Extinction de masse programmée?



  • Extinction de masse programmée?
    La pandémie, la covid, les variantes au virus.... Les journaux nous abreuvent voir nous abrutissent de ce sujet quittent à rendent les gens moroses, dépressifs ou plus. Finis les sorties, les contacts humains, chacun chez soi avec sa tristesse, ses doutes et ses peurs. Mais lors de l'une de mes promenades de réflexion (ben oui faut bien faire travailler ces petits neurones paresseux) je me suis posée cette question...Ne serions nous pas responsable de ce qui nous arrive?
    Je m'explique... Depuis le temps que nous martyrisons notre planète, nous la perçons, la creusons, la polluons sans vergogne n'était il pas logique qu'elle se rebiffe. L'être humain respecte peu de chose sauf lui-même et encore! (les guerre et l'oppression des minorités ne lui rende pas honneur!) et le profit. Que de d'outrages commis contre Dame Nature au nom du sacro saint profit! L'homme respecte peu son vaisseau stellaire, les grands espaces vierges sont en danger, les forêts primitives disparaissent et les animaux les plus beaux et puissants sont chassés pour ce qu'ils peuvent rapportés (Baleines, éléphants). Alors je me disais que la déesse qui préside à l'épanouissement de notre planète a peut être choisi pour nous punir de notre égoïsme et de notre fatuité ...le plus insignifiant, le plus minuscule de ses protégés... Le virus. Nous voila donc colosse aux pieds d'argile en train de succombé sous les coups d'un adversaire microscopique qui nous ramène à notre juste proportion... Celui d'un occupant temporaire des lieux. Au même titre que les dinosaures nous ne sommes fait que pour passer juste un petit moment ici. La fin a t elle déjà commencée?
    J'espère ne pas vous avoir rebuté, ni angoissé c'était juste un moment de mes réflexions.



  • On peut y voir une intervention divine mais c'est en fait beaucoup plus simple que ça, c'est un lien de cause à effet.

    Le dérèglement généralisé des écosystème à cause de l'activité de l'homme entraîne des perturbation de plus en plus visibles.



  • @Lissilma

    Personnellement, je dirai que l'humanité rognant constamment sur l'espace du monde animal se met à son contact de plus en plus fréquemment. Donc on assiste à de plus en plus d'attaque de requin car on empiète sur son territoire de chasse et que d'un autre côté on prélève de plus en plus de ressource en mer le privant de sa nourriture de base. Bref, pour moi, la pandémie n'aurait pas eu lieu si les espèces animales sauvages n'étaient pas aussi proche des humains. Cette proximité rend la diffusion inter-espèce d'un virus plus facile comme le prouve la COVID-19.



  • Tout est relié c'est certain. Mais la leçon risque d'être difficile à assimiler pour certains!



  • @Lissilma Déjà premier ingrédient, il faut arrêter de regarder les infos qui tournent en boucle sur ce sujet, surtout que la plupart c'est pour raconter n'importe quoi ou transmettre de la communication hypocrite voire mensongère de nos énarques. Pas d'infos = pas de déprime !

    Ensuite il faut cesser de se morfondre parce qu'on est confiné ou qu'il y a un couvre-feu. Ce n'est pas une punition de rester à la maison il me semble alors faut avoir un peu de solidité psychologique et le prendre comme du repos. L'hyper-socialisation de la société n'a rien d'aussi bon qu'on nous le raconte, cela fait du bien de passer un peu de temps avec soi-même aussi plutôt que de traîner dehors constamment.

    Après je ne crois pas une seconde qu'il y ait une quelconque divinité, ni une nature personnifiée qui nous punit volontairement, c'est simplement quelque chose de naturel que la maladie, les virus en tête, touche les créatures qui sont en état de surpopulation, et c'est notre cas ! Bientôt 8 milliards (Peut-être même qu'on y est déjà, je n'ai pas vérifié), c'est trop.

    On peut déjà s'estimer heureux que le taux de mortalité du coronavirus soit faible, il suffit de comparer avec Ebola qui sévit en Afrique pour comprendre que cela pourrait être largement pire. Mais il ne faut pas rêver, si notre population continue à augmenter et faire étouffer cette planète, il y en aura d'autres dans l'avenir et qui feront peut-être bien plus de dégâts.

    Malheureusement, trop de gens encore ne comprennent pas, et ne veulent pas comprendre qu'on doit changer notre façon de vivre si on ne veut pas finir dans le mur, ils ne pensent qu'au pognon, comme si c'est ça qui allait nous sauver ! Pourtant, s'il est une chose que ce virus aura prouvée, c'est bien que nos sociétés actuelles reposent sur du flan et qu'il ne faudrait pas grand chose pour que tout s'effondre comme châteaux de carte.

    Après, il faut surtout se dire que déprimer, se lamenter ou craindre la fin de tout, c'est justement le meilleur moyen pour que ça arrive. Il vaut mieux se dire que de toute façon, on ne changera rien en pleurnichant sur notre sort. Au contraire on devrait avoir confiance en notre technologie pour trouver des solutions pour réparer la planète et faire évoluer nos mentalités pour changer de façon de vivre.

    L'humanité en est-elle capable ? Perso je n'y crois pas mais si l'espèce humaine veut avoir un avenir, elle n'a pas le choix parce que s'il y a une certitude, c'est qu'à continuer comme ça, on va tout droit vers un monde à la "Soleil vert"...



  • @Wolfen C'est mon côté New -Age un peu barge qui me démange. J'aime bien croire au fantastique... alors pourquoi pas? Quand à une fin comme "soleil vert" parla déesse j'espère bien que non! Mais au regard de l'univers nous sommes une espèce très jeune espérons que nous saurons grandir et devenir sage. Bon c'est pas encore gagné!



  • @Lissilma Une espèce jeune oui, mais qui n'a plus le temps de tergiverser. Il faut prendre ce virus comme un révélateur, un avertissement de ce qui nous pend au nez si on ne réagit pas.
    Si on continue de ne vivre qu'en fonction du pognon et de baser nos sociétés là-dessus, je ne vois pas comment ça pourrait finir autrement que dans un monde devenu stérile par notre faute.



  • Je garde toujours l'espoir chevillé au coeur même quand c'est difficile!



  • Ça m'interpelle à chaque fois qu'on pense que nous, petits humains, menaçons la planète. Elle était là avant nous et sera là encore bien longtemps après. Ce n'est pas nos quelques trous (puisque tu parles de creuser) ni à la pollution, ni même toutes les bombes nucléaires dont on dispose qui menaceraient la planète.
    Le seul truc qu'on détruit, c'est la biosphère et nous même. "Sauver la planète", perso je préfère voir ça comme "se sauver nous-mêmes", car la planète se porte bien en fait. C'est ce qu'il y a dessus qui est en danger.



  • J'ai cherché une vidéo pas trop longue, ses vidéos sont des cours ou des conférences souvent longues.
    Mais ici, même pas besoin de tout écouter, un état des lieux répondant à ta question est donné tout à fait au début :



  • extinction-de-masse-programmée

    oui oui ! c'est bien prévu dans mon planning de guerre Alien , soyez pas impatients , j'ai beaucoup de boulot sur les autres planètes !


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai