Beau-père, belle-mère



  • Je ne veux pas évoquer ici les positions inverses du gendre ou de la bru, mais des relations induites par les familles recomposées.
    J'ai moi même une belle fille, que j'ai connue toute petite, avant même de vivre avec son père et d'avoir deux enfants avec lui.
    Les relations avec elle sont devenues plus difficiles au fur et à mesure qu'elle grandissait, mais aujourd'hui, son comportement agressif à mon égard me perturbe tellement après chaque rencontre que je ne cherche plus à la voir, ni à l'appeler.
    En même temps, cela me peine car je pense que son père n'aurait pas aimé que nous devenions étrangère l'une à l'autre.
    Avez-vous à vivre cette situation de beaux parents ?
    Comment le vivez vous ?



  • @apis-32 Les joies de la langue française d'utiliser des mots identiques pour des situations complètement différentes.

    Mon père est remarié et je me suis toujours très bien entendu avec sa femme que j'ai connue à 11 ou 12 ans. J'ai fait bcp de route avec elle au début, on habitait pas loin et mon père pas du tout, alors c'est elle qui venait me chercher et me ramenait chez ma mère tous les 15 jours.



  • @apis-32

    Je suis maratre également mais une vraie de vraie qui a tout fait de travers.

    Elle avait 13 ans quand je l'ai connu. Au début j'avais à coeur quelle soit bien, je voulais qu'on forme une famille. Mais je m'y prenais comme un manche

    Je suis tombée enceinte rapidement et à la naissance de ma fille tout a basculé, j'étais focalisé sur bébé, je ne faisais plus attention à elle, je me disais que son père allait gérer mais non.

    Elle est devenu une ado exécrable. Je ne la supportais plus.

    Avec le recul je vois où sont mes erreurs et ce que j'aurais pû faire pour améliorer la situation mais sur le moment je n'ai pas su faire.

    Aujourd'hui elle a 22 ans, on ne la voit plus beaucoup, elle s'entend super bien avec sa soeur et nos relations sont cordiale sans plus.



  • @Hornet
    C'est super d'avoir réussi à conserver cette relation.
    je me suis beaucoup occupée de la petite fille, ( qui vivait la moitié du temps à la maison), et j'ai beaucoup fait taxi pour l'adolescente.
    Je regrette que l'adulte se soit autant éloignée...



  • @loutre
    L'adolescence, plus la venue des frères et soeurs sont certainement des passages difficiles pour des jeunes qui doivent s'adapter à deux familles recomposées.



  • @apis-32 Quand toutes les parties sont faciles à vivre ça se fait facilement. Je m'étonne toujours qu'il y ait tant de gens qui s'entendent pas avec leurs beaux-parents (que ce soient les conjoints de leurs parents ou l'inverse).



  • @apis-32

    Oui je pense que l'arrivée de sa petite soeur a été une grosse claque pour elle qui est quand meme restée fille unique pendant 14 ans.

    Et puis un petit bébé, ça prend du temps et de la place.

    Pour quelle ne se sente pas délaissé j'organisais des sorties pere/fille. Mais maintenant je me dis quelle aurait peut être préféré des sorties en famille...

    Comme pour s'occuper de bébé, je n'avais pas envie de partager mes moments avec bébé avec qui que se soit. J'aurais sans doute dû prendre sur moi et lui proposer de m'aider pour le bain par exemple. Mais en même temps, j'avais tellement peur quelle La fasse tomber....

    Et son petit caractère de cochon ne me donner pas envie de faire des efforts non plus.

    Je n'ai pas su voir que ça venait probablement du fait quelle se sentait délaissé, peut être même de trop.

    La semaine dernière ma fille m'a demandé pourquoi j'étais timide avec sa soeur. Je ne m'en étais pas rendu compte mais clairement sa réflexion en dit long...



  • @loutre
    Ma belle fille a aussi été fille unique jusqu'à 10 ans.
    Puis en l'espace de 3 ans, elle a eu 4 frères et soeur ( 2 de chaque côté ). je comprends que cela l'ait perturbée...
    Elle était assez proche d'eux, mais aujourd'hui, elle n'a pratiquement plus de relations avec eux non plus...



  • Ma mère a retrouvé un type archi rapidement après le décès (brutal) de mon père et je n'ai jamais pu le supporter. D'ailleurs, elle m'avait caché cette liaison avant que je mette les 2pieds dedans.

    Ce type sonne tellement faux, j'ai l'impression (comme bcp d'autres) qu'il s'est mis avec ma mère juste pour son argent, lui qui n'a jamais travaillé de sa vie..
    J'ai eu plusieurs fois de très violentes disputes avec lui, bref vous l'aurez compris ce type je ne le porte pas spécialement dans mon coeur !



  • @loutre Ais-je tord d'avoir l'impression que son père a quitté sa mère pour toi ?



  • @leo oui tu as tord.

    Ils étaient divorcé depuis plusieurs année quand j'ai rencontré son père.



  • Et sa mère était à nouveau en couple aussi ? Elle a eu d'autres enfants de son côté ?



  • @leo

    1. oui
    2. non


  • Vous voyez Jon Snow (game of throne) ? Ne voulant pas d'enfant pour ne pas reproduire sa bâtardise... Il est (trop) facile d'avoir une progéniture. Beaucoup moins d'être capable d'avoir un être humain...



  • @leo je trouve la manière dont tu tournes ta phrase assez jugeante.

    Et même si cela aurait été le cas, je pense pas que cela soit un soucis.

    Pour ma part mes parents s'étant séparé à mes 18 ans mon père pour quelqu'un, ma mère c'est retrouvé seule.
    La copine de mon père a un enfant et ma mère c'est remarié (une sombre affaire de lègue en cas de décès lui ayant 3 enfants) mais il est sympa.

    Au vue de nos âges respectif nous avons tous notre vie et comme nous n'avons jamais vécu ensemble, aucun des enfants des belles familles ne sont proches.

    A titre personnel je m'entend bien avec la copine de mon père et le mari de ma mère. Ce dernier l'ayant même quitté pour une ex à un moment mais il a fais les choses bien (pas comme moi quoi). Donc même cette épisode de leur relation ne vient en rien entaché ma relation avec lui.

    Par contre se sera une autre paire de manche s'il recommence. Et de manière général, la relation de mes parents ne me regarde pas. Même si j'avoue être un peu plus protecteur envers ma mère puisque c'est elle qui a subit le départ de mon père et que c'est moi qui l'ai vécu en tant que fils car je vivais à la maison familiale (que mon père a quitter pour allez avec sa copine) et que c'est la première fois que j'ai du soutenir ma mère, j'ai pris un rôle que je n'aurais pas du avoir être l'homme de la maison et malgré tout mes efforts cela m'a affecté plus que je ne l'aurais pensé.



  • @Barbouille je crois qu'il vaut mieux le laisser dans son délire....



  • Avec ma belle-mère, j'avais une relation cordiale sans plus enfant.
    Mes parents se sont séparés quand j'avais 6 ans et elle arrivée, un an après environ. Je pense que le fait qu'ils mentent de base sur la nature de leur relation et sur la présence de cette femme à la maison, n'a pas aidé de base, je ne leurs faisaient pas confiance et ne voulais pas trop en savoir sur elle.
    Le divorce de mes parents a été bien compliqué et j'ai compris quand ma belle-mère est arrivée qu'ils étaient amants bien avant la séparation, (j'en voulais d'autant plus à ma belle-mère qui du coup était une voleuse de la place de ma mère en puissance et ne voulais pas qu'elle devienne comme une mère pour moi). Je me souviens avoir pleurer toutes les larmes de mon corps à leur mariage tellement je ne l'appréciais pas et ne la considérais pas comme une bonne personne pour moi et mes soeurs.

    On ne se voyais pas trop ceci dis, un week-end sur deux et la moitié des vacances, mais vraiment je ne l'appréciais pas plus que ça.
    Et aujourd'hui, même si nous ne sommes pas de grandes amies à partager de long moments, je la prends pour ce qu'elle est, la femme de mon père, point. Et je discute même mieux avec elle qu'avec mon père quand je les vois.



  • @Hornet a dit dans Beau père, belle mère :

    @apis-32 Quand toutes les parties sont faciles à vivre ça se fait facilement. Je m'étonne toujours qu'il y ait tant de gens qui s'entendent pas avec leurs beaux-parents (que ce soient les conjoints de leurs parents ou l'inverse).

    C'est pas qu'une question de personnes faciles à vivre à mon avis, il doit y avoir un risque de dérapage vers la mésentente assez élevé, selon comment la rupture d'origine est gérée auprès des enfants. Enfin je devine tout ça + avec mon regard d'adulte confrontée à bcp de situations familiales différentes (et assez tristement je connais très peu d'enfants qui vivent parfaitement bien la séparation de leurs parents), parce que sinon mon expérience personnelle est nulle dans ce domaine. Mais je peux tout de même dire que si mes parents s'étaient séparés (il n'en a jamais été question, couple hyper lié) j'en aurais énormément souffert : c'est une idée qui me terrorisait complètement étant enfant. Et pourtant je pense avoir une bonne capacité d'adaptation, mais il aurait fallu prendre des pincettes pour me faire accepter l'idée que mes parents ne s'aiment plus, alors accepter qu'ils aiment une tierce personne, hors de l'unité familiale de départ, je crois que ç'aurait été extrêmement dur pour moi.
    Bref, tout ça pour dire que j'admire les personnes qui arrivent à recomposer une famille sans trop de casse, ça doit demander bcp de communication et de douceur, parce que l'équilibre émotionnel d'un enfant c'est fragile !



  • Bonjour à tous, moi j'ai eu un (beau père) à l'age de mes 3 ans.
    Durant toutes mon enfances il à voulu tout décider ce qui se passer à la maison, avec ma sœur tout tout il croyait que c’était lui le père... BREF
    Chaque décision c'est lui qui la prenait, ma mère ne disait jamais rien, elle le suivait dans tout ce qu'il disait.
    Il est très strict envers tout !
    Cela va maintenant faire 4 ans que je suis en froid avec mon vrai père, il ne connait même pas mes enfants et avec mon beau père cela fait 3 ans que je ne lui adresse plus la parole et d'ailleurs que l'on ne se voit même plus, il ne connait pas ma deuxième fille...

    A l'heure actuel, je ne m'en sors pas plus mal, ce genre de personne et toxique pour moi et ma famille.

    Je ne reviendrais jamais vers elles car sa en vaut même pas la peine..

    voila, dite moi ce que vous en pensez et si sa vous est arrivés la même chose, et comment l'avez vous vécu. 😶 😒



  • @Poinsettia64 Moi c'est de ma mère dont je me suis "séparée". Très très toxique pour moi, et cela mettais mon couple en péril. Donc je lui ai demandé de faire un choix : soit cela se calmait, soit elle ne nous voyais plus, ni moi ni mes enfants. Elle a choisi. Ca doit faire 15 ans que je ne l'ai pas vu. Je ne dis pas que ça m'est égal, mais elle a fait son choix, et moi j'ai préservé ma famille.
    Après, ça fait toujours mal quand ta propre mère ne fais pas d'efforts pour te garder dans sa vie 😞
    Donc je te comprends. Parfois c'est malheureusement nécessaire d'être radical.


Log in to reply
 

Nous contacter
Administrateurs : Hornet | Shanna
La Team : Chibi (Référente Modération) | Egon | Godzapon (Référent Technique) | Jool | Mai Tai