Coming out à une collègue



  • Besoin de votre avis.

    J'ai fait mon coming-out il a bien longtemps auprès de ma famille et mes Amis.et dans la vie de tous les jours je ne m'en cache pas.

    Par contre au travail je suis toujours restée dans le placard. J'en avais parlé à 3 collèges il ya plus de 10 ans. Mais ces personnes ne travaille plus àvec moi.

    Cependant ces 6 derniers mois j'ai bien accroché avec une collègue qui était en formation et qui maintenant à été mutée ailleurs.

    Ellle m'a demandé pour qu'on reste en contact. Et au fil des échanges de message on s'est dit que ce serait cool de se voir de temps à autre une fois que le Covid nous aura lâché.

    Donc en bref. Y'a une bonne alchimie. Je sais qu'elle a l'esprit ouvert. Mais je commence à étre embêtée qu'elle ne sache pas la vérité.

    Ça fait une semaine que je me torture l'esprit pour savoir comment lui dire.

    Si vous avez des idées elles sont les bienvenues

    Ps: déplacer mon topic si il est pas à la bonne place



  • Ça dépend si tu as des vues sur elle ou si Tu veux juste être amie avec elle.



  • @loutre

    Juste être amies. Nous sommes toutes les 2 en couple et heureuse.



  • Si c'est juste amical, en parler de façon anodine dans une discussion ?

    "Tu fais quoi pour les fêtes ? Moi, je le fais avec ma famille, ma compagne, et on s'offre des cadeaux."
    "Je suis en train de me goinfrer de chocolat en attendant le retour de ma moitié !" (suivra surement la question : comment il s'appelle / que fait-il dans la vie / ... -> à laquelle répondre simplement, en utilisant "elle")
    "J'aime beaucoup tel film." "Oui, je trouve l'acteur craquant." "J'ai plus un faible pour l'actrice, mais tu as raison, pour un mec, il est beau." 😛

    Si c'est intéressé...
    Sonder pour savoir si elle est célibataire, d'abord 😛 !

    Euuuh, voilà...

    Au final, la simplicité est le plus facile. Trouver une façon de glisser que tu as une copine ou aimes les filles, dans une discussion de tous les jours, sans en faire une affaire d'état. Je veux dire, a priori, après, la discussion continuera normalement. Juste dans sa tête, ça aura fait tilt : "Tiens, elle aime les filles."



  • @ginger
    Je trouve que le mieux c'est de trouver un moment dans vos discussions habituelles qui pourrait s'y prêter.
    Si tu es en couple, ça me semble assez simple... Par exemple : " - t'as regardé tel truc à la télé hier soir ? - oui, avec ma compagne"
    Après si tu ne l'es pas, faut voir à nouveau en fonction de vos discussions.

    J'ai une collègue avec qui je m'entends bien et un jour, c'est venu dans la conversation parce qu'on parlait de la communauté LGBT et c'est comme ça que j'ai appris qu'elle était ace et qu'elle a su que j'étais bi. C'est la seule au courant parce que la proximité l'a permise.



  • @Gaip ahahah même idée 😁



  • Je suis d'accord avec vous à priori j'attends de pouvoir rebondir sur qqch pour lui dire je suis pas avec un mec mais une nana.

    J'ai déjà tenté le coup de l'actrice canon en parlant de la série killing Ève mais je sais pas si elle a percuté



  • @ginger c'est moins évident parce que n'importe quelle hétéro peut trouver une femme canon sans pour autant avoir envie de quelque chose avec elle.



  • @ginger

    Si c'est juste amie, je balancerai ça l'air de rien.

    "Hier je suis allée faire les boutiques avec ma femme et..."



  • @ginger 🤔 Je suis peut être trop brut de pierre... mais vu que pour toi c'est clair que tu comptes pas te rapproché... pourquoi pas lui dire directement ton probléme ?

    Genre: "je voudrais te dire quelques chose, je suis avec une femme, mais n'y vois aucune allusion, c'est juste que j'étais embétée et ne savais pas comment te le dire, et cela ne change rien à notre amitiée"

    Un truc comme ça ? Clair net, précis...



  • @Barbouille a dit dans Coming out à une collègue :

    @ginger 🤔 Je suis peut être trop brut de pierre... mais vu que pour toi c'est clair que tu comptes pas te rapproché... pourquoi pas lui dire directement ton probléme ?

    Genre: "je voudrais te dire quelques chose, je suis avec une femme, mais n'y vois aucune allusion, c'est juste que j'étais embétée et ne savais pas comment te le dire, et cela ne change rien à notre amitiée"

    Un truc comme ça ? Clair net, précis...

    Si je n'arrive pas à trouver qqch pour rebondir c'est mon plan B



  • Idem je n'ai pas fait mon CO au boulot. Disons que j'ai jamais eu de raison de le faire 🙄



  • @Ragnar a dit dans Coming out à une collègue :

    Idem je n'ai pas fait mon CO au boulot. Disons que j'ai jamais eu de raison de le faire 🙄

    C'est quelque chose de personnel. Chacun décide pour soi. Moi j'ai fait le choix de ne le dire qu'aux collègues que je cotoye en dehors. Pas grand monde. À partir du moment où on passe dans la sphère privée ça me semble logique d'être transparente à ce sujet



  • Je rejoins les autres quant au fait d'en parler tout naturellement dans une conversation, tu es en couple et heureuse ainsi, et pour le coup ne vois pas ça comme un coming out, tout simplement comme une conversation normale entre vous deux.

    A titre personnelle, quand ce sujet arrive sur la table, j'en parle tout naturellement, parce que c'est naturel, il n'y a aucune différence à faire par rapport à la situation si on avait été hétéro.
    Et je ne pense pas qu'il faut que tu planifie de lui sortir cette information, elle viendra d'elle même le moment venu. Si c'est aujourd'hui alors soit, et si c'est dans deux mois et bien c'est pareil. En soit, ce n'est pas une information essentielle à votre amitié.
    A mon boulot actuel, mes collègues le savent parce que ma "maman du travail" voulait me trouver une chérie, et au fil de la conversation je lui ait dit que mon chéri ne serait pas nécessairement d'accord, et c'est ensuite partie sur une conversation avec toujours autant de bienveillance et tout.
    Il n'y a pas de raison que pour toi ça se passe différemment.



  • Merci pour ton message Martin.

    Disons que comme on ne travaille plus ensemble et que Covid oblige. On se parle que par message ou téléphone. J'aurais préféré lui dire de visu mais je sais tellement pas quand on va effectivement se revoir...
    Là le temps passe. Et j'ai de moins en moins envie de devoir faire attention aux pronoms que j'utilise...
    Donc je me dis que je lui enverrai simplement un message du genre:

    Tu l'as peut-être deviné, mais je me dis qu'il est temps que tu sache que je partage ma vie avec une femme. À tout bientôt....



  • @ginger Haha je connais bien le fait de faire attention aux pronoms de genre, Parle lui normalement comme tu parles à un.e ami.e et ça ira tout seul.



  • Voilà c'est fait, elle a été trop cool...

    Merci à tous pour vos conseils.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai