La Bible et ses lectures



  • Avez-vous lu la bible ?
    Et que pensez-vous de celle-ci au jour d'aujourd'hui ? Bonus pour les croyants, comment considérez-vous l'ancien testament ?



  • J'ai lu la bible il y a longtemps histoire de connaître mais ce fût une grosse corvée parce que la majeure partie c'est insipide au possible et franchement désagréable comme lecture entre lourdeurs, répétitions et incohérences.

    Pour ce qui me concerne, je ne peux pas comprendre qu'au stade où on en est de nos jours, il reste encore autant de gens pour croire à ces inepties. Il me semble évident que seul l'endoctrinement exercé dès l'enfance permet à toutes ces religions basées sur l'ancien testament d'exister encore.

    Pour moi il apparaît clairement que ce n'est que la transcription ésotérique d'évènements naturels mal ou pas connus des témoins, et qui plus est qui a été faite plusieurs centaines d'années après les faits qui ne se sont donc transmis que par le bouche à oreille avec toutes les approximations et exagérations imaginables que cela engendre.

    Bref, inutile que je précise davantage ce que je pense de l'ancien testament étant non-croyant. Globalement, pour ce qui me concerne la bible est quasiment sans intérêt, hormis peut-être sur quelques détails historiques inclus à l'intérieur et pour analyser quelle était la perception des gens de l'antiquité de leur histoire.



  • il est normal que beaucoup de croient pas ce qui est écrit dans la bible, la raison est que des questions n'ont pas trouvées de réponses satisfaisantes provenant des gens qui se réclament comme des croyant, en premier les théologiens, le terme religion même est déjà inconnu dans la bible, pour moi par contre, je crois en la bible, (je ne suis pas membre d'une quelconque religion, j'y étais mais quand j'ai connu (la vérité) je me suis écarté de ces groupes sectaires, discriminatoires et de clivage), on a traduit de travers la bible, et c'est pour cette rasion aussi que le gens ont été trompé malgré eux



  • ce qui se passe actuellement, dans toutes les domaines, ont déjà été citées dans la bible, en premier lieu, je cite un exemple, maintenant, tout le monde se soucis de sa santé, et tout le monde est convaincu que manger bio (naturel) l'idéal surtout manger sauvage est l'unique moyen d'avoir un corps sain, et c'est clairement cité dans la bible, mais on n'a pas compris, la faute aux théologiens qui se soucient en premier lieu de dire des choses sans fondement, des mensonges aux gens. il a aussi été dit dans la bible,



  • je ne dis pas n'importe quoi, j'ai 65 ans, et ce que je dis j'ai eu des preuves, le mot théologie, connaissance RATIONNEL de Dieu est un mot inconnu de la bible un mot de blasphème car qui dit rationnel, dit raison et qui dit raison dit intelligence, alors que Dieu n'est pas rationnel, ainsi connaître Dieu ou connaître la Bible par la raison, par l'intelligence est une aberrance, on a fait fausse route, tout chemin mène à Rome, mais une seule chemin mène vers la connaissance de la vérité, et ce chemin c'est sa parole, quand je dis parole, je ne dis pas la bible, car la bible n'est pas la parole de Dieu, la bible est de Dieu, mais la bible n'est pas sa parole, sa parole est dans la bible, mais toute le bible n'est pas sa parole, c'est une des fautes des théologiens



  • tous les livres ont été écrits par des hommes, ... TOUS



  • @rakotolabe Comment expliques-tu que nombre de découvertes géologiques, archéologiques, historiques, généalogiques etc... contredisent quasiment tout ce qu'il y a dans la bible, notamment dans la genèse ?

    La bible a été rédigé des centaines d'années après les faits dont elle parle dans la genèse, comment peux-tu faire confiance dans ce qu'ont écrit ses rédacteurs ? Et comme absolument rien d'autre ne plaide en faveur de l'existence de dieu, tu vois le problème...

    Moi aussi j'ai un certain âge (Ce qui entre parenthèse ne justifie de rien mais bon, c'est toi qui as mit cet argument sur le tapis...), et dans ma vie j'ai croisé beaucoup de croyants prétendants avoir eu des preuves, mais curieusement, quand on les leur demande ces preuves, on ne voit rien venir...
    Mais c'est sur que c'est facile de croire éternellement en dieu. Vu que c'est impossible de prouver une non existence, il y aura toujours moyen pour les croyants de repousser dieu là où la science n'a pas encore de réponses...



  • Je l'ai lu tout comme le Coran.
    C'est d'un ennuie, mais pour le lire avec plaisir parfois je m'amusais à mettre ma capuche en tenant le chapelet dans l'autre main et me mettre debout sur une table au CDI en gueulant certains passage.

    Imaginez la chose (j'avais moins de barbe à l'époque):
    "ET LES FLAMMES DE L'ENFER S'ABATIRENT SUR LA TERRE !!!!"
    Sa décomplexé et mettait un peu d'ambiance, surtout quand tu faisais style d'exorciser ton prochain.

    Après bon, comme dis plus haut sa reste un livre écrit par des mortels et retraduit sans cesse, et où la majeur parti du bouquin c'est fait démonter par la science.

    Et comme tous les bouquins religieux c'est largement soumis à la subjectivité du lecteur qui en retire et interprète comme il veut. La preuve avec les croisades, ont se sert de la bible comme une "preuve".

    Le summum de la bêtise c'est quand le représentant de la religion te dis car Dieu le veut, il faut faire l'amour pour procréer et bannir l'homosexualité.
    Dommage que le clitoris soit un organe dont le seul rôle et de procurer du plaisir et donc superflu à la procréation ainsi que l'homosexualité se retrouve chez tous les mammifère.

    Mais bon on est aussi sencé être fait à son image. En gros si tu cherche un livre ou tu ne comprend rien tu peux t'y attaquer. J'aimerais cependant une interprétation du bousin au cinoch par bollywood avec un gros budget.



  • C'est aussi un ensemble de textes écrits il y a 2000 ans (ou plus), dans une autre civilisation / culture, d'abord de tradition orale pour certains, puis traduits, révisés, etc... certains messages fondamentaux peuvent être universels, mais comme tout texte très ancien ce n'est de toute façon pas à prendre au pied de la lettre... AMHA.



  • @Delnis Bonjour, Tout à fait d'accord avec toi! La parole reçu par des hommes, transcrit par des hommes, enseigner par des hommes pour renforcer le patriarcat! Et quand on songe qu'ils instituaient des conciles pour savoir si la femme était capable d'avoir une âme. On revient de loin mais restons vigilante car sous prétexte de religion la servitude d'une part de l'humanité reste toujours d'actualité. Hélas!



  • @leo
    J'ai lu surtout le nouveau testament, enfin, plus exactement, les évangiles.
    Les quatre.
    Et bien, si tu veux mon avis, il y en a 3 qui ont plagié le quatrième...



  • @apis-32
    Oui. C'est assez bien connu maintenant d'ailleurs. La philologie (étude des textes, particulier ancien et en relation à son contexte) a établi des chronologies des écritures testamentaires. Avec une théorie majoritaire je pense sur la copie par les évangiles de Matthieu (dans les années 70 / 90 et de Luc (vers 120 / 130) de celui de Marc (en grande partie), celui de Jean étant particulier et moins bien daté, je crois ? Mais surtout plus représentatif de la gnose (dont je pense avec d'autres que le nouveau testament et le christianisme sont en fait complètement issu, comme création fictionnelle mystique, très en vogue à l'époque). Après il y a aussi de nombreux apocryphes qui entrent parfois un peu en jeu dans les datations.

    @rakotolabe a dit dans La Bible et ses lectures :

    il est normal que beaucoup de croient pas ce qui est écrit dans la bible, la raison est que des questions n'ont pas trouvées de réponses satisfaisantes provenant des gens qui se réclament comme des croyant, en premier les théologiens, le terme religion même est déjà inconnu dans la bible, pour moi par contre, je crois en la bible, (je ne suis pas membre d'une quelconque religion, j'y étais mais quand j'ai connu (la vérité) je me suis écarté de ces groupes sectaires, discriminatoires et de clivage), on a traduit de travers la bible, et c'est pour cette rasion aussi que le gens ont été trompé malgré eux

    Comment lis-tu le lévitique, les innombrables lois sacrificielles, la construction du pouvoir au profit (explicite en or, argent, et aliments) d'une caste de prêtres, d'une tribu, d'une généaologie (les lévites) ?
    Comment lis-tu les menaces incessantes d'un dieu qui veut une soumission totale, avec la mort pour celles et ceux qui ne filent pas droit ? Avec des massacres (3000 hommes dans l'exode, puis des milliers d'autres dans le lévitique), de son propre peuple...
    Comment lis-tu la conquête de canaan et des autres pays et peuples, avec d'innombrables massacres voulus et conduit par dieu... Hommes, femmes, enfants, villes rasées, 'vouées par interdit' ?

    Traduit de travers ? Des centaines de pages ??? Y compris dans la transmission hébraïque elle-même ?

    Sur l'alimentation tu vois un fondement rationnel au fait de ne manger que les animaux qui ont la corne fendue, le pied fourchu, et qui ruminent ?

    Théos logos, ce n'est qu'un discours sur dieu, ou sur les dieux, pas si nécessairement rationnel que ça. En tension, peut-être oui, en quête, en idée... Et avant que de refuser une connaissance de dieu par la raison, il faudrait reprendre, beaucoup, un Thomas canonisé et pourtant grand raisonneur de la connaissance de dieu.

    @Delnis a dit dans La Bible et ses lectures :

    tous les livres ont été écrits par des hommes, ... TOUS

    Euh... il y avait alors des 'Hommes' de sexe féminin aussi 😉



  • Pas lu, mais j'ai eu des cours de religion ou l'on apprenait certaines valeurs à travers des versets. Le partage, la non-violence, l'altruisme, l'empathie, etc...



  • @Wolfen a dit dans La Bible et ses lectures :

    mais curieusement, quand on les leur demande ces preuves, on ne voit rien venir...

    A une époque ou le nombre des hommes était moindre, et les communications, les moyens techniques de preuve, etc. moindres également, on pouvait plus facilement 'supposer' que dans la variabilité du temps et de l'espace de l'incertain subsistait massivement, que le réel était bien au-delà de nos petites perceptions... Mais... La toile a tissé des mailles de plus en plus fines... l'incertitude est extrêmement tamisée...
    Après... Soeur Anne renaît, sans cesse, au grès des générations ...

    Mais c'est sur que c'est facile de croire éternellement en dieu. Vu que c'est impossible de prouver une non existence, il y aura toujours moyen pour les croyants de repousser dieu là où la science n'a pas encore de réponses...

    Et de fait... alors, pourquoi pas plusieurs dieux ? 😉



  • @leo Parce que vu qu'aucun ne se montre de ces soi-disant dieux, la probabilité la plus évidente c'est qu'il n'y en a aucun. D'autant plus que tous ont été inventés par des hommes, donc tous ont une origine imaginaire, pas réelle... D'ailleurs, une grande partie de l'ancien testament n'est qu'un plagiat de légendes sumériennes bien plus anciennes...

    Et pour finir, en quoi en aurait-on besoin de ces dieux qui ne sont jamais là ? Dans le fond, on s'en fout qu'ils existent ou pas, de toute façon, ils ne servent à rien et on n'est pas censé les rencontrer de notre vivant, alors quelle importance de se poser la question de leur existence, ça ne fait que nous faire oublier la nôtre...



  • @Wolfen a dit dans La Bible et ses lectures :

    Pour ce qui me concerne, je ne peux pas comprendre qu'au stade où on en est de nos jours, il reste encore autant de gens pour croire à ces inepties.

    L'explication tient en un mélange de plusieurs choses.

    • Nous vivons dans un monde assez alienant. Pour palier à ça, beaucoup de gens aiment à se ressourcer au sein de communautés, autour d'échanges, de pratiques, de rituels. C'est vital. Pour certains ca va être les arts, d'autres le sport ou la nature, et pour d'autres, la religion. On l'a surnommée l'opium du peuple, ce n'est peut-être pas pour rien. Pratiquée avec rigueur, elle peut même s'avérer addictive et grisante.

    • La Vie n'a pas de sens. Certes on peut donner du sens à nos vies, via le travail, nos interactions sociales, notre apport à la société, mais globalement la Vie -avec un grand V- n'a dans l'absolu aucun sens. Nous naissons et mourrons parce que... parce que. Il s'agit là d'une non-réponse qui peut ne pas satisfaire tout le monde. Et va donc en pousser à trouver la leur, de réponse. Peu importe soit-elle.

    • Nous allons tous mourir. Et il y a de fortes chance pour cette mort s'apparente à un STOP net : l'inconscience, l'absence de tout, le néant, jusqu'à la fin des temps. Une idée qui en ce qui me concerne m'apparait particulièrement reposante, mais peut aussi en terrifier beaucoup, lesquels ressentent alors le besoin de se nourrir de pensées rassurantes, de fantasmer une continuité, une vie après la mort, faite de retrouvaille avec des proches perdus. Beaucoup se raccrochent à ça.

    Tout ça explique que, même confrontés aux explications scientifiques les plus pertinentes, nombreux sont celles et ceux à choisir de se voiler la face (parfois autant au propre au figuré) pour défendre ce qui leur apporte un équilibre. Entre une vérité qui fait mal, et un mensonge qui soulage, ils ont choisi.



  • Dommage que certains la confonde avec une encyclopédie.



  • @Peri

    • La religion est bien plus aliénante que le monde, dans tous les sens du terme.
    • La vie a parfaitement un sens de par sa propre existence, c'est juste que cela ne satisfait pas l'ego de ceux qui se prennent pour des créatures supérieures.
    • Croire en l'illusion d'une vie après la mort, et pour cela se soumettre à des doctrines ridicules, ce n'est pas de l'espoir, c'est juste de la peur, et quand on vit dans la peur, on ne vit pas...

    Qu'il soulage ou pas, un mensonge reste un mensonge et il sera toujours pire que la vérité. Ceux qui craignent le plus la mort et pleurnichent sur les sépultures de leurs ancêtres sont justement ceux qui croient en avoir une autre après.
    La preuve que leur soi-disant espoir n'existe pas, ils font juste semblant d'y croire, et ce mensonge qu'ils savent tous en être un, même s'ils se refusent à l'admettre, les ronge toute leur vie...



  • @Wolfen c'est là l'éternel dilemme philosophique qui a de tout temps déchiré l'humanité, et va bien au delà de l'idée même de religion.

    Faut-il préférer la vérité au bonheur ?

    C'est une question à laquelle nous sommes tous constamment exposés et qui influence nos décisions. Moi par exemple, j'ai choisi de continuer à consommer de la viande, bien que j'ai conscience

    • de pouvoir vivre sans
    • que mon choix contribue à la pérennité d'une industrie polluante et perpétue le calvaire et la souffrance d'animaux.

    J'ai choisi de me voiler la face pour mon confort. J'ai choisi de me mentir au nom de mon bonheur.



  • je rajouterai que les Hommes se sont inventé des Dieux et des religions des millénaires avant ces 3 livres (Torah, Bible, Coran). Tout le monde fait comme si la croyance, la spiritualité avaient commencé avec eux, c'est faux et ridicule c'est de l'obscurantisme.

    Le 1er monothéisme c'est Zoroastre et le lire est édifiant car il est originaire de Perse, donc en gros de la même région, et qu'il a été plagié c'est clair. Mais surtout je pense que c'est l'invention du papier puis de l'imprimerie qui a permis le développement et la transmission des 3 religions actuelles.

    Quant au reste du monde, en gros l'Amérique, les Aztèques avaient eux aussi des Dieux et d'innombrables temples, et en Asie vous en voulez des religions et des temples encore plus anciens ? alors tout ce petit monde ne serait pas des créatures de ce Dieu unique ?

    Personnellement ce qui me plait c'est l'incroyable sagesse des écrits de Confucius et du confucianisme puis du Bouddhisme, qui invente un sacré mais sans vraiment un Dieu et sur un fond de pacifisme.

    Quand on est pas aveuglé par une religion on en déduit que l'Homme crée des Dieux et pas l'inverse


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai