Comment parler à mon père de mes projets d'avenir ?



  • Bonjour,
    Je m’appelle Helena
    Je suis arrivée il y a un peu plus d’un ans chez mon père a cause de problèmes avec ma mère.
    J’ai eu des moments ou ça n’allait pas du tout mais maintenant c’est réglé et se pose la questions de mon avenir.
    Je sais ce que je veux faire mais mon père ne voudra pas car cela impliquerai que je parte de chez moi pour aller a Paris puis a l’étranger alors que je n’ai que seize ans.
    Je ne sais pas comment lui en parler .....
    Surtout que ma famille a décidé que je ferais du droit après le lycée
    Merci d’avance pour vos réponses
    Helena



  • @Helena Salut, si je comprend bien ton problème tu as un projet d'avenir toi un travail qui te correspond mieux que ce que t'es parents veulent.. Et tu as peur de leurs réactions?



  • @Niggiz oui c’est ça j’ai peur de leur réaction je sais qu’ils attendent énormément de moi ....



  • @Helena Te forcé à faire des études de droit alors que tu n'en à pas envie n'est pas la bonne solution si tu était déjà mal avant ça va reprendre.. Tu pense pas que essayé d'en parlé calmement avec tes parents en leurs expliquant ton point de vue sur ton avenir et t'es études ils ne comprendraient pas?



  • Bonjour @Helena

    Ca va te paraitre bizarre, mais tes parents, même si cela peut paraître maladroit ou trop autoritaire ne veulent que ton bien. Surtout avec le monde en ce moment.

    Perso si j'avais une fille de 16 ans qui me dit qu'elle veut partir à l'étranger il faut qu'elle ai une très bonne raison, et que cela reste dans son cursus éducatif, pour faire des études post-bac à l'étranger.

    Là tu n'as pas encore 16 ans, tu dois être au lycée, mais tu ne nous a pas parlé de ton projet, de ce que tu veux faire. A cet âge très rares sont les personnes qui savent ce qu'ils veulent vraiment faire. N'est tu pas sûre que ton envie de départ n'est que passagère ?

    Perso, je suis, avec les données que tu nous a donnés, d'accord avec tes parents. Je ne susi pas d'accord par contre sur le fait de te "forcer" à faire des études de droit (il faut que les enfants fassent leurs études dans ce qu'il leur plait), mais je suis d'accord avec eux sur le fait de protéger leur fille de possibles dangers

    C'est quoi exactement ton projet ? Sans le savoir, on ne pourra te conseiller



  • Héléna,quoique tu tu aies envie de faire,va jusqu'au bac;primo tu auras un diplôme pour t'aider à ouvrir des portes,secundo tu sera majeure.Et tu verras que toutes les discussions seront sereines,en confiance,et si tes envies ,même lointaines,sont raisonnables,tes perents comprendront,tu tu le feras en ayant les cartes en main!
    A 16 ans,on est impatiente,mais laisse venir ces deux années,importantes,et fais en un atout!



  • @Helena
    Tu sais ce que tu veux faire ...
    Si c'est vraiment un projet construit de formation qui t'amènerait à l'étranger, tu pourrais en parler aux profs ou conseiller d'orientation qui t'aideraient à convaincre tes parents.
    Si tu veux aller élever des moutons en Nouvelle Zélande... Fais une formation agricole d'abord !



  • @djino
    Oui bien sur je sais que mes parents sont autoritaires parfois mais pour mon bien mais parfois ils ne se rendent pas compte qu’ils me surprotègent parce que je suis la seule a avoir les résultats qu’ils voulaient et aussi parce que je suis la dernière qui peut faire ce qu’ils veulent.
    A cause de cette surprotection je ne sais même pas a quoi ressemble vraiment mon propre pays dans tout les endroits ou je vais j’ai la cuillère en argent et on m’appelle madame.
    Personnellement j’ai pas envie de passer ma vie a rester dans cet environnement de poupées.
    C’est une idée que j’ai depuis la maternelle donc je ne penses pas qu’elle soit passagère j’eu le temps de m’informer dessus et de m’assurer comme je pouvais que c’était bien ça que je voulais faire ....
    Je voudrais faire de la musique pour ensuite aller dans un conservatoire a l’étranger. Mes parents ne veulent pas que j’essaye car c’est un chemin instable.



  • @Myra-flore a dit dans Besoins d’avis pour m’aider a en parler a mes parents :

    Héléna,quoique tu tu aies envie de faire,va jusqu'au bac;primo tu auras un diplôme pour t'aider à ouvrir des portes,secundo tu sera majeure.Et tu verras que toutes les discussions seront sereines,en confiance,et si tes envies ,même lointaines,sont raisonnables,tes perents comprendront,tu tu le feras en ayant les cartes en main!
    A 16 ans,on est impatiente,mais laisse venir ces deux années,importantes,et fais en un atout!

    Ne pas oublier la possibilité de passer un bac pro.
    Pour certains jeûnes, après les années galères collège, leur imposer des années lycée, c'est de la maltraitance.
    Quand mon fils était en troisième, mon fils n'avait pas les notes pour faire la formation qu'il voulait. Au bout d'un moment, le conseiller m'a suggéré qu'après tout, il était "dans la moyenne" et qu'on pouvait tenter un bac général.
    Sauf que dans la moyenne avec des 18 et des 3, ce n'est pas vraiment être dans la moyenne.
    C'est mon fils qui a sauvé la situation en se trouvant un CAP photo dans le privé.
    J'avoue que j'ai un peu poussé pour qu'il passe le bac pro, ensuite, et il l'a eu.



  • @apis-32 le problème c’est que j’ai des cours particuliers chez moi donc je ne peux pas vraiment en parler aux professeurs ....



  • @Helena

    Tu es scolarisée par le CNED ?
    Y a-il dans ton entourage, une personne en qui tu as assez confiance pour parler à coeur ouvert.
    Sinon, il faut que tu parles à ton père, mais pas n'importe comment.
    Choisis un moment calme, où il est disponible et a du temps ( pas juste avant son match de rugby à la télé ou au cours d'une dispute !)
    Et prépare bien ce que tu as à lui dire. Documente toi, et si tu as des plaquettes à lui montrer sur ce que tu veux faire, ça l'incitera à prendre le temps de réfléchir.



  • @Helena Pourquoi forcément à l'étranger ? Il y a de très grands conservatoires en France.
    Tes parents n'ont pas tout à fait tort. C'est normal qu'ils aient peur pour toi, pour ton avenir...

    Comme te le conseille @Myra-flore, passes d'abord ton bac, en continuant la musique à côté. Il y a très peu d'élus dans la musique, et ce n'est pas forcément parce qu'on veut faire quelque chose qu'on va y arriver. Alors prévois ce plan B. Sécurise ton avenir et ne mets pas toutes tes billes dans le même panier.

    Les profs de musique sauront te dire si tu es douée (c'est une possibilité si tu joues depuis toute petite tu ne dois pas être mauvaise) et si tu peux envisager un avenir dans la musique. SI tu es douée, ils sauront être des appuis précieux pour toi auprès de tes parents. Pas au point de te dire de tout plaquer, mais au moins leur faire comprendre qu'il y a une graine de virtuose dans leur fille et qu'il faut en prendre soin pour la faire germer et qu'elle se développe

    Rien n'empêche de faire un cursus scolaire "normal" et travailler à côté la musique (Dans certains pays, c'est même encouragé. Comme par exemple la Norvège qui récompense par des distinctions les élèves réussissant a mener a bien réussite scolaire et réussite artistique/sportive. Lene Marlin l'avait eu d'ailleurs pusiqu'elle avait passé ses diplômes tout en menant de front le début de sa carrière musicale)

    Ca rasssurera tes parents, ca te permettra de continuer à faire de la musique, et ca te permettra d'avoir un plan B. Dans un monde incertain, il faut savoir garder des portes ouvertes. Si l'une se ferme on n'est pas coincé... Et rien de t'empeche de "percer" plus tard si tu as le talent, dans les domaines artistiques, beaucoup d'artistes ont été découverts "sur le tard" (Lino Ventura, Alan Rickman, Andrea Bocelli, Leonard Cohen, ...)

    Ne sois pas trop impatiente. "Allons sagement et doucement : Trébuche qui court vite" (Roméo et Juliette ^^)



  • C'est parfois difficile de dire à ses parents que le chemin qu'ils nous ont tracé ne nous plait pas vraiment.

    Comme dit plus haut, essaye d'en parler dans un moment calme (voire de "poser un rendez-vous", peut-être que c'est plus simple de dire "j'aimerais qu'on discute d'une chose qui est importante pour moi, tel jour à telle heure"), d'amener des plaquettes et des informations sur les endroits et les études qui t'intéressent. Dis-leur ce qui te rend heureuse dans la musique et pourquoi tu voudrais continuer dans cette voie.

    Je sais que j'aime bien me faire un plan B (et C... et D...) : est-ce qu'il est aussi possible de faire ce cursus dans le pays où tu es (avec peut-être un internat si tu cherches vraiment à t'éloigner de ta famille), voire des doubles cursus ou des emplois du temps aménagés ?

    Bon courage 🙂



  • Tu habites en France @Helena ?



  • Salut, tu dois pouvoir les convaincre de te laisser aller vers ce qu'il te plait et non pas ce qu'ils leurs plait, comme tu l'as dis c'est de ton avenir qu'il s'agit, aprés partir a l'étranger je comprend que ca soit compliqué a envisager pour eux.



  • @apis-32 c’est une école privée mais en e-learning ça ressemble beaucoup au CNED
    j’en parle à ma sœur c’est la seule qui sait



  • @djino
    Mes parents comprennent très mal ma passion pour la musique alors je ne veux pas leur imposer ça tout les jours
    Et si je veux aller à l’étranger c’est pour retrouver la seule personne qui me soutient et qui m’aide à avancer



  • @djino
    Après bien entendu je veux quand même avoir mon bac pour pourvoir avoir le choix dans mes études supérieures



  • L'important est de ne pas rompre la communication avec tes parents. Il faut pouvoir leur expliquer tes choix, et surtout qu'ils comprennent que c'est réfléchi, ils pensent peut être que ce n'est qu'un caprice.



  • Bonjour Héléna, on a tous des passions quand on est jeune et c'est heureux, le problème c'est d'y arriver et surtout d'en vivre. Personnellement je voulais être astronaute,...
    La réalité de la vie est très dure et tous les milieux sont durs surtout avec cette pandémie.
    Alors avant de tout plaquer, il faut réaliser que le milieu artistique est l'un des plus difficile et bridé, qu'il ne dépend pas QUE de ta motivation, il faut percer, même avec du talent beaucoup ne perceront jamais, il y a embouteillage. Et il y a surtout un système, le show business, qui ne fonctionne quasiment que sur le copinage et même le népotisme.

    Il vaut donc mieux ne pas se fermer des portes, passer son BAC, faire une formation après le BAC, pas du droit si ça te déplait car tu te planteras. Pour pouvoir vivre, tu sais les parents ne sont pas éternels.
    Tu auras alors tout le temps de réaliser tes rêves, diplomes et formations en poches, le contraire serait très compliqué


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai