emporte... pour moi il y a un problème.

    Te traiter de parasite ou te dire "ta gueule", "ferme-là"... je trouve ça choquant. Que ça arrive une fois parce que ta belle-mère ou ton père sont énervés (mauvaise journée, accumulation de certaines choses...) ça peut arriver mais si c'est tout le temps... ça me fait tiquer. Après... peut-être est-ce vraiment maladroit et qu'ils sont de nature nerveuse? Est-ce que tu te fais engueuler gratuitement ou ont-ils vraiment quelque chose à te reprocher de justifier...?
    Dans tous les cas, j'ai tout de même l'impression que quoi que ta belle-mère fasse, ton père cautionne et jamais n'essaie d'être de ton côté ou cherche à te comprendre, à dialoguer pour apaiser les choses.

    Mais ces impressions sont basées que sur ce que tu nous rapportes. On n'a pas forcément tous les faits, on ne vit pas ta situation etc... alors je ne sais pas si on peut t'apporter beaucoup d'aide. Une chose est sûr, il faut essayer d'amorcer le dialogue en douceur, évoquer ce qui ne va pas, comment faire pour que ça aille mieux, etc... mais... je sais que malheureusement le dialogue peut être très difficile dans des familles...

    Si le dialogue ne donne rien, tout ce que je peux te souhaiter c'est de te préoccuper de toi, de ton avenir.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai