La cuisine de l'escroquerie



  • Cuisiner c'est bien, mais faire croire qu'on sait cuisiner, c'est mieux !

    Avouons-le, parfois on a un peu la flemme de cuisiner. Dans ses moments-là, on peut commander quelque chose, manger un plat préparé, attendre la prochaine fois... Ou faire une recette tellement rapide qu'on ne peut pas réellement appeler ça de la cuisine.

    ef32fcef-de7d-4338-92f2-a31e5832cd95-image.png

    Rois de l'assemblage, déesses du couper/foutre, esthètes de l'escroquerie culinaire, quelles sont vos recettes tellement-rapide-qu'on-peut-pas-appeler-ça-cuisiner ?

    Laissez-moi commencer et vous présenter...

    La soupe de tomate de l'escroquerie

    • Prendre de la sauce tomate (ou du concentré de tomate si c'est la fin du mois) et la mettre dans une casserole.
    • Diluez avec un peu d'eau ou de bouillon.
    • Optionnel : Ajoutez de l'ail, de l'oignon, des carottes, du céleri (ou tout autre légume qui traîne dans le frigo), le tout coupé en petits morceaux et laissez mijoter.
    • Assaisonnez comme vous voulez (je mets souvent des épices) et servez !

    Peut se déguster accompagné de croûtons ou de grilled cheese.



  • Je suis fan de ce topic (et le tumblr donné en lien est tout aussi priceless). ❤
    (Là tout de suite rien ne me vient, mais je tarderai pas à l'alimenter je pense !)



  • Il faut vivre seul(e) pour ça 🤔



  • Aah j'aimais bien à une époque (celle du chômage) le potage tomate 😁

    Pas plus loin que ce week-end pour un apéro-deux-personnes-parce-que-j'ai-la-flemme-de-cuisiner : les mini quiches sans pâte.

    • couper en petits morceaux des tranches de bacon
    • mélanger un oeuf, de la crème liquide, du lait et de la farine de maïs
    • mettre le bacon et de l'emmental au fond des moules à muffins
    • mettre l'appareil par-dessus (petite folie parce que quand même c'est samedi : un peu de moutarde à l'ancienne sur certaines et un peu de poivronade sur d'autres)


  • Ce topic, ça me rappelle un peu mes livres de recettes inavouables.

    text alternatif

    Ca reste de la cuisine, en ça que ça demande quand même un minimum de popotte et de savoir faire. Sauf que chaque recette intègre systématiquement un ingrédient honteux, dont aucun chef qui se respecte n'oserait se vanter.

    S'y retrouvent entre autres :

    • une rouelle de porc au Coca Cola (1,5 litre, quand même)
    • une creme azur et son coeur asmar de Carambar® fondant
    • le "Mix de Mac" qui implique de poêler un Big Mac haché finement
    • le fameux soufflé "N'importe quoi", celui-ci exigeant 100g de "n'importe quoi" (mon cerveau a toujours buggé à ce stade de la recette).


  • Super topic !

    Mais je n'ai pas souvenir d'avoir préparé ce genre d'arnaque culinaire. Le truc le plus approchant doit être une bolognaise composée d'oignons coupés, de viande hachée... Et d'un pot de sauce Barilla



  • @Chibi Oh bonne idée quand on a pas de pâte ! Et ça doit être (presque ?) délicieux avec de la poivronade 😁

    @Peri Un soufflé de N'importe quoi, ça veut dire que c'est une recette personnalisable à l'infini ? Le bouquin a l'air très drôle en tous cas !

    @KypDurron L'art de l'assemblage ou Pimp my sauce Barilla 👌



  • @KypDurron a dit dans La cuisine de l'escroquerie :

    Super topic !

    Encore lui?



  • -Trancher dans le sens de la longueur des pains "pré-cuits" (genre ça).
    -Tartiner de fromage blanc ou cream cheese.
    -Parsemer de quelques brins de ciboulette ciselée.
    -Rajouter de la raclette ou tout autre fromage bon.
    -Passer au four 10 minutes.

    Avec une petite salade ça fait un repas, c'est chaud, ça croustille, ya du fromage fondu, que demande le peuple ?



  • @Thilou a dit dans La cuisine de l'escroquerie :

    Il faut vivre seul(e) pour ça 🤔

    Je m'insurge. Il faut vivre seul(e) ou vivre avec qqun qui n'est pas exigeant sur la nourriture (ils sont nombreux, c'est pas une tare !).



  • @Shanna
    Et oui je n'en ai pas testé des masses pour savoir , le mien en tout cas aime bien manger j'ai pas de bol 😄



  • @Thilou Attention, bien aimer manger n'est pas forcément aimer bien manger. (Les gens qui n'aiment que les nouilles sont faciles à nourrir !)



  • @Shanna
    Non mon mari à le bec fin et il aime les bonnes choses donc je dois cuisiner car si j'étais seule les repas seraient bien légers .



  • @canaille-sympa a dit dans La cuisine de l'escroquerie :

    @Chibi Oh bonne idée quand on a pas de pâte ! Et ça doit être (presque ?) délicieux avec de la poivronade

    J'ai trouvé ça vachement bon oui ^^ (poivronade maison en plus, mais pas par moi, faut rester dans la cuisine de l'escroquerie quand même).



  • @Thilou si le mien exigeait de bien manger tout le temps il lui faudrait apprendre à cuisiner 🙄
    Mais il a peur de la cuisine et il n'est pas difficile à nourrir, donc on s'entend là-dessus.



  • @Chibi
    Il y a des jours où c'est omelette hein 😄 mon mari sait cuisiner mais il ne le fait jamais par contre le soir c'est repas frugal .



  • @Shanna a dit dans La cuisine de l'escroquerie :

    Attention, bien aimer manger n'est pas forcément aimer bien manger.

    Je suis d'accord, j'ai du mal à comprendre les personnes qui peuvent manger une montagne de riz blanc ou de pâtes natures.
    J'adore manger mais surtout des bonnes choses (ce qui est relatif, une salade italienne avec plein de légumes et un filet d'huile d'olive est autant de la bonne cuisine qu'une grosse fondue savoyarde) mais je n'ai pas toujours la foi de cuisiner pendant 1h ou 2... D'où la cuisine de l'escroquerie !

    Tiens, une amie m'a fait goûter ses lasagnes il y a quelques semaines :

    • Prendre un bocal de sauce (avec les ristes d'aubergines c'est sympa) et des pâtes à lasagnes.
    • Optionnel : Faire une béchamel.
    • Empiler les couches et parsemez de fromage râpé ou de parmesan.
    • Mettre au four pendant bien 30-40 min.


  • Ça me fait penser un peu à ma manière de cuisiner quotidienne, qui consiste à pas grand grand chose. Faut avoir une mijoteuse et un bon couteau.

    On récupère des légumes dans le panier d'une association locavore, on a pas le choix de ce qu'il y a dedans, du coup
    on prend quelques légumes qui semblent pas trop mal s'associer.

    • On découpe les dits légumes
    • On les fout dans la mijoteuse, avec un quart de litre d'eau et des épices, en suivant cette bible : Comment associer les épices

    Moins d'une heure plus tard, c'est terminé. C'est bête comme tout, et on se nourrit comme ça.



  • @Godzapon a dit dans La cuisine de l'escroquerie :

    Moins d'une heure plus tard, c'est terminé. C'est bête comme tout, et on se nourrit comme ça.

    Et en plus c'est sain !



  • @Godzapon Je regrette de vivre seule pour ce genre de raison : les "paniers" des assos sont bien trop gros pour une seule personne et je n'ai pas envie de devoir jeter la moitié... J'ai beau chercher, impossible de trouver quelque chose qui pourrait me convenir dans la ville où je suis, c'est bien dommage !


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai