Avoir une soeur ou un frère jumeau



  • Bonjour,
    J'ai 19 ans et j'ai une soeur jumelle.
    J'ai toujours détesté le fait que pleins de gens, en nous voyant ensemble, nous demande, parfois en insistant, si on était jumelles ou pas. Et c'était encore pire lorsqu'on nous disait qu'on se ressemblait énormément (surtout que nous sommes fausses jumelles, que j'ai les cheveux lisses et ma soeur très bouclés, j'ai des lunettes et pas elle, nous n'avons pas la même morphologie ni la même forme de visage et encore moins le même style vestimentaire. On faisait, et on fait encore d'ailleurs, toujours attention à être habillées totalement différemment).
    J'ai déjà eu des remarques comme une personne qui disait "qu'elle avait vu double" ou encore "je n'avais pas compris que c'était 2 personnes différentes, je pensait voir la même personne à chaque fois". Je trouve ce genre remarques déplacées et ça peut même être blessant je trouve car on a l'impression d'être considérée comme 2 personnes différentes et cela nous enlève un peu notre propre personnalité. Mais d'un autre côté, je ne sais pas si les gens se rendent compte que leurs remarques peuvent être énervantes et blessantes.
    Les gens ne comprennent pas non plus toujours qu'on ne soit pas habillées pareilles et qu'on ait des activités et des loisirs différents.
    Les profs ne faisaient même pas l'effort d'essayer de reconnaitre qui était qui et je trouvais ça énervant.
    J'ai aussi toujours détesté les gens qui, pour nous appeler toutes les 2, disaient "les jumelles". Je ne vois pas pourquoi ils ne pouvaient pas nous appelez normalement par nos prénoms, comme ils le font avec les frères et soeurs d'âge différent.
    Cela arrivait aussi parfois qu'on nous demande si on avait des "connexions d'esprit".
    En gros beaucoup de gens pensent qu'être jumelles signifie s'habiller pareille, toujours tout faire ensemble, avoir des personnalités similaires,...
    Bref, j'en ai un peu marre des clichés sur les jumeaux/jumelles et je n'aime pas du tout la manière dont bcp de gens (mais pas tous bien-sûr) voient les jumeaux/jumelles et j'aimerais que l'on nous voit comme 2 personnes uniques et différentes.
    Est-ce que c'est moi qui suis un peu trop susceptible à ce sujet où est-ce que d'autres personnes étant dans la même situation ressentent la même chose ?



  • Alors personnellement je n'ai pas de jumeaux, donc je n'ai pas subi ce que tu décris.
    Cependant je ne pense pas que tu sois trop susceptible, et je pense comprendre un peu.

    Le problème c'est que les gens ne te reconnaisse pas toi, personnellement et uniquement pour la personne que tu es, mais comme la partie d'un binôme que tu formes avec ta jumelle. et le fait de ne pas être considéré comme étant un individu à part entière, c'est sacrément pénible. On n'existe pas parce que l'on est telle ou telle chose par rapport à un autre individu.

    Par exemple, quand j'étais à l'école, jusqu'au lycée ou c'est passé parce que l'on était pas dans le même établissement, mon frère aîné avait un niveau de plus que moi, donc à chaque fois qu'un nouveau prof prononçait mon nom, il complétait par "tu es le frère de xxxx?" j'avais envie de répondre "non je suis moi, je n'existe pas au travers de mon frère, il est une personne j'en suis une autre", d'autant que nous sommes deux personnes diamétralement opposées, alors ce serait bien d'arrêter de nous associer l'un à l'autre.

    Et je pense que c'est ça que tu ressent si je lis et comprends bien ton texte.
    Personnellement, je pense que ta réaction est parfaitement normale, censée et légitime. Tu est une personne, ta soeur, bien que jumelle, en est une autre, et chacune de vous n'a pas à devoir vivre dans le prisme de l'autre...



  • Si tu as 19 ans,tu vas vivre autrement,sans ta sœur à tes côtés!Tout ça va changer,chacune va suivre son chemin!



  • @Chlo24563 Bonjour et bienvenue

    Je pense que les jumeaux/jumelles font simplement l'objet d'une regard un peu jaloux et un peu admiratif.
    J'avoue perso j'aurais souhaité avoir une jumelle ou enfanter des enfants jumeaux.

    On nous dit souvent que les jumeaux ont des liens particuliers que nous autres ne ressentons pas mais j'ai toujours pensé que ce lien apparaissait surtout chez les jumeaux issus du même œuf et je pense que ce lien peut faire envie à beaucoup de monde parce qu'on se dit que ces personnes doivent se sentir moins seules, savoir qu'elles auront toujours quelqu'un qui les comprendra, qui ressentira les choses même en étant absent etc... Et puis les naissances multiples ont probablement été idéalisées.

    Je pense que ces personnes te posent des questions parce qu'elles aimeraient mieux savoir ce qu'il en est. Après en tant que jumelles issues d'un œuf différent, les seules choses que vous partagez c'est votre date de naissance et vos parents donc je comprends ton soucis d'individualité. Néanmoins je ne pense pas qu'il faille y voir de la malveillance ou des comportements volontairement agressifs/négatifs de la part des personnes qui tendent à confondre. ^^



  • @Martin
    Ce que tu décris est exactement ce que je ressens et ça me rassure aussi un peu de savoir que même des personnes qui n'ont pas de soeur ou de frère jumeau peuvent ressentir la même chose.
    Mais malgré le fait que je trouve les remarques énervantes, je suis vraiment reconnaissante envers mes parents de ne pas avoir été dans cet état d'esprit et d'avoir toujours tout fait pour nous distinguer ma soeur et moi. Ma mère ne nous a jamais habillées de la même façon lorsqu'on était petites, on avait chacune notre garde-robe et ils nous ont toujours poussé à faire des activités différentes. D'ailleurs, petite anecdote que ma mère m'a racontée : une fois, quand on était bébé, notre gardienne nous a habillées exactement pareille et lorsque ma mère est venue nous rechercher, elle se sentait mal et énervée en nous voyant habillées de la même façon et la première chose qu'elle a fait en rentrant à la maison est de changer nos vêtements.
    Comme quoi cela passe aussi beaucoup par l'éducation. Ils nous ont toujours considérée comme 2 personnes totalement différentes et au final, même si je reçois des remarques qui essayent de me montrer le contraire, j'essaye toujours de faire en sorte d'être considérée comme une seule personne et je trouve que c'est vraiment super important.



  • @Myra-flore
    Oui je suis d'accord. D'ailleurs cela fait un an que je suis dans le supérieur et je ne fais pas les mêmes études que ma soeur donc je commence déjà à voir la différence et ça fait du bien.



  • Je n'ai pas de jumelle mais mon enfance a été bercée par " qu'est-ce que tu ressembles à ta sœur !" Et je détestais ça. Surtout qu'elle, elle s'habillait toujours comme moi.

    Donc je comprends que ça puisse t'agacer, on a envie d'être reconnue pour qui on est, être unique et savoir qu'on est apprécié pour ce que nous sommes.
    Et puis un jour ça a passé, on a fait chacune notre vie, on s'est même éloignées.
    Je rejoins mes co-popcorners lorsqu'ils disent que les gens sont un peu envieux à l'idée d'un lien spécial entre vous. On a toujours l'image d'un lien indestructible, d'une fusion et en fait, je pense que tout le monde cherche un peu à connaître cette fusion avec quelqu'un.

    Bon courage



  • Je rejoins vos avis sur le fait que les gens se posent peut-être juste des questions sur la relation entre les jumeaux et je peux tout à fait le comprendre.
    D'ailleurs, cela ne me dérange pas du tout que les gens me posent des questions sur ce que cela fait d'avoir une soeur jumelle car dans ce cas, cela signifie qu'ils n'ont pas de préjugés comme les personnes qui font des remarques peu sympa sans se demander si ce qu'ils pensent ne serait pas juste des clichés et pas la vérité.
    Au moins, aux personnes qui nous posent la question, on peut leur répondre en fonction de ce qu'on ressent vraiment car on sait que leur but n'est pas de directement faire des clichés mais plutôt de comprendre.

    Mais en lisant vos messages, je suis contente de voir que finalement ce problème de ne pas se sentir comme une personne unique ne concerne pas uniquement les jumeaux/jumelles mais aussi beaucoup de personnes qui ont des frères et soeurs d'âge différents.



  • Il y a aussi le problèmes des frères et sœurs qui se tabassaient petits,et ne s'aiment pas en tant qu'adulte!
    Et on leur demande le pourquoi,en ajoutant immuablement:
    mais enfin,c'est ton frère, ou l'inverse!



  • je te comprend énormément ! j'etais dans un cas comme ça sans rentrer dans les détails , tu n'es pas trop susceptible , toute personne a ta place aurait réagirait comme toi .



  • Mes enfants ont 16 mois d'écart. Mon fils, l'aîné était plus "bébé", sa soeur voulait tout faire comme lui.
    Quand ils étaient petits, on me demandait souvent s'ils étaient jumeaux, et mon fils devait trouver que ma réponse avait l'air de les décevoir.
    Parce qu'un jour où, alors qu'ils étaient un peu plus grands, on me reposait la fatidique question, mon fils m'a devancée pour répondre :

    • Oui oui, nous sommes jumeaux !


  • @apis-32 et tu n'as jamais su pourquoi il avait dit ça ? Ce serait intéressant



  • @LeaPierce
    Il a ri et n'a pas voulu me donner d'explication, mais
    Il a du vouloir être intéressant, puisque les gens avaient l'air déçus quand j'infirmais.
    En plus, même si on essayait de leur consacrer des moments individuels, ils n'aimaient pas trop ça et vivaient un peu comme des jumeaux : Dans la même chambre, ils avaient des activités différentes mais jouaient comme une portée de chatons et étaient très proches.
    Aujourd'hui, mon fils est malade et très replié sur lui-même mais sa soeur ( et son neveu ) restent les personnes qu'il a toujours plaisir à voir.



  • @Chlo24563 a dit dans Avoir une soeur ou un frère jumeau :

    Mais en lisant vos messages, je suis contente de voir que finalement ce problème de ne pas se sentir comme une personne unique ne concerne pas uniquement les jumeaux/jumelles mais aussi beaucoup de personnes qui ont des frères et soeurs d'âge différents.

    Je dirais même plus : j'ai souvent l'impression qu'on considère les personnes qui sont en couple comme une seule et même personne.
    C'est très désagréable d'avoir l'impression qu'on ne nous voit pas comme une personne à part entière mais comme morceau de l'autre. Je déteste quand les gens parlent de mon partenaire en me disant "ton chéri", "ton amoureux" : comme toi, j'ai envie de leur dire "il a un prénom !". Ou que je refuse une invitation et qu'on suppose que, du coup, l'autre va obligatoirement refuser aussi. Avant je ne disais rien, maintenant je ne me gène plus pour dire "on a beau être en couple, on est 2 personnes différentes, hein !" 😁



  • @canaille-sympa le pire c'est les "amenez vos +1" méga impersonnel



  • @LeaPierce Je n'ai jamais trop eu cette sensation avec les +1 🤔 Peut-être que c'est qu'on l'utilise plus dans le sens "ne ramenez pas 15 personnes svp", mais je n'avais jamais imaginé que le "+1" correspondait aux couples !



  • Je me reconnais tellement. J'ai également une soeur jumelle, à la différence que elle, adorait qu'on soit pareille jeunes. Si nos physiques étaient pareils (malgré le fait que l'ont soit de fausses jumelles) nous étions pas mal différentes, elle "vraie fille", j'étais plutôt du genre garçon manquée et j'ai énormément souffert de ne pouvoir être totalement moi.

    Le soucis chez moi a été que non seulement on nous appelaient les jumelles, mais que je devais ressembler à ma soeur aux yeux de ma famille. Aimer les mêmes choses qu'elle en plus de s'habiller pareil. Je trouvais profondément blessant de parler depuis min avec quelqu'un pour qu'il me demande " et ou est passé nicdouille? ", je n'osais jamais dire qu'il me parlait depuis min, déjà parce que étrangement je pensais au fait qu'il allait se trouvait bête et je ne voulais absolument pas entendre " vous vous ressemblez tellement, c'est fou!".
    J'aime ma soeur, mais je hais notre gémellité. Je n'ai pas peur de dire que ça a provoqué un véritable chamboulement identitaire pour moi, à savoir comment montré qui j'étais à tous le monde, faire accepter que non, je ne veux pas que tu m'offre les mêmes cadeaux que ma soeur, je me fou du maquillage. Après plein de chose sont rentré en compte, mais c'est indéniable, mes parents et ma famille plus large n'ont absolument pas géré le fait d'avoir des jumeaux dans la famille et de s'adapter au fait que l'on puisse être différentes.
    Nous allons toujours par paire, nous sommes indisociable, même encore aujourd'hui parfois. C'est loin d'être drôle quand on vous fait comprendre que votre anniversaire n'est pas un vrai anniversaire sans votre jumelle.
    Honnêtement ça a été et est encore une souffrance pour moi parce que personne n'a voulu comprendre que je n'étais pas un double mais une personne à part entière simplement née le même jour que sa soeur. J'ai enfin pu vivre ma vie quand j'ai quitté la maison familiale et même ma région ou je vivais seule et juste pour moi, sans avoir les paroles des autres.

    Donc oui je comprends ce que tu vis et je dois même dire que je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à mal vivre certaines situations.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai